attentas bruxelles

  • Imprimer

    HANNUT - BRUXELLES >UN SURVIVANT DES ATTENTATS AU CROSS

    En mars 2016, il était dans le métro à Bruxelles. Georges Kin, 78 ans, court pour oublier 

    Georges Kin, un Bruxellois de 78 ans était dans le wagon 2, la rame de métro visée par les auteurs de l’attentat terroriste à Bruxelles en mars 2016. Ce dimanche, il participait au cross de Hannut. La course, une manière pour lui d’oublier le traumatisme.  

    Georges Kin n’a dû son salut qu’à peu de chose. « J’ai couru en mettant les mains devant les yeux », explique-t-il aujourd’hui. « Sans cette protection, je serais aujourd’hui aveugle. Je m’en suis sorti avec « seulement » les mains brûlées au troisième degré ».

    L’homme nous l’a encore avoué hier, après avoir couru le cross de Hannut avec sa catégorie d’âge : il est un miraculé. « Je fais encore des cauchemars aujourd’hui », fait-il, limite fataliste.

    « Mais là aussi, je peux m’estimer heureux. Je connais … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 21/01/2019

    Source > Eric Verschueren sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 21/01/2019

    L’article de Eric Verschueren au grand complet en ligne > https://huy-waremme.lameuse.be/335406