assises

  • CE JEUDI 22/01 > GRANDE CONFÉRENCE > "QUEL DEVENIR POUR LE JURY D'ASSISES ?"

     

    presentation.jpg

    Dîner-Conférence  avec Madame Karin GERARD Présidente de Chambre à la Cour d'Appel de Bruxelles et Présidente de la Cour d'Assises Le 22 janvier 2015 à Walshoutem

    "QUEL DEVENIR POUR LE JURY D'ASSISES ?" 

    Le Président et les membres du Service Club Kiwanis Hannut-Geer-Mehaigne ont le plaisir de vous inviter au DÎNER-CONFERENCE  qu’ils organisent le jeudi 22 janvier 2015, à 20 heures, dans les salons de l'Hostellerie « Aulnenhof », Walshoutemstraat 74, 3401 Walshoutem (Landen).

    Plan d'accès en suivant le lien ci-après : http://www.aulnenhof.be/route.asp?taal=fr

    Le Kiwanis Hannut-Geer-Mehaigne accueillera à cette occasion Madame Karin GERARD, pour une conférence dont le thème concerne un large public : bon nombre de citoyens sont en effet susceptibles d'être appelés un jour à siéger en qualité de juré d'une Cour d'assises.

    Après avoir accompli ses études de droit, Karin GERARD devient stagiaire avocate au barreau de Bruxelles. Très vite, elle s'oriente vers la magistrature. En 1981, elle est stagiaire au parquet de Bruxelles; deux ans plus tard, elle est désignée substitute de l’auditeur du travail à Namur puis à Dinant; en septembre 1985, elle est nommée au tribunal de première instance de Bruxelles comme juge de la jeunesse. En 1991, elle devient conseillère à la Cour d’appel de Bruxelles. Un an plus tard, elle sera la plus jeune femme à présider une Cour d'assises de toute l'histoire judiciaire de notre pays.

    *******************

    Le 26 février 2000, elle est élue première Présidente du Conseil supérieur de la justice. Présidente de Chambre à la Cour d’appel de Bruxelles depuis 2001, elle a été anoblie en 2004 et porte depuis le titre de baronne. On ne compte plus les formations professionnelles qu’elle a suivies, ni les missions qu’elle a assumées pour divers organes et autorités judiciaires. Habituée des colloques et des congrès, elle a publié de nombreux articles et a contribué à divers ouvrages spécialisés.

    Le nombre de places étant limité, l’inscription préalable au dîner-conférence est indispensable. A cet effet, veuillez prendre contact avec Monsieur Jean-Pierre Remacle pour le lundi 19 janvier 2015 au plus tard, de préférence par courrier électronique (kiwanis@outlook.com) ou par téléphone (0477/31.98.39).

    La participation aux frais d’organisation et de repas (boissons comprises) est fixée à 35 euros par personne,  à verser préalablement au compte BE48 0682 0951 0327 (BIC : GKCCBEBB) du Kiwanis Hannut-Geer-Mehaigne, avec la mention « dîner-conférence 22 janvier 2015 ».

    Depuis plus de 25 ans, le Kiwanis Hannut-Geer-Mehaigne organise régulièrement des activités afin de soutenir financièrement les actions sociales menées par plusieurs associations de la région, essentiellement au profit des enfants moins favorisés.

    Il apporte également une contribution financière à l'action "ELIMINATE", fruit de la collaboration du Kiwanis International avec l'UNICEF, qui vise à l'éradication du tétanos maternel et néo-natal dans le monde.    www.kiwanis.be/hannut

  • BRAIVES > LE PROCÈS CORNET DEVANT LES ASSISES DE LIÈGE REPORTÉ AU 13 MAI

    1697443045.jpg

    Braives > le procès Cornet devant les assises de Liège reporté au 13 mai

    La photo > Rita Bigattini est accusée d’avoir fait éliminer son compagnon, le Braivois André Cornet

    On vient de l’apprendre, le procès de Rita Bigattini, cette institutrice de Grâce-Hollogne accusée d’avoir fait éliminer son compagnon bijoutier-opticien, André Cornet, a été repoussé d’une semaine. La constitution du jury reste maintenue au mardi 30 avril mais l’ouverture du procès est reportée au 13 mai.

    Pour rappel André Cornet, un homme sans histoire, a été assassiné en juin 2010 à son domicile à Braives. Son cadavre a été retrouvé dans un bois de Seraing, quelques semaines plus tard. Riga Bigattini, sa compagne est soupçonnée d’avoir commandité le meurtre auquel différentes personnes auraient participé à des degrés divers. Dans cette affaire, huit personnes sont poursuivies devant la cour d’assises de Liège.

    Source > http://www.sudinfo.be/707252 > Photo DR

  • BRAIVES : 8 PERSONNES DEVANT LES ASSISES POUR L'ASSASSINAT D'ANDRÉ CORNET

    1019554532_ID7862829_cornet_185356_H3Y1FJ_0.JPGSa compagne est accusée d’avoir commandité le meurtre

    La chambre des mises en accusation de Liège a ordonné jeudi le renvoi des huit personnes soupçonnées d’être impliquées dans l’assassinat d’André Cornet, un bijoutier opticien de Braives tué en juin 2010. Sa compagne ainsi que les deux tueurs présumés ont été renvoyés détenus pour cette affaire qui sera jugée au début de l’année 2013.

    Huit accusés devront donc répondre des faits liés à la mort d’André Cornet. Cinq d’entre eux devront répondre d’une accusation d’assassinat tandis que trois autres devront répondre de coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner.

    Rita Bigattini, la compagne d’André Cornet, est la principale accusée dans le dossier. Cette institutrice de Grâce-Hollogne aurait commandité l’homicide d’André Cornet. Elle aurait recruté deux tueurs, des marginaux de Seraing, en s’adressant à un intermédiaire.

    André Cornet avait été abattu le 17 juin 2010 à son domicile de Ciplet (Braives) d’un coup de feu et de plusieurs coups portés à la tête. Son cadavre avait été retrouvé dans un bois de Seraing quelques semaines plus tard. Selon l’enquête, cinq personnes se trouvaient chez lui le soir des faits.

    En savoir plus ce jour dans votre journal

    Source > Sudpresse > Publié le Jeudi 28 Juin 2012 à 18h55 belga