aspironauticiens

  • INSOLITE: LES MÉTIERS DU FUTUR

    robotique.jpg

    Plus tard, je serai… légisboteur ou dronaliste

    Vous êtes-vous déjà demandé quels seraient les métiers de demain ?

    Anne-Caroline Paucot l’a fait. Son livre « Dico du futur des métiers de demain » vous plonge dans un univers professionnel imaginaire. Il s’agit d’une oeuvre collaborative. «Au cours d’ateliers ludiques, des participants s’appuient sur des innovations, expériences, réflexions prospectives pour imaginer, inventer, nommer des métiers de demain d’un secteur d’activité», explique le groupe d’entreprises « Les Propulseurs ». Comme son nom l’indique, ce dernier «propulse vos projets en valorisant vos idées en mobilisant vos équipes et vos communautés». 

    Alors, de quoi sera fait le futur ? Peut-être deviendrez-vous… dépollinfoteur. Votre tâche consistera alors en «l’élimination des informations virtuelles qui polluent notre quotidien». Vous recherchez plutôt de la sensibilité ? Emotionneur est peut-être le titre qu’il vous faut. Il s’agit d’un «concepteur de produits et services basés sur l’enregistrement des émotions». 

    Anne-Caroline Paucot en propose pour tous les goûts. Les journalistes qui utilisent des drones seront appelés des dronalistes. Le spécialiste des droits des robots – car oui, ils auront des droits dans le futur, tout le monde le sait – s’appellera un légisboteur. Et l’avenir risque de voir naître quelques nomophobeurs. Vous savez, ces spécialistes prêts à vous aider à combattre la peur d’être séparé de votre téléphone mobile ou de tout outil connecté. 

    REDONNER ESPOIR 

    Plusieurs raisons ont motivé l’auteure à rédiger un tel ABCdaire. D’abord, pour contrer le spectre du chômage qui effraie les jeunes. Et ainsi «ouvrir l’horizon pour leur redonner l’espoir». 

    Ensuite pour faire évoluer les métiers existants. «Si les métiers de demain seront en grande partie les métiers d’aujourd’hui, ils vont évoluer et se transformer. Prendre une longueur d’avance aide à leur donner plus d’épaisseur et de richesse.» 

    Bien entendu, tout cela est enveloppé dans une bulle imaginaire. «Le dico du futur fonctionne en extrapolant des innovations. On ajoute à l’existant une couche d’imagination afin de se projeter dans le futur », explique encore le groupement d’entreprises. Le dico présente une liste impressionnante de métiers.

    Avec lui, les ageeculteurs, aspironauticiens et corpcepteur n’auront plus de secret pour vous ! 

    Source > SABRINA BERHIN sur > http://www.jobsregions.be

    Cet article vous a intéressé ? Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :

    Métiers / futur / légisboteur / dronaliste / nomophobeur