arnaque

  • PRUDENCE & BON A SAVOIR > DES ARNAQUEURS « AU TARMAC » RÔDENT SUR HANNUT !

    … Contactée par les soins du Journal LA MEUSE H/W, la zone de police Meuse Hesbaye a déjà été confrontée à ce type d’escroquerie.

    « Cela remonte à 7-8 ans déjà mais nous n’en avions plus entendu parler dernièrement », nous dit-on.

    ATTENTION > Déjà un cas sur Hannut !

    À cette époque, des individus qui avaient été identifiés comme étant d’origine irlandaise (ce qui leur avait valu le qualificatif de «Tarmaqueurs anglais », agissait avec le même modus operandi. « Ils disaient qu’ils avaient un surplus de tarmac et proposaient aux gens de refaire leur allée de garage, par exemple, pour un prix très démocratique.

    Le travail était souvent fait mais la qualité n’était pas du tout celle annoncée », décrit-on au sein de la police. « Ils ont déjà agi un peu partout en Wallonie par le passé, notamment en région de Hannut ou dans le Hainaut. »

    Soyez donc vigilants si une telle proposition vous est faite !

    N’hésitez pas, également, à contacter la zone de police afin de signaler ces agissements suspects (085/616.815 ou via le 101).

  • ATTENTION À CETTE NOUVELLE ESCROQUERIE PAR TÉLÉPHONE ET PAR INTERNET, DES DIZAINES DE CITOYENS ONT DÉJÀ ÉTÉ PIÉGÉS

    La police prévient !

    La police locale de Namur prévient par voie de communiqué de presse les citoyens d’un nouveau type d’escroquerie qui touche de plus en plus de Belges.

    Les malfrats usent de scénarios élaborés pour extorquer de l’argent à leurs victimes via la vente de vin, notamment.

    La police locale de Namur explique ainsi que le nombre de plaintes connaît une certaine recrudescence ces derniers mois concernant ces appels téléphoniques et autres e-mail frauduleux. « Une des escroqueries en vogue actuellement concerne du vin frelaté. En effet, par le passé, les victimes avaient reçu des appels, provenant souvent d'un pays situé hors Union Européenne, pour leur proposer d'acheter du vin », explique la police par voie de communiqué. Les victimes doivent alors verser un acompte via Paypal ou Western Union. Mais soit le vin est frelaté, soit le vin n’est tout simplement pas livré !

     « Quelques temps plus tard, les victimes ont à nouveau reçu des appels téléphoniques, le plus souvent d'une personne prétendant être avocate et qui les informait que les malfrats avaient été arrêtés en Tunisie », précise la police. « Le faux avocat proposait à la victime de les représenter au Tribunal, en vue de faire valoir leurs droits. L'avocat demandait alors le versement d'honoraires, via un organisme de paiement international. »

    Évidemment, ce payement n’est jamais remboursé et l’avocat ne se présente jamais. Mais ce n’est pas tout ! « Des tentatives d'escroquerie de la part de malfaiteurs se faisant passer pour des membres de la Commission européenne nous ont également été … La suite sur le site source en ligne > http://www.sudinfo.be/1789094

    Source > Gr.I.sur > http://www.sudinfo.be> Photo News/Olivier Matthys

  • PRUDENCE & BON A SAVOIR > DES ARNAQUEURS « AU TARMAC » RÔDENT !

    … Contactée par les soins du Journal LA MEUSE H/W, la zone de police Meuse Hesbaye a déjà été confrontée à ce type d’escroquerie.

    « Cela remonte à 7-8 ans déjà mais nous n’en avions plus entendu parler dernièrement », nous dit-on.

    À cette époque, des individus qui avaient été identifiés comme étant d’origine irlandaise (ce qui leur avait valu le qualificatif de «Tarmaqueurs anglais », agissait avec le même modus operandi. « Ils disaient qu’ils avaient un surplus de tarmac et proposaient aux gens de refaire leur allée de garage, par exemple, pour un prix très démocratique.

    Le travail était souvent fait mais la qualité n’était pas du tout celle annoncée », décrit-on au sein de la police. « Ils ont déjà agi un peu partout en Wallonie par le passé, notamment en région de Hannut ou dans le Hainaut. »

    Soyez donc vigilants si une telle proposition vous est faite ! N’hésitez pas, également, à contacter la zone de police afin de signaler ces agissements suspects (085/616.815 ou via le 101).

    Source partielle > ED dans le journal LA MEUSE H/W de vendredi 10/02/2017

    L’article complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/42822

  • ARNAQUE ! ATTENTION ! ALERTE AUX FAUX HUISSIERS

    UNE NOUVELLE ARNAQUE SÉVIT EN BELGIQUE

    Un document vous réclame de l’argent que vous ne devez pas

    C’est une arnaque qui se répand de plus en plus en Belgique. Un courrier vous incite à payer des dettes que vous n’avez pas. La Chambre nationale des huissiers de justice a prévenu les parquets des différentes zones concernées. Ces faits sont punissables pénalement.

    Une enveloppe arrive dans votre boîte aux lettres. Lorsque vous l’ouvrez, vous apprenez avec stupeur que vous devez vous acquitter d’une somme de 135 euros liés à des frais d’auto-école impayés. En en-tête, des noms d’huissiers connus en Belgique, ce qui vous pousse à payer rapidement la somme. Or, lorsqu’on y regarde de plus près, les prénoms sont erronés, l’orthographe des noms de famille est mauvaise.

    Cependant, plusieurs personnes sont tombées dans le panneau et, par peur ou méconnaissance de leurs possibilités, ont payé la somme qui leur était demandée.

    La Chambre nationale des huissiers de justice a averti rapidement l’ensemble de la profession. Peter Coene, dont le prénom a été changé et le nom a été modifié en « Coune » sur la fameuse lettre frauduleuse, nous explique son ressenti. « Ce sont des gens inventifs et malins. On nous a prévenus que la lettre avait fait le tour de plusieurs particuliers. Il y a donc un faux usage des identités. Cela arrive rarement, c’est peut-être déjà la 2 e ou la 3 e fois de ma carrière que je suis confronté à cela », explique-t-il.

    CHOQUÉS DE CETTE ARNAQUE

    « On est choqués bien évidemment. C’est d’une audace inconcevable. J’ignore combien de personnes ont été touchées en tout et comment ce courrier leur a été adressé. Comment cette personne peut-elle connaître leurs coordonnées ? » , s’interroge l’huissier.

    Lorsque vous recevez une lettre suspecte, Peter Coene vous invite à respecter ces quelques règles. « D’abord interrogez-vous sur le contenu de la lettre. Si vous n’avez pas eu recours à un service de ce type, ici l’auto-école, faites attention. Deuxièmement, passez toujours un coup de fil à l’huissier pour savoir de quoi il s’agit. Écoutez bien comment ce dernier vous parle et quels types de questions il vous pose. Enfin, en cas de doute, contactez d’urgence la Chambre nationale des huissiers de Belgique », indique-t-il. « Les responsables n’ont probablement pas envoyé ce courrier à des … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 15/10/2016

    Source > SPO sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 15/10/2016

  • ARNAQUE > LA POLICE FÉDÉRALE LANCE UN NOUVEL APPEL À LA VIGILANCE > DES FAUSSES AMENDES AU NOM DE LA POLICE FÉDÉRALE

    Sur son site internet, la police demande aux concitoyens de faire preuve de vigilance.

    Des fausses amendes au nom de la police fédérale circulent sur le Web. La police a publié quelques exemples de fausses amendes. L’occasion de rappeler que « la police (fédérale) n’envoie jamais ce genre d’e-mail et ne demande jamais de payer les amendes par internet ! »

    Vous voilà prévenus !

    « Depuis quelque temps circulent de faux e-mails au nom de la police fédérale vous réclamant de payer une amende. C’est parfois même sous forme de rappel de retard de paiement.

    Ces mails sont de plus en plus « professionnels » mais ceux-ci Lire la suite ici ...

    Source > Rédaction en ligne sur > http://www.sudinfo.be/

  • NE TOMBEZ PAS DANS LE PANNEAU: DE FAUX BONS D'ACHAT COLRUYT ET ALDI CIRCULENT SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

    Des escrocs tentent à nouveau de vous soutirer des informations personnelles via de faux bons d’achat Colruyt et Aldi.

    Soyez donc vigilants. En 2014, cela avait été déjà le cas et plusieurs personnes avaient connu quelques soucis.

    De faux bons d’achat Colruyt et Aldi circulent sur les réseaux sociaux et par mail. Ces faux bons, qui affichent des valeurs de 100 à 500 euros pour mieux vous appâter, mènent à des mini-sites bidon qui tentent de vous faire partager cette offre sur Facebook.

    Attention : il s’agit d’une arnaque et plus particulièrement d’hameçonnage.

    CONSEILS à lire & à savoir sur > http://www.sudinfo.be

    Source > Rédaction en ligne sur > http://www.sudinfo.be

  • ATTENTION, NE VOUS FAITES PAS AVOIR: bpost MET EN GARDE CONTRE UNE ARNAQUE

    Un faux courriel au nom de bpost circule sur le web.

    Il ne faut surtout pas composer le numéro de téléphone indiqué, ni envoyer ses données à l’adresse électronique mentionnée.

    « Nous avons effectivement reçu plusieurs appels à propos de ce courriel », confirme Barbara van Speybroeck, porte-parole de bpost. « Il s’agit d’un faux message. Bpost n’envoie jamais d’email. Nous avons fait les démarches pour bloquer le numéro de téléphone ».

    Le faux courriel demande d’appeler le 0909-994-07 afin de recevoir à domicile un prétendu colis en attente.

    Découvrez le mail envoyé à certains de nos concitoyens> http://www.sudinfo.be

    Source > Sudinfo.be sur > http://www.sudinfo.be

  • AVERTISSEMENT DE LA POLICE FEDERALE SUR SON SITE INTERNET: MEFIEZ-VOUS DE CE NOUVEAU TYPE DE VIRUS!

    Sur son site Internet, la police fédérale invite les internautes à se méfier d’une nouvelle version d’un « logiciel rançonneur » qui peut très fortement endommager votre ordinateur.

    Soyez donc très prudents.

    Via une nouvelle alerte ce mardi sur son site, la police fédérale rappelle aux personnes ayant un ordinateur connecté à Internet de se méfier des « logiciels rançonneurs », ces virus capables d’infecter votre … Lire la suite ici ...

    Source > Rédaction en ligne sur > http://www.sudinfo.be