aquatarc

  • PLOPSA VEUT CRÉER UN AQUAPARC À HANNUT (PARTENARIAT PUBLIC-PRIVÉ)

    Le géant flamand du divertissement répondra à l’appel à projets bientôt lancé par Landen et Hannut

    L’appel à projets pour la construction d’un complexe aquatique mêlant piscine publique et parc ludique n’est pas encore lancé par Hannut et Landen que Studio 100, le groupe Plopsa, se montre déjà intéressé.

    Hans Bourlon, cofondateur du géant flamand du divertissement, l’a confirmé à nos confrères de la DH. Manu Douette, bourgmestre de Hannut, se montre prudent mais se dit ravi de cet intérêt.  

    Hannut et Landen se sont associées pour un projet d’envergure, à savoir la construction d’une piscine municipale intégrée au sein d’un complexe aquatique. Pour ce faire, les deux communes ont besoin financièrement et techniquement d’un partenaire privé, elles ont donc prospecté différents constructeurs de piscines au Benelux. « Plusieurs d’entre eux se montrent intéressés par notre projet, dont Plopsa mais ce n’est pas le seul », précise Manu Douette, bourgmestre de Hannut. « Je suis ravi que Plopsa montre un réel intérêt pour notre projet mais rien n’est encore décidé. Je préfère rester prudent car l’appel à projets n’est pas encore à l’ordre du jour... Nous sommes en train d’élaborer le cahier des charges, qui devrait passer au conseil communal en avril ou mai.

    Alors seulement l’appel à concurrence sera lancé et les différents candidats pourront nous soumettre leur projet. Nous choisirons, avec Landen, lequel remportera le marché public, je l’espère pour fin d’année », explique-t-il. Parmi les contacts pris, d’autres aquaparcs que Plopsaqua se sont-ils manifestés (Aqualibi, Océade, Sunparks) ? « Non, reconnaît-il. Plopsa avait réagi quand nous avions organisé une conférence de presse avec Landen. Les autres contacts ont été pris par des constructeurs de piscines. Mais cela ne signifie pas que d’autres grosses infrastructures ne se manifesteront pas en temps voulu. » L’échéance 2020 évoquée par le cofondateur de Studio 100 semble plausible au bourgmestre hannutois. « Si le timing est bien suivi, on peut compter sur une ouverture en 2020, oui. »

    A l’étroit dans ses 4 couloirs de piscine vieille de 45 ans, Hannut souhaite, comme Landen, un complexe flambant neuf pour le scolaire et les clubs, mais aussi attrayant touristiquement parlant. Il y aurait, d’un côté du complexe aquatique, une partie publique avec un bassin de 25 mètres et 6 à 8 couloirs de 2 mètres de large et un bassin d’apprentissage de 10m sur 10 pour les tout petits jusque la deuxième année primaire ; et de l’autre côté, un aquaparc privé. Avec deux tarifs d’entrée donc. « Les modalités pratiques ne … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 22/02/2017

    Source > ANNICK GOVAERS sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 22/02/2017

    L’article complet pour les abonnés à l’édition digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/47759