anne delvaux

  • LENS-SAINT-REMY (HANNUT) > LA LEÇON DE JOURNALISME D’ANNE DELVAUX

    L’ancienne journaliste de la RTBF est venue coacher les élèves de 5e et 6e années primaire de l’école communale de Lens-Saint-Remy, ce vendredi.

    Anne Delvaux, ancienne journaliste de la RTBF et ex-députée européenne cdH, a rendu visite aux élèves de l’école communale de Lens-Saint-Remy à Hannut (province de Liège), ce vendredi.

    La presse avait été invitée par la direction. Nous avions l’intention de couvrir sa visite auprès des enfants mais aussi de lui poser une question sur Publifin et ses derniers rebondissements. Scandale dans lequel elle a été impliquée, ayant perçu des rémunérations (16.000 euros net) pour des réunions auxquelles elle n’a pas assisté, au comité de secteur de l'intercommunale liégeoise Publifin. Un montant qu’elle annonçait reverser à Viva For Life fin décembre. C’était l’un des premiers mandataires impliqués à le faire.

    Mais le sujet n’aura pas l’occasion d’être abordé. Le mot a été passé et on nous en avertit à notre arrivée. Quand nous l’interpellons un peu plus tard, Anne Delvaux précise d’emblée: « Je suis ici pour les enfants et leur projet, dans un contexte tout autre et je ne parlerai pas de ça. » Un projet qui consiste en la réalisation, tous les deux ans, d’un journal par les classes de 5e et 6e primaire. C’est donc dans ce cadre que l’ancienne présentatrice du JT est venue coacher les élèves sur le modus operandi complet d’un journal télévisé. «Le journalisme, c’est une passion, ce n’est pas … La suite pour les abonnés à l’édition digitale sur > http://huy-waremme.lameuse.be/37558