animaux

  • Imprimer

    BLEHEN (HANNUT) > CE SAMEDI 27 JANVIER > BÉNÉDICTION DES ANIMAUX

    Dans le cadre des festivités de la Saint Antoine

    De 10H à 17H : BÉNÉDICTION DES ANIMAUX dans les rues de la République et distribution du pain de St Antoine

  • Imprimer

    LORS DES FEUX D'ARTIFICE, SOYEZ ATTENTIF À VOS ANIMAUX

    C’est bien connu, le bruit engendré par les feux d’artifice est une source de stress pour les animaux.

    Ne sachant pas d’où provient la détonation, ils ont tendance à prendre peur. Certains peuvent même faire des crises d’épilepsie. Mieux vaut donc les tenir à l’œil le soir du 31 décembre.

    Qui dit réveillon du 31 décembre, dit évidemment feux d’artifice. Et si la magie et la beauté de ces feux est un joli spectacle pour les yeux, nos animaux ont par contre tendance à paniquer.

    «  Presque tous les animaux sont effrayés par le bruit des feux d’artifice. Cela se remarque particulièrement chez les chiens (ils ont une ouïe surdéveloppée, cinq à sept fois supérieure à celle de l’homme, NDLR). Neuf sur dix font réellement des crises de panique qui peuvent même aboutir à des crises d’épilepsie  

     «  Malheureusement, beaucoup de propriétaires laissent leur chien à l’extérieur dans leur jardin. Et dans ce cas, ce n’est pas rare qu’ils prennent la fuite. Quand il y a des feux d’artifice on en recueille au moins un ou deux ce soir-là  », affirme Suzanne, de l’ASBL Chiens Perdus Sans Colliers à Marche-en-Famenne. Heureusement, s’ils sont pucés, les refuges ou SRPA n’ont pas de mal à retrouver les propriétaires.

    Mais pis qu’une fuite, les animaux peuvent surtout se blesser en voulant s’échapper. «  Les chats peuvent facilement se cacher. Ce qui n’est pas nécessairement le cas pour d’autres animaux. Il peut arriver que des chevaux pris de panique sautent au-dessus des fils barbelés qui délimitent leur enclos. Les chiens, eux, aboient, tourne en rond ou s’enfuient. Ils peuvent alors courir des kilomètres et parfois ils sont percutés par des voitures. Tous les ans, il y a de tels accidents. Je suis très souvent sollicité le 1 er  janvier  L’an dernier, j’ai dû soigner un chien qui avait tellement couru qu’il avait les coussinets en sang  », indique le vétérinaire.

    Heureusement, il existe quelques petits trucs et astuces pour éviter que vos animaux paniquent ce 31 décembre à minuit lorsque les premiers feux d’artifice retentiront dans le ciel. «  Pour éviter tout risque de panique de la part de son animal, il faut fermer les rideaux et allumer la radio afin de masquer le bruit violent engendré par les pétards  », précise Suzanne.

    Une autre solution, peut-être plus radicale, est la prise de médicaments.

    «  Il existe des calmants pour les chiens. Mais ce sont des solutions pour les animaux très sensibles. Et puis, ils agissent pendant deux ou trois heures, pas beaucoup plus. Sinon, un petit conseil : restez le plus normal possible avec votre animal. Comme il ne comprend pas d’où vient le bruit, si vous agissez bizarrement cela va le stresser encore davantage. Restez donc naturels  », conclut Yves Hustinx.

  • Imprimer

    CENTRE ANTIPOISONS > 8 % DES APPELS CONCERNENT DES ANIMAUX

    Faites très attention au chocolat pendant les fêtes

    Dernier mois de l’année, un mois festif… pour tous. Les appels les plus fréquents pour le centre Antipoisons actuellement ?

    Pour les chiens… ou pour les enfants qui finissent les verres d’alcool oubliés sur les tables par les parents…  

    Jeudi, 9 heures 30, Marijke est déjà au poste et n’a pas beaucoup de temps à nous consacrer. Elle décroche son téléphone pour le centre Antipoisons depuis 17 ans avec la même passion. « En moyenne, ce sont 160 coups de fil par jour », nous dit-elle. Et évidemment, c’est du non-stop, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. , … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 26/12/2017

    Le centre peut compter sur … / … Mais en décembre, que reçoit le centre comme appels ? « À la période de la Saint-Nicolas, nous avons reçu pas mal d’appels pour des chiens malades », nous dit-on. Mais on n’est pas chez le vétérinaire ? « Non », sourit Marijke , « mais à cette époque de l’année, ça devient un classique, des maîtres qui se tracassent parce que leur chien est malade car il a mangé trop de figurines en chocolat. On a beau dire que c’est mauvais, que c’est toxique, les propriétaires d’animaux croient récompenser leur chien avec cette sucrerie mais c’est une mauvaise idée. Dans certains cas graves, ça peut entraîner la mort du chien ».

    Quand on lit en effet le rapport du centre Antipoisons, on peut voir, pour 2016 : « Un appel peut impliquer plusieurs victimes et le nombre de victimes est donc supérieur au nombre d’appels. Les 47.568 appels classiques concernent 44.459 victimes humaines (22.188 adultes et 22.271 enfants) et 3.929 animaux ».

    Les appels pour les animaux représentent ainsi 8 % des appels ! Pas que pour du chocolat évidemment. L’année passée, le centre a été consulté 36 fois pour une intoxication à évolution mortelle chez l’animal.

    Pas de verre sur la table

    Autre motif d’appel en cette période… des enfants malades parce qu’ils ont trop bu ou, du moins, parce qu’ils ont goûté à quelques gouttes d’alcool.

    « Après une soirée, les parents ne pensent pas toujours à débarrasser la table et il reste parfois des fonds d’alcool dans les verres. Certains enfants trop curieux veulent, … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 26/12/2017

    Source > M.SP sur > votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 26/12/2017

  • Imprimer

    BLEHEN (HANNUT) CE SAMEDI 28 /01 > BÉNÉDICTION DES ANIMAUX DANS LES RUES DE LA RÉPUBLIQUE

    La Confrérie de l’Ordre de St Antoine, qui a la charge de l’organisation, a été fondée en 1975 pour écrire l’histoire de la localité, mais aussi pour promouvoir son folklore et son art culinaire.

    Et dans l’histoire locale, on retrouve, bien sûr, le culte de notre bon St Antoine, protecteur des animaux domestiques, patron des bouchers-charcutiers et de bien d’autres corporations.

    Après l’ouverture de la Brasserie artisanale et didactique du Flo, qui brasse depuis 10 ans déjà la célèbre Cuvée St Antoine, le village de Blehen prouve, une fois de plus, l’importance qu’il accorde à la sauvegarde de son patrimoine gastronomique, historique et culturel.

    Ce samedi 28 janvier 2017 > De 10h00 à 17h00 :

    BÉNÉDICTION DES ANIMAUX dans les rues de la République et distribution du pain de St Antoine

    VIDEO > Sur RTC Lg émission Focus > http://www.rtc.be/video/culture/focus-fete-de-st-antoine-a-blehen

    Le site Web de la confrérie > http://confreriesaintantoinedeblehen.be/index.html

    La République Libre de Blehen sur Facebook > https://www.facebook.com/groups & https://www.facebook.com/Blehen

    La Concorde sur Facebook > https://www.facebook.com/groups

    Illustration > composition sur base de http://bassenge.blogs.sudinfo.be

  • Imprimer

    HUY / WAREMME« PLUS DE 20 DEMANDES D’ABANDON PAR JOUR »

    Nos refuges affichent complet et jugent la situation catastrophique pour certains animaux 

    L’été est une période propice aux abandons d’animaux. Les refuges de notre arrondissement affichent complet, quand ils n’ont pas une liste d’attente surchargée. La situation des chevaux est particulièrement critique.

     « Au niveau des chats et chatons, c’est la catastrophe ». Voilà comment Véronique Joyeaux, employée du refuge d’Animal sans Toi...t, à Faimes et Horion, qualifie l’affluence d’animaux dans son refuge. « Si on acceptait tous les appels, 20 chatons arriveraient chaque jour ici. Et pourtant, nous ne sommes joignables que deux heures par jour ! »

    Une cinquantaine de chats et chatons sont ainsi hébergés dans ce refuge. « Il y a une liste d’attente entre 200 et 250 chats », dit-elle. « Nous affichons complet au niveau des chiens. Nous en avons une vingtaine. »

    Les American Staff et les Jack Russels sont les races canines les plus abandonnées. « Ces derniers sont petits, mais hyperactifs », explique Mélanie, employé au refuge de la SRPA de Vinalmont. « Comme les American Staff, c’est une mode. Une fois passée, les gens n’en veulent plus. » Dans ce refuse wanzois, qui affiche également complet, il y a 19 chiens.

    LES VIEUX CHEVAUX DÉLAISSÉS

    La situation au niveau des chevaux est également critique. « Nous avons 54 chevaux, y compris des poneys et des ânes », compte Véronique d’Animal sans Toi..t. « Là aussi, c’est catastrophique. On aurait un à trois chevaux par semaine si on disait oui à tout le monde ».

    Elle explique que lorsque les chevaux ne sont plus montables, les gens n'en veulent plus. « Ils en achètent ensuite un autre pour monter », dit-elle. « On voit de plus en plus des gens qui n’aiment pas les animaux qui vieillissent. Leur grand âge engendre des frais médicaux qu’ils ne veulent pas payer. »

    Véronique Joyeaux ajoute que tout ce qui est … L’article complet sur votre le journal LA MEUSE H/W de ce 28/07/2016

    Source > JÉRÔME GUISSE sur le journal LA MEUSE H/W de ce 28/07/2016

  • Imprimer

    HANNUT: SUCCES MITIGE POUR LES INVENDUS OFFERTS AU CPAS

    618902230_B975260067Z_1_20150410215049_000_GCL4AC64L_2-0.jpg

    Succès mitigé pour les invendus offerts au CPAS, le gérant du magasin pour animaux n'est pas convaincu

    Depuis trois mois, un exploitant d’un magasin d’articles pour animaux de Hannut offre gratuitement ses aliments invendus aux bénéficiaires du CPAS.

    Contre toute attente, sa proposition généreuse n’a pas le succès escompté. Seules quatre personnes ont poussé la porte de sa boutique.

    Et pourtant, dès le départ, l’accueil a été favorable, comme le confirme Mélanie Lazzari, la directrice générale du CPAS de Hannut. Les aliments pour animaux proposés … Lire la suite ici ...

    Source > Rédaction en ligne de VR sur > http://www.sudinfo.be/1260552

  • Imprimer

    HANNUT: UN COMMERÇANT OFFRE SES ALIMENTS POUR ANIMAUX INVENDUS AU CPAS

    1991607193_B974572229Z_1_20150121072655_000_GE53QTACF_2-0.jpg

    C’est un geste magnifique que vient de poser ce commerçant hannutois, spécialisé dans le secteur animalier.

    À partir de ce jour et de manière récurrente, il propose d’offrir au CPAS de sa ville tout son stock d’aliments invendu.

    Discret, le généreux donateur n’a pas souhaité dévoiler son identité. Dénuée de toute publicité, son action est encore plus louable.

    C’est un message posté sur la page Facebook du président du CPAS de Hannut qui a attiré notre attention : Lire la suite ici ...

    Source > Rédaction en ligne de V.R. sur > http://www.lameuse.be/1194555

  • Imprimer

    6 METIERS POUR LES AMOUREUX DES ANIMAUX

    venice.jpg

    Le marché des animaux de compagnie est un marché juteux en pleine expansion.

    Certains sont prêts à dépenser beaucoup d’argent pour le bien-être de Minou et Médor... Résultat : une kyrielle de nouveaux métiers tournant autour de nos amis à quatre pattes a vu le jour.

    Vous adorez les animaux? Au-delà des métiers classiques comme vétérinaire, toiletteur canin, éleveur, dresseur ou gardien de zoo, voici quelques fonctions insolites qui ont été créées plus récemment. Si vous êtes passionné par les adorables boules de poils, pourquoi ne pas en faire votre métier? Voici quelques pistes qui devraient vous inspirer... Ou en tout cas vous faire rire.

    • Promeneur de chien/baby-sitter de chat

    Un chien a besoin d'exercice et de grands espaces pour rester en forme. Cloîtré dans un appartement, il peut devenir dépressif, voire agressif. Comme beaucoup de gens travaillent la journée et on peu de temps à consacrer à la promenade de Mirza, un métier s'est développé: promeneur de chiens. Ceux-ci viennent à domicile cherché les animaux pour les emmener faire un petit tour.

    Il existe également des services de cat-sitting pour les gens qui partent en vacances sans emporter leur chat. Le cat-sitter passe alors régulièrement chez vous pour nourrir et caresser votre chat. D’après Internet, les tarifs en Belgique tournent autour de 22 euros pour une heure de promenade, et 13 euros par visite de minou.

    • Goûteur de nourriture animale

    Les chiens et chats sont souvent capricieux en matière de nourriture. Ils ne peuvent en plus pas expliquer aux grands fabricants de nourriture animale pourquoi ils préfèrent tel ou tel type de croquette.

    Lors du développement d'une nouvelle marque d’aliment, les panels de goûteurs à quatre pattes ne suffisent donc pas. Chaque grand groupe possède donc aussi des goûteurs humains, chargés de tester et noter les pâtés pour animaux. Le salaire doit être assez élevé, étant donné que les croquettes sont composées entre autres de protéines animales (abats, carcasses) et de résidus de céréales...

    • Comportementaliste

    Dépression, agressivité, hyperactivité, troubles obsessionnels compulsifs, phobies, paranoïa, dégradation du mobilier… Les animaux aussi ont des problèmes psychologiques! Du moins, c'est le postulat des comportementalistes. Ces psychologues animaliers analysent la relation entre un animal et son maître, et tentent de soigner les pathologies de l'animal. Oui, un peu comme Robert Redford dans "L'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux".

    • Assureur animalier

    Les soins de santé coûtent cher, et c'est aussi le cas pour les animaux de compagnie. Et les visites chez le vétérinaire ne sont évidemment pas remboursées par la mutuelle... Un français, Jérôme Salord, a compris que créer une assurance animalière était une occasion en or et a fondé SantéVet. Pour assurer son animal, il faut compter entre 14 et 48 euros par mois. Evidemment, ce concept fait un carton absolu chez les amoureux des animaux.

    • Hôtesse de l'air chez Pet Airways

    Les mamies qui rechignent à faire voyager leur yorkshire dans la soute à bagage vont être ravies: une ligne aérienne pour animaux a été lancée au Etats-Unis! Les chiens et les chats sont d'habitude embarqués avec les valises dans la soute, et le voyage est bien évidemment stressant pour nos amis à quatre pattes. Grâce à Pet Airways, ils peuvent désormais voyager dans un avion spécialement aménagé pour eux, où une hôtesse s'inquiète de leur bien-être durant toute la durée du vol. La compagnie a même acceuilli un passager cochon du nom de Bosley!

    • Taxidermiste

    Comment ça, pas très "animal-friendly"? Certes, dans ce cas-ci, les animaux sont morts. Mais certains maîtres seront éternellement reconnaissants au taxidermisted'avoir fait revivre leur compagnon à quatre pattes. Ils sont d'ailleurs nombreux à confier la dépouille mortelle de leur boule de poils adorée à un "empailleur", histoire de pouvoir ensuite en orner l'appui de fenêtre. Faites juste attention: le résultat peut être surprenant...

    Avec Pet Airways, les animaux n'ont plus besoin de voyager dans la soute à bagage!

    Source & Texte: Magali Henrard sur > http://www.references.be