amoureux

  • 6 METIERS POUR LES AMOUREUX DES ANIMAUX

    venice.jpg

    Le marché des animaux de compagnie est un marché juteux en pleine expansion.

    Certains sont prêts à dépenser beaucoup d’argent pour le bien-être de Minou et Médor... Résultat : une kyrielle de nouveaux métiers tournant autour de nos amis à quatre pattes a vu le jour.

    Vous adorez les animaux? Au-delà des métiers classiques comme vétérinaire, toiletteur canin, éleveur, dresseur ou gardien de zoo, voici quelques fonctions insolites qui ont été créées plus récemment. Si vous êtes passionné par les adorables boules de poils, pourquoi ne pas en faire votre métier? Voici quelques pistes qui devraient vous inspirer... Ou en tout cas vous faire rire.

    • Promeneur de chien/baby-sitter de chat

    Un chien a besoin d'exercice et de grands espaces pour rester en forme. Cloîtré dans un appartement, il peut devenir dépressif, voire agressif. Comme beaucoup de gens travaillent la journée et on peu de temps à consacrer à la promenade de Mirza, un métier s'est développé: promeneur de chiens. Ceux-ci viennent à domicile cherché les animaux pour les emmener faire un petit tour.

    Il existe également des services de cat-sitting pour les gens qui partent en vacances sans emporter leur chat. Le cat-sitter passe alors régulièrement chez vous pour nourrir et caresser votre chat. D’après Internet, les tarifs en Belgique tournent autour de 22 euros pour une heure de promenade, et 13 euros par visite de minou.

    • Goûteur de nourriture animale

    Les chiens et chats sont souvent capricieux en matière de nourriture. Ils ne peuvent en plus pas expliquer aux grands fabricants de nourriture animale pourquoi ils préfèrent tel ou tel type de croquette.

    Lors du développement d'une nouvelle marque d’aliment, les panels de goûteurs à quatre pattes ne suffisent donc pas. Chaque grand groupe possède donc aussi des goûteurs humains, chargés de tester et noter les pâtés pour animaux. Le salaire doit être assez élevé, étant donné que les croquettes sont composées entre autres de protéines animales (abats, carcasses) et de résidus de céréales...

    • Comportementaliste

    Dépression, agressivité, hyperactivité, troubles obsessionnels compulsifs, phobies, paranoïa, dégradation du mobilier… Les animaux aussi ont des problèmes psychologiques! Du moins, c'est le postulat des comportementalistes. Ces psychologues animaliers analysent la relation entre un animal et son maître, et tentent de soigner les pathologies de l'animal. Oui, un peu comme Robert Redford dans "L'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux".

    • Assureur animalier

    Les soins de santé coûtent cher, et c'est aussi le cas pour les animaux de compagnie. Et les visites chez le vétérinaire ne sont évidemment pas remboursées par la mutuelle... Un français, Jérôme Salord, a compris que créer une assurance animalière était une occasion en or et a fondé SantéVet. Pour assurer son animal, il faut compter entre 14 et 48 euros par mois. Evidemment, ce concept fait un carton absolu chez les amoureux des animaux.

    • Hôtesse de l'air chez Pet Airways

    Les mamies qui rechignent à faire voyager leur yorkshire dans la soute à bagage vont être ravies: une ligne aérienne pour animaux a été lancée au Etats-Unis! Les chiens et les chats sont d'habitude embarqués avec les valises dans la soute, et le voyage est bien évidemment stressant pour nos amis à quatre pattes. Grâce à Pet Airways, ils peuvent désormais voyager dans un avion spécialement aménagé pour eux, où une hôtesse s'inquiète de leur bien-être durant toute la durée du vol. La compagnie a même acceuilli un passager cochon du nom de Bosley!

    • Taxidermiste

    Comment ça, pas très "animal-friendly"? Certes, dans ce cas-ci, les animaux sont morts. Mais certains maîtres seront éternellement reconnaissants au taxidermisted'avoir fait revivre leur compagnon à quatre pattes. Ils sont d'ailleurs nombreux à confier la dépouille mortelle de leur boule de poils adorée à un "empailleur", histoire de pouvoir ensuite en orner l'appui de fenêtre. Faites juste attention: le résultat peut être surprenant...

    Avec Pet Airways, les animaux n'ont plus besoin de voyager dans la soute à bagage!

    Source & Texte: Magali Henrard sur > http://www.references.be

  • CUPIDON LES A CHOISIS

    Saint-valentin CONCOURS DE la plus belle lettre d’amour

    t-20120220-H3P89N-0.jpgCharlotte et Eduardo ainsi que Marie et Olivier ont gagné un repas en tête-à-tête

    Charlotte et Eduardo militent pour la protection des lévriers Galgo.

    Deux couples de jeunes Hannutois viennent de remporter le concours de la Saint-Valentin organisé par l’association des commerçants de la cité hesbignonne. Rencontre avec deux des  quatre tourtereaux qui savoureront prochainement leur prix dans l’un des restaurants du centre-ville.

    Charlotte Rigot (23) et son compagnon Eduardo Vargas (26) ont été surpris à la veille de la Saint-Valentin par un photographe de l’association des commerçants de Hannut. Et c’est ce cliché que le jury du concours a plébiscité. “ Nous étions allés à la librairie de la rue de l’Eglise ”, explique Charlotte. “ En sortant, j’ai voulu m’arrêter devant la vitrine du magasin de vêtements située à côté. C’est là que le photographe nous a demandé de prendre la pose. Nous avons gagné un bon de 100euros pour aller manger dans un restaurant du centre hannutois. ” Charlotte et son amoureux Eduardo sont installés à Avin. La flamme qui les unit brûle depuis trois ans. “ Cela a commencé sur internet ”, sourit Charlotte. “ Eduardo souhaitait voyager en Europe, et moi je souhaitais voyager en Amérique latine. On a échangé durant un an pour se rendre compte que nous nous entendions bien et que nous avions beaucoup de points en commun. ” Au cours de l’été 2009, Eduardo débarque pour la première fois en Belgique. “ D’abord trois mois avec un visa touristique ”, précise-t-il.

    “ Puis, Charlotte m’a accompagné lors de mon retour au Mexique. Nous avons visité le pays avant le retour à Avin. Je suis donc installé ici depuis le 21 février 2010. Je suis actuellement une formation professionnelle. ” Charlotte et Eduardo cultivent plusieurs passions. Parmi celles-ci, ils militent pour la protection des lévriers Galgo, martyrisés dans leur pays d’origine. “ Ces chiens sont utilisés en Espagne pour les concours de chasse aux lièvres ”, poursuit Charlotte. “ Mais après la chasse, leurs propriétaires les frappent, les mutilent ou les tuent. Suivant leurs performances, ils sont pendus long ou court de manière à prolonger ou non leurs souffrances. Certains les jettent au fond d’un puits ou les traînent derrière une voiture jusqu’à ce que mort s’ensuive. Très choqués par cette cruauté gratuite, nous avons décidé d’en adopter deux. ”

    Source > Sudpresse > Mardi 21 février 2012 n.c.