américan staff

  • L'AMERICAN STAFF AVAIT ATTAQUÉ 2 GÉNISSES À BRAIVES:«IL QUITTE LA COMMUNE OU C'EST L'EUTHANASIE», DIT LE BOURGMESTRE

    1980534757.jpg

    Jeudi dernier, dans une ferme de Braives, un american staff a gravement attaqué deux génisses. Un fait inacceptable pour le bourgmestre, Pol Guillaume, qui a demandé aux propriétaires que le chien quitte la commune ou soit euthanasié. « Un animal qui a goûté au sang devient dangereux et je ne le veux plus à Braives », nous a-t-il confié.

    La famille Maréchal, qui possède une ferme sur la commune de Braives, a connu un malheureux épisode jeudi dernier. Deux chiens, qui s’étaient échappés du domicile de leur maître, ont attaqué deux de leurs génisses. «  Il n’y a vraisemblablement qu’un seul chien qui a attaqué. Un american staff », précise Pol Guillaume, le bourgmestre de Braives, qui a décidé de prendre les mesures nécessaires face à ce genre de situation. «  Pour ce qui est du second chien, un vétérinaire décidera s’il est méchant ou non. Mais pour le premier, nous en sommes certains et je ne peux pas laisser passer ça  ».

    Notre article précédent > ICI

    La suite de cet article dans notre édition régionale de ce mardi 11 juin.

    Source Thomas Broux > http://www.sudinfo.be/740988 Photo N.B.

  • BRAIVES : DEUX GÉNISSES ATTAQUÉES PAR UN AMERICAN STAFF.

    181638670.jpg

    «Le molosse dangereux voulait les dévorer», témoigne l'agriculteur

    Un american staff a fait des dégâts dans la ferme de Jean-Marie Maréchal, un agriculteur de Braives. Il est entré dans l’étable et s’est attaqué à deux jeunes génisses, de manière très violente. L’une d’entre elles a fort peu de chance de s’en sortir. Elle est très gravement blessée aux jarrets. Fort heureusement, le chien n’a blessé aucun humain.

    Jeudi après-midi, la famille Maréchal a eu une grosse frayeur. Un chien, une femelle american staff, est entré dans leur étable et s’est attaqué à deux jeunes génisses. « L’american staff s’en est pris à deux génisses. Ça a été très violent. La bête en avait attrapé une par le jarret et tirait pour l’arracher. Cette bête est tellement puissante que la génisse était pendue par le collier. C’était vraiment impressionnant  ».

    Tous les détails dans la Meuse Huy-Waremme d’hier samedi.

    Source > http://www.lameuse.be/739500

  • HANNUT: LEUR CHIENNE ATTAQUÉE PAR UN AMERICAN STAFF ET UN ROTTWEILER

    5008216_.jpg

    Tayllie devra se passer de ses petites promenades pendant quelque temps. Cette adorable chienne shiatsu a été attaquée ce samedi dans le village de Wansin (Hannut).

    Martine Corbisier et son fils Nicolas Basilio ont eu très peur pour leur chienne.

    Un american staff et un rottweiler se sont jetés sur elle. Martine Corbisier, sa maîtresse a réussi à éloigner le rottweiler, mais le staff a attrapé la hanche de Tayllie. Un voisin a dû intervenir pour lui ouvrir la gueule. Un calvaire pour Martine et son animal qui ont été blessés.

    Les faits se sont déroulés ce samedi, alors que la Wansinoise se rendait chez une amie, rue Warichet, en compagnie de son petit animal. Soudain, deux molosses en liberté totale et sans muselière ont surgi. L’american staff et le rottweiler se sont directement dirigés vers la chienne de quatre ans. «L’american staff est arrivé comme un fou, sans aboyer. Il a attrapé la hanche de Tayllie dans sa gueule», nous raconte Martine Corbisier. Très courageuse, cette amoureuse des chiens n’a pas hésité à pousser le rottweiler. «Je lui ai mis la main sur la gueule pour qu’il ne s’approche pas de mon chien». «C’était sans doute par réflexe pour la sauver à tout prix», commente son fils, Nicolas Basilio, également très choqué.

    Tayllie totalement bloquée dans la gueule du staff ne pouvait plus bouger. Et qu’importent les coups de sa maîtresse pour libérer le shiatsu, ce molosse ne voulait pas lâcher la pauvre bête. Un véritable calvaire. «Cela m’a paru une éternité. Je ne pensais pas à ma sécurité, seulement au chien. Le staff la tenait. Il y avait des gens dans la cour de leur maison, qui ont assisté à la scène. Je leur ai demandé de venir m’aider. Un voisin est intervenu et a ouvert la gueule du staff». Ouf!

    La suite dans La Meuse Huy-Waremme d’hier mercredi.

    Source > http://www.sudinfo.be/732555 Photo > DT.