aménagement

  • HANNUT > UNE VOIRIE LE LONG DE L’ANCIEN HÔTEL DE VILLE SOUMISE À ENQUÊTE (PROJET MONICO)

    Première étape du projet du Monico de Gabriel

    A Hannut, place Henri Hallet, le projet dit du Monico porté par l’entreprise de construction hannutoise Gabriel enfin relancé.

    Première étape avant l’octroi du permis pour la construction de deux immeubles à appartements : l’aménagement d’une voirie. Elle sera soumise à enquête publique à partir de ce mardi 16 août. Mais déjà, sa création suscite des inquiétudes auprès des riverains.

    Le projet privé du Monico est enfin sur les rails. Après la restauration de l’ancien hôtel de ville et la rénovation du parc de l’église, sa réalisation doit achever la revitalisation de tout ce quartier du centre-ville. En 1999, un premier permis pour la construction de deux immeubles à appartements (14 en tout), à gauche de l’ancien hôtel de ville, ainsi qu’une voirie avait déjà été octroyé au promoteur, la SA Gabriel de Hannut. Qui avait laissé filer le temps, au risque de voir son permis périmé. Risque qui s’est confirmé et qui a contraint Gabriel à réintroduire récemment une nouvelle demande de permis.

    C’est donc ce même dossier qui est relancé aujourd’hui, avec pour première étape, l’aménagement d’une voirie pour permettre l’accès aux parkings souterrains des immeubles. Dès le 16 août, elle sera soumise à enquête publique pour 15 jours. Mais déjà, les riverains s’inquiètent comme l’a fait savoir jeudi soir au conseil communal l’élue Écolo Anne-Marie Leclercq.

    Le tracé de cette voirie en sens unique passe à droite de l’ancien hôtel de ville, puis court derrière le bâtiment avant de plonger vers les parkings souterrains des deux immeubles. « Pour ressortir des parkings, nous recréons une voirie, toujours en sens unique, qui rejoint la rue Ernest Malvoz » , détaille Luc Gabriel, l’architecte qui a dessiné les plans. Qui assure qu’il ne s’agit que d’une desserte locale, au seul usage des occupants des appartements.

    La Ville vient de lancer une étude de mobilité dans l’hyper-centre. Le collège a demandé à ses auteurs d’étudier en priorité l’impact de cette desserte. Répondant aux inquiétudes des riverains, l’échevine Florence Degroot les a aussi invités à s’exprimer dans le cadre de l’enquête publique. Le dossier est consultable au service urbanisme de la Ville, pendant les heures de bureau.

    Source > M-CL.G sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 13/08/2016

  • HANNUT > APPEL PUBLIC > RENOUVELLEMENT DE LA CCC AMÉNAGEMENT TERRITOIRE& MOBILITÉ

    Sans titre.jpg

    Renouvellement de la Commission Consultative Communale d’Aménagement du Territoire et de Mobilité

    appelpublic.jpgLe Collège communal annonce le renouvellement de la Commission Consultative Communale d’Aménagement du Territoire et de Mobilité en exécution de l’article 7 du Code wallon de l’Aménagement du Territoire, de l’Urbanisme, du Patrimoine et de l’Energie.

    Le présent avis qui est lancé le 08 février 2013 fait appel aux candidatures à la fonction de Président(e), de membre ou de suppléant(e) de ladite commission.

    L’article 7 précité dispose, en son §3, alinéa 4, que « dans les 2 mois de réponse à l’appel public, sur présentation d’un ou de plusieurs membres du Conseil Communal, le Conseil Communal choisit les membres en respectant :

    • Une répartition géographique équilibrée ;

    • Une représentation spécifique à la commune des intérêts sociaux, économiques, patrimoniaux, environnementaux et de mobilité ;

    • Une représentation de la pyramide des âges spécifiques à la commune. »

    Tout fonctionnaire appelé à instruire ou à statuer sur des dossiers relatifs à la commune en matière d’aménagement du Territoire, d’Urbanisme et de patrimoine ne peut faire partie de ladite commission.image_mini.jpg

    En ce compris le (la) Président(e), tout membre de la commission communal ne peut exercer plus de deux mandats effectifs consécutifs.

    Sous peine d’irrecevabilité, les actes de candidatures doivent être adressés par envoi recommandé au Collège communal, rue de Landen, 23 à 4280 Hannut, avant le 12 mars 2013.

    Ils doivent mentionner les nom, prénom, âge, profession et domicile du ( de la) candidat(e) ainsi que les intérêts qu’il représente, soit à titre individuel soit à titre de représentant d’une association. En ce cas, l’acte de candidature contiendra le mandat attribué par l’association à ce représentant. Tout (e) candidat (e) au poste de président (e) devra également la mentionner spécifiquement dans son acte de candidature.

    Par le Collège Communal,

    Le Secrétaire communal, L’Echevine de l’Aménagement du Territoire et de l’Urbanisme, Le Bourgmestre,

    Pol MATERNE. Florence DEGROOT. Hervé JAMAR.

    Source > http://www.hannut.be > Photo Patrick Moers