affaire

  • Imprimer

    HANNUT > EXPLOSION DE LA RUE LÉOPOLD À LIÈGE > DE VALKENEER : « NOUS NE PROTÉGEONS PERSONNE »

    Le Procureur Général condamne les accusations de Benoît Robert dans le dossier « Rue Léopold » 

    La justice liégeoise réagit après les accusations proférées par le Hannutois Benoît Robert, le papa d’Alexis décédé lors de l’explosion survenue rue Léopold.

    Le Hannutois remettait en cause l’intégrité de la justice et en particulier celle de Philippe Dulieu, le Procureur du Roi. Christian De Valkeneer, le Procureur Général, défend le réquisitoire tracé et explique les choix collectifs posés dans le cadre d’un dossier qui, en janvier 2010, avait coûté la vie à 14 personnes. Explications. 

    Écrire que la perte d’un enfant est un drame dont on ne se remet jamais est un euphémisme. Vivre un pareil drame ne donne pas, non plus, tous les droits. « Et certainement pas celui de remettre en cause l’intégrité de la justice et les personnes qui ont travaillé dans ce dossier », ajoute Christian De Valkeneer, le Procureur Général de Liège. « Je comprends cette … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 03/02/2018

    high_d-20141002-35HAKT.jpgConférence de presse

    Lors de la conférence organisée le 26 janvier dernier, le papa d’Alexis déversait tout le mal qu’il pensait de la justice et de son intégrité. L’homme avait l’impression que certaines personnes avaient bénéficié d’une forme de protection.

    « On ne veut protéger personne », affirme le Procureur Général. « Les propos de Monsieur Robert sont très graves car ils mettent en cause l’intégrité de Philippe Dulieu et de la Justice. De pareilles attaques sont … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 03/02/2018

    Quatre magistrats

    Le réquisitoire a été réalisé par quatre magistrats issus du Parquet de Liège et du Parquet Général. La demande de renvoi concerne deux personnes : le propriétaire de l’immeuble qui a explosé et un employé de la ville de Liège.

    « Nous avons examiné ce dossier de très près car il pose des questions essentielles en matière de … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 03/02/2018

     « Rien n’empêche Monsieur Robert de se constituer partie civile dans les mains d’un juge d’instruction et de demander d’étendre les poursuites à d’autres personnes », conclut Christian De Valkeneer.

    Source > Arnaud Bisschop sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 03/02/2018

    Les deux derniers articles sur le sujet

    17/01 > EXPLOSION RUE LÉOPOLD > TOUJOURS PAS INDEMNISÉS > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2018/01/17/explosion-rue-leopold-toujours-pas-indemnises-245698.html

    29/01 > LIÈGE/HANNUT - JUSTICE > EXPLOSION DE LA RUE LÉOPOLD > LA COLÈRE DU PÈRE D’UNE VICTIME > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2018/01/29/liege-hannut-justice-explosion-de-la-rue-leopold-la-colere-d-246667.html