accompagnement

  • LES TRAVAILLEURS AGES INVITES A SE FAIRE ACCOMPAGNER

    Souvent déboussolés dans leur recherche d’emploi, les 45+ peinent objectivement à se relancer.

    C’est l’un des enseignements majeurs de la Journée de l’emploi. Des solutions existent pourtant, passant souvent par un accompagnement.

    Les experts qui se sont consacrés à la Journée de l’emploi, ce mercredi, sont satisfaits d’avoir pu faire œuvre utile. Ils ont reçu plusieurs centaines d’appels, dont un grand nombre reflétait les inquiétudes des intervenants vis-à-vis de leur fin de carrière ou plus précisément vis-à-vis des moyens de la relancer après un accident de parcours.

    «Ne nous voilons pas la face : nombre de travailleurs âgés qui ont connu un licenciement éprouvent actuellement de réelles difficultés sur le marché de l’emploi», constate Grégory Hulstaert, Marketing Manager de Références, partenaire de l’opération avec Bel-RTL, notamment. «Mais c’est précisément en leur expliquant qu’il existe des pistes de reconversion que nous pouvons être utiles. De nombreuses formations existent, qui permettent d’acquérir de nouvelles compétences. En bénéficiant d’un accompagnement spécialisé, une proportion significative d’entre eux voient tout de même finalement leur volontarisme récompensé.»

    La clé du succès résiderait selon certains dans un renversement progressif de la relation entre l’offre et la demande. «Les sociétés de travail intérimaire, de recrutement et de sélection, et celles d’executive search ont une caractéristique commune: elles trouvent les candidats idéaux pour les postes à pourvoir dans les …

    Source > Texte: Benoît July sur > http://www.references.be

    Liens utiles > senior / 50 ans et plus / Management