accidents

  • AUTANT SAVOIR ! > DES JOUETS INTERDITS À CAUSE DES AIMANTS

    Dangereux pour les enfants, quatre jeux ont été retirés du marché

    Le SPF Économie a mené un grand contrôle visant les jouets.

    Principalement visés : les jouets contenant de petits aimants, et qui peuvent présenter une high_d-20170624-3FG4DE.jpgmenace non-négligeable en cas d’ingestion. Verdict : quatre jeux ne répondaient pas aux normes et ont été interdits chez nous.

    Un petit aimant qui se détache d’un jeu, un enfant qui l’ingère. Et des conséquences médicales qui peuvent être très sérieuses. Voilà ce qui a poussé le SPF Économie a lancé une vague de contrôles visant les jouets aimantés, afin de voir s’ils satisfaisaient aux normes de sécurité.

    Les petits jeux de construction, les pêches aux canards aimantées… Autant de jouets qui peuvent paraître sans risque, mais qui représentaient en fait une menace pour leurs jeunes utilisateurs.

    « Examiner de petits aimants dans des jouets peut paraître insignifiant, mais c’est souvent dans le détail que l’on rencontre le diable » , a réagi Kris Peeters, le ministre fédéral des Consommateurs. « Les aimants trop petits et trop puissants dans les jouets peuvent facilement être ingérés par les enfants, et s’attirer mutuellement dans l’organisme, entraînant un risque de dommage aux organes. Nous ne voulons courir aucun risque lorsqu’il s’agit des enfants » .

    La sonnette d’alarme a en effet été régulièrement tirée chez … La suite sur votre journal 7dimanche du25/06/2017

    Source > L.P. Sur votre journal 7dimanche du25/06/2017

  • BEAUCOUP TROP DE CYCLISTES TUÉS SUR NOS ROUTES ! > LE GRACQ TIRE LA SONNETTE D’ALARME

    Le Groupe de recherche et d’action pour les cyclistes au quotidien (GRACQ) s’est penché sur les statistiques officielles des accidents de vélos sur les routes en 2016.

    Ses conclusions ne sont malheureusement pas rassurantes pour les deux-roues. L’an dernier, 54 cyclistes ont perdu la vie dans les accidents de la route répertoriés par la police fédérale (qui relève les accidents les plus graves et mettant en cause un tiers).

    Le chiffre est très légèrement à la baisse par rapport à 2015 (-2) mais cette courbe descendante est loin de suivre la baisse spectaculaire du nombre de tués sur la route sur le même laps de temps (-83).

    Blessés plus nombreux

    La déception est d’autant plus grande pour les adeptes du vélo qu’en 2016, on a répertorié 9.457 cyclistes blessés sur les routes pour 9.225 en 2015 !

    Une augmentation de 2,5 % alors qu’on enregistre pour la même année une diminution globale de 1,4 % du nombre de blessés sur la route (voitures, motos et piétons compris).

    Comment expliquer ce contraste ? …

    Pas toujours responsables

    En l’absence d’analyse précise dans notre pays, il faut s’en référer à différentes études menées à …

    … L’article complet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 03/05/2017

    Source M.R. Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 03/05/2017

  • LES 10 CAUSES LES PLUS FRÉQUENTES DES ACCIDENTS DU TRAVAIL

    ongeval_91104128.jpg

    Malgré les nombreuses mesures de sécurité, certains métiers et environnements de travail demeurent vraiment dangereux.

    Bien sûr, il y a aussi des employés téméraires, qui n’ont pas froid aux yeux.

    Dès lors, il n’est pas surprenant de voir les accidents du travail se produire trop souvent. Selon les chiffres les plus récents du Fonds des Accidents du Travail, en 2011, il y a eu 147.854 accidents en Belgique. Ce chiffre représente une baisse de 2% par rapport à l’année dernière.

    Le Fonds reprend aussi des statistiques relatives aux différentes causes à l’origine de ces accidents. Avec 22%, la perte de contrôle est la cause la plus fréquente des accidents du travail. Dans la plupart des cas, cela concerne les objets portés ou manipulés (8,4%), l’outillage manuel (6,6%) et les moyens de transport et d’acheminement (3,2%).

    Tout en bas de la liste, nous retrouvons l’explosion, qui est donc la cause la moins fréquente des accidents du travail. Elle fut à l’origine de 131 accidents (0,1%).

     

    Cause

    Cas en 2011

       %

    1

     Perte de contrôle d’une machine, d’un moyen de transport, d’un objet ou d’un animal

    32.481

    22%

    2

     Mauvais mouvements corporels

    26.970

    18,2%

    3

     Glissade, trébuchement et chute

    26.083

    17,6%

    4

     Soulever, pousser ou déposer une charge

    19.412

    13,1%

    5

     Quelque chose qui casse, tombe ou s’effondre

    17.923

    12,1%

    6

     Un produit qui se déverse (fuite, écoulement, évaporation …)

    8.067

    5,5%

    7

     D’autres événements inhabituels

    6.799

    4,6%

    8

     Violence, agression, surprise et peur

    4.749

    3,2%

    9

     Cause inconnue

    4.460

    3%

    10

     Panne d’électricité, explosion ou incendie

    910

    0,6%

     

    Total

    147.854

    100%

     

    Source > http://www.references.be

  • HANNUT: DEUX ACCIDENTS AVEC BLESSÉS

    1035475042_ID7808678_accident_102304_H3X392_0.JPGDeux accidents se sont produits à Hannut. Le premier s’est passé hier, à 17 h 45, à la rue des Charrons. Il implique une camionnette transportant deux ouvriers. Le véhicule a fait des tonneaux, et un ouvrier a été transporté à l’hôpital, ses jours ne sont pas en danger. Le second accident s’est produit cette nuit, au rond-point du contrôle technique. Le conducteur a dû aller à l’hôpital Notre-Dame de Waremme.

    Plus de détails dans votre journal.

    Publié le Mercredi 13 Juin 2012 à 10h29 (Photo prétexte T.L.)

  • VENDREDI, LE JOUR DE LA SEMAINE OÙ IL Y A LE PLUS D'ACCIDENTS

    150995024_ID7793075_web-accident_124520_H3WT40_0.JPGLa majorité des accidents surviennent le vendredi. C’est ce qui ressort d’une analyse faite par Touring Mobilis des données de plus de 2.000 accidents survenus en Belgique entre février et mai dernier.

    L’étude indique que 17,7 % des accidents se produisent le vendredi, ce qui est interpellant puisque le vendredi n’est pas le jour de la semaine où le trafic est le plus dense. Les trois jours où le flux routier est le plus important (le jeudi, le mardi et le lundi) occupent les places 2, 3 et 4 dans la hiérarchie des jours comptabilisant le nombre d’accidents le plus élevé avec respectivement 17,0 %, 16,8 % et 16,5 % des accidents.

    Il ressort également de cette étude que 11 % des accidents se produisent entre 17h et 18h, ce qui permet de la considérer comme l’heure la plus dangereuse de la journée. A cet égard, les heures de pointe matinales semblent aussi être dangereuses.

    Source > Sudpresse > Publié le Vendredi 8 Juin 2012 à 14h57 Belga > Photo  (E.G.)

  • AU MOINS 7 TUÉS ET PLUSIEURS BLESSÉS SUR LES ROUTES PENDANT LE WEEK-END DE PÂQUES

    Au moins sept personnes, dont plusieurs jeunes, ont perdu la vie sur les routes 1139534832_ID7583621_web-accident_202503_H3RTX8_0.JPGbelges lors des trois jours du week-end pascal. Les divers accidents ont également fait plusieurs blessés.

    Deux jeunes hommes âgés d’une vingtaine d’années ont été tués vendredi peu après 20h sur la nationale qui relie Jodoigne à Hannut. Alors qu’ils circulaient en direction de Hannut, leur voiture a percuté un arbre à hauteur de Jandrain.

    Vendredi, peu avant minuit, un véhicule est entré en collision avec une autre voiture qui lui avait refusé la priorité de droite, à Bois-de-Villers (Profondeville). Le conducteur du premier véhicule, âgé d’une cinquantaine d’années, a succombé à ses blessures dans la nuit. Son épouse et l’autre conducteur ont été grièvement blessés.

    Un jeune habitant de Frasnes-lez-Couvin a perdu la vie dans un accident de circulation durant la nuit de vendredi à samedi, à Nismes. Il a perdu le contrôle de son véhicule. Il a percuté et détruit un petit mur de sécurité avant de retomber sur le toit dans la rivière. La victime est décédée noyée dans son véhicule.

    Un habitant de Herentals, âgé de 24 ans, a perdu la vie dans un accident de la route dans la nuit de samedi à dimanche à Hechtel-Eksel (Limbourg). Une deuxième personne est dans un état critique. Le troisième passager a également été blessé. La voiture a, pour une raison indéterminée, quitté la route avant de percuter un arbre et effectuer plusieurs tonneaux.

    Un motard de 43 ans a perdu la vie dans un accident de la route vendredi soir à Melles, près de Tournai. Le pilote a été tué sur le coup. Son épouse est légèrement blessée. Après une longue ligne droite, le motard n’a pas réussi à négocier un virage sur la gauche.

    Un homme de 25 ans de Verviers a perdu la vie dimanche après-midi dans un grave accident sur la E313 à la sortie Hasselt-West, en direction de Liège. Trois autres personnes ont été grièvement blessées.

    Source > Sudpresse > Publié le Lundi 9 Avril 2012 à 20h28 Belga > Photo  (B.M.)