absentéisme scolaire

  • Imprimer

    ENSEIGNEMENT > MAUVAISE NOUVELLE, L’ABSENTÉISME SCOLAIRE EXPLOSE ENCORE > +20 % EN UN AN

    Au ministère de l’Éducation, on nuance pour le secondaire, mais on s’inquiète pour le fondamental

    L’absentéisme scolaire a bondi de plus de 20 % l’an dernier (année scolaire 2017/2018). Près de 8.000 dossiers supplémentaires par rapport à l’année précédente !

    La situation reste critique à Bruxelles et dans le Hainaut (aussi à Liège dans le secondaire). L’an dernier, ce sont 43.182 dossiers qui ont été ouverts. Au cabinet de la ministre, on relativise pour le secondaire… Mais on s’inquiète quand même de l’évolution dans l’enseignement fondamental. 

    Encore un bond de géant pour l’absentéisme scolaire. C’était déjà une hausse de 11 % en 2016/2017. On la double pour 2017/2018 !

    Vous trouverez … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 18/01/2019

    Pas de panique !

    Autre info intéressante, la comparaison entre le nombre d’élèves en situation d’absentéisme et le nombre d’élèves en âge d’obligation scolaire. Cela donne un taux d’absentéisme global de 6,6 % (contre 5,4 % en 2016/17). La hausse est de 1,7 % à Bruxelles qui affiche toujours le taux le plus important de la Communauté française (8,8 %). Il passe de 5,8 à 7 % à Liège, de 5,9 à 7 % également dans le Hainaut. C’est moins spectaculaire dans le Luxembourg (4,3 %, +1 %), à Namur (5 %, +1 %) et en Brabant wallon (2,5 %, +0,4 %).

    On s’assied et on pleure ? Au cabinet de la ministre de l’Éducation, Marie-Martine Schyns (cdH), on nuance… Et on … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 18/01/2019

    Fondamental : aïe, aïe…

    Le constat est tout autre dans l’enseignement fondamental. « C’est vrai que la responsabilité des familles est plus engagée à ce niveau que celle des jeunes au niveau secondaire », explique encore le cabinet. « C’est souvent lié à des problèmes familiaux dus à … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 18/01/2019

    Source > Didier Swysen sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 18/01/2019

    Photo d’illustration Imageglobe/Thierry Creux