a na pas dire

  • INFO BOULOT > 5 CHOSES À CACHER EN ENTRETIEN D'EMBAUCHE

    shutterstock_79903759_0.jpg

    Face au recruteur, il faut se présenter sous son meilleur jour. Mettre toutes vos compétences en valeur et vendre votre talent. Sans mentir, bien sûr ! Mais parfois, mieux vaut malgré tout commettre quelques mensonges par omission… Voici 5 informations à passer sous silence si vous voulez que votre entretien se passe bien.

    1. Vous détestez votre ancien travail

    Le fait de ne pas s’entendre avec son boss est une des causes principales de démission. Si c’est votre cas et que le recruteur vous demande pourquoi vous avez quitté votre emploi, évitez de critiquer avec virulence votre ancien employeur. Le recruteur pourrait en déduire que vous être arrogant, entêté et que vous ne savez pas vous remettre en cause (après tout, il faut être deux dans un conflit).

    2. Vous avez postulé par dépit

    La plupart de vos candidatures sont restées sans réponse, et vous vous retrouvez à passer un entretien dans une boîte qui ne vous intéresse pas trop ? Ne laissez surtout pas transparaître votre état d’esprit au recruteur. Maintenant que vous êtes là, faites de votre mieux : c’est souvent l’enthousiasme d’un candidat qui le démarque des autres.

    3. Vous n’aimez pas travailler en équipe

    Cela peut arriver à tout le monde de préférer travailler seul plutôt qu’en groupe. Cependant, c’est souvent mal vu en entreprise, milieu social par excellence. Même si la fonction pour laquelle vous postulez est assez autonome, vous serez obligé de collaborer avec vos collègues tôt ou tard. Evitez donc d’aborder ce point en entretien.

    4. Vous êtes systématiquement en retard/ tête en l’air

    Répondre à la question « Citez-moi trois de vos défauts » est extrêmement périlleux. Il s’agit en effet de donner des défauts qui n’en sont pas vraiment. Evitez donc à tout prix d’avouer que vous avez beaucoup de mal avec la ponctualité : c’est souvent un défaut rédhibitoire. La mauvaise orthographe ou le fait d’avoir du mal à rester concentré sont aussi des tares impardonnables pour les recruteurs.

    5. Votre hobby est étrange et nécessite beaucoup de temps

    Tout le monde ne peut pas pratiquer le judo ou le football. Cependant, certains hobbies sont plus appréciées que d’autres sur un CV. Il n’y a rien d’honteux à collectionner les nains de jardins ou construire des monuments en allumettes… Mais mieux vaut le cacher au recruteur lors de l’entretien, au risque de vous décrédibiliser. Pareil si vous vous rendez chaque jour au stand de tir ou si vous pouvez passer des heures à jouer aux Warhammers ou au poker en ligne. Gardez-ça pour vous !

    Source : Terra Femina via > http://www.references.be