3d

  • AUTANT SAVOIR > UN FILM EN 3D, ÇA PEUT RENDRE MALADE

    9052602-lunettes-de-film-3d-isoles-sur-fond-blanc.jpgUn spectateur sur cinq rapporte un inconfort, et parfois des troubles plus notables, lorsqu’il visionne un film en 3D. Et ceci est surtout vrai chez les jeunes.

    L’attention de cette équipe d’ophtalmologues de la Pacific University (Oregon) a été attirée par le récit de spectateurs faisant état, après la projection de films en 3D, de plaintes diverses, comme des maux de tête, des nausées ou encore une gêne oculaire. Les spécialistes ont donc décidé de reproduire les conditions « en salle », afin d’examiner les réactions d’un panel représentatif de quelque deux cents volontaires, adolescents et adultes. Le film « Tempête de boulettes géantes » leur a été projeté soit en 2D, soit en 3D.

    Résultat : la séance en trois dimensions est ponctuée par deux fois plus de plaintes (20% contre 10% pour la 2D), pour la plupart mineures (gène, inconfort…), encore qu’une proportion non négligeable des spectateurs a fait état de douleurs aux yeux, de vue trouble ou d’étourdissements. Deux « facteurs de risque » sont observés : la distance par rapport à l’écran (au plus près, au pire) et l’âge. Les jeunes sont en effet plus nombreux à exprimer une plainte : les chercheurs expliquent cela par le fait que les plus âgés sont probablement moins sensibles aux stimulations visuelles, en raison d’une vue affaiblie. En tout cas, le conseil, c’est que pour regarder un film 3D, il vaut mieux ne pas s’asseoir dans les premières rangées.

    Cette étude a été publiée dans la revue Optometry & Vision Sience

    Réagir à l’article > ICI

    Source > http://www.passionsante.be