3 habitations

  • HANNUT – VILLERS LE PEUPLIER CRÉATION DE 3 LOGEMENTS POUR FAMILLES NOMBREUSES

    350_FondLog_ 006.jpg

    Bientôt trois familles prendront possession des lieux. A savoir trois jeunes couples, un avec un enfant, le second avec quatre & enfin le troisième avec cinq ! A noter qu’un jardin commun sera aménagé par les locataires.

    Sur la photo deux couples futur locataire l’équipe sociale, le personnel présent du fond de logement de Wallonie & l’architecte

    Sur la commune de Hannut, et plus précisément à Villers le Peuplier, un corps de logis et de dépendances avec des étables vient d’être rénové par le Fonds de Logement de Wallonie pour laisser place à trois logements.

    La propriété se composait d’un grand terrain d’environ 750 m² et d’une maison d’habitation avec dépendances :

    • - un corps de logis de 2 niveaux sur caves avec combles non aménageables ;
    • - une ancienne grange transformée en atelier avec combles aménageables;
    • - une ancienne forge désaffectée;
    • - une ancienne étable avec un petit fenil ;
    • - des appentis et des remises.

    Le corps de logis et la grange sont inscrits dans un même volume construit en briques.

    350_FondLog_ 010.jpg

    Le pignon et la façade arrière du corps de logis étaient protégés par un bardage extérieur en ardoises contenant de l’amiante, et  recouverts à l’intérieur de contre-cloisons constituées de plaques étanches contenant de l’amiante. Les versants de la toiture du corps de logis et le versant avant de la grange étaient aussi  recouverts d’ardoises losangées contenant de l’amiante.

    D’autres travaux s’imposaient : planchers du corps de logis à renforcer, maçonneries de l’étable en briques humides imprégnées de nitrate,  sol de la grange en terreplein….

    Le projet architectural a été réalisé par > L’atelier d’architecture E. Grandmaison, rue Ste Walburge, 309 à LIEGE

    Le projet porte sur la rénovation du corps de logis et la transformation de la grange et de l’étable en vue d’y créer trois logements unifamiliaux avec entrées privatives. Il comprend :

    • - la rénovation du corps de logis comprenant 3 grandes chambres;
    • - la démolition partielle et la transformation de la grange en vue d’y aménager un logement de 2 chambres ; démolition qui a permis la création d’un espace extérieur pour les logements à rue et l’augmentation de l’éclairage naturel de ces logements.
    • - la transformation et l’extension de l’étable en un logement de 3 chambres.
    • Choix techniques et contraintes budgétaires :

    Le prix d’achat était élevé en raison de la situation de l’immeuble en zone de forte pression immobilièreLes efforts ont porté sur l’isolation des logements. Ils ont eu aussi un impact financier  non négligeable dans ce cas de restructuration d’anciens bâtiments agricoles qui doivent à présent répondre aux exigences en matière de performance énergétique des logements.

    Le coût d’évacuation des éléments contenant de l’amiante et celui des travaux nécessaires pour traiter l’humidité ascensionnelle et les nitrates était d’importance également.

    Ainsi, l’ancienne forge désaffectée a été mise en vente afin de contribuer à la viabilité économique du  projet.

    La dimension sociale et partenariale

    Il s’agit pour le service d’aide locative de Liège d’un premier partenariat avec cette nouvelle AIS, qui assurera la gestion locative des trois logements familiaux.

    Le coût

    RENOVATION : 365.494 EUR (dont 60.572 EUR en investissement économiseur d’énergie). Intervention financière régionale : 90.000EUR par logement créé.

    Vous trouverez ci-joint le dépliant du Fond de Logement de Wallonie > DEP_AIS_2013 OK.pdf

    Photo JCD