éviter les pièges

  • RECRUTEMENTS DESTABILISANTS : COMMENT S’Y PREPARER?

     Pour décrocher un emploi, un solide CV ne suffit plus.

     De plus en plus complexes, les processus de recrutement se révèlent parfois très déroutants. Comment faire face aux techniques les plus sadiques ?

     Le recrutement, c'est comme l'amour, un peu sale si c'est bien fait. Pour dénicher la perle rare, les outils foisonnent : questions pièges, tests de personnalité, assessments... se mêlent à des pratiques peu orthodoxes, comme la graphologie. Au grand dam de certains professionnels. Enjeu stratégique par excellence, le recrutement cristallise aujourd'hui toutes les tensions qui minent le marché du travail. Les CV charriés par la crise s'entassent par centaines sur les bureaux des recruteurs.

    Avec des délais de recrutement qui ne cessent d'allonger, les entreprises multiplient les entretiens et les tests. Pour éviter les erreurs de casting et se rassurer. Car le processus d'embauche est long, coûteux et risqué. Selon une étude de Robert Half, 60 % des embauches prennent moins de cinq semaines, un recruteur sur sept (15 %) prolonge le plaisir au-delà de dix semaines. Trouver un emploi s'apparente de plus en plus à une course d’obstacles. Voici nos conseils pour déjouer les processus de recrutement les plus déroutants.

    Questionnaires de personnalité

    Répondez en fonction des exigences du poste …

    Tests de mise en situation

    Montrez que vous savez gérer les priorités …

    Questions pièges

    Attendez-vous au pire… avec le sourire …

    Pour développer ces points … Lire la suite ici ...

    À LIRE également

    Êtes-vous assez intelligent pour travailler chez Google ?, William Poundstone, éd. JC Lattès, 2013, 377 p., 20 €.

    Source > Texte: Rafal Naczyk sur > http://www.references.be

     

    manipulation / Postuler / Recruter / soi-même / Entretien d'embaucheIntérim