évaluation

  • COMMENT VOTRE ENTREPRISE VOUS EVALUE

    Entreprise_2015_shutterstock_259212779.jpg

    Selon l'esprit du temps, tout, en ce monde, serait évaluable.

    Ce qui se dérobe à l'évaluation serait donc suspect de collusion avec la médiocrité.

    Le travail n'échappe pas à cette logique et son évaluation objective est à la base des nouvelles méthodes de gestion et d'organisation du travail.

    Problème : les cadres ne seraient pas satisfaits de la façon dont sont évaluées leurs compétences. À leurs yeux, le processus devrait prendre davantage en compte leur participation à la vie de l’entreprise et leur capacité à animer une communauté autour de leur expertise, et pas seulement la réalisation des objectifs fixés par les managers. Si les directions des ressources humaines plébiscitent de plus en plus l’évaluation individualisée comme instrument de gestion des rémunérations et des carrières, les méthodes employées suscitent scepticisme, stress, sentiment d’insécurité, voire incompréhension et même colère.

    La pratique des entretiens d’évaluation, installée depuis une dizaine d’années dans de grandes entreprises, est de plus en plus sophistiquée, avec le recours à des outils informatiques qui conduisent à une sorte de standardisation. Elle devient un outil de gestion, car elle est de moins en moins aux mains des managers au profit des ressources humaines. De plus en plus de syndicats attaquent en justice les pratiques de ces entretiens. Avec deux principaux griefs : l’absence de concertation avec les représentants du personnel et l’intégration de critères comportementaux dans l’évaluation. Lesquels peuvent renvoyer à des critères de personnalité.

    Lectures standardisées ?

    La législation sociale, les accords de branches et d'entreprises imposent un certain nombre d'outils destinés à  … Lire la suite ici ...

    Redessiner les pratiques

    Quelques méthodes d’évaluation

    Source > Texte: Rafal Naczyk sur > http://www.references.be

    compétences / managers / travail / recrutement / entretien /d'évaluation / gestion / salariés / Compétences / Gestion d'équipe / Evaluation

  • MAUVAISE EVALUATION AU TRAVAIL : QUE FAIRE ?

    Mauvaise_evaluation_shutterstock_221585512.jpg

    Lundi matin. Votre patron vous appelle dans son bureau et vous dit qu’il n’est pas satisfait de votre travail.

    Vous aviez pourtant l’impression que tout allait pour le mieux. Comment vous remotiver après une mauvaise évaluation ?

    1. Écoutez et mettez à profit

    Ne voyez pas une évaluation négative comme une attaque personnelle. Considérez-la plutôt comme une occasion de tirer des leçons. Vous pourrez ainsi en retirer du positif et vous sentir moins démotivé. Prêtez attention à la critique qui est formulée, tâchez de bien comprendre ce que votre supérieur veut dire et demandez au besoin des éclaircissements. Vous pourrez ainsi évoluer en tant que personne et dans votre boulot.

    2. Acceptez la déception

    Une évaluation négative n’est évidemment pas agréable, d’autant plus si elle est liée à un bonus ou une augmentation. Acceptez votre déception. Vous aurez ainsi moins de mal à la digérer.

    3. Soyez bon perdant

    Osez admettre vos faiblesses ou vos torts sur certains points. Nous avons souvent tendance à nous mettre sur la défensive. Nous cherchons des raisons indépendantes de notre volonté ou de notre capacité pour expliquer des erreurs ou des objectifs non atteints. Nous renions notre propre implication. L’attitude à adopter est au contraire de reconnaitre ses responsabilités. Vous éveillerez de cette façon bien plus de sympathie auprès de votre supérieur que lorsque vous niez tout en bloc. Par ailleurs, si vous pensez que votre supérieur néglige des points positifs, vous pouvez les mentionner. Veillez toutefois à ne pas les utiliser pour masquer vos responsabilités dans certains manquements.

    4. Demandez de l’aide

    Une évaluation négative signifie que vous allez devoir travailler sur certains points. Mais vous n’êtes pas seul: votre supérieur est là pour vous y aider. Si vous ne savez pas exactement comment aborder les éléments à améliorer, demandez-lui de l’aide. S’il vous manque des connaissances pour remplir certaines tâches, demandez du coaching ou une formation. Si vous ne disposez pas des moyens nécessaires pour effectuer votre travail, demandez-les. Ou peut-être avez-vous besoin de directives plus claires ou de davantage de soutien de la part de votre chef. En exprimant ce dont vous avez besoin, vous montrez que vous êtes prêt à travailler sur vous-même. Votre supérieur appréciera cette démarche et sera d’autant plus disposé à vous aider.

    5. Travaillez votre attitude

    Les évaluations négatives ne portent pas forcément uniquement sur vos prestations, mais parfois aussi sur votre attitude au travail. Vous êtes peut-être trop rapidement satisfait, ou arrivez régulièrement en retard, manquez d’esprit d’équipe ou ne prenez pas vos responsabilités. C’est peut-être là-dessus que vous devez concentrer votre attention. Établissez alors un plan d’attaque : que devez-vous améliorer ? Comment allez-vous vous y prendre ? À qui pouvez-vous éventuellement demander de l’aide ?

    Si vous n’êtes pas d’accord…

    Si vous avez tout de même le sentiment que vous n’êtes pas traité justement, vous avez le droit de le dire. Dans de nombreuses organisations, il est possible de faire appel contre une évaluation négative. Vous pouvez vous adresser au service du personnel. Si votre supérieur ne prête pas oreille à vos arguments et que vous tenez absolument à aller plus loin, vous pouvez aller voir son supérieur. Si vous envisagez une telle démarche, faites-le savoir à votre chef direct : “Je ne suis pas d’accord avec mon évaluation et j’aimerais l’examiner avec Untel.” Une telle solution ne doit évidemment être employée qu’en dernier recours, lorsque le dialogue est vraiment impossible avec votre manager. Vous courez en effet le risque d’entrer dans un conflit dont ne ressortiront que des perdants et qui endommagerait irréversiblement votre relation avec votre supérieur.

    Texte: Sofie Mertens – Avec la collaboration de ISW Limits

    Lire aussi:

    Entretien d'évaluation en période de crise: comment se préparer ?

    10 manières d'impressionner son patron

    Source > Texte: Elodie Fontaine sur > http://www.references.be

    évaluation / Evoluer / Evaluation / Compétences

  • ENTRETIEN D’EVALUATION : SE VENDRE ET SE DEFENDRE

    Evaluation_2015_shutterstock_195731915.jpg

    L’entretien annuel est trop souvent, à tort, considéré comme une contrainte.

    L’exercice est capital : il permet de défendre ses réussites, d’expliquer ses déconvenues et d’annoncer ses ambitions.

    Comment réussir sa prestation et en tirer profit ?

    1. Listez vos réalisations

    Pour recueillir certains critères, les entreprises demandent souvent au salarié de remplir un document de deux ou trois pages. Ce document va servir de base d’échange à l’entretien annuel. Afin de ne rien omettre, il est recommandé de tenir à jour tout au long de l’année une liste détaillée de ses réalisations. À l’approche de l’entretien, la synthèse en sera d’autant plus facile à réaliser et vous permettra d’aborder l’échéance en toute confiance.

    2. Les faits, rien que les faits

    L’entretien d’évaluation doit se focaliser sur des observations tangibles, des résultats concrets. Les éléments à verser au débat se doivent d’être solides. Une préparation minutieuse est donc nécessaire de façon à pouvoir argumenter sur ce qu’on a réussi, ce qu’on a amélioré et les difficultés rencontrées. Mais attention à ne pas se chercher des excuses et à se défausser sur les autres.

    3. Restez professionnel

    Quelle que soit la situation. Notamment en cas de relation conflictuelle avec votre manager. Un conseil : ne laissez pas la critique à votre manager, prenez les devants, faites amende honorable et donnez votre version. Objectivement. Mais ne vous censurez pas par crainte de déplaire. Faire part de vos attentes, notamment en termes de salaire, de promotion ou de formation, c’est aussi faire preuve de professionnalisme.

    4. Soyez constructif

    L’entretien est par définition participatif. Face aux critiques, il faut aussi prendre le temps de se projeter, d’ouvrir des portes. C’est le moment idéal pour faire des propositions. Pour ce faire, il faut intégrer les aspects stratégiques. Où mon département veut-il aller ? Puis-je aider à atteindre cet objectif ? Montrez que vous êtes capable d’apporter des solutions concrètes et à engagez-vous à les mettre en œuvre.

    Source & Texte: Rafal Naczyk sur > http://www.references.be

    entretien d'évaluationentretien de fonctionnement / compétences / augmentation salariale / EvoluerAugmentation / EvaluationPromotion

  • AVIS D’ENQUÊTE PUBLIQUE > ENTITE HANNUTOISE

     Capture%20d’écran%202013-03-07%20à%2009_39_28.png

    Rapport d’Evaluation Environnementale Stratégique du Programme Opérationnel INTERREG V France-Wallonie-Vlaanderen

    Dans le cadre de la directive (CE) n°2001/42 relative à l’évaluation des incidences de certains plans et programmes sur l’environnement transposée dans le Code de l’Environnement (cf. Article D.29-1 du Livre du Code de l’Environnement – Projet assimilé à la catégorie A.2 (article D.29-1§3 du Livre 1er du Code de l’Environnement)), vous êtes invité à donner votre avis sur le projet de programme opérationnel INTERREG V France-Wallonie-Vlaanderen ainsi que sur le projet de rapport d’Évaluation Environnementale stratégique (EES).

    Les documents, le rapport complet et son résumé, sont consultables sur le site internet du programme : http://www.interreg-fwvl.eu/fr/page.php?pageId=912

    Le dossier peut être consulté du 10 juin au 27 août 2014, les lundis, mercredis, vendredis et samedis de 10h00 à 12h00 auprès du Service de l’Aménagement du Territoire et de l’Urbanisme, 23 rue de Landen à 4280 Hannut.

    • Lieu, date et heure de clôture de l’enquête : Administration communale de Hannut, 23 rue de Landen à 4280 Hannut le 27 août 2014 à 10h00.

    Vos observations écrites peuvent être envoyées, au plus tard le dernier jour de l’enquête, soit le 27 août 2014 :

    - via le site internet du programme : http://www.interreg-fwvl.eu/fr/consultation-publique.php

    Vos observations verbales pourront être recueillies à l’Administration communale de Hannut aux jours et heures dont question ci-dessus.

    Fait à Hannut, le 6 juin 2014. > La Directrice générale, Amélie DEBROUX > Pour le Bourgmestre absent, Le premier Echevin, Emmanuel DOUETTE.

    Source > http://www.hannut.be