étapes

  • BIEN REDIGER LA RUBRIQUE « CENTRES D’INTERET » DE SON CV EN 6 ETAPES

    Sport_shutterstock_139602365.jpg

    Vous avez presque terminé d’écrire votre CV. Expériences professionnelles, compétences, langues, diplômes et formations…

    Tout y est. Reste le paragraphe qui se retrouve traditionnellement à la fin : la rubrique « divers ».

    Ne négligez pas cette rubrique ! Si elle est habilement rédigée, elle vous permettra de marquer des points auprès du recruteur et de souligner vos compétences. Voici quelques conseils pour faire de celle-ci un atout.

    1. Le titre

    Évitez de nommer cette rubrique « divers », « autres » ou « loisirs ». C’est une appellation trop floue qui donnerait l’impression que les infos qui s’y trouvent sont sans importance. Un titre comme « centres d’intérêt » ou « activités extraprofessionnelles » est plus adapté pour annoncer le contenu de cette rubrique de façon plus attrayante.

    2. Les activités

    La rubrique « Centres d’intérêt » doit ajouter une plus-value à votre candidature, vous rendre plus intéressant aux yeux du recruteur. En effet, le fait qu’il vous choisira plutôt qu’un autre candidat sera dû à vos compétences bien sûr, mais aussi à des raisons plus subjectives... Sélectionnez donc soigneusement les activités que vous allez y inscrire. Qu’elles soient sportives, culturelles ou artistiques, essayez de les adapter au mieux au poste pour lequel vous postulez. Par exemple, pratiquer un sport d’équipe permet d’insister sur votre team spirit. Courir des marathons démontre votre endurance, pratiquer la sculpture souligne votre créativité… Soufflez au recruteur que vous êtes la personne la plus adaptée au poste.

    3. L’originalité

    Encore faut-il que votre rubrique « centres d’intérêt » attire l’œil du recruteur. Il y a peu de chances pour qu’il s’y arrête si elle comprend une liste comme « football, cinéma, lecture et voyages » surtout si tout cela est pratiqué en dilettante. Essayez de mettre plutôt l’accent sur des activités qui vous feront sortir du lot.

    4. La précision

    Si vous notez « musique » ou « bénévolat » dans votre rubrique « centres d’intérêt » en attendant que le recruteur rebondisse dessus en entretien pour vous en demander plus, vous risquez d’être déçu. Vous attirerez uniquement son attention si vos activités sont précises. Si vous aimez le cinéma, précisez quel genre ; si vous faites partie d’une association, précisez laquelle. Pareil pour un sport en compétition (quel niveau ?).

    5. À éviter

    N’hésitez pas à ajouter à votre CV des activités très individualistes, comme le jogging ou la philatélie. Si elles ne prouvent pas votre esprit d’équipe, elles évoquent d’autres qualités malgré tout. Par contre, évitez de mentionner dans votre candidature que vous êtes engagé dans un groupe religieux ou un parti politique. Ces prises de position n’ont pas leur place sur votre CV.

    6. Et si on mentait un peu ?

    Vous n’avez aucune inspiration ou alors aucun centre d’intérêt ? Ne cédez pas à la tentation de vous trouver de faux hobbies originaux pour impressionner le recruteur, comme par exemple l’art contemporain ou le cinéma asiatique. Le recruteur pourrait vous interroger sur cette fausse passion pendant l’entretien et vous démasquer illico. Vous aurez alors perdu toute crédibilité, même si le reste de l'entretien s'est bien déroulé...

    Bref - J'ai passé un entretien d'embauche > La vidéo ici ...

    Sour & Texte: Magali Henrard sur > http://www.references.be