éolien

  • HANNUT: LES PROJETS EOLIENS SE MULTIPLIENT AVEC TREIZE NOUVEAUX MATS

    1420568616_B975382290Z_1_20150424195559_000_GFG4D05MK_3-0.jpg

    Deux projets éoliens ont été évoqués au Conseil communal.

    Le territoire de Hannut attire les promoteurs et deux dossiers concernent l’implantation d’une dizaine de mats au total.

    Si le Collège ne doit pas encore rendre d’avis, une enquête publique débute ce lundi.

    Deux projets éoliens ont été évoqués au Conseil communal hannutois jeudi soir. Les deux …

    Lire la suite ici ...

    Source > Rédaction en ligne sur > http://www.lameuse.be/1271616 Photo > News

  • LE PERMIS UNIQUE RELATIF AU PARC ÉOLIEN ENTRE THISNES ET MEDORP EST REFUSÉ !

    3492837720.jpg

    La Ville de Hannut est heureuse de constater que le Ministre, ce 27 février 2014,a débouté la scirl TECTEO dans son recours visant à implanter un parc de 9 éoliennes dans les campagnes sises entre Thisnes et Merdorp.

    Pour rappel, le Collège communal avait émis un avis défavorable dans le cadre de la nouvelle enquête publique qui devait se tenir à partir du 20 février et a été annulée en dernière minute par l’administration régionale. Suite à cela, e Conseil communal avait voté une motion mettant en avant le droit des citoyens et des instances de s’informer et de faire valoir leur opinion conformément aux dispositions légales.

    Force est de constater que la position du Collège et du Conseil ainsi que la mobilisation de nombreux citoyens hannutois ont pesé dans cette décision qui confirme le refus du permis.

    Indépendamment de la décision finale, nous nous félicitons du dialogue et de la collaboration développée en ce dossier entre la Ville et ses citoyens.

    Source ComPres > Hervé JAMAR.

  • HANNUT: « CE PROJET ÉOLIEN EST UN DÉNI DE DÉMOCRATIE »

    1029183729_B972052035Z_1_20140218194558_000_GS11VMBFF_1-0.jpg

    Le dossier du parc éolien Tecteo entre Thisnes et Merdorp vient de prendre une nouvelle dimension. 

    On l’a déjà écrit, le projet avait dans un premier temps été refusé par le ministre régional en charge du dossier. Notamment suite aux 1.350 réclamations citoyennes lors de l’enquête publique ou encore à l’avis défavorable de la Ville de Hannut 

    En novembre dernier, un incroyable retournement de situation se produisait. Le ministre revenait sur sa décision et prenait une décision de retrait de refus. « C’est la première décision très surprenante dans ce dossier. Il s’agit d’un acte juridique très étonnant, peu connu, si pas méconnu. A ce moment-là, on se posait la question de savoir si cet acte signifiait une remise à zéro du projet ou une acceptation du dossier ? 

    On n’a toujours pas de réponse », commente Hervé Jamar, le bourgmestre de Hannut.  

    La suite dans La Meuse Huy-Waremme d’hier mercredi 

    Source > Rédaction en ligne de tj sur > http://www.sudinfo.be/939184

  • VILLE DE HANNUT > AVIS À LA POPULATION > RÉUNION D’INFORMATION SUR LE DOSSIER ÉOLIEN

    Proje22t1.jpg

    Réunion d’information sur le dossier d’implantation d’un parc éolien (9 unités) à Hannut (Thisnes, Merdorp, Wansin) par la scirl TECTEO

    Suite au retrait, par le Ministre Henry, du refus de permis délivré par l’administration Walonne à la scirl TECTEO pour l’exploitation de ce parc éolien sur la territoire hannutois,et au complément apporté à l’étude d’incidences sur l’environnement, une nouvelle enquête publique se tiendra du 21 février au 24 mars 2014.

    Le Collège communal vous invite à une réunion d’information sur ce dossier le lundi 17 février à 20h à la Salle Patria, rue des Chiroux à Thisnes. 

    Source « Par le Collège » > Le député-Bourgmestre Hervé Jamar & La Directrice générale Amélie Debroux > Source photo thisnes.be

  • VILLE DE HANNUT > IMPLANTATION DE PARCS ÉOLIENS

    Eolienne_wallonie_955.jpg

    Les projets d’implantation de parcs éoliens sur notre territoire – Etat de la situation

    Le territoire de Hannut est fortement sollicité par les promoteurs en vue d’implanter des parcs éoliens. C’est pourquoi le Collège communal entend par la présente dresser l’état des lieux des divers projets.

    En ce qui concerne le projet du train éolien le long de l’E40 développé par Greensky, ce dossier connaît des étapes diverses. Les 6 éoliennes situées sur le territoire de Gingelom sont autorisées définitivement. Les 9 éoliennes sises sur le territoire de Landen ont fait l’objet d’un nouveau permis contre lequel un recours est introduit par la Ville. Les éoliennes en région wallonne sont également frappées d’un recours au Conseil  d’Etat.

    Le parc de 9 éoliennes, le long de la Chaussée romaine entre Moxhe et Lens Saint Remy, a fait l’objet d’un octroi de permis lequel est également frappé d’un recours au Conseil d’Etat.

    En ce qui concerne le parc éolien dans les campagnes entre Thisnes, Wansin et Merdorp (9 éoliennes), celui-ci a fait l’objet d’un refus de permis par l’administration régionale, refus confirmé par le Ministre régional M Henry le 06 février 2013. Toutefois, ce 20 novembre 2013, le Ministre a retiré sa décision confirmant le refus. La Ville reste attentive à cette situation interpellante.

    Enfin, le 13 novembre dernier, la société ASPIRAVI a également fait connaître son intention d’implanter un parc de 5 unités entre les villages de Cras Avernas, Trognée et Boelhe. Le Collège communal a émis un avis préalable défavorable quant à ce projet.

    Le Collège communal entend être vigilant dans le cadre de l’implantation  d’éoliennes sur notre territoire. Favorable à l’émergence des énergies renouvelables, le Collège désire toutefois que le développement de l’énergie éolienne se réalise de manière structurée et raisonnable. A ce jour, le nouveau cadre de référence adopté en juillet dernier n’a pas de valeur réglementaire, la cartographie de l’éolien soumise le mois dernier à l’avis de la population est abandonnée. Aussi, dans l’attente d’un cadre réglementaire et d’outils de développement éolien, le moratoire adopté par le Conseil communal reste en vigueur.

    Par le Collège,

    • La Directrice générale > Amélie DEBROUX
    • Echevine de l’aménagement du territoire > Florence DEGROOT
    • Le Député-Bourgmestre > Hervé JAMAR.

    La carte dynamique de recherche par régions & communes sur > http://webgisdgo4.spw.wallonie.be/viewer_eole_2013

    Eolien.jpg


  • LE MOT DE BRUNO > LA PROBLÉMATIQUE ÉOLIENNE ……

    620400158_28.jpg

    Dans le cadre de « La nouvelle cartographie wallonne des éoliennes »

    Eco(pas)logique ! Eco(pas)nomique ! Eco(très)toxique !

                    Sous prétexte d’atteindre des objectifs énergétiques recommandés par l’Europe, Philippe Henry, le ministre wallon Ecolo de l’Environnement, de l'Aménagement du territoire et de la Mobilité, et ses comparses sont décidés à exécuter un immense plan de développement des éoliennes onshore[i] que de nombreux scientifiques[ii], économistes et citoyens jugent, à raison, inadéquat, coûteux et illusoire. La lecture des conséquences d’une telle politique, absurde, nuisible et choquante, exprimée ci-dessous par Wind for the Country  de Thisnes, laisse croire que ces « mal pensants » ont reçu un coup de pale d’éolienne sur la tête, perturbant leurs capacités à réfléchir avec bon sens !

                    Il nous faut absolument réagir, de toutes nos forces et en masse, pour éviter la catastrophe écologique, économique et toxique que ces messieurs nous préparent, à coup de diktats qui n’ont plus rien à voir avec la démocratie participative, citoyenne, communale tant défendue par Ecolo[iii].    

    Source & texte > Bruno Heureux

    Chers Hannutois et Hannutoises,

                    Le Gouvernement Wallon souhaite implanter rapidement 750 éoliennes sur une partie du territoire wallon. Pour réaliser cet objectif, une enquête publique est actuellement ouverte sur la cartographie proposée par le ministre Henry. Les documents sont disponibles sur le site http://spw.wallonie.be/dgo4/eolien.

                    Au terme de la procédure, l'implantation sera décrétée d'utilité publique, ce qui signifie que chaque zone verte sur la carte deviendra une zone ouverte à l'installation d'un parc éolien. Les promoteurs retenus par le Ministre Wallon de l'Aménagement du Territoire, pourront démarrer leur projet sans que les propriétaires des terrains, les communes et les riverains ne puissent intervenir. Il n'y aura probablement plus d'enquêtes publiques.

                    Si on examine  cette cartographie, la Commune de Hannut comprend des très nombreuses zones propices  à l’implantation d’éoliennes. Lors de la réunion d’information organisée par le Collège communal de Hannut le lundi 7 octobre dernier à Thisnes, tant nos élus que tous le public venu nombreux se sont  montrés très inquiets quant à cette nouvelle cartographie. En effet, notre belle commune de Hannut « à la campagne »  risque d’être encerclée par des nombreuses implantations d’éoliennes qui vont en faire un véritable zoning industriel et complètement dénaturer son paysage rural.

    Le Gouvernement Wallon relève le seuil de bruit et expose les riverains à plus de nuisances

                    Aussi incroyable que cela puisse paraître dans notre région et à notre époque : à la demande du lobby éolien, le Gouvernement Wallon dans son ensemble, s'est accordé pour augmenter la norme de bruit nocturne de 40QdBa à 43dBa durant certaines périodes. Ceci viole les recommandations du Conseil Supérieur de la Santé ainsi que celles de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), qui indiquent que les éoliennes peuvent avoir un impact sur la santé et demandent que la norme générale, applicable à tous les citoyens, de 40dBa soit maintenue. A titre de comparaison, la norme générale pour le tapage nocturne est de 35 dBA. Pour certains, la santé des populations exposées ne vaut pas son pesant de certificats verts. Les parcs éoliens pourront s'implanter à 600 m des habitations, 400 m dans certains cas, on est bien loin de la distance de 3 km recommandée par l'OMS!

    Un coût colossal pour l'ensemble des wallons, au plus grand bénéfice des seuls promoteurs éoliens

                    Le Gouvernement Wallon souhaite endetter durablement les ménages à hauteur de ± 4,5 milliards d'euros (± 3.000€/ménage), pour soutenir une filière que plusieurs états européens ont déjà abandonnée en raison de son coût prohibitif et de son inefficacité : un euro investi dans l'isolation des logements produit vingt fois plus d'économies de CO? que dans l'éolien (Fondation Nicolas Hulot). Comment expliquer un tel gaspillage d'argent public en période de crise ? Les récentes révélations dans la presse montrent clairement les liens existants entre certains cabinets du Gouvernement Wallon et le lobby éolien (Le Vif du 10 mai 2013), permettant à ces derniers de réaliser de plantureux bénéfices, allant jusqu'à 500% par an par rapport au capital investit (Le Soir du 12 janvier 2013). Or, ces bénéfices proviennent aux deux tiers d'un impôt sur l'électricité des Wallons : les certificats verts. Enfin, comment expliquer que le Gouvernement Wallon soit revenu sur sa parole pour les ménages ayant investi dans le photovoltaïque, alors qu'il se prépare à créer une nouvelle dette, au double (ou triple) de celle du photovoltaïque.

    Enquête publique

                    Si vous désapprouvez cette politique, participez à l'enquête publique (jusqu'au 30 octobre) en écrivant une lettre personnelle ou en utilisant la lettre-type ci-jointe (2013 10 13 Enquête sur la cartographie éolienne.pdf ).

    Les courriers sont à adresser au :

    Dernier article sur ce blog > ICI

    Wind for Country.via >Bruno Heureux


    [i] L’on parle d’implantation onshore, lorsque les éoliennes sont dressées à l’intérieur des terres, alors que dans l’implantation offshore les éoliennes sont dressées au large des côtes, là où le vent est constat et suffisant.

    [ii] Voir l’article du journal Le Soir, des 12-13 octobre, intitulé « L’éolien onshore en Belgique, c’est la grande illusion » selon les propos de Damien Ernst, chercheur et chargé de cours à l’université de Liège.

    [iii] Cela fait mal à votre serviteur de devoir dire cela d’un courant qui a, en général, sa sympathie. Mais lorsque la confiance est trahie, il faut avoir la lucidité et le courage d’appliquer la sentence : « Qui aime bien châtie bien ».

     

     

  • HANNUT > CARTOGRAPHIE DE L’EOLIEN EN REGION WALLONNE & ENQUETE PUBLIQUE

    Eolienne_wallonie_955.jpg

    ENQUETE PUBLIQUE DU 16 SEPT AU 30 OCT 2013

    Dans le cadre de l’enquête publique qui se tient du 16 septembre au 30 octobre 2013 au relative à la cartographie de l’éolien en Région wallonne adoptée provisoirement par le Gouvernement wallon le 11 juillet 2013, le Collège communal de Hannut vous invite à une REUNION D’INFORMATION

    Le lundi 07 octobre 2013 à 20 heures en la salle Patria, rue des Chiroux à Thisnes

    Nous vous informerons du potentiel éolien que représente le territoire hannutois ainsi que le nouveau cadre de référence relatif à l’implantation d’éoliennes en Wallonie.

    D’autres infos sur > http://spw.wallonie.be/dgo4/eolien/ > http://eoliennes-wallonie.energies-dyle.be/

    Source > Le Collège communal.

    REGION WALLONE > AVIS D’ENQUETE PUBLIQUE

    CARTOGRAPHIE DE L’EOLIEN EN WALLONIE > Du 16 septembre au 30 octobre 2013

    La carte dynamique de recherche par régions & communes sur > http://webgisdgo4.spw.wallonie.be/viewer_eole_2013

    Sans titre.jpg

    Par décision du 11 juillet 2013, le Gouvernement wallon a adopté provisoirement la carte positive de référence traduisant le cadre actualisé, associée à un productible minimal par lot permettant de développer le grand éolien à concurrence d’un objectif de 3.800 GWh à l’horizon 2020.

    Cette décision modifie la décision du 21 février 2013, suite au rapport sur les incidences environnementales et aux avis préalables des communes.

    Avant de procéder à l’adoption définitive de cette carte, le Gouvernement a chargé les Ministres du Gouvernement wallon, Philippe Henry et Jean-Marc Nollet d’organiser l’enquête publique y relative.

    Cette enquête publique est organisée du 16 septembre au 30 octobre 2013 selon les dispositions du Livre 1er du Code de l’Environnement.

    La carte fait aussi l’objet d’une procédure d’évaluation de l’impact sur l’environnement dans un contexte transfrontalier.

    Les pièces mises à la disposition du public à cette occasion sont, outre la carte positive de référence traduisant le cadre actualisé, objet de l’enquête :

    • - La carte des lots croisée avec les zones favorables, à différentes échelles ;
    • - Une fiche synoptique par commune ;
    • - Le dossier méthodologique ;
    • - Le rapport sur les incidences environnementales ;
    • - Le cadre de référence.

    Ces documents sont mis à la disposition du public durant la période de 45 jours sur le site internet http://spw.wallonie.be/dgo4/eolien  et à l’administration communale, Service Urbanisme, rue de Landen 23, tous les jours de 9h à 12h et le samedi de 10h à 12h ou sur rendez-vous pris au plus tard 24 h à l’avance auprès de Mme Laurence Meens, Eco-conseillère (tél. : 019/51.93.77.).

    Les réclamations et observations doivent être envoyées pour le 30 octobre 2013 par courrier électronique à l’adresse Eolien.dgo4@spw.wallonie.be , par télécopie au 019/51.93.55., par courrier ordinaire ou remise au Conseiller en environnement ou au Collège communal.

    A peine de nullité, les envois par courrier ou télécopie sont datés et signés ; ceux par courrier électronique sont clairement identifiés et datés.

    Avant la clôture de l’enquête publique, tout tiers intéressé peut exprimer verbalement ses observations et réclamations sur rendez-vous auprès de M Bernard Preudhomme (rue de Landen 23 à Hannut, tél : 019/51.93.92., urbanisme@hannut.be ).

    La séance de clôture de l’enquête publique se tiendra le mercredi 30 octobre 2013 de 10h à 11h à l’administration communale, rue de Landen 23 à 4280 Hannut.

    Hervé JAMAR, Député Bourgmestre

    Source > http://www.hannut.be/11681/

  • MERCREDI > TABLE RONDE > L'ÉOLIEN DOIT-IL TUER LE NUCLÉAIRE?

    923261.jpg

    Les Jeunes MR de Huy-Waremme ont le plaisir de vous inviter à leur première table ronde autour de l'Energie: L'éolien doit-il tuer le nucléaire ?

    Viens partager avec nous tes propositions, poser tes questions ou découvrir les énergies de l'avenir. De nombreux experts viendront nous dévoiler leurs connaissances dans le domaine énergétique du futur, notamment David Clarinval (député-bourgmestre), Arnaud Collignon (représentant de Greenpeace), un chimiste, ...

    • - Le nucléaire de 4e génération, véritable révolution ?
    • - Comment transforme-t-on l'énergie produite par une éolienne en courant consommable ?
    • - Un réacteur nucléaire, menaçant ou sans danger ?
    • - Le nucléaire n'est-il pas indispensable à la société de consommation actuelle ?

    Table ronde ouverte à toutes et tous !

    Quand? Le mercredi 15 mai 2013 à 20h

    Où? À La Goutte (Chaussée de Tirlemont, 16 à 4260 Braives)

    Au plaisir de vous y rencontrer!  > L'équipe des JMR Huy-Waremme

    Source > https://www.facebook.com/events/580456325321429/?ref=14