écoles

  • LES TRAVAUX DE LA NOUVELLE ÉCOLE DE GRAND-HALLET (HANNUT) AVANCENT BIEN !

    Une école au cœur du village, l’école le cœur du village

    Les travaux avancent bien… Passez voir…passez nous voir…

    Une équipe éducative solidaire et motivée

    Une nouvelle école, un nouveau bâtiment à la pointe de la technologie.

    Ecole communale de Grand-Hallet > Rue des Fontaines, 15- 4280 Hannut – 019/633618

    Notre nouvelle adresse : Rue Mayeur J. Debras – 4280 Hannut

    Directrice Mme Delathuy J. > 0495/777145

    Source > http://www.hannut.be

  • BON À SAVOIR > PARENTS SOYEZ VIGILENT ! CE NOUVEAU JEU MORTEL ENVAHIT NOS ÉCOLES

    Le drame a été évité de peu à Alost (vidéo)

    Depuis quelques semaines, un nouveau "jeu" est devenu viral dans les écoles à cause de sa propagation via Facebook.

    Un jeu très dangereux, qui peut conduire à la mort. Voici de quoi il s'agit. Il est évidemment recommandé de prévenir vos enfants...

    Ce jeu, qui semble être parti d'Espagne, est arrivé en Belgique. Un cas a été relevé à Alost, selon la VRT.

    De quoi s'agit-il? "Un ado respire plusieurs fois et commence une crise d'hyperventilation. Pendant ce temps, deux autres … Lire la suite ici ... & voir la vidéo !

    Source > Rédaction en ligne sur > http://www.sudinfo.be > Capture vidéo

  • L’ÉCOLE COMMUNALE DE LENS-SAINT-REMY PRÉSENTE SON « THÉÂTRE EN HERBE … »

    A l’Académie Communale « Julien Gertsmans » de Hannut : Jeudi 3 mars 2016 (4 représentations)

    o   Degré moyen (P3-4) : 13h et 18h

    o   Degré supérieur (P5-6) : 15h et 20h

    A l’Ecole Communale de Lens-Saint-Remy : Jeudi 24 mars 2016 à partir de 19h00.

    o   Troisième maternelle

    o   Degré inférieur (P1-2)

    Pour le spectacle de l’Académie, les entrées (3 €) sont uniquement disponibles en prévente (Schrynen JPh 0475/696449)  

    Nous vous remercions déjà pour votre présence.

    Source > Ecole communale de Hannut 1.Implantations Lens-Saint-Remy - Avernas-le-Bauduin. Schrynen Jean-Philippe, Directeur.

  • LES PLACES DISPONIBLES DANS LES ECOLES FONDAMENTALES CONSULTABLES SUR INTERNET

    2070952937.png

    Enseignement: les places disponibles dans les écoles fondamentales désormais consultables sur internet

    La Fédération Wallonie-Bruxelles a mis en ligne ce mardi un site internet centralisant toutes les places encore disponibles dans les écoles fondamentales (maternel et primaire) de l’ensemble de la Fédération Wallonie-Bruxelles, tous réseaux confondus.

    Accessible via l’adresse www.placesecolesmaternellesetprimaires.cfwb.be, le site permet de faire une … Lire la suite ici ...

    Source > Belga sur > http://www.sudinfo.be/1268165

  • CETTE SEMAINE > PORTES OUVERTES DANS LES ÉCOLES COMMUNALES DE L’ENTITÉ HANNUTOISE

    JPEcolesCommunales2015.jpg

  • LES PLACES DISPONIBLES DANS LES ECOLES FONDAMENTALES CONSULTABLES SUR INTERNET

    260099599_B975345245Z_1_20150421110520_000_GDB4CAGQR_1-0.png

    Enseignement: les places disponibles dans les écoles fondamentales désormais consultables sur internet

    La Fédération Wallonie-Bruxelles a mis en ligne ce mardi un site internet centralisant toutes les places encore disponibles dans les écoles fondamentales (maternel et primaire) de l’ensemble de la Fédération Wallonie-Bruxelles, tous réseaux confondus.

    Accessible via l’adresse www.placesecolesmaternellesetprimaires.cfwb.be, le site permet de faire une … Lire la suite ici ...

    Source > Belga sur > http://www.sudinfo.be/1268165

  • HANNUT > L’OPÉRATION ARC-EN-CIEL : LA RÉCOLTE 100 % LOCALE ET SOLIDAIRE !

    affiche-arc-en-ciel-2015_A2_FR_WEB_v2.jpg

    Nos écoles communales participent également par la récolte de vivres non périssables dans chaque établissement scolaire les 7 et 8 mars prochains.

    L’Opération Arc-en-Ciel : la récolte 100 % locale et solidaire !

    Bruxelles, le 21 janvier 2015 – Pour la 61ème fois, l’ASBL Arc-en-Ciel fait appel à toutes les générosités pour sa grande action de solidarité les 7 et 8 mars prochains : l’Opération Arc-en-Ciel. Celle-ci facilite l’accès aux loisirs de milliers d’enfants en difficulté de Bruxelles et Wallonie. Comme à l’accoutumée, l’Opération ne draine pas d’argent, seuls des vivres non périssables sont récoltés pendant deux jours par des milliers de jeunes bénévoles via le porte à porte et les grandes surfaces.

    Cette récolte, qui unit depuis bien longtemps Arc-en-Ciel aux Mouvements de Jeunesse, a en effet comme spécificité de ne proposer ni vente d’objets, ni échange d’argent. Les donateurs sont simplement invités à se défaire de quelques denrées non périssables (boissons, biscuits, boîtes de conserve, riz, sucre, pâtes) que les bénévoles collecteront chez eux.

    De plus, l’Opération ou OP pour les intimes, organisée chaque année « par et pour les jeunes », est aussi l’occasion de faire passer un message de solidarité aux enfants récoltants, qu’ils soient membres d’un Mouvement de Jeunesse, issus d’une institution ou d’une école. C’est donc un impressionnant élan de générosité qui unit non seulement des bénévoles de tout âge et tout horizon, des associations d’enfants défavorisés mais aussi des milliers de donateurs. Pendant l’Opération, l’aspect local reste aussi primordial. Ainsi, ce qui est récolté dans une région de Wallonie ou Bruxelles, est redistribué via les dépôts au sein de cette même région.

    En 2014, plus de 12.000 enfants ont bénéficié de vivres non périssables. Grâce à la participation du grand public et de sociétés alimentaires, la 60ème édition a permis plus de 270.000 € d’économie pour 200 associations, soit en moyenne près de 1400 € par association. Coralie Herry, responsable de l’Opération, explique que « les vivres récoltés par les groupes de jeunes permettent aux associations, en diminuant leur budget « alimentation », d’offrir aux enfants dont elles ont la charge des loisirs actifs et éducatifs. En effet, nous estimons qu’une journée de loisirs coûte 25 € par enfant (en comptant transports, matériel, repas et encadrement). Il suffit donc de 10 kg de vivres non périssables pour offrir une journée de loisirs à un enfant. »

    Les associations bénéficiaires, qu’elles soient des Maisons d’Hébergements, d’Accueil, des Associations en Milieu Ouvert, des Ecoles de Devoirs ou des Centres de Jeunes peuvent organiser elles-mêmes des loisirs pour leurs enfants grâce à l’économie réalisée suite à l’Opération. Et Coralie Herry de conclure : « Chaque action au niveau local participe à la réussite globale de l’Opération sur le territoire de la Fédération Wallonie-Bruxelles. En 2014, nous avons frôlé les 100 tonnes de vivres… En 2015, nous espérons répondre à 100% à la demande de chaque association. Nous y parviendrons grâce à votre participation à tous. Merci ! »

    À propos d’Arc-en-Ciel :

    Fondée en 1954, l’ASBL Arc-en-Ciel est une Organisation de Jeunesse reconnue par la Fédération Wallonie-Bruxelles. Elle a pour but de promouvoir l’aide à l’enfance en difficulté.

    Arc-en-Ciel se donne pour mission de favoriser l’accès aux activités de loisirs actifs et éducatifs des jeunes et des enfants issus d’institutions travaillant principalement en milieu populaire. L’ASBL organise notamment des actions de récoltes de vivres ou de jouets, des séjours, des journées de loisirs, des formations d’animateurs, etc. Elle regroupe plus de 300 associations actives dans le secteur de la Jeunesse et de l’Aide à la Jeunesse ; plus de 14.000 enfants sont bénéficiaires de ses actions.

    Facebook : www.facebook.com/Arc.en.Ciel.asbl

    Source > http://www.hannut.be

  • 22 ÉLÈVES HANNUTOIS PRÉSENTS AU 25ÈME ANNIVERSAIRE DES DROITS DE L’ENFANT

    photo 2.JPG

    Ce mercredi 19 novembre, le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a organisé une cérémonie en l’honneur du 25e anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant.

    A cette occasion, le Délégué général aux droits de l’enfant, Bernard De Vos a présenté son rapport d’activités devant plus de cent septante élèves de 6ème primaire de Wallonie et de Bruxelles.

     

    _JOS2012.jpg

     

    Vingt-deux élèves des écoles communales de la Ville de Hannut y étaient présents. Ils ont eu l’occasion de participer activement à cette cérémonie évoquant l’importance du droit à l’éducation qu’ils ont illustré par un selfie.

     

    Selfie Ecole communale de Hannut.jpg

     

    Cette invitation du Parlement a été l’occasion pour ces enfants des implantations d’Avernas-le-Baudouin, Lens-Saint-Remy et Moxhe de découvrir l’hémicycle de la Fédération Wallonie Bruxelles mais aussi de se rendre compte du travail effectué dans le cadre des droits de l’enfant et de l’importance de ceux-ci.

    Un travail préparatoire avait été réalisé préalablement dans les classes et cette expérience citoyenne a été très enrichissante pour nos élèves.

     Avec Monsieur Emmanuel Douette, bourgmestre faisant fonction et en charge de l’enseignement.

     

    _JOS1299.jpg

     

    Droit à l‘éducation

    Pourquoi avons-nous choisi ce droit ?

    Pour deux raisons :

    1. L’année dernière, lors d’une séance de cinéma, un film documentaire « Sur le chemin de l’école » nous avait particulièrement touchés. Des enfants y expliquaient leurs conditions difficiles pour se rendre à l’école (ex : trajet à pieds pendant plusieurs heures, chemins difficilement praticables…).

    2. Le JDE que nous lisons quotidiennement dans notre classe abordait ces dernières semaines la remise des prix Nobel.  En effet, cette année, Malala Yousafzaï, une Pakistanaise de 17 ans qui se bat pour le droit des filles à l’éducation a reçu le prix Nobel de la Paix.

      Exemples concrets dans lesquels ce droit n’est pas respecté.

      En Afghanistan, des enfants fabriquent des briques pour aider leur famille et cette situation les empêche d’aller à l’école.

      En Syrie, la guerre empêche les enfants de fréquenter l’école.

      A Madagascar, les mariages précoces  dont les filles sont les plus souvent victimes  ne leur permettent pas de terminer leur scolarité.

      Conseil pour mieux faire respecter ce droit.

      A notre niveau, nous pouvons soutenir les différentes associations qui luttent pour l’éducation des enfants à travers le monde en faisant des dons ou en envoyant du matériel scolaire.

      Exemples concrets dans lesquels ce droit est respecté.

      Chez nous, une loi impose à chaque enfant la scolarité de 6 à 18 ans dans l’école de son choix. Ceci donnera une chance à chacun d’exercer plus tard un métier qui lui permettra de vivre correctement.

      Pour le bien –être et l’épanouissement de chaque enfant à l’école, le nombre d’élèves par classe est limité.

      Chaque classe dispose d’un certain confort (chauffage, bancs et chaises, tableau parfois même interactif, fournitures scolaires offertes…).

      Source > Adm.Com de Hannut