Relais Sud-Presse-La MEUSE

  • Imprimer

    18 COMMUNES DE HUY-WAREMME-HANNUT VOUS OFFRENT DES ARBRES

    Dans le cadre de la Semaine de l’Arbre, organisée par le Service public de Wallonie, 18 communes de l’arrondissement Huy-Waremme-Hannut donneront gratuitement des plants d’arbre le week-end du 24 et 25 novembre.

    Découvrez les détails de cette distribution dans votre commune.

    Lors du week-end du 24 et 25 novembre, 18 communes de l’arrondissement de Huy-Waremme vont offrir des centaines de plants d’arbustes et d’arbres aux citoyens. Cette action s’inscrit dans le cadre de la Semaine de l’Arbre organisée annuellement par le Service public de Wallonie. Cette année, elle commence ce lundi 19 novembre.

    Les fruits rouges seront mis à l’honneur. Il sera possible d’obtenir des groseilliers, des framboisiers, des mûriers, des cerisiers, des prunelliers, des cassissiers etc. Certaines administrations communales proposeront également des châtaigniers, des pommiers, des poiriers etc.

    L’objectif de cette semaine est de mettre en avant l’intérêt des espaces verts, le rôle des arbres dans l’écosystème, de même que les pépinières wallonnes dont proviennent ces plants.

    Chaque année, des communes sont sélectionnées par la Région wallonne pour recevoir des centaines de plants, le nombre exact dépend de la démographie. Cette fois-ci, 60 communes en Wallonie ont été prises, dont sept dans l’arrondissement de Huy-Waremme. Il s’agit de Burdinne, Fexhe-le-Haut-Clocher, Geer, Hamoir, Modave, Nandrin et Saint-Georges-sur-Meuse.

    Par contre, onze autres communes de l’arrondissement ont décidé de participer sur fonds propres. C’est le cas de Lincent, Waremme, Wasseiges, Villers-le-Bouillet, Faimes, Huy, Engis, Marchin, Anthisnes, Ferrières et Hannut.

    A HANNUT > les hannutois pourront prendre jusqu’à trois plants différents le samedi 24/11 entre 14 et 17 h à la bibliothèque communale.

    La commune en a commandé 1.500. À 14h30, des fruitiers seront plantés afin de montrer au public la technique. Un apiculteur de Petit-Hallet, Albert Vanesse, présentera une ruche didactique.

    Distributions gratuite de plants, divers activités axées sur l'environnement et divers ateliers.

    Journée de l'arbre de 14h à 17h à la bibliothèque communale.

    L’évènement sur Facebook > https://www.facebook.com/events/1869093349854558/

    A 15h un spectacle pour les enfants

    Les détails des autres communes pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/307839

    Source > S.B. sur > > https://huy-waremme.lameuse.be

    45573674_1154268671403053_7910832097076445184_n.jpg

    Projet11.jpg

  • Imprimer

    HANNUT > LE FUTUR MCDONALD’S RECRUTE 30 PERSONNES

    La Mission régionale de Huy-Waremme et le Forem viennent de rappeler que 30 personnes vont avoir l’occasion d’être recrutées au futur McDonald’s de Hannut.

    Il s’agit de contrats à durée déterminée à temps partiel (25h/semaine) et qui demandent peu de qualification. L’ouverture de l’enseigne est prévue pour fin décembre-début 2019.

    15 postes sont ouverts pour l’accueil et la salle du restaurant : il s’agira d’accueillir les clients, prendre les commandes et les préparer, encaisser, être attentif et veiller au bien-être des clients, veiller au réapprovisionnement.

    Pour la cuisine et le grill, 15 autres postes sont ouverts. Il s’agira, pour ceux-ci, de préparer les produits selon les normes d’hygiène et les procédures internes, régler les appareils en cuisine, participer à l’entretien et approvisionner les stocks.

    Une période de formation de deux ou trois semaines se fera dans un autre McDo de la région avant l’engagement qui se fera le 21 décembre.

    Les CV sont à envoyer par courrier au Forem à Benoît Dirick, chaussée de Liège, 49/51, 4500 Huy ou par courriel à benoit.dirick@forem.be.

    Pour plus d’informations, vous pouvez contacter le 085/27.08.47.

    Source > E.K en ligne > https://huy-waremme.lameuse.be

  • Imprimer

    HANNUT LES 23-24 & 25/11 > 35 VIGNERONS À DÉCOUVRIR AU SALON INTERNATIONAL DU VIN

    Les vendredi 23, samedi 24 et dimanche 25 novembre, le Rotary Hannut-Waremme organise la 23e édition de son salon international du vin et son village gourmand, au Marché couvert.

    Un rendez-vous devenu incontournable tant pour les connaisseurs que pour les amateurs. 46 exposants seront présents dont 35 vignerons français de grande qualité, représentant pratiquement toutes les grandes appellations de l’Hexagone. Rappelons que l’unique objectif du Rotary est de récolter des fonds pour ses œuvres. Cette année, il a distribué 44.100 € !

    Créé en 1995, le salon international du vin de Hannut a acquis ses lettres de noblesse au fil des années et est devenu un événement incontournable. Une organisation de qualité du Rotary Hannut-Waremme qui propose pour la 23e édition, de découvrir les vins de 35 artisans-vignerons français mais aussi les meilleurs crus internationaux (Portugal, Espagne, Italie, Afrique du Sud, Argentine, États-Unis…) d’une dizaine de distributeurs.

    Le village gourmand

    Autre attrait de ce salon, le village gourmand. Durant les trois jours, des spécialistes des produits de la bouche vont vous faire découvrir leur savoir-faire. Vous retrouverez notamment « A Table » et ses spécialités fromagères, la « Ferme de Lange » avec sa préparation de Petits-Gris, le foie gras et ses dérivés, les huîtres de la Table de Jean-Jacques qui vient d’entrer dans le Gault&Millau, l’Isola et son carpaccio, le Longchamps (chez Sardou) avec ses tapas à la belge et enfin le Lemongrass et sa cuisine thaï pour tous.

    Edition numérique des abonnés

    Bref, un rendez-vous que les épicuriens ne peuvent pas louper.

    Enfin, il est très important d’indiquer que tous les bénéfices de ce salon sont reversés aux œuvres du Rotary Hannut-Waremme. Parmi celles-ci, le Haut Regard (Waremme), la Maison du Cœur (Hannut) ou encore le Centre d’Hemptinne (Jauche).

    >Les horaires :vendredi 23/11 de 18 à 23h ; samedi 24/11 de 14 à 23h : dimanche 25/11 de 11 à 20h.

    >L’entrée du salon est fixée à 8 € (verre et dégustations compris)

    Source en ligne libre > https://huy-waremme.lameuse.be

    45005936_2114479368576333_6356300737630175232_n.jpg

  • Imprimer

    HANNUT - EN PROJET > UNE SCULPTURE D’ALAIN BRONCKART À LA GARE

    Une idée de Benoît Robert en souvenir des Hannutois tués à Liège

    Qui veut la sculpture en Acier_Corten d’Alain Bronckart ?

    29512892_10213607904644810_4107821611286603880_n.jpgL’artiste et directeur du centre culturel de Hannut verrait bien son œuvre (Toujours au stade de maquette) érigée sur ses terres natales, au rond-point de Momalle-Fexhe et Fexhe-Le-Haut-Clocher. Il a publié une simulation sur Facebook mais depuis, il a reçu une offre de Benoît Robert qui lui propose de l’exposer dans le futur nouveau quartier de la gare à Hannut, en hommage aux quatre Hannutois décédés dans l’explosion de la rue Léopold à Liège. 

    Voilà plus de 10 ans qu’Alain Bronckart garde son projet de sculpture bien au chaud dans ses cartons. « J’avais conçu cette œuvre en 2006, sur commande de la Ville pour habiller un rond-point à l’entrée de Hannut », se souvient Alain Bronckart. Pour une raison financière, ce projet n’a jamais abouti. Un tracteur a pris la place et Alain Bronckart est resté avec sa maquette sur les bras.

    Cette semaine, déterminé à le voir aboutir, il a publié sur les réseaux sociaux une simulation de sa sculpture à un des ronds-points de Remicourt, sa terre natale, celui situé à cheval sur Momalle et Fexhe-le-Haut-Clocher. Avec cette question : « Qu’en pensez-vous ? ».

    « Réalisée en acier corten, l’œuvre doit être vue comme une porte qu’on peut ouvrir et refermer.

    Quand, elle est ouverte, un cercle, symbole de la maternité et d’ouverture sur le monde, apparaît. », 2003815557_B973473873Z_1_20140902192608_000_GFA327087_3-0.jpgcommente l’artiste qui, depuis a été contacté par Benoît Robert, le papa d’Alexis Robert, l’un des 4 Hannutois tué dans l’explosion de la rue Léopold à Liège.

    Juste avant son décès tragique, Alexis Robert planchait sur un projet de redynamisation du quartier de la gare à Hannut tombé en désuétude depuis la fin du chemin de fer en 1963. Le jeune homme rêvait d’un lieu intergénérationnel, où jeunes et moins jeunes, valides et moins valides, vivraient en harmonie. Ses proches ont repris son projet qui va enfin se concrétiser. Selon Benoît Robert, la demande de permis doit être introduite à la fin d’année, « les travaux pourraient commencer au second semestre 2019 », assure-t-il.

    Cette semaine, lors d’une réunion technique à la Ville, (Il s’agit d’un partenariat public-privé), il a proposé de placer la sculpture d’Alain Bronckart dans le nouveau quartier de la gare, « ce serait une manière de se souvenir des quatre Hannutois de la rue Léopold mais aussi de tous les enfants de Hannut décédés », insiste Benoît Robert.

    Du côté de la Ville, le bourgmestre Manu Douette n’est a priori pas contre. « Notre objectif est de toute façon que nos artistes locaux puissent exposer dans les lieux publics. »

    Même si le projet n’est pas encore définitivement approuvé, Alain Bronckart se réjouit d’avance. « Une œuvre qui survit à la mort de son auteur, c’est le rêve de tout artiste », conclut-il avec l’optimisme qu’on lui connaît.

    En bref > Un de ses dessins chez Bacquelaine … sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 10/11/2018

     Source > Marie-Claire Gillet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 10/11/2018

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/305442

  • Imprimer

    HANNUT> (SUITE) > LE BÂTIMENT SERA VENDU !

    Depuis le 31 octobre dernier, le bâtiment de la Justice de Paix à Hannut a été officiellement fermé. Il sera mis en vente en 2019.

    Les justiciables hannutois qui souhaitent faire appel à la Justice de Paix doivent désormais se rendre à Waremme. Le bâtiment de la Justice de Paix a en effet définitivement fermé ses portes le 31 octobre dernier. C’est la Régie des Bâtiments de l’état fédéral qui est propriétaire et qui a décidé de le mettre en vente.

     «  C’est la seule chose qui est sûre à présent  », précise Johan Vanderborg, porte-parole de la Régie des Bâtiments. «  Ce sera sans doute le comité d’acquisition du SPF Finances qui se chargera de l’estimation du bâtiment avant d’en faire la publicité pour la mise en vente mais pas avant six mois  », ajoute Johan Vanderborg.

    La Ville de Hannut est intéressée par ce bâtiment récemment rénové. Un bâtiment qui pourrait accueillir une antenne de vente des produits biologiques de l’ETA (entreprise de travail adapté) installée dans l’ancien domaine militaire. Il pourrait y avoir aussi des logements à prix modéré à l’étage. Il restera aussi à déterminer le prix de vente du bâtiment pour savoir si la Ville de Hannut pourra l’acquérir.

    Source en ligne libre de Marc Gérardy > https://huy-waremme.lameuse.be

  • Imprimer

    BON A SAVOIR > CEB, CE1D ET CESS > EXAMENS DE JUIN 2019 : LES DATES SONT CONNUES

    La Fédération Wallonie-Bruxelles vient d’arrêter les dates de passation des épreuves externes certificatives, soit celles qui vont décider, en juin prochain, de la réussite des enfants de 6 e primaire, 2 e et 6 e secondaire.

    Certificat d’études de base (CEB, 6 e primaire) :

    Les dates de passation sont fixées aux matinées des lundi 17, mardi 18, jeudi 20 et vendredi 21 juin 2019. Les résultats de l’épreuve seront communiqués aux écoles le lundi 24 juin 2019.

    Épreuve externe certificative commune au terme de la troisième étape du continuum pédagogique (CE1D, 2 e secondaire) :

    L’épreuve de français se déroulera le vendredi 14 juin, celle de mathématiques le lundi 17 juin. L’épreuve de langues modernes aura lieu le mardi 18 juin pour la partie écrite et entre les jeudi 13 et 20 juin pour la partie orale, à la libre convenance des écoles. Enfin, c’est la date du mercredi 19 juin qui a été cerclée de rouge sur l’agenda pour l’épreuve de sciences.

    Les épreuves écrites débuteront entre 8h15 et 8h45. Précision : pour la tâche d’écriture du CE1D de français, les élèves seront amenés à rédiger une lettre, en tenant compte d’éléments tirés du dossier informatif.

    Certificat d’enseignement secondaire supérieur (CESS, 6 e secondaire) :

    L’épreuve d’histoire se déroulera le vendredi 14 juin 2019. Elle débutera entre 8h15 et 8h45. Elle consistera en la rédaction d’une synthèse sous la forme d’un texte au départ d’une question de recherche et d’un dossier documentaire inédit portant sur une thématique liée au moment-clé « le XX e siècle – les mutations de la société et des mentalités : aspects et contrastes ». Au-delà de la mobilisation des savoirs conceptuels, l’épreuve 2019 nécessitera également la maîtrise de savoirs contextuels concernant la situation socio-économique en Europe pour la période 1950-1980. Cette maîtrise est essentielle car le corpus documentaire ne sera accompagné ni d’une chronologie, ni d’un rappel du contexte.

    L’épreuve de français se déroulera, elle, le lundi 17 juin. Elle débutera également entre 8h15 et 8h45 et évaluera les compétences de compréhension à la lecture et d’écriture à partir de la production d’un avis argumenté en réaction à une opinion (courrier des lecteurs). Le courrier des lecteurs se définira comme un avis argumenté adressé au lectorat d’un média en réaction à une opinion publiée.

    Source > D.SW.sur le journal .PDF en ligne > https://journal.sudinfo.be/journal.php

    Illustration > https://plus.lesoir.be

  • Imprimer

    CINQ RESTOS DE HUY-WAREMME-HANNUT FONT LEUR RENTRÉE DANS LE GAULT&MILLAU

    Notre arrondissement Huy-Waremme-Hannut est particulièrement bien représenté dans le Gault&Millau 2019.

    Cinq nouveaux restaurants font leur entrée dans le guide et trois sont en progression. Au total, 19 restaurants de notre région sont dans le Gault&Millau. Découvrez leur cote !

    Voici les 5 nouveaux restos qui entrent dans le guide :

    Le Pavillon du Vieux Château à Modave (13,5/20), Le Collet Gourmand à Wanze (13/20), Storia di Miceli à St-Georges (13/20), le Cadre Culinaire à Huy (12/20) et la Table de Jean-Jacques à Hannut (12/20).

    A côté de cela, on retrouve évidemment les valeurs sûres de la province de Liège: Arabelle Meirlaen à Marchin qui maintient son 18/20, et le Coq aux Champs (Tinlot) de Christophe Pauly avec toujours une belle cote de 17/20.

    Suivent le Lucana à Wanze (15/20) et le Delys à Saint-Georges (14/20).

    Avec un bon 13/20, on retrouve plusieurs établissements: le Jacob’s à Nandrin, l’Isola à Omal, la Roseraie à Modave, le P’tit Gaby à Hannut et le Petit Axhe à Waremme.

    Enfin, la Bistronomie M à Wanze et les Caves Gourmandes à Huy signent un 12/20.

    Par contre, le Takobo, restaurant thaïlandais de Huy, a disparu du guide.

    Trois restos en progression > La suite pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/303383

    Source > CH.C. Sur > https://huy-waremme.lameuse.be

  • Imprimer

    HANNUT - JUDICIAIRE > L’AGENT D’ASSURANCES SE GARDAIT LES PRIMES

    Un agent d’assurances a été condamné par le tribunal correctionnel de Liège pour avoir dépouillé des clients.

    Ayant longuement exercé à Hannut a été condamné par le tribunal correctionnel de Liège pour avoir dépouillé des clients. Il leur avait fait croire que leur argent était investi en placements, mais il l’avait dilapidé… 

    Réginald, âgé de 60 ans, était installé comme agent d’assurance à Hannut et il travaillait notamment avec un gros groupe européen d’assurance et de gestion d’actifs. Une de ses fidèles clientes depuis les années 90, quinquagénaire waremmienne, avait décidé, en 2007, d’avoir recours à lui pour opérer des placements appelés « Buy & win ».

    Elle lui avait versé de l’argent sur son compte personnel à trois reprises, deux fois … La suite dans votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 06/11/2018

    …/ … Les deux femmes avaient quand même fini par se poser quelques questions, et en 2015 la quinquagénaire avait contacté le groupe européen d’assurance afin de s’enquérir de l’état de ses placements. C’est le service anti-fraude du groupe qui … La suite dans votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 06/11/2018 … / … qu’il avait décidé de gérer seul cet argent et non via le groupe d’assurance, mais que l’enquête l’avait empêché de gagner encore sa vie et donc de tout restituer.

    … / … il est bien coupable d’abus de confiance, masqué par de faux documents. Il écope de 12 mois de prison et de 5500 euros d’amende, le tout avec sursis. Le sexagénaire, de Hannuois, a été jugé pour abus de confiance, masqué par de faux documents

    Source > LWs votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 06/11/2018 > Illustration D.R.