Relais Sud-Presse-La MEUSE

  • HANNUT > LE MAGASIN « GERMAINE COLLARD » … À CÔTÉ DE « SUBLIME » !

    Le magasin de chaussures Germaine Collard installé rue de Huy à Hannut est sur le départ.

    Fin août, il déménage rue de Landen, juste à côté du magasin Sublime. Les clients pourront y retrouver dans un espace de 2000m² des chaussures mais aussi des vêtements pour toute la famille, y compris les enfants !

    D’ici la fin du mois d’août voire début septembre, la rue de Landen à Hannut va accueillir deux magasins de chaussures et vêtements, côte à côte. Germaine Collard, implanté pour l’instant rue de Huy, sur le zoning des Orchidées a décidé de migrer vers un autre pôle de la ville, celui de la rue de Landen. Il envisage de s’installer… juste à côté du magasin Sublime.

    Le haut et moyen de gamme vont ainsi directement se côtoyer. Une proximité qui n’inquiète pas les patrons du magasin de chaussures et de prêt-à-porter haut de gamme, Sublime. « Je ne crains pas leur concurrence, Germaine Collard cible une clientèle différente, et puis il faut de la place pour tout le monde », réagit Alain Smets, gérant du Sublime. « Je leur souhaite d’ailleurs bonne chance», ajoute-t-il.

    Le magasin Sublime a ouvert ses portes il y a un an. Selon les exploitants, le bilan de cette première année est positif. « En terme de fréquentation et de diversité linguistique de notre clientèle, nos espérances ont été rencontrées. »

    Mais pourquoi deux magasins de chaussures l’un à côté de l’autre ? Nous avons contacté le siège social du Germaine Collard sans pour autant avoir de réponse. Par contre, des précisions ont été apportées. « Le bâtiment de notre future implantation était autrefois … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 16/08/2017

    Ouverture prévue en septembre

    Source > C.L. Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 16/08/2017 > En ligne http://journal.sudinfo.be

    L’article complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/113983

  • HUY-WAREMME-HANNUT > ILS PARTICIPENT AUX 24H SOLEX DE HEESWIJK

    L’épreuve aura lieu fin août aux Pays-Bas

    Pour la sixième année consécutive, le Hannutois Vincent Vanval participera avec son frère jumeau Laurent et deux amis, Gaëtan Gadisseur de Ciplet et Nicolas Delsemme de Huy, aux 24 heures Solex de Heeswijk, aux Pays-Bas. L’an passé,le quatuor s’était classé 44 e sur 125 équipages

    >> Sur la photo >Nicolas de Ciplet, Vincent de Thisnes et son frère Laurent de Tihange et Gaëtan de Huy (de g.à dr).

    Entre 1946 et 1988, les Solex, ces sympathiques vélos à assistance, ont été produits en France à plus de 7 millions d’exemplaires qu’aujourd’hui les passionnés comme Vincent Vanval, 47 ans, de Hannut, s’arrachent.

    Le coup de foudre de Vincent remonte à 2008. « A l’approche de la quarantaine, je voulais retrouver les sensations de mes 16 ans » , se souvient Vincent. Alors qu’il recherchait le cyclomoteur Peugeot 103 SP de son adolescence, un ami de ses parents lui a parlé du Solex. « Il m’a emmené chez lui voir le sien, je suis tombé sous le charme ».

    Deux semaines plus tard, dans la région parisienne, il achetait son premier Solex au prix de 250 euros. Depuis lors, il a acquis deux nouveaux exemplaires, « un modèle 3800 de course daté de 1968 et un 3800 balade de 1971 » , détaille-t-il. Pas de quoi parler d’une collection mais d’une passion, oui certainement. Et avec le temps, elle ne ne faiblit pas. « Ce que j’apprécie, c’est … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 16/08/2017

    Source > M-CL.G sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 16/08/2017 > En ligne http://journal.sudinfo.be

    Deux autres articles sur cette page :

    DANS LA RÉGION > Une centaine en circulation

    PRIX D’ACHAT …

    L’article complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/114268

  • HANNUT: UN PROJET DE PARC DE STREET WORKOUT PAR 2 ADOS

    C’est pour se sentir mieux dans leurs corps d’ados que Romain et Simon, deux étudiants hannutois, se sont mis à pratiquer le ‘Street Workout’.

    Une discipline qui peut s’apparenter à de la musculation. Aujourd’hui, leur sport les amène à tenter d’en implanter des infrastructures au sein de la ville de Hannut. Rencontre.

    C’est la tête droite sur les épaules que Romain et Simon, deux ados de 16 ans, sont bien déterminés à porter un projet qui leur tient à cœur. Ces deux écoliers hannutois souhaitent voir fleurir dans la commune de Hannut, un parc de ‘Street Workout’, un sport que ces deux jeunes pratiquent ensemble depuis quelques mois. « Il s’agit d’exercices effectués avec le poids du corps, telles que des tractions, des pompes, etc. La discipline permet également de maintenir l’explosivité et aide à exécuter les mouvements de tous les jours. Elle se différencie de la musculation dans le sens où il n’y a pas qu’un seul résultat final qui compte mais l’exécution graduelle d’une multitude de choses  », explique Romain Legrand, habitant de Bertrée.

    Mais au-delà de la performance, cette discipline sert à ces jeunes de réelle thérapie. « J’ai commencé parce que je me sentais mal dans ma peau. Les autres se moquaient de ma maigreur dans les vestiaires de gym. Puis j’ai commencé par des pompes avant de découvrir, par hasard sur le net, la pratique en question  », explique Romain. Il en va de même pour Simon : «  Quand j’ai changé d’école pour aller à Namur, j’ai compris qu’il fallait que je m’assume encore plus et que je devienne plus fort. J’ai acheté une barre de traction et j’ai commencé. C’est en regardant des tutoriels en ligne que je suis tombé par hasard sur le Street Workout. C’est un sport qui nous convient car il ne faut pas nécessairement beaucoup de force mais surtout de la motivation et de la détermination. Le Street Workout nous permet de nous affirmer en tant qu’ado. »

    C’est donc en autodidactes que ces deux jeunes, amis depuis deux ans, se donnent régulièrement rendez-vous au parc de la Hallette à Hannut, pour s’entraîner sur les barres parallèles du parcours Vita. « On s’est dit qu’un vrai parc … La suite pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/113479

    Vous pouvez trouver toutes les informations par rapport à ce projet via la page Facebook ‘Parc de Street Workout à Hannut’.

    PRES DU HALL OMNISPORTS OU DU RAVeL

    B9712869734Z.1_20170813141932_000+G409JJI3C.1-0.jpg

    Le projet de parc de Street Workout de Simon et Romain a très vite séduit la commune. Et l’on peut dire que cette demande citoyenne vient à pic !

    En effet, le mayeur a précisé que la commune de Hannut a justement pour optique de remettre des plaines de jeux dans différents endroits de Hannut. « C’était dans les cartons de la commune mais ce projet a été accéléré car … La suite pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/113479

    Source > C.L. Sur > http://huy-waremme.lameuse.be

  • HANNUT > LE CHAMPION DU MONDE PRÉSENT AU SALON DU CHAT

    Messi, Maine Coon de 4 ans, mesure 1m20 et pèse 12 kilos

    Le marché couvert de Hannut accueillait ce dimanche la 11 e édition du salon international du chat. Parmi la centaine de félins, il y avait notamment Messi de la Vallée des nobles. Un Maine Coon de 4 ans, champion du monde de sa catégorie.

    Que de miaulements pour cette 11 e édition du salon international du chat au marché couvert de Hannut ! En tout, près de 120 exposants (soit une vingtaine de races représentées) sont venus défendre fièrement leur protégé à moustaches et ce, durant toute une journée. Tous ne rêvent que d’une chose, que leur chat remporte un titre. « C’est une réelle plus value pour le chat et l’éleveur », explique Jean-Marie Grandfils, président administrateur de l’association autonome des amateurs de félins.

    Une fois admis au jury, le chat passe ensuite entre les mains des experts juges. « Il y a des standards de qualification différents en fonction de la race. Mais la forme du chat, la couleur des yeux, la longueur de la queue, la qualité du poil et la forme de la tête sont jugés . » Francophones, néerlandophones… Les 3 régions de la Belgique ainsi que les Pays-Bas étaient représentés dans ce salon international. « Les chats concourent dès 10 semaines, jusqu’à 9 mois. Ensuite, on est dans la catégorie des adultes et castrés. »

    Parmi les prétendants, certains tirent leur épingle du jeu. C’est le cas de Messi de la Vallée des Nobles. Avec un prénom pareil, il n’est pas étonnant pour ce Maine Coon de 4 ans d’avoir vu son titre de champion du monde de sa catégorie … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi14/08/2017

    Unique en Belgique

    Mais alors que certains ont la … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi14/08/2017

    Source > C.L. Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi14/08/2017

    L’article complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/113620

  • HANNUT > LA PISTE INDOOR D’ATHLÉTISME, POUR L’AN PROCHAIN

     «  On touche enfin au but !  » Noël Legros, président du club d’athlétisme de Hannut, se réjouit. Le projet d’une piste d’athlétisme indoor, adossé aux vestiaires, pourrait très prochainement voir le jour.

    Et pour cause, Noël Legros confirme : « Le permis d’urbanisme a été accordé. Nous allons mettre le dossier sur le bureau de la ministre des sports à la Région ‘Infrastructures’. Nous saurons alors si les subsides sont accordés. »

    En 2012, nous vous faisions part d’un subside à hauteur de 75% pour cet investissement. Sauf qu’aujourd’hui, l’on parle plutôt d’un subside de 85% pour ce projet Commune-Province, s’élevant à pas moins d’un million et demi d’euros. «  Les 15% restant seront subsidiés à moitié par la Province et à moitié par la Commune. »

    Six ans. Voici le nombre d’années qu’il a fallu afin de mettre chacun des partenaires d’accord. « Il faut être patient », plaisante Noël Legros. «  Il a fallu du temps mais il ne fallait pas précipiter les choses afin de faire profiter le plus de monde possible, telle que la Fédération d’athlétisme. » Ce qui, selon le président, a fait retarder le dossier ? Un terrain appartenant au fond des bâtiments scolaires. «  Un bout de terrain près du départ du cross nous a finalement été mis à disposition. Aujourd’hui, tous les obstacles ont été passés et le dossier a l’air très bien ficelé et entre dans les conditions pour un subside. Il n’y a plus qu’à croiser les doigts. »

    Et parmi les nombreux impatients, il y a notamment Arnaud Art (athlète hannutois champion de saut à la perche) qui, le lendemain de son record Belge en Allemagne, s’est réjoui pour la commune. « Il a dû partir à Bordeaux car il y avait là une piste indoor mais il tient le projet de Hannut à l’œil, c’est un des principaux intéressé. »

    Noël Legros se rend bien compte de la nécessité du projet. « Ce n’est pas possible de cesser les entraînements pendant 6 mois lors de la période hivernale, on arrive à rien dans ce cas-là. Ce bâtiment indoor est vraiment utile pour les épreuves techniques de l’athlétisme telles que la perche ou encore le lancer de poids. »

    Quelques précisions sont également à apporter sur la composition exacte de ce nouveau pôle. « Il fera … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi14/08/2017

    Source > C.L. Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi14/08/2017

    Sur cette même page, un autre article connexe > RÉACTION DU BOURGMESTRE > Près du hall omnisports ou du RAVeL …

    L’article complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/113536

  • RAPPEL DE PRODUITS DE L'AFSCA: ATTENTION, NE CONSOMMEZ PAS CES PRODUITS!

    Après un premier avis ce jeudi concernant des chipolatas de poulet de la société Smits bvba, l’Afsca demande ce vendredi aux consommateurs de ne pas consommer plusieurs produits de la société Paas Food Industries qui pourraient contenir de la salmonella.

    « Suite à des contrôles microbiologiques, la présence de Salmonella a été mise en évidence dans les produits suivants : Pilons Poivrons, Haut de Cuisse Poivrons, Brochettes de poulet, Brochettes de poulet Poivrons-Oignons avec un DLC 12-08-2017 & 16-08-2017, numéro de lot 100722 », peut-on lire sur le site de l’Afsca, l’agence fédérale pour la sécurité alimentaire.

    Paas Food Industries a donc décidé de retirer ces produits de la vente.

    Ces produits sont vendus dans les magasins suivants :

    Pilons Poivrons : Alma, Carrefour market, Horeca Totaal, Intermarché, Lidl

    Haut de Cuisse Poivrons : Intermarché

    Brochette de Poulet : Alma, Carrefour, Carrefour market

    Brochette de Poulet Poivrons-Oignons : Carrefour, Intermarché, Carrefour market, Alma warenhuizen, Horeca Totaal en Geyskens Delikatesen.

    Retrouvez ici tous les détails concernant cette information. Sur le site de l’Afsca

    Source > Rédaction en ligne libre sur > http://www.sudinfo.be/1907223

  • BON À SAVOIR « E42 » > MISE À 3 BANDES DU TRONÇON ANDENNE-DAUSSOULX DÉBUTE LE 28 AOÛT

    Automobilistes, armez-vous de patience.

    Ce lundi 28 août, s’ouvre un énorme chantier : celui de la mise à trois bandes du tronçon Andenne-Daussoulx (autoroute E42), dans les deux sens. C’est parti pour… un an de travaux, avec des vitesses réduites à 90 voire 70 km/h, et pas toujours la possibilité de dépasser. 

    Fluidité et sécurité : voilà ce qui justifie la mise à trois bandes de l’autoroute E42. « Après la mise à trois bandes de ce tronçon de 15 km entre Andenne et Daussoulx, 92 % des 140 km de la dorsale wallonne seront à trois bandes » , se réjouit le ministre des Travaux publics et de la Mobilité Carlo Di Antonio (cdH). « Deux tronçons seront toujours à deux bandes (4 km à La Louvière-Le Roeulx et 7 km à Hensies-Hautrage) et le resteront car le trafic ne justifie pas qu’on les élargisse . »

    Le ministre a aussi indiqué qu’il n’y aurait jamais de 4 e bande sur cette dorsale wallonne. Pour absorber l’augmentation du trafic des poids lourds, la Wallonie va investir dans les voies navigables et dans les chemins de fer.

    « Dans 3 ou 4 ans, après le dragage du canal de Condé, on aura une nouvelle entrée sur la Wallonie et côté chemins de fer, la jonction Valenciennes-Mons va pouvoir se faire grâce à un accord avec la France (il manquait 2 km de rails…) » , promet le ministre Di Antonio.

    Source libre sur > http://www.sudinfo.be/1906220

    Illustration > Vincent Rocher

  • HANNUT > 300 FÉLINS, DONT LE TOYGER, À DÉCOUVRIR AU SALON DES CHATS

    Plus de 300 chats seront en compétition lors de la 11ème édition du Salon international du chat ce dimanche au Marché couvert de Hannut, de 10h à 17h. L’entrée est de 5 euros.

    Les exposants, venus d’Allemagne, de France, de Hollande et de Belgique high_d-20170809-3G7TPC.jpgprésenteront ainsi leurs matous dans différentes catégories : les « babys » (jusque 10 semaines), les chats entre 10 et 14 semaines, entre 3 et 6 mois et enfin entre 6 à 9 mois et au-delà. Les chats sont jugés sur leur physique suivant un standard

    « Cette année, on a un Toyger », indique Claire Deviere, membre de l’Association autonome des Amateurs de Félins. « C’est une nouvelle race de chat qui pourra participer à l’expo, mais ne pourra pas recevoir de Certificat d’aptitude au concours. »

    Elle explique qu’il s’agit de Bengals qui possèdent des rayures à la place des « spots ». « Leur tête et leur … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 10/08/2017

    Source > J.G sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 10/08/2017

    Tous les détails de l’exposition féline sur ce blog > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive