Bon à savoir ...

  • Imprimer

    HANNUT > LE SOROPTIMIST CLUB HESBAYE SE MOBILISE POUR “LES DROITS DES FEMMES”.

    Ce 7 décembre 2018, lors de l’inauguration de la patinoire à Hannut, le Soroptimist Club Hesbaye a poursuivi sa grande action de défendre les droits des femmes avec le slogan “SAY NO TO VIOLENCE - WE STAND UP FOR WOMEN” (“DITES NON A LA VIOLENCE ENVERS LES FEMMES”) et ceci en collaboration avec les autorités communales et la gestion du centre-ville.

    Pour marquer l’action “ORANGE THE WORLD” (“ORANGER LE MONDE”), des bouquets de ballons orange ont été exposés aux étalages des commerçants de Hannut et Waremme qui soutiennent la campagne de sensibilisation du Soroptimist Club Hesbaye.

    Source > F.L. pour les SOROP

  • Imprimer

    SRI HANNUT > ATTENTION AUX RISQUES D’INCENDIE DANS L’HABITATION EN FIN D’ANNÉE

    A l’approche des fêtes de fin d’année, la Zone de secours diffuse diverses recommandations afin de sensibiliser les habitants à certains risques inhérents à cette période de l’année.

    Les fêtes de fin d’année sont une période agréable et conviviale. Mais chaque année, on enregistre de nombreux incidents notamment avec des bougies qui mettent le feu aux rideaux, des sapins qui s’enflamment en un éclair de temps et embrasent tout le salon ou des appareils à fondue qui occasionnent un incendie (ou des brûlures).

    Nous vous donnons ci-dessous les conseils nécessaires pour une belle fin d'année en toute sécurité !

    Sapin et décorations de Noël

    • Vous préférez un sapin de Noël naturel ? Dans ce cas, achetez-en un avec racine. Arrosez-le régulièrement pour éviter qu'il ne sèche et pour limiter les risques d'incendie.
    • Utilisez de préférence un éclairage LED : ce type d'éclairage produit moins de chaleur et en plus, il consomme moins. Vérifiez les fils de vos lampions pour vous assurer qu'ils ne sont pas endommagés.
    • Ne déposez pas votre sapin trop près de rideaux ou autres objets pouvant facilement prendre feu, comme un poêle de chauffage ou un feu ouvert.
    • Eteignez les lampions lorsque vous allez dormir ou que vous sortez de chez vous.

    Bougies : convivialité ET sécurité

    • Placez les bougies sur un support stable que vous aurez déposé sur une surface plane. Et, mieux encore, mettez-les dans un support en verre de manière à les protéger des courants d'air.
    • Ne laissez jamais d'enfants seuls dans une pièce où brûlent des bougies. Pas même pour un bref instant.
    • Placez vos bougeoirs ou photophores dans un endroit où vous pouvez les voir. Ne les déposez pas à proximité de matières inflammables, comme des rideaux ou la décoration.   

    Fondue et gourmet

    Pour votre appareil à fondue ou gourmet, utilisez de la pâte ou du gel à brûler. N'utilisez pas d'éthanol ou d'alcool à brûler. Mieux encore vaut utiliser un appareil électrique. Veillez à ce que personne ne puisse trébucher sur le fil.

    Assurez-vous que l'appareil de fondue ou de gourmet se trouve sur une surface incombustible lors de l'utilisation et qu'il n'y a pas de matériaux inflammables à proximité.

    N’essayez pas d’éteindre un feu de friteuse ou une cocotte de fondue en utilisant de l’eau. Utilisez avec précaution la couverture anti-feu et ensuite coupez la source d’énergie (électrique, gaz).

    Feux d'artifice : pour éviter de devoir appeler les pompiers

    Laissez les professionnels s'occuper des feux d'artifice.

    Si vous souhaitez quand même en tirer un vous-même, achetez uniquement des feux d'artifice accompagnés d'un mode d'emploi dans votre langue et lisez celui-ci préalablement à l'utilisation.

    Utilisez une cigarette ou une mèche d'allumage pour la mise à feu.

    Ne tirez qu'une seule fois le feu d'artifice, n'essayez pas une seconde fois.

    Désignez un Bob pour allumer le feu d'artifice.

    Gardez à l’esprit que différentes villes et communes interdisent l’utilisation de feux d’artifice, à moins que les autorités locales aient délivré une autorisation à cet effet. Informez-vous donc auprès de votre administration communale avant d’utiliser des feux d’artifice.

    Lanternes célestes

    Ces lampions proviennent de pays où ils sont lâchés dans la mer. Ils suivent le cours imprévisible du vent. Or si de telles lanternes volantes allumées tombent sur des bâtiments ou des arbres, elles peuvent occasionner un incendie.

    Soyez conscient que la zone de secours Hesbaye émet toujours un avis défavorable aux communes pour le lâcher de lanternes célestes par le biais d’un règlement de police ou du règlement zonal d’incendie.

    Un dernier conseil pour la fin de l'année: un détecteur de fumée n'est pas seulement un bon cadeau, il double également votre chance de survie dans un incendie domestique. Ce n'est pas un cadeau cher ... mais il vaut une vie!

    Télécharger ici la notice complète > Ne-gachez-pas-votre-fete2018.pdf

    Par ailleurs, le SPF intérieur a rassemblé 20 conseils pour la fin d’année en autant d’images. Vous pouvez les télécharger via ce lien WeTransfer : https://we.tl/t-rM1B9MtvMV

    La Zone annoncera un conseil par jour sur son site internet.

    Source > Gauthier Viatour > Secrétaire de la Zone de secours Hesbaye

  • Imprimer

    HUY-WAREMME-HANNUT > MESURE DE BPOST > EN MARS, 66 BOÎTES AUX LETTRES SERONT SUPPRIMÉES

    Hannut (- 9 sur 34) et Huy (8) sont fort impactées par la rationalisation des « boîtes rouges » 

    Bpost a annoncé que 3.000 boîtes aux lettres rouges sur 13.000 allaient être supprimées en Belgique, soit 23% d’ici le mois de mars.

    Sur l’arrondissement de Huy-Waremme-Hannut, 66 boîtes rouges devraient ainsi disparaître 

     «Depuis 14 ans, le réseau de boîtes aux lettres rouges – dans lesquelles le courrier est déposé par les citoyens pour être envoyé Ndrl- n’avait pas été modifié, commente Barbara van Speybroeck, la porte-parole de bpost, or le volume de courrier a diminué de 60%. Nous devions impérativement restructurer ce réseau.»

    Dans quatre mois, le nombre de boîtes aux lettres va donc passer de 13.000 à 10.000. On sait désormais quelles boîtes devraient passer à la trappe. Sur l’arrondissement de Huy-Waremme-Hannut, 66 boîtes aux lettres vont disparaître. Les communes de Huy et de Hannut comptent le plus grand nombre de suppressions, mais certains villages sont aussi fort impactés, comme … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W dee ce samedi 08/12/2018 … / … Barbara van Speybroeck précise encore que la liste des boîtes qui feront l’objet d’une suppression a été communiquée aux communes début novembre mais que « certaines négociations sont toujours en cours avec certains bourgmestres.» Elle insiste : « Ces listes sont donc susceptibles d’évoluer. »

    « Regrettable »

    Une remarque qui étonne le bourgmestre … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W dee ce samedi 08/12/2018 … / … A SUIVRE …

    Source > Aurélie Bouchat sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 08/12/2018

    Réaction de Manu Douette (Hannut) > « Neuf, cela me paraît énorme » 

    Manu Douette n’a pas encore reçu le courrier de bpost l’informant du nombre de boîtes rouges qui devraient être supprimées sur Hannut.

    Il ne sait donc pas où sont localisées les 9 boîtes reprises dans le listing de bpost. Il s’étonne cependant de ce chiffre : « Neuf, cela me paraît énorme. Je serai en tout cas très attentif à leur localisation. Ce sont les personnes âgées, ou isolées et privées de moyen de locomotion qui seront touchées par ces suppressions.

    Or ce sont aussi souvent des personnes qui n’ont pas accès au mode de communication informatique. Et dans certains villages, il n’y a pas de ligne de bus pour se déplacer vers une boîte centrale. » Manu Douette relève aussi que, désormais, les facteurs ne peuvent plus prendre en charge directement le courrier des personnes (il faut obligatoirement le poster dans une boîte rouge). Barbara Van Speybroeck note cependant que pour les personnes à mobilité réduite, le facteur peut faire une exception : il peut se charger lui-même du courrier.

    Source de la suite >> Aurélie Bouchat sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 08/12/2018

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/318285

  • Imprimer

    WALLONIE > TESTEZ UN VÉLO ÉLECTRIQUE > INSCRIPTIONS …

    La Wallonie soutient toujours 79 vélocistes de toute la Wallonie afin de proposer un test GRATUIT de vélo à assistance électrique.

    Chaque citoyen peut participer une fois à ce test d’une durée de 15 jours.

    L’ouverture des prochaines inscriptions aura lieu le 3 décembre dès 09h00 sur Je teste un vélo électrique

    Source > Ville de Hannut·> Mercredi 5 décembre 2018

    Le site d’inscription > http://mobilite.wallonie.be/home/politiques-de-mobilite/wallonie-cyclable/le-velo-a-assistance-electrique/je-teste-lelectrique

  • Imprimer

    D’IMPORTANTS PROBLÈMES SUR FACEBOOK > DES MILLIERS D’UTILISATEURS N’ONT PLUS ACCÈS À LEUR COMPTE

    De nombreux internautes connaissent des problèmes avec Facebook en ce mercredi après-midi.

    Aïe. De nombreux internautes expliquent avoir des problèmes avec Facebook en ce début d’après-midi. « Je n’ai plus accès à mon compte Facebook et je n’arrive pas à le récupérer », nous signale une fidèle lectrice via notre bouton « Alertez-nous ». Une autre internaute nous explique avoir aussi été « éjectée » de son profil sans avoir fait « quoi que ce soit ».

    Et ce problème est global. Des dizaines de milliers d’internautes, de dizaines de pays, seraient touchés, comme le montre la carte ici. Aucune communication officielle n’a été faite jusqu’à présent, mais le problème semble se limiter aux ordinateurs.

    En attendant, si vous avez été éjecté de votre profil et que vous n’arrivez plus à vous connecter, dites-vous une chose : vous n’êtes pas seuls.

    Source > Publié le Mercredi 5 Décembre 2018 à 14h56 > https://www.sudinfo.be/id89363/article/2018-12-05/dimportants-problemes-sur-facebook-des-milliers-dutilisateurs-nont-plus-acces

    Voir la carte interactive des Zones touchées > https://outage.report/facebook/map

  • Imprimer

    SAPINS DE NOËL > FINANCEMENT COMITÉ DES PARENTS DE L’ÉCOLE DE THISNES

    Ho Ho Ho...

    Pas de doute, on y est presque. Noël !

     Les sapins, les lumières, les étoiles dans les yeux.

    Mais aussi un nouveau projet pour nous, LA VENTE DE SAPINS pour récolter de l'argent qui servira à vos enfants, à nos enfants. A leur école. A l'équipe pédagogique.

     On compte sur vous, famille, amis, voisins ;-)

    Contact > sapinthisnes@gmail.com

    Source > Post > https://www.facebook.com/deborah.skrzypek/posts/10161026849385055

  • Imprimer

    HANNUT > GALERIE D’ART DU CHÂTEAU MOTTIN > VOIR ET COMPRENDRE L’ART D’AUJOURD’HUI

    La Galerie d’art du Château Mottin a été installée dans le hall d’entrée de l’Hôtel de Ville en 1988.

    Elle est née à l’initiative de Gaston Flaba, Échevin de la Culture de l’époque. Elle s’était mise en pause ces dernières années et les Autorités communales, Hervé Jamar en particulier, tenaient absolument à la faire renaitre. La Galerie d’art parfaitement restaurée et réaménagée a donc été (ré) inaugurée officiellement le vendredi 3 octobre 2014.

    Depuis sa création, l’espace a accueilli les œuvres de plus de 400 artistes et plus de 7000 œuvres ont été vues par des milliers de visiteurs.

    PROCHAINE Exposition > Le 07/12 > EXPOSITION COLLECTIVE « LES PETITS CARRES DE NOËL » à savoir sur > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive

    La Galerie d’art a contribué au lancement de la carrière de jeunes artistes dont on parle beaucoup aujourd’hui. Des artistes de renommée parfois internationale ont déjà accroché leurs œuvres dans ce lieu qui jouit d’une excellente réputation. La Galerie d’art du Château Mottin a déjà eu de belles critiques dans des magazines d’art belges et étrangers.

    Le Centre culturel qui gère la Galerie d’art a pour vocation de mettre en exergue l’art d’aujourd’hui et la jeune création contemporaine. Il assure un rôle dans la diffusion et la promotion d’œuvres de qualité. Il permet aussi aux citoyens de s’ouvrir à d’autres imaginaires. Le Centre culturel donne accès aux arts, dès le plus jeune âge, et sensibilise le grand public aux moyens d’expressions artistiques

    CLÉS POUR MIEUX VOIR ET COMPRENDRE L’ART D’AUJOURD’HUI :

    Les œuvres contemporaines sont parfois difficiles, voire impossibles à comprendre, mais il est toujours intéressant de les approcher et d’essayer de les décoder.

    Avant tout, je vous propose de proscrire quelques questions: l’œuvre que je découvre est-elle belle? Est-ce que c’est laid? Est-ce que je placerais cette œuvre chez moi?

    En fait, il faut mettre le fonctionnement de l’hémisphère gauche de votre cerveau entre parenthèses. Cela vous aidera à mettre de côté vos aprioris. Il faut se méfier de vos automatismes mentaux rassurants et faciles.

    Ensuite, je vous suggère de bien observer l’œuvre en prenant votre temps. Scrutez attentivement les détails, observez. Que voyez-vous? Quels sont les différents éléments qui composent l’œuvre? Quels sont les matériaux utilisés par l’artiste? Comment l’œuvre est-elle présentée dans l’espace?

    Un conseil:

    Laissez-vous emporter sans trop réfléchir… À quoi pensez- vous? Qu’est-ce que l’œuvre évoque pour vous?

    Vous fait-elle songer à quelque chose? Soyez à l’écoute de ce qui se produit en vous… Quel est votre rapport à l’œuvre ? Comment existe-t-elle devant vous?

    Rien ne se passe?

    Il faut alors vous informer et chercher des éclairages extérieurs (Internet, catalogue, magazine, critique, presse…). Vous avez aussi le choix de faire appel à un médiateur dont la mission est de faciliter l’accès aux œuvres. Au Centre culturel de Hannut, Adrienne, Isabelle et Alain sont à votre entière disposition afin de vous accompagner (019/519063).

    Après avoir effectué ces différentes démarches, il est possible que vous n’aimiez toujours pas l’œuvre. C’est clair, on ne peut pas tout aimer! Au moins, vous aurez tenté de dégager du sens, de montrer de l’intérêt pour l’œuvre. Vous aurez dépassé le stade du « j’aime » ou « je n’aime pas ».

    Une œuvre forte fait généralement vibrer! Parfois, il faut du temps, il faut que l’œuvre murisse à l’intérieur de vous-même. Avec l’expérience, vous découvrirez sans doute que contrairement aux apparences l’œuvre signifie bel et bien quelque chose.

    L’artiste exprime souvent sa vision du monde, ce monde dans lequel nous vivons !

    Alain Bronckart, passeur d’art

    CE QU’EN PENSENT LES CRITIQUES D’ART :

    La Galerie d'art du Château Mottin, un lieu d’art vivant.

    Un gout prononcé pour l’art, un engagement pour les artistes, l’envie de faire découvrir de nouveaux talents, telles sont les motivations qui, au début des années nonante, poussent  les Autorités communales de Hannut, sous l’égide d’Alain Bronckart, le dynamique Directeur du Centre Culturel, d’ouvrir une galerie d’art au coeur de l’ancien Château de la famille Mottin, devenu le siège de l’administration communale, à la première fusion des communes le 1er janvier 1971.

    À cette époque, Hannut est en pleine mutation urbanistique et de nombreux nouveaux résidents choisissent d’habiter une région principalement rurale.

    Depuis 1988, fidèle à sa mission initiale et à son approche éducative, la Galerie d'art du Château Mottin a réussi à sensibiliser le grand public à l'art contemporain, dans toute sa diversité et sous toutes ses formes.

    Dans le monde de l’art, il y a les galeries très installées, celles qui ont droit au soutien inconditionnel des médias. Et puis il y a les autres, celles qui veulent exister autrement. Cette galerie d’art unique en son genre est un concept original, ouvert à tous les artistes, au-delà des sempiternels circuits de diffusion et d’exposition, jugés parfois trop fermés sinon élitistes.

    En invitant des artistes de réputation internationale comme Jean-Michel FOLON, Octave LANDUYT, Pol MARA, Cyr FRIMOUT, Roger SOMVILLE, la galerie entendait attirer le public dans un lieu où le mercantilisme n'est pas spécialement de mise, mais surtout de mettre en valeur des artistes émergents, plus jeunes qui, tels Romain Van Wissen, Jimmy Beltrame ou Raphaël Demarteau ont largement trouvé leur place dans le paysage culturel Belge contemporain, exprimant leur talent avec force et indépendance.

    Faire aimer l'art relève d'un tel défi qu'il faut avant tout aller vers le public. D’accès facile, située au coeur de la ville, la galerie dispose de remarquables locaux, qui lui permettent d’organiser des évènements et de présenter en extérieur des œuvres de grand format.

    Des expositions sont organisées chaque mois de l’année, accessibles également sur rendez- vous.

    En 2014, la Galerie d’art du Château Mottin fit peau neuve afin d’assurer un rôle dans la promotion et la diffusion d’œuvres de qualité. En collaboration avec la Bibliothèque de Hannut et les établissements scolaires, elle a permis aux jeunes écoliers de s’ouvrir sur d’autres imaginaires.

    Accompagnés par des artistes- intervenants, les enfants peuvent affuter leur sens critique et développer leur capacité de création lors de visites suivies d’ateliers. Ils visent à développer la culture visuelle des enfants et l’acquisition d’un vocabulaire lié à l’art contemporain, pour leur permettre d’appréhender l’art de façon ludique, par l’observation et l’échange autour des oeuvres et par une pratique plastique.

    L’équipe du centre culturel a élaboré des outils – ateliers, visites, dossiers pédagogiques, documentation – qui ont permis aux enfants et aux adultes de s’initier à la création la plus contemporaine.

    La relation privilégiée développée par Alain Bronckart, véritable passeur d’art, avec les artistes est telle qu’elle a toujours permis de monter des expositions présentant le meilleur de leur travail.

    Aucune autre ligne ou courant artistique n’est retenu que le plaisir des visiteurs et l’excitation du regard. Tous ces artistes ont bénéficié d’expositions importantes et quelques catalogues ont été régulièrement publiés.

    Consciente de l’importance de son implication sur le territoire, la Galerie du Château Mottin souhaite étendre ses partenariats en direction de la Flandre en invitant un artiste néerlandophone à construire un projet artistique local ou à des échanges.

    Le visiteur trouvera dans ce lieu incontournable de la vie culturelle, presque un sens à la beauté d'une terre de Hesbaye qui fourmille de créateurs peu connus.

    Spécialisée dans l'art contemporain à travers ses différentes formes d'expression, cette galerie a mis en place un lieu dans lequel s'entrecroisent peinture, sculpture, œuvres sur papier.

    Voilà un lieu d'art résolument innovant qui met fin aux cloisonnements entre l'art vivant et l'art contemporain qu’il importe de visiter.

    Lucien Rama > Critique d’art Aiap-Unesco

    Depuis des années, la Galerie d’art du Château Mottin donne à voir des créations d’artistes.

    Elle est cette intermédiaire indispensable entre une œuvre et un public. Dans cette Galerie, pas de discours, pas d’analyses, tout se joue au coup de coeur. Elle a raison, seules les passerelles des émotions jettent des ponts entre les humains!

    Des milliers d’œuvres, d’instants essentiels d’un artiste, ont été déjà accrochés aux cimaises. Des dizaines de milliers de spectateurs sont venus les voir, les ressentir, et se sont sentis plus heureux ensuite. Quelle magnifique occupation que celle de cette Galerie d’art: passeuse de beauté!

    (Jacques Mercier - RTBF)

    Galerie d’art du Château Mottin rue de Landen, 23, 4280 Hannut

    019/519.063 - 0475/533.461

    www.centreculturelhannut.be

    alain@centreculturelhannut.be

    Page Facebook > https://www.facebook.com/galeriedartchateaumottin/

    Télécharger le dépliant explicatif >  dépliantCentreCulturel.pdf

    Source > Communiqué de Presse du CCHannut

    Illustration > JCD

  • Imprimer

    HANNUT COMPOSITION DE COLLÈGE & DU CONSEIL COMMUNAL (Sans Frédéric Piret- Gérard (Ecolo) )

    COLLEGE

    Manu Douette (Liste du Mayeur) > Bourgmestre et échevin de la sécurité publique, de la communication et de la participation citoyenne.

    Martin Jamar (LM) > Echevin du logement, des affaires sociales, du sport et de la jeunesse

    Olivier Leclercq(LM), Echevin des finances, du commerce et des affaires économiques.

    Florence Degroot (LM) > Echevine de l’urbanisme, de la mobilité, de l’environnement, du cadre de vie, et de la politique du 3 e âge.

    Arlette Mottet (LM) > Echevine de l’enseignement et de la vie associative.

    Niels ‘s Heeren (LM) > Echevin des travaux, du patrimoine, de la culture et de l’opération de développement rural.

    Pol Oter (LM) > Président du CPAS, en charge également du tourisme.

    CONSEIL COMMUNAL

    Liste du Mayeur :

    Manu Douette, Martin Jamar, Olivier Leclercq, Florence Degroot, Pol Oter, Arlette Mottet-Tirriard, Niels ‘sHeeren, Pascal Dassy, Didier Hougardy, Fabienne Christiaens, Nicole Charlier, Jean-Yves Laruelle, Eric Callut, Coralie Cartilier, Nathalie Landauer

    Ecolo :

    Pascale Lerat et Anne-Marie Leclercq qui remplace Frédéric Piret-Gérard. Le conseiller sortant réélu avec 244 voix a en effet annoncé lors du dernier conseil communal du 22 novembre que, pour des raisons personnelles, il ne siégerait pas.

    PS

    Carine Renson, Jacques Renard, Sandrine Volont

    H+

    Pascale Desiront-Jacqmin, Jacques Stas, Sébastien Laruelle, Benoît Cartilier, Nicole Pirson-Guillaume.

    Source > Marie-Claire GILLET > sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 04/12/2018

    Illustrations > JCD

    L’article complet en ligne > https://huy-waremme.lameuse.be/316383