Bon à savoir ...

  • Imprimer

    HANNUT - HORECA> L’ANCIEN CAFÉ LE FORUM ROUVRE CE 1er MARS

    Événement dans l’Horeca : le café emblématique de Hannut, l’ancien Forum de la rue Zénobe Gramme, rouvre ce vendredi 1 er mars sous un nouveau nom et avec un nouveau décor.

    Désormais, il faudra parler du Beach Bar. Son nouveau propriétaire, le Visétois Jean-Pascal Broers, 42 ans, a choisi cette nouvelle enseigne en référence au tout aussi mythique dancing qui était situé autrefois dans la même rue. Et qui a fait le bonheur des amateurs de nuits blanches dans les années 80.

    L’établissement était fermé depuis la faillite en décembre 2016 de la société exploitante, la SPRL Horeca Fun. Le Visétois, bien connu dans l’Horeca et l’événementiel, s’est donné le temps de la réflexion avant d’acheter le bâtiment mis en vente. « C’était un vieux rêve », nous avait-il confié l’été passé lorsque nous l’avions rencontré pour la première fois. Les travaux de rénovation venaient de commencer.

    À cette époque, le Visétois souhaitait rester discret sur le nouveau concept qu’il comptait développer dans … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 16/02/2019

    Source > Marie-Claire Gillet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 16/02/2019

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/347577

  • Imprimer

    HANNUT > UN ESPACE CO-WORKING & POP-UUP STORE À DISPOSITION RUE ZÉNOBE GRAMME

    Vous vous lancez dans une activité indépendante et vous avez besoin d’un bureau adapté à vos horaires et à votre clientèle

    Depuis une semaine un espace co working est proposé dans le centre-ville, rue Zénobe Gramme.

    À Hannut, ce qui est proposé quelques jours au 29 de la rue Zénobe Gramme est de taille plus modeste (la superficie est d’une cinquantaine de m2) mais le principe reste le même. «  Ce projet s’adresse à tous ceux qui veulent s’installer mais qui n’ont pas de quoi remplir pour l’instant un agenda complet  », résume Martine Cornelis de l’asbl Gestion Centre-Ville.

    Co-Working = Bureaux partagés, est un type d'organisation du travail qui regroupe deux notions : un espace de travail partagé (basé sur une configuration en espace ouvert),

    Pop-Up Store = Magasin éphémère, ou boutique éphémère (pop-up retail ou pop-up store en anglais), est une approche du marketing basée sur l'ouverture de points de vente pour de courtes durées.

    Si vous êtes intéressé par cet espace partagé, vous pouvez contacter la Gestion Centre-Ville au 019/51.91.94 ou par mail martine@4280.be.

  • Imprimer

    AGENDA > HANNUT À PARTIR DU 11 MARS > JE COURS POUR MA FORME ! > CHAQUE LUNDI & JEUDI !

    Organisé par Maison des Jeunes de Hannut

    Je cours pour ma forme est un programme de mise en condition physique par la course à pied.

    Ouvert à tous à partir de 12 ans.

    Séances adaptées par niveaux :

    - Niveau 1 : programme 0 - 5 km - objectif : pouvoir courir 5 km sans s'arrêter

    - Niveau 2 : programme 5 - 10 km - objectif : pouvoir courir 10 km sans s'arrête

    L'inscription est de 60€ pour 2 séances encadrées par semaine pendant 12 semaines (30€ pour les membres de la Maison des Jeunes sur présentation de la carte de membre uniquement).

    Chaque lundis et jeudis de 18h00 à 19h00 pour les niveaux 1 et de 19h00 à 20h00 pour les niveaux 2.

    Les premiers kilomètres se feront le lundi 11 mars. N'oubliez pas de vous inscrire avant cette date !

    Organisé par Maison des Jeunes de Hannut

    Pour les inscriptions :

    Tom Renier (coordinateur sportif au centre sportif local intégré de Hannut)

    Tel : 019 51 93 63 > Mail : tom.renier@hannut.be

    L’évènement sur Facebook > https://www.facebook.com/events/759540554414844/

  • Imprimer

    HANNUT DU 18 AU 22 FÉVRIER > COLLECTE DES DÉCHETS DE PLASTIQUES AGRICOLES

    Intradel réitère sa campagne de collecte des déchets de plastiques agricoles non dangereux.

    Catégorie d’Évènement: Agriculture

    Les agriculteurs de la commune de Hannut pourront apporter leurs déchets de plastiques agricoles non dangereux au site provisoire de collecte mis à leur disposition, rue de Tirlemont 110 (ancienne caserne militaire).

    Quand ? Du lundi 18/02/2019 au jeudi 21/02/2019 de 9h à 16h, et le vendredi 22/02/2019 de 9h à 12h.

    Pour le conditionnement et le tri des fractions, n’oubliez pas de vous référer au guide du tri disponible sur le site de la Ville de Hannut (www.hannut.be).

    Plus d’infos : Service Cadre de Vie – environnement@hannut.be  – 019/51.93.68.

  • Imprimer

    HANNUT CE MARDI 12 > TOURNAGE DUN CLIP VIDÉO EN SOIRÉE > PERTURBATIONS SUR TROIS VOIRIES DE 19h À 00.00h

    Le duo Lord And Hardy tournera une partie de son prochain clip à Hannut ce mardi 12 de 19h à minuit  et mercredi 13 février journée au Kultura de Liège.

    Lord and Hardy, est le fruit de la rencontre improbable entre Grégoire Gertsmans alias Hardy et Maxime Finamore alias Lord.

    Hardy, 140 kilos, multi instrumentiste touche à tout, aux influences diverses,  à été plongé dans la musique dès son plus jeune âge. Son grand père a fondé l'académie de Hannut, son père jouait avec des pointures françaises comme Alain Bashung ou William Sheller.

    L'autre comparse, Lord, 50 kilos tout mouillé, a été biberonné au Hip Hop old school depuis son plus jeune âge, lui aussi très doué pour jongler avec les mots et les sons. Il a la faculté de sortir des flows aussi rapides que variés.

    La rencontre des deux univers donne un électro Hip Hop très personnel et visionnaire.

    Le groupe termine l'enregistrement de son nouveau single RUN sous la houlette de Charles Deschutter, ingénieur du son réputé pour son travail avec des artistes aussi divers que Kyo, M, Ghinzu ou plus récemment Konoba.

    De l'action, il va y en avoir, RUN parle de courses,  d'une course contre le temps, contre nos démons. Lord and Hardy va mettre en abyme de grosses scènes d'action mais Chut!, ils ne veulent pas en dire plus !

    Source > Communiqué Presse Ville de Hannut

    Le groupe sur Facebook > https://www.facebook.com/LORDANDHARDY/

  • Imprimer

    ALLERTE ARNAQUE > ATTENTION SI VOUS RECEVEZ CE MESSAGE DE L’UN DE VOS PROCHES SUR WHATSAPP !

    Attention si vous recevez ce message de l’un de vos proches sur WhatsApp, c’est une arnaque: la police fédérale met en garde!

    Une nouvelle arnaque bien rodée est de plus en plus présente sur WhatsApp et peut coûter très cher aux malheureuses personnes qui se feront avoir.

    C’est une arnaque qui est déjà très répandue aux Pays-Bas et qui s’installe de plus en plus dans notre pays, selon la police fédérale citée par Het Laatste Nieuws. Si vous recevez ce message vous invitant à appeler un numéro surtout, ne le faites pas ! Privilégiez immédiatement l’option d’aller porter plainte auprès de votre police locale.

    Cette nouvelle arnaque est, qui plus est, particulièrement vicieuse. Une personne réussie à usurper l’identité d’une autre et contacte ensuite les parents de cette dernière sur WhatsApp. Elle leur envoie ensuite un message leur demandant de l’argent pour payer des factures impayées. Sauf qu’en cliquant sur le lien, le piège se referme. C’est justement pour éviter tout problème que la police fédérale met aujourd’hui en garde contre ce nouveau fléau. Prudence.

    Source en ligne libre > https://www.sudinfo.be/id101392

  • Imprimer

    INSCRIPTIONS DANS LE SECONDAIRE > LES PARENTS SONT INVITÉS À FAIRE CONNAÎTRE LEUR CHOIX D’ÉCOLE DÈS CE LUNDI 11

    C’est ce lundi que débute en Fédération Wallonie-Bruxelles la traditionnelle procédure d’inscription en première année d’enseignement secondaire, que plus de 50.000 élèves rejoindront en septembre prochain

    Les parents concernés ont reçu ces dernières semaines le formulaire unique d’inscription (FUI) à cet effet.

    Ils ont jusqu’au 1er mars pour le déposer dans l’école de leur premier choix. Durant ces trois semaines, la chronologie des dépôts n’a aucune importance. Un formulaire déposé dès ce 11 février ne sera donc pas avantagé par rapport à un autre remis le 1er mars.

    Sur ce formulaire, les parents sont invités à indiquer leur première préférence d’école pour la rentrée 2019, ainsi que leurs choix suivants si l’école convoitée devait être complète. Ils peuvent y indiquer jusqu’à dix écoles de leur choix.

    Nouveauté cette année : seul le 1er choix doit obligatoirement figurer sur le FUI déposé. Les choix subsidiaires peuvent, eux, être encodés (et ainsi modifiés plus facilement jusqu’au 1er mars) via une application spécialement développée par l’administration de l’enseignement.

    Cette application leur permettra aussi de suivre l’évolution en ligne de leur position en liste d’attente. Ils devraient aussi obtenir par ce biais une réponse plus rapide de la Commission interréseaux des inscriptions (CIRI).

    Au terme de cette période de trois semaines, un classement des demandes sera réalisé pour les écoles où les demandes d’inscription sont supérieures à 102 % du nombre de places disponibles.

    L’attribution des places dans les écoles les plus convoitées est réalisée sur base d’une série de critères, géographiques notamment, tels que la distance domicile-école, la distance entre l’école convoitée et l’école primaire fréquentée, etc.

    Les écoles sont de leur côté tenues de réserver un quota de places au profit d’élèves moins favorisés, dits à « indice socio-économique faible » (ISEF).

    Introduite en 2010, cette procédure d’inscription a permis d’objectiver pour tous la procédure, mais non sans écueil. L’an dernier, le nombre d’enfants n’ayant pas trouvé de place dans l’établissement de leur choix -les « sans école », comme ils ont été rebaptisés- n’avait jamais été aussi important.

    Pour la rentrée prochaine, la situation devrait être toutefois moins tendue. Quatre nouvelles écoles secondaires ouvriront en effet leurs portes à Bruxelles (Evere, Anderlecht, Forest et Haren), ce qui devrait permettre de faire diminuer la tension liée à la démographie, particulièrement forte dans la capitale.

    Les modalités actuelles pour la procédure d’inscription sont depuis des années au centre des critiques des associations de parents, mais aucun consensus politique ne s’est jamais dégagé au cours de la législature qui s’achève pour la modifier.

    Il y a un an, devant les divergences persistantes entre PS et cdH sur la question, le gouvernement avait finalement décidé de renvoyer la patate chaude au Parlement. Mais à quelques mois des élections, et faute de consensus entre partis, personne ne s’est hasardé à rouvrir un dossier aussi sensible.

    Infos : www.inscription.cfwb.be

    Source libre en ligne par Belga > https://www.sudinfo.be/id101281

  • Imprimer

    HANNUT > LES FUNÉRAILLES DELDIME SONT DEVENUES LES FUNÉRAILLES VALÉ

    Depuis le 1er février dernier, les funérailles Deldime ont été rachetées par Patrick Wilmotte et son associé qui les ont rebaptisées les funérailles Valé.

    Patrick Wilmotte connaît le milieu des funérailles depuis sa jeunesse. « J’ai repris l’entreprise familiale en 1981 à l’âge de 17 ans et demi. J’ai arrêté quelques temps puis j’ai recommencé tout seul il y a dix ans avec déjà une longue expérience à mon actif », rappelle-t-il.

    Patrick Wilmotte est le patron des Pompes funèbres mosanes qui comptent cinq sites à Rocourt, Sainte-Walburge-Liège, Awans, Villers L’Evêque et Oreye. Il vient donc d’acquérir un sixième site, le funérarium Deldime, rue de l’Europe à Hannut, près du cimetière qui était une entreprise familiale depuis 39 ans.

     « J’ai repris le funérarium Deldime avec un partenaire financier et nous avons choisi ensemble un nouveau nom. Il fallait un nom court et on a choisi Valé qui signifie … La suite pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/343780

    Contacté par nos soins, Alain Deldime s’est refusé à tout commentaire. Il fait toujours l’objet d’une instruction judiciaire devant le tribunal correctionnel de Huy pour … La suite pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/343780

    Source > Marc Gérardy en ligne non libre > https://huy-waremme.lameuse.be/343780