Bon à savoir ...

  • HANNUT > LE PROFIL DE VOTRE CHEVAL DANS UNE APPLICATION (VIDÉOS)

    Eskim ID vous propose de créer un profil de votre cheval reprenant diverses informations sur l’animal.

    Un calendrier permet notamment d’indiquer les soins à lui prodiguer, et de s’organiser dans les entraînements.

    C’est ce que l’on pourrait appeler grossièrement le Facebook des chevaux. La Liégeoise Sophie Roscheck a créé, avec le soutien de la société Apptree, une application permettant de faciliter le quotidien des cavaliers. Nommé Eskim ID, ce programme pour smartphone vous permet … L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/156592

    Source J.G > Sur > http://huy-waremme.lameuse.be

    Une vidéo explicative sur > http://www.dailymotion.com/video/x6abi63

  • GROSSE NOUVEAUTÉ > VOICI COMMENT VOUS POURREZ, DÈS CE MARDI 21/11, CONNAÎTRE LE MONTANT DE VOTRE PENSION!

    Chaque citoyen pourra, dès demain/mardi, estimer le montant de la pension qu’il percevra via le site https://mypension.onprvp.fgov.be/FR

    Jusqu’à présent, chacun pouvait se renseigner, sur ce site, sur l’âge de sa pension et sur le montant perçu sur base du 2ème pilier.

    Dès demain/mardi, une estimation du montant de la pension légale sera également disponible. « Il s’agit d’une estimation liée à la carrière et à la législation actuelles », précise un porte-parole du ministre des Pensions, Daniel Bacquelaine.

    Source libre > Belga sur > http://www.sudinfo.be/1992761

    Illustration > Photo NEWS

  • ARNAQUES > BOOM DES PLAINTES SUR LE COMMERCE EN LIGNE

    Les fêtes de fin d’année approchent à grands pas.

    Avec, comme chaque fois, un rush à attendre pour le commerce en ligne.

    Mais le secteur n’est pas exempt de tout reproche. Ni de tout danger. Les plaintes à son encontre ne cessent d’augmenter. Elles sont mêmes en plein boom, selon les données recensées par l’Inspection économique.

    En 2016, le site internet «https://pointdecontact.belgique.be», ouvert à la fin février, en avait recueilli 1.693. Sur les six premiers mois de cette année 2017, il en est déjà à 3.245. Toutes ces démarches visent à dénoncer une non-livraison d’un bien ou d’un service suite à une commande passée par voie électronique.

    Le ministre en charge de la Protection des consommateurs, Kris Peeters, relative à peine le constat. Tout juste fait-il remarquer que la forte hausse peut s’expliquer par un rush de dénonciations en Flandre, suite à une seule et même affaire. À elle seule, elle aurait entraîné la réception de 2.035 signalements, en ce début d’année.

    Rien n’indique que cela soit amené à s’atténuer, que du contraire. C’est d’autant plus vrai que le point de contact concerné facilite le dépôt de plainte. Et comme le SPF Économie prend grand soin de le renseigner dans un maximum de ses communications, cela devrait aider à son utilisation accrue.

    L’Europe ne s’énerve pas

    De façon … La suite en ligne pour les abonnés à version .PDF en ligne > http://journal.sudinfo.be/journal.php ou sur votre journal H/W de ce jeudi 16/11/2017

    Source > Ch. C.> http://journal.sudinfo.be

    Illustration > jobsregions

  • HANNUT - DRINK AND FOOD > UNE SOCIÉTÉ FICTIVE AU SEIN DE L’ATHÉNÉE

    L’Athénée Royal de Hannut intègre l’entreprise pédagogique

    Drink and food. Voici la première entreprise pédagogique créée par les classes de 6e et 5e technique de qualification (section secrétariat-bureautique) de l’Athénée Royal de Hannut. Une société fictive qui met en location des distributeurs automatiques aux 300 autres entreprises d’entraînement pédagogique (EEP) de Belgique.

    Explications.  

    On le sait, le fossé entre la théorie apprise à l’école et la réalité du monde du travail est grand. Afin de permettre à ses élèves d’être directement formé à la vie active, l’Athénée Royal de Hannut a décidé d’innover. Les élèves de 5e et 6e technique de qualification (section secrétariat-bureautique) viennent de créer, depuis le … La suite dans votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 15/11/2017

    « Concrètement, Drink and Food est une société fictive gérée par 16 élèves et 4 professeurs (de sciences économiques, langues, français et secrétariat) mise en place grâce à la COFEP, une centrale pour Entreprises d’entraînement Pédagogique », explique Pascale Kirsten, professeur de 5e, 6e technique secrétariat-bureautique. C’est elle qui a répondu à l’appel à projets lancé par la COFEP. « Elle nous a versé 50.000 euros fictifs afin de … La suite dans votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 15/11/2017

    … / … L’Athénée Royal espère bien faire prospérer cette start-up au fil des années scolaires. Une pédagogie alternative qui plus est appréciée par les élèves. « Notre EEP permet de voir où nous en sommes au niveau des acquis et de nos compétences. Elle nous permet de nous préparer à la vie active. J’ai moins d’appréhension pour les stages du coup », confie Mathilde Cuypers, Hannutoise de 16 ans.

    Source > C.L. dans votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 15/11/2017 ou .PDF > http://journal.sudinfo.be/journal.php

    L’article complet en ligne pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/153302

  • HESBICOOP: BIENTÔT UN SECOND POINT DE R’ALIMENT À WAREMME

    HesbiCoop est une jeune coopérative prometteuse qui rassemble et distribue des produits alimentaires en circuit-court, au cœur de la Hesbaye.

    Elle compte aujourd’hui 5 points de r’Aliment dans 4 communes (Geer, Waremme, Hannut et Remicourt). Début 2018, deux nouveaux points de retraits devraient voir le jour : à la piscine de Waremme et à la Ferme d’en Haut, à Lavoir chez Marc et Sophie Breuls. Le 21 novembre prochain, elle fêtera à Hannut ses 6 mois d’existence.

    HesbiCoop, c’est 31 producteurs proposant plus de 400 produits, 5 points de r’Aliment dans quatre communes (Geer, Waremme, Hannut et Remicourt), une bonne centaine de consommateurs hebdomadaires et une trentaine de bénévoles ! Un beau succès pour cette coopérative citoyenne fondée il y a à peine 6 mois … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 13/11/2017

    Chaque semaine, vous pouvez passer votre commande sur www.hesbicoop.be, du dimanche 11h au mercredi 11h. Plus de 400 produits frais, sains, locaux/équitables et de saison sont disponibles.

    La livraison a lieu le vendredi suivant dans le point r’Aliment de votre choix.

    Un concours est également organisé sur Facebook (https ://www.facebook.com/HesbiCoop/)

    … / … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 13/11/2017

    Source & article complet > Edition digitale en ligne pour les abonnés > http://huy-waremme.lameuse.be/152518

    HesbiCoop Hannut sur ce blog > HESBICOOP HANNUT >http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive

    CI-DESSOUS, UNE INVITATION POUR LE 21 novembre à Hannut

    23032827_1619446378125725_2395888857712968499_n.jpg

  • LIDL RAPPELLE CE PRODUIT > NE LE CONSOMMEZ SURTOUT PAS!

    Lidl retire des tomates cerise après la découverte d'un sachet contenant une «substance étrange»: le parquet ouvre une enquête! (Publié le Samedi 11 Novembre 2017 à 20h38)

    La chaîne de magasins Lidl retire des tomates cerises de ses rayons après qu’un sachet contenant une « substance étrange » a été retrouvé dans un emballage de « tomates cerises dans un petit seau » dans une de ses filiales à Tamise, annonce le supermarché discount samedi. Il s’agit vraisemblablement d’un pesticide. Le parquet de Flandre orientale a ouvert une enquête.

    Un client d’une filiale de Lidl située à Tamise a remarqué la semaine dernière un sachet contenant une substance étrange dans un petit seau de tomates cerises. Le client a averti le gérant du magasin, qui a porté plainte auprès du parquet de Flandre-Orientale. Une enquête a été ouverte. Il s’agit vraisemblablement d’un pesticide.

    Les tomates cerise concernées ont été vendues par Lidl Belgique entre le 6 et le 10 novembre. Il s’agit des « tomates cerises dans un petit seau » de 500 grammes, dont le numéro de lot est L60492. Toute personne qui trouve une substance étrange sur ce produit peut contacter le parquet via le numéro gratuit 0800/303.00. Lidl demande de ne pas consommer les tomates et de les retourner dans une filiale de la chaîne. Le client sera remboursé, même s’il ne possède plus son ticket de caisse.

    Le parquet est à la recherche du client qui a découvert la substance et lui demande de se présenter à la police. Tout autre témoin ou client peut se manifester via le numéro gratuit précité.

    Source libre > Belga sur > http://www.sudinfo.be/1985633

    Illustration DR

  • HESBAYE - SÉCURITÉ > LES BÂTIMENTS MIS AUX NORMES INCENDIE !

    Les pompiers spécialisés en prévention sillonnent les communes afin de déceler d’éventuelles lacunes

    Propriétaire ou gérant, peut-être avez-vous reçu récemment la visite de pompiers spécialisés en prévention incendie. C’est que, depuis mi-2016, les bourgmestres des 13 communes de la zone de Hesbaye tiennent à ce que de nombreux bâtiments soient contrôlés.  

    Entre les années 90 et 2000, en Hesbaye, plusieurs rapports de prévention incendie de bâtiments ont fait part d’une « trop grande souplesse, d’une interprétation ». Ces établissements, sur tout le territoire des 13 communes qui composent la zone de secours (et non uniquement dans les villes de Hannut et de Waremme) présentent donc aujourd’hui des lacunes en la matière. En réalité non-conformes, ils ne répondent donc pas aux normes en vigueur (selon un arrêté de 1980) et peuvent compromettre la sécurité de leurs occupants, sans pour autant y dépeindre une situation catastrophique.

    + de 300 inspections

    Raison pour laquelle, depuis mi-2016, les 4 conseillers en prévention de la zone de secours hesbignonne sillonnent les entités afin de vérifier la situation de nombreux établissements. Écoles, hôpitaux, maisons de repos, immeubles à étages multiples, bâtiments publics et industriels, exploitations agricoles… Le moindre détail est épinglé afin d’y

    En bref, comment ça se passe ? Les pompiers formés à la prévention incendie sont mandatés par les bourgmestres de commune et visitent les établissements ciblés en priorité : + de 300 sur une année en moyenne. Ils rédigent ensuite un rapport, envoyé au bourgmestre, au promoteur, au propriétaire, au syndic du bâtiment, à un éventuel architecte… La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 09/11/2017

    Jusqu’ici, entre 10 et 15 d’entre eux ont présenté des lacunes. « Ces défauts ne mettent toutefois pas en péril le bâtiment de manière grave », rassure Manu Douette. « On parle ici, à titre d’exemples, de voies d’évacuation, de placement d’alarmes, de compartimentage, La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 09/11/2017

    Source > Emilie Depoorter sur  votre journal .PDF > http://journal.sudinfo.be/journal.php

    L’article en ligne au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/150546

  • HANNUT > VISITE DE SAINT NICOLAS CHEZ VOUS > DANS VOTRE ASSOCIATION OU ENTREPRISE

    Visite de Saint Nicolas à votre domicile, dans votre Club ou Association

    Sur demande & réservation uniquement

    Les 24-25 & 29 novembre

    Les 01 – 02 & 03 décembre

    Les 06-08 - 09 & 10 décembre

    Au profit intégral de nos œuvres sociales

    PAF > Famille = 25€ >> Club ou Association (Groupe d’enfants) = 50€

    Réservation indispensable chez M. André LERUTH > par tél au > 0495/74 62 00

    Sur Facebook > https://www.facebook.com/khannut