Bon à savoir ...

  • Imprimer

    ALERTE > RAPPEL DE PRODUIT (SLIME) DANS LES MAGASINS ACTION

    Le bore, trop présent dans le produit en question, est l’élément de base commun constituant l’acide borique et le borax, qui composent les mélanges de « slime »

    La chaîne de magasin Action a retiré de la vente une pâte à slime en raison de la présence de bore à un taux supérieur à la limite réglementaire. Ces jouets peuvent provoquer des brûlures chimiques, des allergies, des saignements de nez et des maux de gorge.

    B9718658080Z.1_20190221113153_000+GTVD18MQR.1-0.jpg

    Le produit rappelé est le « Colour Oil Slime » de la marque « Toys », référence GSC-11 / 62.0458.080, EAN : 8713219267196.

    Ce rappel de produit concerne, pour l’instant, les magasins situés en France.

    Si vous possédez ce jouet, vous devez absolument arrêter de l’utiliser et le ramener en magasin pour remboursement.

    Source libre > https://www.sudinfo.be/id103369

    Source première > https://www.estrepublicain.fr/actualite

  • Imprimer

    BPOST > ATTENTION À L’ARNAQUE!

    De nombreuses personnes ont déjà reçu un mail ou un sms de Bpost, mais qui n’est pas réellement de Bpost.

    Bpost demande à ses clients de se montrer prudents s’ils reçoivent un sms ou un email prétendument de bpost, avec le message qu’un colis n’a pu être livré, que le destinataire a gagné un prix ou qu’un paquet cadeau est prêt à être retiré.

    Il s’agit d’une énième tentative d’escroquerie invitant les personnes à cliquer sur un lien et à donner, dans la foulée, leurs données personnelles. Chose à ne surtout pas faire.

    Si vous avez déjà cliqué, n’allez surtout pas plus loin et annulez toute interaction, prévient Bpost.

    Il vous est demandé de signaler tout message suspect à l’adresse suivante : suspect@safeonweb.be .

    Source libre > https://www.sudinfo.be/id103326

    Illustration > Photonews

  • Imprimer

    EN BELGIQUE, DES ADOLESCENTS UTILISENT DU SIROP POUR LA TOUX COMME DROGUE !

    L’Agence fédérale des médicaments met en garde contre ses dangers

    L’Agence fédérale des médicaments et des produits de santé a mis en garde contre l’utilisation par les adolescents de sirop pour la toux, à des fins psychotropes.

    Mardi, l’AFMPS (Agence fédérale des médicaments et des produits de santé) a prévenu les pharmaciens d’un phénomène prenant de l’ampleur, notamment chez les adolescents. À des fins récréatives et psychotropes, de plus en plus de personnes utilisent le dextrométhorphane présent dans les sirops pour la toux.

    Évidemment, en petite quantité, ces sirops sont de simples médicaments, délivrés sur ordonnance, ou même en vente libre. Mais s’ils sont consommés abusivement, cela devient une drogue, la « DXM », pouvant faire naître des effets allant de l’euphorie, à une sensation de distorsion visuelle et temporelle (impression que le temps ralentit), jusqu’à une sensation de mort imminente, pour les prises les plus importantes.

     « En cas de surdosage, le dextrométhorphane peut provoquer, entre autres, confusion, somnolence, vertige, stupeur, agitation, convulsions, dépression respiratoire, mydriase, troubles du système nerveux central, syndrome sérotoninergique voire coma, détaille l’AFMPS. La consommation simultanée d’alcool peut amplifier ces effets. »

    En conséquence, l’agence fédérale des médicaments met en garde les pharmaciens : « Comme pour tous les médicaments, les pharmaciens doivent s’assurer de leur bon usage et ne devraient pas les délivrer en cas de suspicion d’usage abusif.

    La prudence est particulièrement recommandée chez les adolescents et les jeunes adultes, ainsi que chez les patients ayant des antécédents d’abus de médicaments ou de substances psychoactives. »

    Source libre > https://www.sudinfo.be/id103343

    Illustration > Capture d’écran YouTube

  • Imprimer

    LES ARNAQUES SUR « 2ememain.be » SE MULTIPLIENT > 10 BELGES VOIENT LEUR COMPTE PILLÉ CHAQUE JOUR EN MOYENNE

    Le site 2ememain.be est plus que jamais le lieu d’arnaques.

    Le nombre de personnes qui ont perdu de l’argent en voulant revendre un objet est plus élevé que jamais. Les victimes se font en fait voler leurs coordonnées bancaires et voient leurs comptes vidés

    Le site de revente en ligne 2ememain.be connaît un gros succès, mais il est aussi l’occasion pour des escrocs de dépouiller de nombreuses personnes.

    Lorsque quelqu’un veut revendre un objet, les arnaqueurs prennent en général contact avec la personne en privé et font des offres alléchantes pour racheter l’objet en question. Mais cela nécessite que la transaction se fasse alors sur un autre site où le revendeur va indiquer ses coordonnées bancaires.

    Ainsi, tom raconte sa mésaventure à Het Laatste Nieuws. Entré en contact avec une certaine « Noémie », il a voulu revendre des haut-parleurs. « Elle a suggéré de transférer l'argent via un compte de la société de colis DPD, explique Tom. Elle voulait même payer 10 euros de plus pour cela. Par courrier électronique, j'ai été transféré sur le site de DPD, où j'ai dû saisir mes coordonnées bancaires ». Et le mal était fait.

    Selon Het Laatste Nieuws, une moyenne de dix Belges voit leur compte en banque pillé chaque jour par des cybercriminels, et le phénomène serait encore en hausse.

    Le site de 2ememain.be a déjà mis en garde les utilisateurs et demandé d'être particulièrement attentifs lorsqu'un acheteur demande à gérer l'opération en dehors du site. Les utilisateurs malveillants peuvent être signalés via un bouton spécial.

    Source libre sur > https://www.sudinfo.be/id103107

     

  • Imprimer

    VERS UNE HAUSSE DE LA FACTURE D’EAU POUR CERTAINS CLIENTS? LES DÉTENTEURS D’UN PUITS OU D’UNE CITERNE DANS LE VISEUR DES OPÉRATEURS PUBLICS!

    Va-t-on revoir en profondeur la manière dont on calcule le prix de l’eau ?

    Avant le scrutin, les opérateurs publics de l’eau ont remis un mémorandum aux différents partis politiques.

    Pour eux, il est temps de revoir des règles qui auront bientôt 15 ans. Et ils proposent des changements qui pourraient profondément modifier le montant que vous payez pour votre consommation d’eau…

    Dans moins de 100 jours, les Belges retourneront aux urnes. Dans les états-majors des partis politiques, on peaufine les dernières lignes des programmes. Aquawal, l’Union professionnelle des opérateurs publics du cycle de l’eau, a publié un mémorandum. Lequel reprend toute une série de propositions dont certaines pourraient révolutionner votre facture d’eau. Gros plan sur ces dernières.

    Or, le secteur de l’eau fait face à un constat : il faut pouvoir pallier l’effet de la baisse de consommation d’eau sur le financement des investissements. « Une idée pourrait être d’augmenter la partie fixe de la facture d’eau, c’est-à-dire celle dont doit s’acquitter l’usager qui ne consomme pas ou peu d’eau », précise Aquawal dans son memorandum.

    Si cette hausse serait compensée, elle permettrait de viser certains clients en particulier, qui devraient davantage payer.

    Mais parmi les autres demandes du secteur, il y a celle qui vise les détenteurs d’une citerne et d’un puits. L’objectif des opérateurs ? Amener plus d’équité. Une idée qui ne plaira pas forcément à tous les détenteurs...

    Source en ligne libre https://www.sudinfo.be/id102933

    Illustration > Montage SP

    Le dossier complet en ligne pour les abonnés à la version digitale > https://www.lameuse.be/349068

  • Imprimer

    GRAND-HALLET > LA «FAYIMI», NOUVELLE BIÈRE LANCÉE À HANNUT

    Vous pouvez dès à présent déguster la bière blonde « La Fayimi » créée par le comité des fêtes de Grand-Hallet. Les premiers commentaires sont positifs.

    Les micro-brasseries et les bières artisanales ont le vent en poupe. Il y en a de plus en plus en Wallonie, y compris en Province de Liège.

    Elles étaient à l’honneur ce week-end au marché couvert de Hannut où se tenait sa cinquième édition du salon de la bière.

    Nouveauté cette année, « La Fayimi » qui était présentée pour la première fois au grand public par le comité des fêtes de Grand-Hallet, un petit village de Hannut.

     « Jusqu’ici, nous invitions un brasseur d’une micro-brasserie wallonne à venir présenter sa bière lors de soirées « Taste my beer » dans notre asbl Fayimi à Grand-Hallet. Puis, un jour, on s’est dit pourquoi pas nous ? On a rencontré Alexandre Dumont de la brasserie de Jandrain-Jandrenouille qui se trouve à quelques kilomètres d’Orp-le-Grand. Il a accepté de brasser la bière selon nos souhaits », explique Olivier De Bilde, vice-président de l’asbl et graphiste qui a conçu toute la communication de la nouvelle bière « La Fayimi »…

    … / … La suite pour les abonnés à la version digitale sur > https://huy-waremme.lameuse.be/348254

    L’article complet également sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jour

    Source non libre > Marc Gérardy sur > https://huy-waremme.lameuse.be

  • Imprimer

    HANNUT - HORECA> L’ANCIEN CAFÉ LE FORUM ROUVRE CE 1er MARS

    Événement dans l’Horeca : le café emblématique de Hannut, l’ancien Forum de la rue Zénobe Gramme, rouvre ce vendredi 1 er mars sous un nouveau nom et avec un nouveau décor.

    Désormais, il faudra parler du Beach Bar. Son nouveau propriétaire, le Visétois Jean-Pascal Broers, 42 ans, a choisi cette nouvelle enseigne en référence au tout aussi mythique dancing qui était situé autrefois dans la même rue. Et qui a fait le bonheur des amateurs de nuits blanches dans les années 80.

    L’établissement était fermé depuis la faillite en décembre 2016 de la société exploitante, la SPRL Horeca Fun. Le Visétois, bien connu dans l’Horeca et l’événementiel, s’est donné le temps de la réflexion avant d’acheter le bâtiment mis en vente. « C’était un vieux rêve », nous avait-il confié l’été passé lorsque nous l’avions rencontré pour la première fois. Les travaux de rénovation venaient de commencer.

    À cette époque, le Visétois souhaitait rester discret sur le nouveau concept qu’il comptait développer dans … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 16/02/2019

    Source > Marie-Claire Gillet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 16/02/2019

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/347577

  • Imprimer

    HANNUT > UN ESPACE CO-WORKING & POP-UUP STORE À DISPOSITION RUE ZÉNOBE GRAMME

    Vous vous lancez dans une activité indépendante et vous avez besoin d’un bureau adapté à vos horaires et à votre clientèle

    Depuis une semaine un espace co working est proposé dans le centre-ville, rue Zénobe Gramme.

    À Hannut, ce qui est proposé quelques jours au 29 de la rue Zénobe Gramme est de taille plus modeste (la superficie est d’une cinquantaine de m2) mais le principe reste le même. «  Ce projet s’adresse à tous ceux qui veulent s’installer mais qui n’ont pas de quoi remplir pour l’instant un agenda complet  », résume Martine Cornelis de l’asbl Gestion Centre-Ville.

    Co-Working = Bureaux partagés, est un type d'organisation du travail qui regroupe deux notions : un espace de travail partagé (basé sur une configuration en espace ouvert),

    Pop-Up Store = Magasin éphémère, ou boutique éphémère (pop-up retail ou pop-up store en anglais), est une approche du marketing basée sur l'ouverture de points de vente pour de courtes durées.

    Si vous êtes intéressé par cet espace partagé, vous pouvez contacter la Gestion Centre-Ville au 019/51.91.94 ou par mail martine@4280.be.