Bon à savoir ...

  • Imprimer

    CIPLET LES 28 & 29 AVRIL > OUVERTURE & PORTES OUVERTES AUX ÉTABLISSEMENT COCHET (PICINES & WELLNESS)

    Un nouveau Show-room pour encore mieux vous servir

    Cette année 2018 voit le déménagement de notre magasin pour un espace plus grand et plus facilement accessible au N°12 route de Namur à 4260 Ciplet.

    Notre piscine de démonstration vous permet de visualiser votre futur projet et toutes les possibilités que nous vous offrons tant au point de vue des matériaux que des appareils que vous pouvez voir fonctionner.

     Des produits de qualité à prix réduits, c’est ce que vous trouverez dans notre magasin.  Fabriqués et conditionnés en Europe, ces produits répondent aux normes belges et vous garantissent des traitements efficaces dans le respect de votre peau et de celle de votre famille.

     Cochet Piscines & Wellness installe votre piscine, spa, sauna et hammam

    Depuis 10 ans, notre petite entreprise familiale installée dans le village de Ciplet (Braives) en province de Liège est à votre service pour vous aider à concrétiser VOTRE projet.

    Pierre Cochet, fondateur de la société, riche de 30 ans d’expérience dans le domaine de la piscine et du Wellness, et son fils Julien est à votre écoute pour que vos rêves puissent devenir réalité.  Ils vous proposent des matériaux et des appareils de qualité dans des marques fiables et à la pointe de la technologie.

    Outre Pierre et Julien, une équipe qualifiée et efficace met tout en œuvre pour répondre au mieux à votre demande et à vos besoins.  Il est important pour nous que vous soyez rapidement satisfaits, mais surtout, que vous puissiez compter sur nous une fois votre projet réalisé. 

     Des solutions de piscines en fonction de vos besoins et de vos envies

    Nous construisons votre piscine sur mesure afin qu’elle s’intègre parfaitement dans votre jardin.  Lors d’un rendez-vous, nous étudions ensemble votre projet et vous présentons de façon détaillée la manière dont nous procédons ainsi que le matériel que nous vous proposons.

    Que ce soit une piscine en béton, en bois, carrelée ou mosaïques, c’est avant tout votre désir que nous voulons combler.

    Le Wellness pour une meilleure qualité de vie

    Dans notre espace Wellness, vous pourrez découvrir une large gamme de Spas, Saunas, Hammam qui ne manquera pas de vous intéresser à travers des modèles qui s’adapteront parfaitement à votre espace et votre budget.

    Nos marques sont des gages de qualité et de fiabilité afin de vous relaxer en toute tranquillité.

    Un E-shop pour faire vos achats sans devoir vous déplacer

     Il arrive que vous manquiez de temps pour passer au magasin chercher du matériel ou des accessoires pour votre piscine, sauna…  Pas de problème !  Notre E-shop vous propose toute une gamme de produits et accessoires.

    Votre marchandise vous est livrée selon vos préférences, sous 2 ou 3 jours.

     COCHET PIERRE sprl > Route de Namur 12 – 4260 CIPLET
    Tél          019/69.95.08
    Fax        019/73.02.05

    Site        www.cochetpierrepiscines.be

    Nouveau : Commandez vos produits en ligne : http://www.cochetpierre-eshop.be/

     Facebook : https://www.facebook.com/cochetpierrepiscines/

    Evénement portes ouvertes Facebook : https://www.facebook.com/events/2069963679916140/

  • Imprimer

    HANNUT NOUVEAU PARC D’ATTRACTIONS > UNE ENTRÉE GRATUITE DANS UN PARC PLOPSA POUR LES HANNUTOIS

    L’invitation officielle devrait arriver dans les boîtes aux lettres cette semaine.

    Les trois partenaires du futur complexe aquatique de Hannut, le groupe Plopsa pour le volet privé, et les communes de Hannut et Landen pour le volet public, invitent tous les habitants de ces deux communes à venir gratuitement dans l’un des parcs du groupe.

    Au choix : Plopsaland De Panne, Plopsaqua de Panne, Plopsa Coo ou Plopsa Indoor Hasselt. 

    L’information a été communiquée dans le dernier bulletin communal. « Nous voulions avertir les citoyens de l’arrivée du courrier de Plopsa dans leurs boîtes aux lettres », indique le bourgmestre de Hannut Manu Douette.

     L’invitation à découvrir gratuitement l’un des parcs du groupe Plopsa a été rédigée dans les deux langues (en français pour les Hannutois et en néerlandais pour les habitants de Landen). Elle est adressée à tous les citoyens et leur famille.

    Attention, cette offre n’est valable  … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 25/04/2018

    Source > Marie Claire Gillet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 25/04/2018

    Voir notre première annonce (Source Communale) sur ce blog > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2018/04/24

  • Imprimer

    LES VACANCES APPROCHENT POUR LES ÉTUDIANTS > JOBISTES, … MAIS ENCORE > LES CONSEILS DE L’UCM

    Comme chaque année, les vacances de Printemps lancent la période de recrutement de travailleurs étudiants.

    Une expérience Win-Win pour l’étudiant et l’employeur.

    Le contrat d’étudiant permet à des centaines de milliers de jeunes (et moins jeunes) de se lancer sur le marché de l’emploi.

    Il faut le souligner d’emblée, le régime particulier qui s’attache au travail des étudiants est avantageux pour les deux parties. L’étudiant qui preste jusqu’à 475 heures ne paie pas d’impôts sur sa rémunération. Le taux de cotisations sociales (volet employeur et travailleur) est quant à lui réduit (2,71 % à charge du travailleur et 5, 43 % à charge de l’employeur).

     Depuis 2017, la réforme du travail étudiant a grandement amélioré la flexibilité du régime. Exit, le comptage en jours au profit d’un comptage en heures. Et plus de différence selon que l’étudiant preste durant le trimestre d’été ou durant un autre trimestre. Autre élément important, la sanction en cas de dépassement du contingent. Il ne s’agit plus de régulariser l’ensemble de la période travaillée dans le régime ordinaire des salariés. La régularisation se limitera au nombre d’heures « en trop ».

     Il revient toujours à l’étudiant de montrer qu’il n’a pas épuisé son quota d’heures au moyen d’une attestation fournie via le site student@work.

    Cette flexibilité est une bonne chose pour les PME (le commerce et l’Horeca sont de loin les secteurs les plus prisés par les étudiants). Elle permet de multiplier les possibilités de travail pour les étudiants. 50 jours de 4 heures épuisaient le contingent compté en jours. Il n’est même pas  à moitié entamé si on compte en heures.

     L’ensemble des partenaires sociaux n’est toutefois pas de cet avis. Le banc syndical est récemment sorti du bois pour demander qu’une définition restrictive du concept d’étudiant soit prise.  Il s’agit de limiter l’accès au statut d’étudiant, voire de l’abroger de facto. Cette position va à l’encontre de l’évolution positive à la fois du nombre de travailleurs étudiants (qui augmente constamment et vient en 2016 de dépasser les 500.000), mais aussi de leur rémunération : en 2016, chaque étudiant a gagné 1.762 € brut (soit 1.714 € net) pour 23,4  jours de travail, en moyenne.

     Pour l’UCM, le travail des étudiants ne remplace pas le travail des autres salariés. Au contraire, il le complète tout en offrant un premier contact avec le monde du travail. L’accès au statut particulier des étudiants doit rester ouvert, même si tous les abus ne sauraient être permis.

    En savoir plus :

    Source d’info > https://www.ucmvoice.be/2018/04/06

  • Imprimer

    HANNUT > LE CPAS RECRUTE UN DIRECTEUR MAISON DE REPOS (H/F)

    Conditions de recrutement type A1

    • Être belge ou citoyen (ne) de l’Union Européenne
    • Avoir une connaissance de la langue française jugée suffisante au regard de la fonction à exercer
    • Minimum requis Enseignement supérieur de type long licence ou master
    • Disposer de l’attestation assurant le minimum de connaissances utiles relatives à la gestion d’une maison de repos prévue par l’annexe 120 du Cwass réglementaire.
    • Fournir un certificat de bonnes conduite, vie et mœurs récent, destiné à une administration publique
    • Jouir de ses droits civils et politiques

    Les exigences complètes & renseignement sur le document en ligne à télécharger > Examen de RECRUTEMENT DIRECTEUR(TRICE) MAISON DE REPOS – A1 CPAS de HANNUT

    Conditions de recrutement type B4.1

    Être belge ou citoyen (ne) de l’Union Européenne

    Avoir  une  connaissance  de  la  langue  française  jugée  suffisante  au  regard  de la  fonction  à  exercer

    Minimum requis. Enseignement  supérieur  de  type  court  (graduat  ou  baccalauréat  ou expérience équivalente)

    Disposer de l’attestation assurant le minimum de connaissances utiles relatives à la gestion d’une maison de repos prévue par l’annexe 120 du Cwass réglementaire.

    Fournir un certificat de bonnes conduite, vie et mœurs récent, destiné à une administration publique

    Jouir de ses droits civils et politiques

    Les exigences complètes & renseignement sur le document en ligne à télécharger > Examen de RECRUTEMENT DIRECTEUR(TRICE) MAISON DE REPOS – B4.1 CPAS de HANNUT

    Le dossier candidature qui comprendra

    • Une lettre de motivation
    • Un curriculum vitae détaillé
    • Une copie du diplôme requis
    • Une copie de l’attestation requise pour occuper le poste de Directeur, doit être adressé pour le 30 avril 2018 au plus tard (cachet de la poste faisant foi) au CPAS de Hannut > Monsieur Pol OTER, Président, Rue de l’Aîte, 3 à 4280 HANNUT
      • Soit par pli recommandé (date de la poste faisant foi)
      • Soit par courrier électronique (documents scannées) à l’adresse info@cpashannut.be
      • Soit par remise contre récépissé au service du personnel pendant les heures d’ouverture
      • Les candidatures incomplètes à la date du 30 avril 2018 ne seront pas prises en considération pour la sélection

    Source > Ville de Hannut > http://www.hannut.be/cpas-recrute

  • Imprimer

    MERDORP–WANSIN–PETIT-HALLET ET GRAND-HALLET CE MERCREDI 25 AVRIL > CAMPAGNE DE DÉRATISATION

    La Ville de Hannut organisera la première campagne de dératisation systématique de son territoire du lundi 23 avril au vendredi 27 avril 2018.

     L’entreprise INSECTIRA a été chargée par l’Administration d’exécuter ces travaux :

    - Ce mercredi 25 avril à Merdorp – Wansin – Petit-Hallet et Grand-Hallet ;

    - le jeudi 26 avril à Avernas-le-Bauduin – Bertrée – Cras-Avernas et Trognée ;

    - le vendredi 27 avril à Villers-le-Peuplier - Poucet – Abolens – Blehen et Lens-Saint- Remy ;

     Lors du passage des agents de la firme INSECTIRA, la population est invitée à signaler les endroits infestés par les rongeurs et à se fournir en produits raticides.

     Les personnes souhaitant une intervention de l’entreprise dans leurs propriétés peuvent également le signaler, préalablement, à l’Administration Communale (Service Infrastructures communales, tél. : 019/51.93.78).

     A l’issue de la campagne de dératisation systématique des produits raticides resteront disponibles pour le public à l’Administration communale.

  • Imprimer

    VILLE DE HANNUT > RECRUTEMENT > INSTITUTEUR PRIMAIRE IMMERSION NÉERLANDAIS

    L’école communale de Thisnes recrute : INSTITUTEUR PRIMAIRE EN IMMERSION NÉERLANDAIS (H/F)

    RÉFÉRENCE : Le Forem 2343093

    Informations générales :

    • Nombre de postes demandés : 1
    • Catégorie de métier : Instituteur primaire
    • Durée du contrat : du 01/05/2018 au 30/06/2018
    • Secteur d’activité : Enseignement fondamental
    • Lieu(x) de travail : THISNES
    • WAREMME [ARRONDISSEMENT]
    • Votre fonction : Vous assurez les cours en immersion linguistique néerlandais en P1 et P2

    Profil du candidat :

    Formation(s) :

    • Bachelier professionnel – (instituteur primaire ou maternelle)

    Langue(s) :

    • Français – Très bonne connaissance
    • Néerlandais – Très bonne connaissance

    Type :

    • Régime de travail : Temps plein de jour
      Type : A durée déterminée

    Contact

    • Nom de l’entreprise : ECOLE COMMUNALE DE THISNES
    • Nom de la personne : Mme METZMACHER (Directrice)
    • Adresse : Rue du Chiroux (THIS) 18 4280 Hannut Belgique
    • Téléphone(s) : GSM : 0495/702234

    Modalités de candidature : Veuillez téléphoner à Madame Metzmacher Directrice au 0495/702234 ou à Madame Becquevort au 019/519367

  • Imprimer

    DES MILLIERS DE POSTES VACANTS DANS L’INDUSTRIE ALIMENTAIRE ! > FORMATIONS

    L'IFAPME lance deux nouvelles formations

    Le secteur de l’industrie alimentaire est confronté à une pénurie de main d’œuvre qualifiée. L’IFAPME veut apporter une solution en créant de nouvelles formations et en formant plus de jeunes et d’adultes aux métiers critiques. L’IFAPME, la fédération de l’industrie alimentaire Fevia et le Fonds sectoriel Alimento ont décidé de faire le point dans le cadre de l’événement Food At Work Days.

    Les entreprises alimentaires belges comptent pas moins de 90.000 collaborateurs. Le secteur se porte bien, il est en croissance : les entreprises investissent et recrutent en proposant des contrats de longue durée: « 36 personnes sont engagées chaque jour en Belgique dans le secteur de l’industrie alimentaire », explique Fevia. Cependant, de nombreuses entreprises restent sur leur faim : beaucoup d’offres d’emploi sont vacantes, faute de candidats. En effet, chaque jour, 1.500 offres d’emploi d’entreprises alimentaires sont recensées sur les sites du Forem, Actiris et VDAB. Une partie croissante de ces offres concernent des profils techniques qualifiés, formés pour relever les nouveaux défis du secteur : l’automatisation, la digitalisation, la robotisation...

    Pour répondre aux besoins du secteur, l’IFAPME (Institut de Formation en Alternance) a créé deux nouvelles formations :

    Agent de fabrication/Opérateur de production et Conducteur de ligne de production en industrie alimentaire. Ces deux métiers ont été épinglés comme critiques par le Forem. Cela signifie que les employeurs éprouvent des difficultés à trouver des candidats ayant une expérience suffisante. Grâce à ses formations en alternance, l’IFAPME apporte une solution durable à ce déficit de compétences pratiques constaté par les employeurs : une personne qui se forme à l’IFAPME apprend son métier à 80% en entreprise et à 20% dans les ateliers de l’IFAPME.

    Selon le Forem, plusieurs métiers sont identifiés comme en pénurie ou critique dans le secteur de l’alimentation. Des métiers qu’il est possible d’apprendre à l’IFAPME : Boucher, Boulanger-Pâtissier, Agent de fabrication/Opérateur de production en industrie alimentaire, Conducteur de ligne de production. Les formations de l’IFAPME sont destinées aux jeunes dès 15 ans et aux adultes. « Le secteur de l’alimentation regorge de métiers passionnants, des métiers pour lesquels il y a de l’emploi. Nous invitons les jeunes et les adultes à se former à un métier d’avenir », explique Nicole Roland, Administratrice de l’IFAPME.

    En pratique, l’IFAPME propose deux nouvelles formations. Le programme de ces formations est crée en partenariat avec Fevia et Alimento

    1. Agent de fabrication/Opérateur de production en industrie alimentaire
    • Durée de la formation : 3 ans
    • Public : de 15 ans à 23 ans
    • Minerval : gratuit
    • Rétribution : l’apprenant reçoit min. 265€ par mois
    • Alternance : 2 jours de cours + 3 jours en entreprise par semaine

    - Lieux : Centre IFAPME de Perwez et Villers-Le-Bouillet

    1. Conducteur de ligne de production en industrie alimentaire
    • Durée de la formation : 1 an
    • Public : dès 18 ans
    • Minerval : 185 €
    • Rétribution : l’apprenant en alternance reçoit min. 447€ par mois
    • Alternance : 1 jour de cours + 4 jours en entreprise par semaine. Ou stage pratique de 250h en entreprise.

    Lieu : Centre IFAPME de Charleroi

    En savoir plus ce métier ?

    L’Agent de Fabrication du Secteur Alimentaire produit des denrées alimentaires de manière artisanale. Il transforme les matières premières et les conditionne. Il garantit le produit au niveau de sa conformité, de son goût, de sa saveur, de son aspect visuel, de sa qualité en le goûtant, en contrôlant la température, en prélevant des échantillon

    L’Opérateur de Production en Industrie Alimentaire travaille dans un environnement de production industrielle. Il participe à la surveillance d’une ou plusieurs machines qui transforment ou traitent des matières premières alimentaires et qui conditionnent les produits alimentaires finis.

    Le Conducteur de Ligne de Production en Industrie Alimentaire assure la conduite d’un procédé de production : il assure la surveillance, la maintenance et la gestion d’une équipe pluridisciplinaire. Il intervient de manière adéquate en cas de dysfonctionnement et de panne.

    Découvrir le catalogue des formations de l’IFAPME : www.ifapme.be/formations

    Plus d’infos ? T.0800/90.133,  info@ifapme.be , www.ifapme.be

    L’IFAPME est l’Institut wallon de Formation en Alternance et des indépendants et Petites et Moyennes Entreprises.

    Il a pour mission d’organiser la formation en alternance sur le territoire de la Région wallonne. Le Réseau IFAPME est constitué d’un Organisme d’Intérêt Public (OIP) et de 16 Centres de formations situés à Arlon, Braine-Le-Comte, Charleroi, Dinant, Gembloux, La Louvière, Libramont, Liège, Marche-en-Famenne, Mons, Namur, Perwez, Tournai, Verviers, Villers-Le-Bouillet et Wavre.

    Vidéos explicatives sont à votre disposition

    www.youtube.com/watch?list=PLLI74mhi6lCelIyJwCOol-lNzrTbqTRpt&v=sxnAlcyuW0U

    www.youtube.com/watch?v=vJCzVFJcxjo&list=PLLI74mhi6lCelIyJwCOol-lNzrTbqTRpt&index=2

    Source > Nathalie Bourmadis | Coordination de la communication > IFAPME

    Suivez l'IFAPME sur Facebook | Twitter | LinkedIn | Instagram

  • Imprimer

    BON A SAVOIR > D’AVRIL À OCTOBRE, LES TIQUES PROLIFÈRENT DANS LES BOIS

    8.500 morsures de tiques enregistrées chez nous en 2017

    Tiques, moustiques et autres insectes sont de retour.

    Si elles ne sont pas détectées assez rapidement, leurs piqûres peuvent avoir des effets très néfastes sur votre santé. C’est notamment le cas des tiques. Rien qu’en 2017, le centre fédéral de recherche « Sciensano » a relevé 8.500 morsures de tiques en Belgique.

    L’an passé, le centre fédéral de recherche « Sciensano », avait invité, via le site TiquesNet, les citoyens mordus par une tique à lui envoyer les spécimens incriminés, en vue de leur analyse en laboratoire. Grâce à cet appel à participation 3.700 spécimens ont été collectés et 1.600 tiques provenant de toutes les … La suite sur votre journal LA MEUSE de ce jeudi 19/04/2018

    Maladie de Lyme

    Les conséquences peuvent être désastreuses puisque cette morsure peut provoquer la maladie de Lyme chez l’homme. Cette maladie peut toucher plusieurs organes et systèmes, la peau, mais aussi les articulations et le système nerveux. « L’opinion publique a … La suite sur votre journal LA MEUSE de ce jeudi 19/04/2018

     « La période d’activité des tiques, s’étend d’avril à octobre. » Il faut donc être très prudent surtout si vous aimez vous promener dans les bois. « Les tiques aiment les sous-bois humides avec des températures modérées, à partir de 10 degrés. Mais elles n’aiment pas les températures extrêmes. Lorsqu’il fait très chaud, ça ne les favorise pas. Mais il faut tout de même rester vigilant. »

    Pour éviter tout problème, les médecins recommandent de porter des vêtements qui … La suite sur votre journal LA MEUSE de ce jeudi 19/04/2018

    Un répulsif (le DEET) qu’on achète en pharmacie peut également être utilisé préventivement. « Le même que celui qui est utilisé pour les autres insectes, mais il faut en appliquer toutes les 2-3 heures. »

    Source > J.M. > Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 19/04/2018

    Grâce au site TiquesNet , nous pouvons identifier les endroits les plus touchés par les tiques.

    Photo > http://trooz.blogs.sudinfo.be/archive/

    Un article intéressant d’un confrère sur > http://trooz.blogs.sudinfo.be/archive/alerte-aux-tiques.html