Hannut - Page 6

  • INITIATION & PERFECTIONNEMENT EN JAZZ TOUT INSTRUMENTS > STAGE EN JUILLET !

    « Jazz au Vert » est un événement annuel incontournable pour tous ceux qui désirent approfondir leurs connaissances musicales en jazz !

    L’esprit qui anime ce stage résidentiel est unique. Il vous immerge complètement dans l’univers du jazz et vous apporte un enrichissement musical stimulant et profitable à long terme.

    Chaque année, près de 140 stagiaires sont là pour confirmer l’intérêt de ce plein de jazz. Le stage prend place dans le cadre verdoyant du Centre Culturel Marcel Hicter - La Marlagne à Wépion dans la région de Namur.

    Aujourd’hui à sa 33è édition, Jazz au Vert propose une multitude d’activités : des cours d’instruments, d’ensembles, d’harmonie et des masters classes, ainsi que toute une série d’ateliers : big band, ensemble vocal, musique africaine et rythme. Sans oublier chaque nuit des jam sessions qui se déroulent dans un bar au format jazz club.

    Le stage proposera aussi un concert des professeurs et se terminera par le concert des stagiaires organisé dans le grand théâtre de la Marlagne.

    Professeurs :

    Fabrice Alleman – Ben Sluijs – Daniel Stokart : saxophones, flûtes, clarinettes

    Ivan Paduart – Ron Van Rossum : piano

    Peter Hertmans – Paolo Loveri : guitare

    Théo De Jong (NL) : basse électrique

    Jean-Louis Rassinfosse : contrebasse

    Jan De Haas – Mimi Verderame : batterie

    Richard Rousselet : trompette, big band

    Phil Abraham : trombone

    Kristina Fuchs (CH) :  voix

    Désiré Somé (Burkina Faso) : musique africaine

    Alexandre Furnelle : harmonie, rythme

    Masterclasses : à préciser...

    Ainsi que la possibilité de cours de violon, violoncelle, harmonica, accordéon, vibraphone... dans les classes d'instruments apparentés.

    Ouvert à tous dès 16 ans !

    Les participants sont tenu d'apporter leur instrument, amplis..

    Infos pratiques sur le site source > http://www.leslundisdhortense.be

    Les Lundis d'Hortense Asbl > Chaussée de Louvain 193a-195, 1210 Bruxelles > T +32 (0) 2 219 58 51  - F +32 (0)2 735 34 75 - info@leslundisdhortense.be > www.leslundisdhortense.be | www.jazzinbelgium.com

    Plus de détails & inscriptions voir > http://www.leslundisdhortense.be/public

  • HANNUT > LA MAISON DE LA LAICITÉ ASBL «HENRI DAIX» VOUS INVITE À SON DEUXIÈME REPAS-CITOYEN DE LA SAISON

    « LES TABLES DU 112 » Ce vendredi 17 mars à 19h > PAF > 17€

    Repas > Roulade de cochon de lait saumuré et sa garniture de légumes

    Dessert : - Tiramisu à a crème de marrons

    Débat > L’écologie?... Comment ?

    Renseignements et réservations : 019/51 41 68 > 019/69 82 63 > 0473/60 37 42 > 0474/60 15 82

    Ou > mlhd@skynet.be

    Sur Facebook > https://www.facebook.com/MLHDHannut

    Le site Web> http://www.maisonlaicitehannut.be/

  • CES 17 & 18 & 19 MARS > A PETIT-HALLET (HANNUT) > THEATRE > LES « PAN » VOUS EMMENENT AU PAYS DE L’ABSURDE.

    Pour cette nouvelle saison, les PAN vous emmènent au pays de l’absurde.

    Absurdies” est constitué de 13 courtes pièces choisies dans le répertoire de Karl Valentin, d’Harold Pinter (traduction française : Eric Kahane) et de Jean-Pierre Martinez. Des dialogues anodins, absurdes, parfois drôles qui forment un tissu de discussions apparemment vides de sens.

    Et c’est dans ce vide que Les Planches à Nu ont travaillé : comment faire dire aux mots plus que leur définition ? Comment remplir le vide ? Comment faire parler le silence ? La troupe tente donc, avec une grande sobriété scénique mais au-delà des mots, de faire entendre ce que les personnages veulent vraiment dire. Par l'intermédiaire de situations ironiquement familières, l'absurde révèle ici toute son intensité et son potentiel d'humour infini.  "Absurdies" : à voir sans conditions, à saisir à sa façon, à savourer sans modération !

    Mise en scène de Sophie Schneider

    Avec Fernand Claude, Jean Dufour, Steffy Dumont, Malika Lebrun, Annick Leroy, Emilie Massi, Bernadette Paradowski et Monique Surlemont

    Les vendredis et samedis 17, 18, 24 et 25 mars à 20h et le dimanche 19 mars à 16h30

    Infos et réservations : 0479/77 90 45 - lesplanchesanu@gmail.com

    Lieu : Salle des Amis Réunis, rue de Wansin à Petit Hallet

    Prix : 10 € - Etudiants et autres théâtres : 5 € - Art. 27 : 1,25 €

    Les liens > www.planchesanu.be - www.facebook.com/theatrehannut

    L’historique de la troupe

    Zoom sur les troupes de théâtres amateurs qui ponctuent notre vie culturelle de leur diversité et de leur créativité.

    La troupe des Planches à Nu, originaire de la région hannutoise, investit l'espace scénique depuis maintenant 20 ans. Leur public le sait: ce qui fait la richesse de cette troupe enthousiaste, c'est le va-et-vient constructif des comédiens et des metteurs en scène qui se succèdent chaque année avec originalité pour réinventer leur définition de la performance théâtrale.

    Cette année, les PAN remettent le couvert avec Sophie Schneider, qui a exploré avec eux le thème fertile de l'absurdité en mettant en scène des textes choisis de Karl Valentin, d'Harold Pinter et de Jean-Pierre Martinez. Bienvenue en Absurdies !

    « Les Planches à Nu » est une ASBL qui fût fondée en 1997 sous l’impulsion du Centre Culturel de Hannut. Depuis lors, des dizaines de comédiens amateurs de tous les horizons se sont succédés sous la direction de plus de dix metteurs en scène pour proposer à leur public des spectacles qui ne cessent jamais de surprendre par leur diversité, par leur originalité et parfois même, par leur audace. Les comédiens de la troupe travaillent cette année d'arrache-pied pour exploiter le thème de l'absurdité dans toutes ses nuances : les mots, les silences, les interrogations et surtout, ces rires inexpliqués qui naissent de l'incompréhension et des malentendus dans des dialogues qui ont parfois comme un petit air de déjà-vu.

    « Nous avons exploré beaucoup de styles et des mises en scène différentes ces dernières années », explique Emilie Massi, présidente des Planches à Nu. « Sous la houlette de Sophie Schneider, nous avons décidé, pour cette nouvelle saison, d'effectuer un travail un peu plus en profondeur, où la forme est secondaire mais où le fond peut prendre des facettes variées, selon l'interprétation de chacun. Sophie nous a guidés pour nous apprendre à soigner notre jeu d'acteur dans les dialogues, mais surtout pour nous permettre de faire parler les silences. Nous sommes heureux de ce travail pointilleux qui a enrichi notre jeu et nous nous réjouissons de partager le résultat avec notre public. »

    En quoi consiste exactement cette nouvelle aventure théâtrale qui se veut à la fois drôle, décalée et lourde de «non-sens»? Sophie Schneider nous l'explique dans sa note d'intention: « Il s'agit ici de dialogues anodins, absurdes, souvent drôles, qui forment un tissu de discussions en apparence vide de sens. Mais c’est dans ce vide que les comédiens ont travaillé.» Les membres des PAN ont effet dû s'interroger. Comment faire dire aux mots plus que leur définition ? Comment remplir le vide ? Comment faire parler le silence ? « C'est entre les répliques que naît le jeu.», poursuit Sophie Schneider. «Le spectacle Absurdies est constitué de pièces courtes d'origines différentes mais qui partagent un même fil conducteur: le non-dit, le malentendu, les réactions absurdes qui naissent d'une communication ratée.»

    La troupe tente donc, avec une grande sobriété scénique mais au-delà des mots, de faire entendre ce que les personnages veulent vraiment dire. Par l'intermédiaire de situations ironiquement familières, l'absurde révèle ici toute son intensité et son potentiel d'humour infini, pour le plus grand plaisir du public des Planches à Nu.

    Absurdies, c'est à voir sans conditions, à saisir à sa façon, à savourer sans modération !

  • CE SAMEDI 18 MARS 20H30 À « LA DÎME » (WASSEIGES) CONCERT AVEC GREEN MOON & GRAND AIR

    GREEN MOON > Un trio acoustique formé de tout jeunes musiciens qui se connaissent depuis presque toujours et qui ont grandi en jouant de la musique ensemble.

    Leur répertoire est à présent fait de compositions  originales dans des arrangements "made in " Green Moon.

    Leur style musical prend racine dans les musiques folk et traditionnelles mais ils n'hésitent pas à mélanger cet héritage avec une multitude de styles tels que le jazz, le rock, la musique classique, la pop ...

    Suite au succès de leur premier album "Allo la Terre", ils reviennent avec un nouvel opus "Tyto Alba".

    Avec > Lorcan Fahy, violon, mandoline - Téo Crommen, guitare, mandoline - Lucas Deru, contrebasse.

     >>> Les écouter

    GRAND AIR D'IRLANDE : le folk au gré des vents d'ouest

    Cinq musiciens sans chichis, les pieds tapant le sol, les cordes vibrant sous les doigts, se promènent à travers artichauts (Bretagne), patates (Irlande), orge (Ecosse) et autres cultures de terroir, à la recherche du rythme et de la mélodie qui font s'envoler.

    Avec > Catherine Blanjean, violon - Pierre Brasseur, mandoline - Kieran Fahy, violon - Michel Jacqmain, guitare - Patrick Van Uffelen, tin whistle, bodhran

    Les écouter  >>> … Et encore

    Et une fin de soirée qui promet de se prolonger en "session", ambiance pub irlandais, à la bonne santé de St Patrick

    12 € sur place > 10€ prévente > 5€ étudiant -25 ans > 1.25€ Art.27

    Formule dîner spectacle > Repas (Facultatif) servi dès 19h, sur réservation : 12€

    En mars, on ne vous lâche pas d'une semelle : chaque WE il y a une programmation à la Dîme.

    C'est qu'on tient à profiter de vous un maximum avant de vous voir vous égayer dans vos premiers barbecues, fancy-fairs et autres communions d'après Pâques.

    Samedi 25 mars : une apothéose en feu d'artifice avec les musiciens explosifs de Zakouska.

    Venez, participez, abusez, le temps vous paraîtra bien long ensuite, jusqu'à la reprise régulière de nos activités en septembre (on fera quand même quelques bals, concerts et autres cinémas d'ici là)

  • AVIS IMPORTANT DU « CARREFOUR » HANNUTOIS !

  • LA CULTURE MARAÎCHÈRE BIO DE L’ETA À HANNUT BIENTÔT LANCÉE

    Le projet de cultures maraîchères bio développé par l’Entreprise de travail adapté de Hannut, l’Aurore, sera bientôt sur les rails. La commande des serres de cultures raisonnées ainsi que des lignes d’arrosage et du hangar-frigo a été passée.

    La livraison est attendue dans les prochaines semaines, selon le président du CPAS. Qui se réjouit évidemment de l’aboutissement de ce projet. Il a pu être concrétisé grâce un don de 75.000 euros octroyés dans le cadre d’un concours par la Loterie Nationale.

    « Les premières plantations pourront être > … La suite de l’article pour les abonnés à la version digitale uniquement > http://huy-waremme.lameuse.be/56618

  • HANNUT: L'ACCIDENT MORTEL D'ETIENNE LEBON SURVENU AU COLLÈGE EXAMINÉ PAR LE TRIBUNAL

    L ’asbl « Enseignement catholique de Hannut » et son président, Jean Closset, étaient cités devant le tribunal correctionnel de Liège ce lundi dans le cadre du décès accidentel d’Etienne Lebon.

    Cet homme de 55 ans, responsable logistique, avait fait une chute mortelle, à quelques heures du réveillon de Nouvel-An, dans les locaux du Collège Sainte-Croix et Notre-Dame de Hannut.

    Le drame a profondément marqué l’enseignement catholique hannutois et, plus largement, tous ceux qui appréciaient Etienne Lebon, un habitant d’Oteppe (Burdinne), père de 3 enfants.

    Source en ligne de L.WS sur > http://www.lameuse.be/1806967

    Découvrez les réquisitions de l’auditeur du travail dans notre nouvelle édition digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/56700

    Lire notre article d’annonce du 02/01/2015 > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive

  • DECES ACCIDENTEL D'UN EMPLOYE DANS UN COLLEGE DE HANNUT > DES AMENDES ONT ETE REQUISES

    L’auditorat du travail de Liège a requis lundi devant le tribunal correctionnel de Liège des peines de 3.600 et 30.000 euros d’amende contre le président du pouvoir organisateur du collège Sainte-Croix et Notre-Dame de Hannut ainsi que contre l’ASBL Enseignement Catholique de Hannut (E.Ca.H.).

    Un employé de cet établissement scolaire était décédé en décembre 2014 lors d’une chute accidentelle.

    Un habitant de Burdinne âgé de 55 ans avait trouvé la mort le 31 décembre 2014 au collège Sainte-Croix et Notre-Dame de Hannut. Cet homme était un employé de l’établissement scolaire catholique, où il était affecté à des travaux de technique et de maintenance.

    Cet homme avait trouvé la mort alors qu’il effectuait des travaux dans le grenier de l’école. Pour changer des néons, il avait traversé les combles de l’établissement. Un plancher n’avait pas résisté et l’employé était passé à travers, effectuant une chute de plusieurs mètres.

    L’auditorat du travail a relevé plusieurs infractions, parmi lesquelles la prévention d’homicide involontaire et des infractions sociales. Une amende de 3.600 euros a été requise contre le président du pouvoir organisateur de l’établissement. Une amende de 30.000 euros a été requise contre l’ASBL Enseignement Catholique de Hannut.

    Les avocats des prévenus ont contesté leur responsabilité dans les faits liés à l’homicide involontaire. Ils ont relevé que le travail opéré le jour des faits n’avait pas été spécifiquement sollicité mais réalisé d’initiative par l’employé qui était affecté à des tâches diverses. La fragilité du plancher et une perte d’équilibre seraient la cause du décès. Les conseils des prévenus ont sollicité l’acquittement ou la suspension du prononcé.

    Source > Belga en ligne sur > http://www.lameuse.be/1806956

    Lire également sur ce blog notre article suivant > L'ACCIDENT MORTEL D'ETIENNE LEBON SURVENU AU COLLÈGE EXAMINÉ PAR LE TRIBUNAL

    Lire notre article d’annonce du 02/01/2015 > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive