Hannut - Page 5

  • Imprimer

    RÉUSSIR LE « CEB » SANS STRESS ! (A PARTIR DE CE MARDI 17 SUR VOTRE JOURNAL)

    La fin d’année approche… il est temps de penser à réviser les épreuves du CEB pour les primaires… et du CE1D pour les secondaires.

    Votre journal a pensé à tout et vous propose GRATUITEMENT de quoi vous tester, sans stress !!

    Nous vous offrons 3 pages d’exercices et de correctifs chaque jour, dans votre journal > La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale.

    Vous retrouverez donc :

    Le CEB, du mardi 17 au samedi 21 avril :

    Mardi 17 avril : Mathématiques

    Mercredi 18 avril : Sciences

    Jeudi 19 avril : Français

    Vendredi 20 avril : Géographie

    Samedi 21 avril : Histoire

    Le CE1D, du mardi 24 au samedi 28 avril :

    Mardi 24 avril : Mathématiques

    Mercredi 25 avril : Sciences

    Jeudi 26 avril : Français

    Vendredi 27 avril : Néerlandais

    Samedi 28 avril : Anglais

    Bonnes révisions !

    Source en ligne libre > http://www.sudinfo.be/id48439

  • Imprimer

    FINI DE DEVOIR ESCALADER LES TRAINS POUR MONTER À BORD > À L’HORIZON DE 2022

    Les quais seront à bonne hauteur dans plus de 200 gares du pays

    C’est la hantise de certains navetteurs : se hisser à bord du train, ou descendre les hautes marches sans se casser la figure.

    Héritage du passé, des quais n’ont que 28 cm de haut, alors que la hauteur standard actuelle est de 76 cm de haut.  

     « La SNCB va accorder une attention particulière aux quais et à leur aménagement. À l’horizon 2022, les quais seront à une hauteur de 76 cm dans plus de 200 gares.

    … / … Les quais des gares et des points d’arrêt ont trois hauteurs : 28 cm, 55 cm et 76 cm. Pas évident pour une personne âgée d’accéder aux marches du train lorsque le quai est dans sa version la plus basse. Selon un coup de sonde réalisé en août dernier, 48 % des quais sont à 28 cm. « Les quais de toutes les grandes gares sont désormais à 76 cm, la hauteur standard. Nous nous … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 17/04/2018

    … / … Nous allons le faire aussi à Visé et à Waremme. Ce ne sont que quelques exemples de ce que nous comptons faire », précise Elisa Roux. Les autres provinces ne seront pas oubliées. Des travaux sont prévus à … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 17/04/2018

    100 escalators de plus

    Dans ce but, la SNCB va également augmenter le nombre d’ … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 17/04/2018

    Source > Yannick Hallet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 17/04/2018

  • Imprimer

    HANNUT 18 AVRIL > POUR LES ENFANTS (6 MOIS À 3 ANS) > « IL ÉTAIT UNE HISTOIRE » À LA BIBLIOTHÈQUE COMMUNALE»

  • Imprimer

    HANNUT CE SAMEDI 21 AVRIL > « BEER PONG > LES 100 JOURS PARTY 21/04

    Les 100 jours auront lieu ce samedi  21 Avril de 21h à 03h > Marché Couvert > 1 rue des Combattants, 4280 Hannut

    Les 100 jours auront lieu ce samedi  21 Avril de 21h à 03h > Marché Couvert > 1 rue des Combattants, 4280 Hannut

  • Imprimer

    VILLE DE HANNUT > CAMPAGNE DE DÉRATISATION 2018 > PROGRAMME PAR VILLAGE DE L’ENTITÉ

    La Ville de Hannut organisera la première campagne de dératisation systématique de son territoire du lundi 23 avril au vendredi 27 avril 2018.

     L’entreprise INSECTIRA a été chargée par l’Administration d’exécuter ces travaux :

    - le lundi 23 avril à Thisnes - Crehen – Moxhe et Avin ;

    - le mardi 24 avril à Hannut.

    - le mercredi 25 avril à Merdorp – Wansin – Petit-Hallet et Grand-Hallet ;

    - le jeudi 26 avril à Avernas-le-Bauduin – Bertrée – Cras-Avernas et Trognée ;

    - le vendredi 27 avril à Villers-le-Peuplier - Poucet – Abolens – Blehen et Lens-Saint- Remy ;

     Lors du passage des agents de la firme INSECTIRA, la population est invitée à signaler les endroits infestés par les rongeurs et à se fournir en produits raticides.

     Les personnes souhaitant une intervention de l’entreprise dans leurs propriétés peuvent également le signaler, préalablement, à l’Administration Communale (Service Infrastructures communales, tél. : 019/51.93.78).

     A l’issue de la campagne de dératisation systématique des produits raticides resteront disponibles pour le public à l’Administration communale.

  • Imprimer

    HANNUT: LE COUP DE POUCE DE MAMMOTH AUX RESTOS DU COEUR

    A Hannut, on ne présente plus Renaud Maréchal, ce jeune homme dynamique de 24 ans qui a lancé en septembre dernier la boisson énergisante Mammoth.

    Touché par la détresse des plus démunis, il a décidé de lancer une action en faveur des Restos du Cœur qui a démarré ce lundi.

    « Jusqu’au 30 avril, pour tous les cinq packs que l’entreprise vendra, on offrira un repas aux Restos du Coeur », explique-t-il, « Un bilan sera effectué fin du mois et on communiquera les chiffres ».

    Renaud Maréchal, également propriétaire du fameux foodtruck « Marshall Corp », est adepte de La suite pour les abonnés à l’édition digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/218612

    Saveur citron-menthe

    Pour rappel, Mammoth est une boisson dénuée de taurine et qui ressemble à La suite pour les abonnés à l’édition digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/218612 & ce  pour un peu moins d’un euro pièce.

    Source LC sur > http://huy-waremme.lameuse.be

    L’article disponible au grand complet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 16/04/2018

  • Imprimer

    HUY & HANNUT – ANIMAUX « NOS PONEYS FONT PARTIE DE LA FAMILLE »

    Nathalie et son époux exploitent le manège de chevaux qui pourrait être exclu de la foire de Huy 

    Chaque année le « Buffalo » et ses poneys reviennent sur la foire de Huy & de Hannut

    C’est actuellement le seul manège de chevaux présent sur la foire hutoise. Le seul et peut-être le dernier. Lors du dernier conseil communal, Samuel Cogolati (Ecolo) a réclamé l’interdiction des manèges de chevaux sur la foire. Une demande qui n’a pas été complètement approuvée. Pour savoir dans quelles conditions évoluent les poneys sur les foires, nous avons rencontré les exploitants du « Buffalo ».  

    Il est 10 heures du matin ce vendredi. Dans une petite rue adjacente au centre de Hannut, Pacha et Gigi broutent dans une pâture. Bientôt, ce sera l’heure de la douche quotidienne et du brossage. « Les gens imaginent que notre boulot consiste à … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 16/04/2018

    « De l’amour tout le temps »

    … / … Le couple possède au total une douzaine de chevaux : « Ils ont entre sept et dix ans, nous en avons acheté, d’autres sont nés chez nous ».

    Pour la foire de Hannut, sept chevaux ont fait le déplacement « Les autres sont en congé » précise Nathalie.

    Nathalie comprend que certains n’apprécient pas son … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 16/04/2018

    Source > Aurélie Bouchat sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 16/04/2018

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/218373

  • Imprimer

    BILAN TOURISTIQUE MAUSSADE EN PROVINCE DE LIÈGE POUR CES VACANCES DE PÂQUES

    Les lieux d’hébergement et les sites touristiques en province de Liège n’ont pas connu la grosse affluence en ces vacances de Pâques qui touchent à leur fin.

    En cause, les conditions météorologiques peu clémentes, indique-t-on à la fédération du tourisme de la Province de Liège.

    Alors que le taux d’occupation des lieux d’hébergement, tous types confondus, affiche une baisse de 1,3 % par rapport à l’an dernier, les sites touristiques ont vu chuter leur taux de fréquentation de 10,3 %. Des résultats qui, selon les gestionnaires, sont liés au «  temps frisquet rencontré durant les premiers jours de cette période de congés  ».

    À la fédération du tourisme de la Province de Liège, on tempère tout de même ce bilan en précisant qu’il a été établi sur base des résultats des vacances de Pâques 2017, qui se sont avérées être un cru exceptionnel en raison d’une météo radieuse, avec une augmentation du public de 5,2 % au sein des établissements d’hébergement et de 17 % pour les sites touristiques. Aussi, «  si on compare à 2016 plutôt qu’à 2017, année exceptionnelle, les vacances de printemps 2018 se situent dans la norme saisonnière  », souligne Paul-Émile Mottard, président de la fédération du tourisme.

    Parmi les différents types d’hébergement ayant répondu à l’enquête, ce sont les centres de tourisme social qui ont connu la chute du taux d’occupation la plus importante, avec une baisse de 25,3 % par rapport à la même période il y a un an. Une tendance négative étonnante sachant que leur fréquentation était «  très positive en 2017 avec une hausse de près de 10 % par rapport à 2016  ». À l’inverse, le secteur hôtelier affiche une belle progression depuis deux ans, soit une augmentation de 3,8 % durant ces vacances de Pâques.

    Du côté des 25 sites touristiques ayant répondu au questionnaire, la baisse du taux de fréquentation est générale même si certains avancent de bons résultats comme les navettes fluviales à Liège, le château de Jehay à Amay, le château de Modave ou encore le musée de la ville d’eaux à Spa en raison, notamment, de son exposition permanente totalement renouvelée.

    Source libre de Belga sur > http://www.sudinfo.be/id48784/article/2018-04-14