Hannut - Page 4

  • BRAIVES: VAGUE DE CAMBRIOLAGES SUR L'ENTITÉ

    Une série de vols et de tentatives ont été constatés par la zone de police Hesbaye Ouest, ce week-end, sur l’entité de Braives.

    Des malfrats ont pénétré dans pas moins de quatre maisons, à des heures relativement similaires, dans la nuit de samedi à dimanche.

    Dans la nuit de samedi à dimanche, une série de vols et tentatives de cambriolages ont été constatés dans des habitations de l’entité de Braives.

    Vers 22h45 d’abord, rue de Marneffe. C’est le fils des propriétaires des lieux, partis en vacances, qui a été averti d’une intrusion via une centrale d’alarme. De nombreux meubles du rez-de-chaussée ont été ouverts mais il ne semble pas y avoir de préjudice, les auteurs ayant été mis en fuite.

    Toujours dans la même rue, quatre traces de pesées ont été constatées par la zone de police Hesbaye-Ouest sur une fenêtre, qui a donc été fracturée. Le mobilier a, aussi, été fouillé mais il ne semble pas y avoir de préjudice apparent.

    Entre 19h et minuit 30, c’est à la rue du Trou qu’un autre vol a été commis. Là, une fenêtre a été arrachée de son montant et l’habitation a été entièrement fouillée. Le préjudice est, pour l’heure, encore indéterminé.

    Une tentative est aussi survenue route de Warnant, entre 23h30 et 11h15. Une fenêtre de la cuisine, à l’arrière de la maison, a été forcée : quatre traces de pesées ont été constatées. Toutes les pièces ont été fouillées, pour un préjudice encore inconnu.

    Un cambriolage a Héron aussi

    Enfin, notons qu’un cambriolage a également été commis à Héron cette fois, … / …

    Source Libre c’accès > Ed sur > http://www.sudinfo.be/2010657

    Illustration DR

  • L'AFFICHAGE DES CHASSES N'EST PAS OBLIGATOIRE > PROMENEURS EN DANGER!

    Nous sommes en pleine période de chasse et plusieurs incidents, heureusement sans gravité, nous reviennent.

    Le dernier remonte au 26 novembre dernier. Michel, un Namurois, s’est retrouvé au beau milieu d’une partie de chasse, alors qu’il se baladait paisiblement dans les bois à Gesves. Les affiches étaient mal placées ou inexistantes. La faute à qui ? À personne ! Les chasseurs ne sont pas obligés de placer ces affiches. Pas très rassurant. Le ministre Collin promet… de rectifier le tir.

    panneau-signalisation-chasse-en-cours.jpgNous avons tous déjà vu ces affichettes punaisées sur les troncs d’arbre ou sur les piquets de clôture, à l’entrée des bois. On y voit un dessin (un chasseur qui pointe son fusil) ainsi que les dates des journées de chasse. Avec la mention « passage interdit » (affiche rouge) ou « Pour votre sécurité » (affiche jaune d’avertissement). On s’y fie à 100 % et, en toute logique, s’il n’y a pas d’affiche, on se dit qu’il n’y a pas de chasse et donc, qu’on peut y aller, qu’il n’y a aucun danger.

    Détrompez-vous ! Ces affiches, placées par les chasseurs, ne sont pas obligatoires  ! Le chasseur peut demander l’interdiction de circulation à l’occasion d’une chasse, mais il n’est pas obligé de le faire !images.png

    En fait, en matière de chasse, les autorités publiques s’appuient sur la responsabilité totale du chasseur. « Le chasseur est responsable de son tir », indique Pierre Wiliquet, attaché de presse de René Collin, ministre wallon de la Forêt et du Tourisme.

    Source Libre c’accès > M.R. et F.De H. Sur > http://www.sudinfo.be/2010324

    Illustration > ©V.Lorent.

  • HANNUT CE LUNDI 11/12 > CONFÉRENCE > L'ART CONTEMPORAIN A-T-IL QUELQUE CHOSE À NOUS DIRE?

    Richard Miller (Licencié en philosophie, ancien Ministre de la Culture)

    L’art contemporain est au cœur d’une polémique qui ne s’est jamais éteinte entre, d’une part, ses admirateurs et, d’autre part ceux qui estiment que c’est un devoir d’en finir avec ce qu’ils appellent « une innommable supercherie » !

    Une supercherie qui serait du plus haut ridicule si parmi d’autres effets négatifs, elle ne faisait pas courir le risque de mettre purement et simplement un point final au goût esthétique, au sens du beau et par conséquent à la création artistique proprement dite !

    La conférence proposée évite d’entrer dans cette polémique : son objectif est, de façon plus raisonnable et plus constructive, de donner quelques pistes de réflexion permettant de mieux approcher des œuvres qui sont souvent très déroutantes. Mieux comprises, celles-ci auront peut-être alors quelque chose à nous dire de l’homme contemporain.

    11 décembre 2017 - 14h (Salle de l'Académie)

    > Rue des Combattants, 1 à 4280 Hannut - Salle de l'Académie

    > Prix : 8€ / Article 27

    > Réservations Centre Culturel de Hannut > 019/51.90.63

  • HANNUT > 3 EXPOSITIONS D’ARTISTES À VOIR CETTE SEMAINE !

    HANNUT > EXPOSITION DES PEINTURES DE GLORIA BARRACATO !

    image.jpg

     Le corps s'impose à Gloria comme une thématique qui imprègne tout son travail. Elle aime l'émotion, la sensualité, la pulsion pure.

    Détails > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2017/12/07/hannut-ce-vendredi-08-decembre-vernissage-de-l-exposition-de-242571.html

    HANNUT > EXPOSITION DE PEINTURES SCULPTURES & PHOTOGRAPHIES

    Josiane OTER.jpg

      Josiane OTER peintre, accompagnée d’une sculptrice d’Hélécine, Fabienne Allaman, ainsi que du hannutois Pierre Hanquin qui présente des photographies.

    Détails > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2017/12/06/hannut-a-partir-de-ce-09-decembre-exposition-de-peintures-ph-242479.html

    HANNUT > « ARTISTES DE CHEZ NOUS »

     1281344367.9.jpg

     Depuis quelques années, nous aimons promouvoir les artistes de chez nous, faire découvrir leur sensibilité, leur univers, leur technique, leur palette, leur art.

    Détails > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2017/12/05/hannut-artistes-de-chez-nous-du-1er-decembre-au-10-janvier-2-242401.html

  • APPEL À CANDIDATURE > L’ADMINISTRATION COMMUNALE DE HANNUT RECRUTE !

     Un responsable du département « Infrastructures communales » A.4.sp (m/f)

     (Anciennement Chef des Travaux)

    Conditions générales

    ▪ être belge ou citoyen(ne) de l’Union européenne ;

    ▪ jouir de ses droits civiques et politiques ;

    ▪ avoir une connaissance de la langue française jugée suffisante au regard de la fonction à exercer ;

    Conditions particulières

    ▪ être porteur d'un diplôme de l’enseignement universitaire ou assimilé spécifique dans le secteur des sciences et Techniques – domaines :

    Sciences de l’ingénieur et technologie (par exemple : ingénieur civil des constructions, …)

    Ou

    Art de bâtir et urbanisme (par exemple : Master en architecture….) ;

    ▪ être en possession d'un passeport APE au moment de l'engagement ;

    ▪ être en possession d'un permis de conduire de type B;

    ▪ Réussir un examen comportant les épreuves suivantes :

    Epreuve écrite éliminatoire (cote minimale : 60/100) :

    Epreuve écrite sur des matières professionnelles en lien avec la fonction (36/60) ;

    Code de la Démocratie Locale et de la Décentralisation (12/20) ;

    Marchés publics (12/20) ;

    Passer un assessment

    Epreuve orale éliminatoire (cote minimale : 60/100) consistant :

    En une conversation destinée à apprécier le sens pratique , la maturité, la sociabilité, la culture générale, l’intégrité et le sens de l’accueil du public

    En des questions fondamentales en rapport avec la formation acquise.

    Mission etc … > Voir le document complet en ligne sur le site source > http://www.hannut.be/wp-content/uploads/2017/12/Appel-recrutement-A.4.sp_-2.pdf

    Source > Ville de Hannut > http://www.hannut.be/appel-a-candidature-responsable/

     

  • BRAIVES CE SAMEDI 09 > UN INCENDIE RAVAGE UNE HABITATION DE LATINNE

    Un incendie a ravagé une habitation située dans l’entité de Braives, dans la nuit de samedi à dimanche, a-t-on appris auprès des pompiers de la zone de secours de Hesbaye.

    Les pompiers hesbignons ont été appelés à intervenir vers 1h50 dans une habitation située le long de la rue Les Golettes, dans le village braivois de Latinne.

    Un important incendie venait de s’y déclarer. Les sapeurs ont travaillé durant près de quatre heures à l’extinction des flammes. L’origine du sinistre reste à déterminer.

    Personne n’a été blessé, mais les dégâts à l’immeuble sont conséquents

    Source libre de Belga sur > http://www.sudinfo.be/2009862

    L’article au grand complet pour les abonnés à le version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/164549

  • UN HANNUTOIS, SEUL FABRICANT WALLON DE VIVIERS POUR HOMARDS

    En Wallonie, le Hannutois Benoît Snyers est le seul à fabriquer des viviers pour homards et huîtres.

    Depuis 25 ans, il fournit les grandes surfaces, les restaurants et les poissonneries. À l’approche des fêtes de fin d’année, son carnet de commandes est plein.

    En Belgique, le homard reste le menu de fête de fin d’année par excellence. Une véritable tradition. Un métier pour le Hannutois Benoît Snyers, patron de la société Biomar, basée à Hannut.

    Depuis 25 ans, ce gradué en marketing s’est spécialisé dans la fabrication de viviers à homards destinés à la vente et la présentation des fruits de mer dans le secteur Horeca et de la grande distribution.

    Il a appris le métier sur le tas, en reprenant les activités des ... La suite pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/163715

    Un concurrent flamand

    Le Hannutois n’a qu’un seul concurrent : «  il est en Flandre et est 5 fois plus gros que moi  ». Mais dans ce marché quasi de niche, notre Wallon résiste et parvient à garder le cap, même si, ces dernières années, les ventes ont baissé, reconnaît-il : «  avant, je produisais ... La suite pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/163715

    Le prix d’un vivier standard: 2.950 € (hors TVA)

    Un vivier fait sur mesure.

    Le bac des viviers est constitué d’une double paroi de plexiglas thermo-formé, façonné à chaud, comme nous l’explique Benoît Sneyers. «  On démarre d’une plaque que l’on fait fondre à l’aide d’un fil chauffant. La plaque se plie à angle droit. Le fond est également en plexiglas. Toutes les parties sont assemblées par collage pour former un bac hermétique ». ... La suite pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/163715

    De l’eau de mer reconstituée > Pour un homard au top

    Dans les aquariums, les conditions de vie des homards sont reconstituées. Une eau proche de l’eau de mer est obtenue grâce à des sels spéciaux. Sa température est en permanence refroidie pour rester à 7º.

    La durée de vie des crustacés à l’intérieur du vivier est limitée à 2, voire 3 mois ... La suite pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/163715

    Source > Marie-Claire Gillet > . http://huy-waremme.lameuse.be

  • HANNUT – ASSOCIATION DES COMMERÇANTS > LE CASH EN PLUS DES CADEAUX !

    Le jeu de la vitrine est de retour le 15/12 avec une nouveauté 

    Pour sa deuxième édition, le jeu de la vitrine cadeaux, organisé par l’association des commerçants hannutois, est basé sur le même principe : le client qui estime au plus juste la valeur totale des lots exposés remporte l’intégralité de ceux-ci.

    Cerise sur le gâteau, cette année, l’heureux élu empochera aussi la somme… en liquide ! 

     « Après le succès de la première édition, nous avions envie de pimenter le jeu. Nous avions pensé à offrir une voiture au client qui estimerait au cent près la valeur totale des lots exposés dans la vitrine mais nous craignions que personne ne gagne. Alors nous avons conclu un sponsoring avec l’agence hannutoise de Ladbrokes pour offrir un chèque d’un montant égal à la valeur totale des cadeaux », explique Nicolas Courthouts, président de l’UCCH, l’Union des commerçants du centre de Hannut.

    À plusieurs conditions. D’abord, qu’il y ait au moins 500 participants (« il y en avait près de 3.000 l’an dernier donc on ne se tracasse pas »), que le fameux chèque soit plafonné à 10.000 euros (en sachant qu’il avait atteint 7.348 euros en 2016) et que les participants viennent chercher une « cash card » chez Ladbrokes, et y laissent leurs nom, coordonnées et date de naissance. Si vous n’allez pas chercher cette cash card, et que vous êtes le meilleur évaluateur de la vitrine, vous remporterez quand même l’ensemble des lots, mais pas le chèque.

    Ce concours est organisé du 15 au 31 décembre. Les enveloppes scellées renfermant la valeur exacte de chacun des lots (une centaine en tout) seront ouvertes le 4 janvier devant la patinoire et … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 09/12

    Source > Annick Govaers sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 09/12

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/163995