Faits divers

  • Imprimer

    LENS SAINT REMY (HANNUT) - JUDICIAIRE > MEURTRE DE LA PÉDICURE (SUITE) > LE PROCÈS S’OUVRE CE MERCREDI

    La cour d’assises de Liège entamera mercredi à 14h00 par la constitution du jury pour le procès de Stéphane Médot (40 ans) et Sabrina Joannes (42 ans). La victime, Chantal Humblet (53 ans), avait été étouffée et étranglée.

    Les faits s’étaient déroulés à Lens-Saint-Rémy le 31 mai 2016. Le corps de Chantal Humblet, une pédicure, avait été découvert le soir des faits. La victime avait été ligotée et était décédée à la suite d’un processus d’asphyxie et de manœuvres de strangulation.

    L’enquête avait rapidement conduit à l’implication de Stéphane Médot, repéré notamment le soir des faits à proximité de l’endroit pas les caméras de surveillance d’une entreprise locale. Stéphane Médot, un Hutois sorti de prison en août 2013 après avoir purgé une importante condamnation pour d’… La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 22/01/2019

    Les 6 derniers articles de 2018 sur cette affaire >>>

    08 janvier > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2018/01/08/les-grands-proces-de-2018-pour-huy-waremme-hannut-244917.html

    22 janvier > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2018/01/22/meurtre-de-la-pedicure-a-hannut-sabrina-joannes-sort-de-pris-246092.html

    22 février > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2018/02/02/lens-saint-remy-hannut-meurtre-de-chantal-humblet-une-expert-247027.html

    27 mai > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2018/05/27/lens-saint-remy-hannut-meurtre-de-chantal-humblet-sabrina-jo-255854.html

    03 juillet > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2018/07/03/lens-saint-remy-hannut-meurtre-de-chantal-humblet-suite-258601.html

    20 décembre > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2018/12/20/meurtre-a-lens-saint-remy-hannut-suite-6-le-terrible-piege-t-269946.html

  • Imprimer

    HANNUT – DÉBUT D’INCENDIE > LE FEU DANS UN PLANCHER CE DIMANCHE À CRAS-AVERNAS

    Ce dimanche, vers 07h15, les pompiers de la zone de secours de Hesbaye ont été appelés rue Raymond Pasleau, à Cras-Avernas (Hannut) pour un feu de plancher dans une maison.

    Les dégâts sont limités.

    Selon les pompiers, le feu est dû à une surchauffe d’une conduite de cheminée. Le morceau de plancher endommagé par les fumées a été retiré.

    Les occupants de la maison sont indemnes. Ils n’ont pas non plus dû être évacués de leur maison

  • Imprimer

    HANNUT – ÉCONOMIE > GERMAINE COLLARD (SUITE) 2ème PERMIS REFUSÉ

    Comme pour le 1er, l’enseigne a introduit un recours à la Région 

    La SA Roma qui exploite l’enseigne Germaine Collard reste déterminée à ouvrir un espace commercial de 2000 m² pour chaussures et vêtements route de Landen à Hannut.

    Elle a introduit une nouvelle demande de permis unique (urbanisme et socio-économique) qui, comme le premier, a été refusé par la Ville.  

    Suite à ce nouveau refus de la Ville de Hannut de lui accorder un permis, la SA Roma a introduit un recours auprès de la Région wallonne. Il était examiné ce jeudi, la décision de la tutelle est attendue pour la mi-février.

    Mais dès à présent, Olivier Leclercq, l’échevin libéral, en charge des affaires économiques, se dit confiant sur le sort réservé à cette nouvelle demande de permis unique (urbanisme et socio-économique) :

    « Je pense que l’instance de recours suivra notre position qui est aussi celle de l’observatoire du commerce ». En décembre dernier, les … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 19/01/2019

    Un axe réservé à l’habitat

    Comme pour le premier permis, la position de la Ville n’a pas bougé d’un iota. « Ce second permis n’apporte pas de véritable modification sur les points essentiels. Ce qui nous est proposé est … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 19/01/2019

    1 er permis : recours toujours pendant

    Depuis le départ, le projet de Germaine Collard a été de déménager son commerce du zoning des Orchidées, rue de Huy, vers la route de Landen, une artère très prisée au niveau commercial et qui, dans le futur, risque de l’être encore davantage avec l’ouverture de Plopsaqua en 2021.

    En août 2018, la société a … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 19/01/2019

    Source > Marie-Claire Gillet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 19/01/2019

    L’article au grand complet sur > https://huy-waremme.lameuse.be/334343

  • Imprimer

    HANNUT > IL QUITTE LA VIE POLITIQUE AVEC UN SENTIMENT DE LIBERTÉ

    Pas de second mandat pour le conseiller communal Ecolo hannutois. Frédéric Piret-Gérard a décidé de mettre un terme à sa carrière politique. Voici pourquoi.

    Alors que vous étiez réélu comme conseiller communal, pourquoi avoir choisi d’arrêter votre carrière politique ?

    J’avais envie de récupérer du temps pour faire autre chose. Un mandat politique, il faut le savoir, c’est très énergivore. Je souhaitais également m’engager pour moi-même, sans filtre, sans qu’on pense que j’agisse au nom d’Écolo. Enfin, le dernier point qui a aussi pesé dans ma décision, c’est la gestion de l’image qui est compliquée pour moi. Je n’aime pas valoriser mon ego et dans la politique actuelle, c’est ce genre de chose qui est attendue et dans ce tapage, je ne me retrouve pas.

    > Renoncé à son mandat, n’est-ce pas trompé l’électeur qui vous a élu ? …

    > Qu’avez-vous ressenti lorsque vous avez annoncé votre départ du conseil communal ?...

    > Des regrets ?...

    > On vous verra encore au conseil communal ?...

    > Des dossiers pour lesquels vous serez particulièrement attentifs ?...

    >>> Un passionné d’architecture médiévale et de ses symboles > Maître Reiki …

    … / … La suite en ligne sur > https://huy-waremme.lameuse.be

    Source > Propos recueillis par Marie-Claire Gillet sur > https://huy-waremme.lameuse.be

  • Imprimer

    HANNUT – JUDICIAIRE > IL DONNE DEUX COUPS DE POING À UN AGENT DE POLICE

    C’est un jeune Hannutois de 19 ans qui a comparu ce mercredi devant le tribunal correctionnel de Huy.

    Il est prévenu d’avoir porté des coups à un inspecteur de police ainsi que de s’être rebellé et d’avoir proféré des injures à l’encontre de deux agents de police.

    Le 18 septembre 2018, alors que deux inspecteurs de la zone de police Hesbaye Ouest procèdent à un contrôle de routine auprès d’un groupe de 11 jeunes, ils découvrent un joint, un pacson de cannabis et un couteau. Après le contrôle, les agents leur demandent de quitter les lieux. L’un des jeunes, pourtant pas concerné par le contrôle, décide de s’en mêler. Malgré l’insistance des policiers pour que ce dernier se calme, le Hannutois s’emporte, profère des injures et se rebelle. Il va même jusqu’à porter deux coups de poing au visage d’un des agents. Rapidement maîtrisé, le forcené est embarqué au commissariat.

    Au moment des faits, une personne … / … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce 17/01/2019

    Source > La.Ma sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi17/01/2019

    Source en ligne complète > https://huy-waremme.lameuse.be

  • Imprimer

    HANNUT – JUDICIAIRE > AFFAIRE DELDIME (SUITE) > TROIS TÉMOINS AUDITIONNÉS CE MERCREDI

    Les frères Deldime nient toute volonté d’escroquerie

    Les frères Deldime, patrons de la société des pompes funèbres du même nom, basée à Hannut, sont poursuivis pour escroquerie.

    Ce mercredi, dans le cadre de l’affaire des funérailles d’August (placé dans le mauvais cercueil), l’audience sera consacrée à l’audition de trois témoins.  

    Le 4 septembre 2017, la famille de Sidney Metior avait été profondément traumatisée par la manière dont s’étaient déroulées les funérailles de leur grand-père, August, 92 ans. … / …

    « Nous ne voulons pas d’argent, nous faisons cela pour que la vérité éclate au grand jour et pour … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 09/01/2019

    … / … Ce mercredi, l’audience opposant les frères Deldime à la famille Metior portera sur l’audition de trois témoins, dont le meilleur ami de Sidney Metior. « Cela fait … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 09/01/2019

    Les frères Deldime, de leur côté, nient toute volonté d’escroquerie. Leur avocat, Me … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 09/01/2019

    Source > LA.MA sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 09/01/2019

    L’article au grand complet sur site libre > https://www.sudinfo.be

    Sur ce blog, notre premier article de 2017 sur le sujet > HANNUT > LES FUNÉRAILLES TOURNENT AU DRAME > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2017/09/10

    Articles 2018 :

    Février > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2018/02/06

    Juin > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2018/06/06

  • Imprimer

    HANNUT > LE QUARTIER DU VICINAL VANDALISÉ

    De petits plaisantins, armés de bombes de couleurs, se sont amusés à « repeindre » le quartier du vicinal, à Hannut, ce week-end.

    Plusieurs riverains ont constaté des dégradations sur leurs biens mais aussi sur la voie publique.  « J’ai effectivement été prévenu de ces faits, indique Manu Douette, le bourgmestre hannutois. On me rapporte quelques « tags » ou traces de peinture rouge sur des barrières mais aussi sur le canon du Monuments aux morts notamment. »

    Des photos ont été publiées sur les réseaux sociaux. On y voit également des panneaux de signalisation et des marquages de dos d’âne peinturlurés. Certains internautes font par ailleurs état de pierres bleues, poubelles et portes de garage abîmées.

    « J’ai conseillé aux victimes de faire des photos de leurs dégâts et d’aller porter plainte à la police. Celle-ci est au courant. Une enquête de voisinage sera réalisée et des rondes complémentaires de la police sont prévues ces quelques nuits à venir », annonce le mayeur, qui portera plainte au nom de la commune notamment pour le Monument aux morts. « On le sablera pour qu’il retrouve son aspect d’origine. »

    Manu Douette ne désespère pas de retrouver les coupables. « On avait bien retrouvé les auteurs des actes de vandalisme à Villers-le-Peuplier... »

    Source en ligne libre de A.G. > https://huy-waremme.lameuse.be

  • Imprimer

    (SUITE) BÂTIMENT EMBOUTI À HANNUT (PIZZÉRIA EXPRESS) > LES LOCATAIRES REGAGNENT LEUR LOGEMENT

    Le jour du réveillon de Noël, au coin des rues Zénobe Gramme et Remparts Saint-Christophe à Hannut, une Mercedes avait arraché une barrière de sécurité et foncé dans la vitrine de la pizzeria «Espress ».

    Il n’y avait heureusement pas eu de blessé mais la pizzeria avait dû fermer ses portes, engendrant des pertes financières en période de fêtes, et les locataires du dessus avaient dû plier bagage car la stabilité du bâtiment semblait menacée.

    Une semaine après l’accident, la famille de six personnes a pu regagner son logement. « Un ingénieur est venu voir, il a rendu un rapport. Nous avons fait un topo avec la police et les pompiers, l’étançon des pompiers stabilise le bâtiment. Il restera des travaux de consolidation à réaliser. La famille, qui avait été répartie en deux (dans un logement d’urgence avec une chambre, et dans la famille qui habite tout près) va pouvoir récupérer son logement pour le réveillon de la Saint-Sylvestre », indique Manu Douette, le bourgmestre.

    La pizzeria reste, par contre, fermée. « La porte-fenêtre devra être remplacée. » «Nous rouvrirons peut-être dans le courant de la semaine », glisse un employé de la pizzeria.

    Source en ligne libre de A.G. > https://huy-waremme.lameuse.be