Faits divers

  • HANNUT > UNE VOITURE VOLÉE ET RETROUVÉE INCENDIÉE À WAREMME

    Une Ford Fiesta a été dérobée en face du domicile de ses propriétaires, à Lens-Saint-Remy.

    Elle a été volée et retrouvée incendiée, ce lundi matin, à Waremme.

    Il était 19 heures ce dimanche quand les propriétaires d’une Ford Fiesta ont stationné celle-ci en face de leur domicile, rue de Lens-Saint-Servais à Lens-Saint-Remy. Ils sont ensuite rentrés chez eux, comme à leur habitude…

    Mais, très mauvaise surprise, ce lundi matin, la zone de police de Hannut les informait que leur voiture, ladite Ford, avait été retrouvée à Waremme, incendiée. Une enquête est actuellement en cours.

    Source > Rédaction en ligne libre sur > http://www.lameuse.be/1938692

    Illustration > DR

    Mais aussi pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/127835

  • HANNUT: LA VOITURE PERCUTE UN PARTERRE, UN ARBRE ET DEUX POTEAUX

    Un Hannutois de 36 ans, seul en cause, a été victime d’un accident de la route ce samedi matin.

    Sous influence de l’alcool, il a percuté un parterre, un arbre et deux panneaux de signalisation, dans le centre-ville de Hannut.

    Il était 6h10 environ quand un accident de la route est survenu au carrefour formé par la place Henri Hallet et la rue Albert 1 er , à Hannut, ce samedi matin. Un Hannutois, né en 1981, était seul en cause.

    Alors qu’il circulait en direction de Huy, il a, pour des raisons jusqu’alors indéterminées, heurté un parterre. Le conducteur a percuté deux poteaux de signalisation en métal (qui se sont retrouvés sous son véhicule) et a arraché un arbre.

    Le trentenaire n’a pas été blessé mais il se trouvait sous l’influence de l’alcool.

    La zone de police Hesbaye Ouest a constaté les faits, tandis qu’un ouvrier communal a été appelé sur place afin de dégager et nettoyer la voirie des divers objets qui y avaient été projetés.

    Source en ligne libre > Ed sur > http://www.lameuse.be/1932895

  • HANNUT > DEUX CHAUDIÈRES VOLÉES DANS UN IMMEUBLE EN CONSTRUCTION

    L’entreprise en bâtiment, La Maçonnerie de Hesbaye, le déplore

    Deux chaudières ont été dérobées dans un immeuble à appartements en construction le long de la rue de Tirlemont à Hannut. L’entreprise en bâtiment, la Maçonnerie de Hesbaye, en charge du chantier, a constaté le vol ce lundi matin vers 10h. Une enquête est en cours.

    Un vol peu commun s’est produit à Hannut. L’entreprise en bâtiment, La Maçonnerie de Hesbaye, a constaté ce lundi matin vers 10h, le vol de deux chaudières sur l’un de ses chantiers situé rue de Tirlemont à Hannut.

    Encombrant

    Il s’agit d’un immeuble de 7 appartements en fin de construction route de Tirlemont. « Nous avons commencé les travaux en février 2016. On comptait libérer les appartements au propriétaire pour le courant du mois d’octobre. Ce fait est embêtant puisqu’il implique des interventions dans le planning pour réinstaller ces chaudières qui valent entre 2000 et 3000 euros chacune », explique un responsable de l’entreprise en bâtiment.

    Pour arriver à leurs fins, le ou les auteurs ont forcé deux fenêtres situées au rez-de-chaussée. « Les deux chaudières murales au gaz et à condensation ont été arrachées. Mais les personnes sont aussi montées au premier étage pour y voler des mitigeurs de douche. Ils ont pris la fuite via une porte-fenêtre située à l’avant. »

    Pour l’instant, … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 06/09/2017

    Source > C.L. Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 06/09/2017

    Photo JCD

    L’article complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/122361

  • HANNUT > SUITE >> VOL À LA VOITURE BÉLIER CHEZ ACHAT OR MAXI

    SÉCURITÉ > Synergie entre commune et copropriétaires

    (Voir l’article de base sur > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive ou en ligne pour les abonnés > http://huy-waremme.lameuse.be/122059)

    L’association des commerçants de la Cense s'est déjà penchée sur les différents vols survenus dans les différents magasins du parking.

    Le magasin de téléphonie Voo a déjà été ciblé à 3 reprises, le Delhaize à deux reprises ainsi que le magasin AchatOr. Se pose dès lors la question de savoir s’il ne serait pas judicieux d’installer des caméras de surveillance autour et dans le parking.

    Mais la situation est bien plus compliquée qu’elle n’y paraît. « Le parking est en terrain privé mais est ouvert au public. Il y a dès lors deux législations qui se chevauchent » , explique Stéphane Breesch, gérant du magasin Tarte et Quiche, qui représente la Cense auprès de l’union des commerçants de Hannut.

    Il propose une solution. « Il faudrait une synergie entre la commune et les copropriétaires. Et effectivement installer des caméras comme mesure de dissuasion.

    Le parking de la Cense est reculé avec deux sorties qui permettent une fuite facile des auteurs. »

    Pour l’instant, l’inquiétude ne gagne pas le cœur des commerçants. « Ils se sentent pour l’instant en sécurité. Les groupes qui interviennent sont des bandes organisées itinérantes. » ...

    Source > C.L. Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 06/09/2017

    L’article libre & succin en ligne sur >http://www.lameuse.be/1928615

    L’article complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/122356

  • HANNUT: VOL À LA VOITURE-BÉLIER AU MAGASIN « ACHAT OR MAXI »

    Un vol à la voiture-bélier a eu lieu ce mardi matin vers 4h28 au magasin Achat Or Maxi à Hannut, au parking de la Cense.

    Le montant du préjudice n’est pas encore déterminé. Une enquête est en cours.

    La police de Hesbaye-Ouest a constaté ce mardi matin un vol survenu vers 4h28 au magasin Achat Or Maxi, rue Albert 1er (Parking de la Cense) à Hannut.

    Une voiture a foncé dans la vitrine du magasin. Un témoin sur place aurait vu une voiture de couleur grise quitter les lieux.

    Le ou les voleurs ont fouillé les tiroirs du … La suite pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/122059

  • AVERNAS-LE-BAUDUIN > UNE BAGARRE LORS DE LA FÊTE DU VILLAGE > UN POLICIER BLESSÉ À LA MAIN

    Dans la nuit de samedi à dimanche, les policiers de la zone Hesbaye-Ouest ont été appelés à Avernas-le-Bauduin (Hannut).

    Lors de la fête du village, qui se déroulait sous un chapiteau, une bagarre a éclaté.

    Un habitant d’Incourt, âge de 21 ans, était particulièrement agressif. Il a insulté les policiers présents. Les forces de l’ordre l’ont interpellé et il a été transféré vers le commissariat hutois.

    La suite dans votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 05/09/2017

    Source > A.BT dans votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 05/09/2017

    L’article complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/121908

  • BRAIVES > DES CENTAINES DE POISSONS MORTS DANS LA MEHAIGNE

    Ils ont été tués par la pollution à l'engrais liquide contenant l’azote

    Jeudi, une citerne contenant de l'engrais liquide contenant l’azote s’est déchirée à Meeffe. 20.000 litres de produit se sont écoulés dans la nature et ont provoqué une pollution catastrophique.

    Ce week-end, des centaines de poissons morts ont été découverts au fil de la Mehaigne à Wasseiges, Moxhe, Avennes, Fallais, ou Fumal et le carnage continue. La société de pêcheurs de la Mehaigne s’est constituée partie civile et a écrit au ministre. 

     « Vendredi, en descendant au moulin, j’ai vu un poisson flotter le ventre à l’air, introduit Laurent Van Asselt, le responsable du moulin du Stwerdu de Fallais. Cela arrive parfois, je ne me suis pas trop inquiété. C’est en m’approchant de la chute d’eau que j’ai découvert le désastre. Il y avait des dizaines de poissons morts au fond de l’eau. » Au total, Laurent Van Asselt a ramassé une centaine de poissons morts uniquement sur sa propriété ce week-end. « La dernière fois que j’ai vu un désastre pareil, c’était en 2006, lors de la grosse pollution de la Mehaigne (suite à un débordement des bassins de décantation de la râperie de Leuze-Longchamp, 60 à 80 % de la masse biotique avaient été détruits Ndrl).

    Depuis, les poissons étaient revenus. Cette année, ils n’avaient jamais été aussi nombreux. À proximité de la cascade, c’était un véritable aquarium, on voyait des bancs entiers au fond de l’eau. Je songeais d’ailleurs à installer des caméras au fond de l’eau pour que les visiteurs aient une vision de cette faune aquatique. À présent, ce n’est plus la peine. »

    Amer et en colère, Laurent Van Asselt doit ouvrir … La suite dans votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 05/09/2017

    Source > AURÉLIE BOUCHAT dans votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 05/09/2017

    L’article complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/121930

  • HANNUT > L’EX-DJ EST DEVENU MISTER UNIVERS!

    Benjamin Ugoletti excelle comme bodybuilder semi-professionnel

    À 19 ans, il quitte le monde de la nuit pour s’adonner à une passion : le bodybuilding. Benjamin Ugoletti excelle en tant que bodybuilder semi-professionnel. En seulement 2 ans, il a réussi à se faire un nom dans la catégorie Elite semi-professionnelle et est aujourd’hui co-président d’une épreuve au mois d’octobre aux Pays-Bas.

    À force de persévérance, tout est possible. L’ancien DJ Benjamin Ugoletti (26 ans) a réussi, en seulement deux ans et à la sueur de son front, à être le meilleur bodybuilder de sa catégorie Elite semi-professionnelle. « C’est une passion qui a débuté alors que j’avais 19 ans. J’avais un excès de poids et je ne m’acceptais plus. Un jour j’ai vu que je n’avais plus rien à me mettre et me suis inscrit à une salle de sport », explique ce Hannutois de 26 ans.

    Pendant 5 ans, cet athlète sculpte son corps. « Au début c’était juste pour maigrir et retrouver un physique. Et puis, en tant qu’hyperactif, cela me permettait d’évacuer le stress. » Tenté par les physiques harmonieux, Benjamin se prend au jeu et commence la compétition. Lors de son premier championnat de bodybuilding en 2015 aux Pays-Bas, Benjamin se retrouve parmi les 10 premiers. « C’est là-bas que j’ai rencontré mon préparateur. »

    Une rencontre qui permettra à Benjamin, en à peine deux ans, d’enchaîner les victoires et les sélections à l’international. Il a même décroché, en 2016, le titre de Mister Univers en semi-professionnel ! « Je suis aujourd’hui considéré comme bodybuilder élite. C’est une … La suite sur votre journal lA MEUSE H/W de ce lundi 04/09/2017

    Vous souhaitez soutenir Benjamin Ugoletti ? > Contactez-le via sa page Facebook.https://www.facebook.com/benjaminugoletti

    Source > C.L. sur votre journal lA MEUSE H/W de ce lundi 04/09/2017

    L’article complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/121367