Faits divers

  • Imprimer

    HANNUT – JUDICIAIRE > UN COUPLE DE VOLEURS AGRESSE MADEMOISELLE CLAIRE MANETTE (EN 2016) > LA SUITE …

    Ils ont commis près d’une dizaine de vols

    C’est un sacré couple de zigotos qui a comparu ce mercredi devant le tribunal correctionnel de Huy.

    Ils sont prévenus d’avoir commis plusieurs vols à Hannut, Wanze et Huy en 2016. Ils risquent jusqu’à 2 ans de prison avec sursis. 

    Le 14 octobre 2016, un témoin voit un homme courir hors d’une épicerie avec une dizaine de paquets de cigarettes dans les mains. La gérante du tabac-cigares, une dame de 90 ans, est allongée au sol, blessée.

    L’individu, un Hannutois de 40 ans, prendra la fuite à bord d’une Golf Volkwagen grise conduite par une femme. Lors de l’audition des témoins, ceux-ci identifieront formellement le prévenu et la plaque d’immatriculation relevée correspond au véhicule conduit par le prévenu.

    Les 12, 23 et 25 août 2016, la gérante du magasin avait déjà été victime de plusieurs vols par le même individu. Le 30 août 2016, le couple vole un … La suite dans votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 14/06/2018

    Ils nient les faits

    Ce mercredi, poursuivi pour vols simples et vol avec violence, le couple a nié l’entièreté des préventions à leur encontre. L’homme de 40 a juré être victime d’un malentendu et qu’il ne s’agissait pas de lui et son épouse. « Vous savez il existe partout des gens qui nous ressemblent et il doit avoir quelqu’un qui me ressemble qui en profite pour commettre tous ces délits. Je suis moi-même un client régulier … La suite dans votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 14/06/2018

    De plus des paquets de cigarettes Camel ont été retrouvés au domicile conjugal lors d’une perquisition », a souligné Brigitte Leroy, Procureur du Roi. Elle a requis une peine de 2 ans assortie d’un sursis probatoire pour l’homme et une peine de 150 heures de travail pour la femme.

    Source > Laura Marchese dans votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 14/06/2018

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/243442

    L’Historique sur ce blog :

    16 Oct 2016 > HANNUT: À 90 ANS, «MADAME MANETTE» A ÉTÉ AGRESSÉE DANS SON MAGASIN PLACE HENRI HALLET > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2016/10/16

    17 Oct 2016 > HANNUT (SUITE) >« SA BOUTIQUE, C’EST TOUTE SA VIE » Mlle MANETTE ENCORE AGRESSÉE > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2016/10/17

    27 Aout 2016 > HANNUT > EN 10 JOURS, ELLE EST 2 FOIS VICTIME D’UN VOL DE CIGARETTES > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2016/08/23

  • Imprimer

    HANNUT > L’AFFAIRE DES FAUX DIPLÔMES AU TRIBUNAL

    Plus de 13 ans après les faits, l’affaire des faux diplômes d’aides-soignantes délivrés par l’ancienne école de promotion sociale de Hesbaye (Hannut) doit être examinée ce mercredi devant le tribunal correctionnel de Huy. L’ex- directeur, Daniel D., est poursuivi pour faux, usage de faux et détournement de subvention.

    Depuis l’éclatement de l’affaire, en 2005, de l’eau a coulé sous les ponts. L’ancien directeur a pris sa retraite, poussé dans le dos par la Fédération Wallonie-Bruxelles. Auparavant, il avait déjà écopé de sanctions administratives, suite notamment à son absence de collaboration avec le pouvoir de tutelle : son salaire avait été suspendu pendant plusieurs mois.

    Quant à l’école de promotion sociale de Hesbaye, qui formait des aides-soignantes et des aides familiales, elle a évolué et n’existe plus sous la même forme.

    Reste à savoir si des faux diplômes ont bel et bien été délivrés par l’établissement et si oui, que sont devenus ceux qui en ont bénéficié…

    « Certains sont sans doute installés et ont fait carrière » commente l’une des parties civiles du dossier.

    Daniel D., directeur de l’école de promotion sociale de Hesbaye est soupçonné d’avoir … La suite pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/242717

    750 € d’inscription

    C’est une ASBL bruxelloise qui leur donnait l’adresse hannutoise. ASBL qui leur faisait payer un droit d’inscription de 750 euros. Cette somme a peut-être été partagée par l’école de promotion hannutoise pour « services rendus ».

    La Fédération Wallonie-Bruxelles et une ancienne professeure (également membre de la famille de l’ancien directeur) se … La suite pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/242717

    Source > A.BT sur > http://huy-waremme.lameuse.be

    L’article complet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 12/06/2018 ou en ligne au format .PDF pour les abonnés sur > http://journal.sudinfo.be/journal.php

  • Imprimer

    HANNUT – POMPES FUNÈBRES LES ÉTABLISSEMENTS DELDIME POURSUIVIS POUR ESCROQUERIE …

    Les frères évoquent une « erreur » et veulent être acquittés 

    Les frères Deldime, patrons de la société des pompes funèbres Deldime basée à Hannut, sont poursuivis pour escroquerie. Ils doivent comparaître devant le tribunal correctionnel de Huy ce mercredi 13 juin. L’affaire concerne des funérailles qui s’étaient déroulées de manière affreuse pour la famille du défunt. L’avocat des deux frères plaidera l’acquittement.  

     « Pour nous c’est une première victoire, affirme Sidney Metior. Nous ne voulons pas d’argent. Nous voulons juste que la vérité éclate. » Sidney Metior et son frère, ainsi que leur épouse, se constitueront parties civiles lors de l’audience du 13 juin. Ils seront assistés par leur avocat Me Jean-Paul Reynders.

    Le 4 septembre dernier, la famille de Sidney Metior avait été profondément traumatisée par la manière dont s’étaient déroulées les funérailles de leur grand-père, August, 92 ans.

    Un cercueil vide

    À l’insu de sa famille, le corps d’August avait … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 06/06/2018

    Source > Aurélie Bouchat sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 06/06/2018

    Le dernier article de février 2018 sur cette affaire > « NOUS IRONS JUSQU’AU BOUT DE CETTE AFFAIRE » sur ce blog > http://hannut.blogs.sudinfo.be

    L’article au grand complet pour les abonnés à l’édition numérique > http://www.sudinfo.be/id58008

  • Imprimer

    HUY-WAREMME-HANNUT > PLUS D’ACCIDENTS CHEZ NOUS CE 1 ER TRIMESTRE SUR NOS ROUTES

    Alors que les chiffres pour la province de Liège sont en baisse, notre région présente une hausse

    L’Institut Vias vient d’actualiser son baromètre de la sécurité routière, en publiant les chiffres des accidents (avec blessés) pour le 1 er trimestre 2018.

    Alors qu’une baisse est observée pour la province de Liège, chez nous, par rapport aux 3 premiers mois de 2017, c’est plutôt une hausse qui est constatée. 

    Comme d’accoutumée, l’Institut Vias (ancien IBSR) fait régulièrement part des chiffres liés aux accidents sur nos routes. Il vient d’ailleurs de publier son dernier baromètre de sécurité : les statistiques liées au premier trimestre 2018. Et, belle surprise, une baisse (de 9 %) du nombre d’accidents est observée en province de Liège, passant de 806 à 736 accidents. « Un niveau historiquement bas pour un début d’année », selon l’Institut, qui observe, « ces 10 dernières années, une baisse de 20 % pour l’ensemble de la province ! »

    Pour l’heure, on ne peut malheureusement pas se réjouir de manière identique en ce qui concerne la région Huy-Waremme-Hannut où, à l’inverse, une hausse est établie. De 117 accidents (avec dégâts corporels) en 2017, 132 ont été constatés pour ces 3 premiers mois, ce qui engendre une hausse aussi au niveau des blessés (+27 par rapport à l’an dernier). Alors qu’on observe une baisse (d’accidents et de victimes) sur l’entité de Huy, on constate une forte hausse à Waremme notamment (cf. tableau ci-contre). Notons tout de même que tous ces accidents ont eu lieu sur le territoire de la commune, autoroutes comprises !

    Vias constate également … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 05/06/2018

    Source > E.D. sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 05/06/2018

    Les statistiques 2012/2016 > LE + D’ACCIDENTS, C’EST À HUY, HANNUT ET WAREMME > A lire sur ce blog > http://hannut.blogs.sudinfo.be

  • Imprimer

    HANNUT > LE HENRI-FONTAINE SORT DE SON LIT > LE CLASSIC TOUR DU HARAS DU RIVAGE ANNULÉ

    Entre 4 à 5.000 personnes étaient attendues ce week-end pour le concours national de jumping

    Au haras du Rivage, rue Raymond Pasleau, à Cras-Avernas (Hannut), c’est la désolation. Suite aux fortes pluies, les pistes comme les boxes des chevaux ont été inondés. Conséquence : le concours national de jumping qui devait se tenir tout ce week-end a dû être annulé. Il est reporté au week-end prochain. 

    Près de 350 cavaliers venus de toute la Belgique étaient attendus ce week-end au Haras du Rivage à Cras-Avernas (Hannut) pour le Classic Tour de Hannut, un concours national de jumping.

    Ce vendredi, dès 8h, une centaine de cavaliers étaient déjà sur place pour les premières épreuves d’obstacles. Elles avaient déjà commencé quand les éléments se sont déchaînés. Sur le coup de 9h15, un violent orage s’est abattu sur le village, provoquant le débordement du ruisseau Henri Fontaine. Très vite, toutes les installations se sont retrouvées noyées sous 15 à 20 cm d’eau. Les pistes sur lesquelles se déroulaient les sauts d’obstacles, comme les boxes des chevaux, les paddocks ou encore les mange-debout du chapiteau dressés pour le public. La jeune propriétaire du Haras, Amélie Snyers, est effondrée. « Nous avions … La suite de l’article sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 02/06/2018

    Source > Marie-Claire GILLET sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 02/06/2018

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/238798

  • Imprimer

    HANNUT > À L’ORCHIDÉE PLAZA > TROIS COMMERCES INONDÉS

    Ce vendredi matin, des inondations ont aussi été enregistrées à l’Orchidée Plaza, rue de Huy, à la sortie de Hannut.

    Dès 9h15, suite aux fortes pluies, l’eau a débordé des avaloirs saturés et dévalé la légère pente de la zone commerciale. Elle s’est ensuite engouffrée dans les trois commerces situés dans la cuvette en contrebas. Aldi, Wibra et la sandwicherie « De vous à moi » ont eu rapidement les pieds dans l’eau, une vingtaine de centimètres selon les victimes.

    Une quinzaine de clients se trouvait au magasin Aldi à ce moment-là. Ils ont été évacués.

    Le magasin Aldi est resté fermé une bonne partie de la journée pour … / …

    Chez Wibra, les dégâts … / …

    A la sandwicherie « De vous à moi, ouverte depuis un peu plus de 3 ans, c’est … / …

    L’article complet dans votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 02/06/2018

    Source > Marie-Claire GILLET sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 02/06/2018

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/238813

  • Imprimer

    LENS SAINT REMY (HANNUT) - MEURTRE DE CHANTAL HUMBLET > SABRINA JOANNES LIBÉRÉE PAR LA CHAMBRE DU CONSEIL

    La chambre du conseil de Huy s’est penchée ce vendredi sur le dossier de Stéphane Médot (37) et Sabrina Joannes (40), inculpés du meurtre de Chantal Humblet, perpétré en mai 2016.

    Le corps sans vie de cette pédicure quinquagénaire sans histoire avait été retrouvé par sa fille, inquiète d’être sans nouvelle de sa maman, à son domicile situé dans le village de Lens-Saint-Remy (Hannut). Elle était ligotée et bâillonnée : les auteurs avaient dérobé son Audi, retrouvée quelques jours plus tard dans les environs.

    L’enquête avait mené vers Stéphane Médot, un ancien braqueur, et Sabrina Joannes, une gardienne de prison en congé maladie, notamment grâce à … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 26/05/2018

    Prévu en assises

    Sabrina Joannes, mère de trois enfants et sans antécédents judiciaires, soutient depuis le début qu’elle a … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 26/05/2018

    La chambre du conseil a décidé de renvoyer les deux devant la cour d’assises de… La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 26/05/2018

    Possible appel

    … / … C’est donc libre, sauf décision contraire en appel, qu’elle répondra de meurtre devant la cour d’assises.

    Source > LWS Sur > votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 26/05/2018

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/235905

    Les trois derniers articles de 2018 sur cette affaire >>>

    08 janvier > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2018/01/08/les-grands-proces-de-2018-pour-huy-waremme-hannut-244917.html

    22 janvier > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2018/01/22/meurtre-de-la-pedicure-a-hannut-sabrina-joannes-sort-de-pris-246092.html

    22 février > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2018/02/02/lens-saint-remy-hannut-meurtre-de-chantal-humblet-une-expert-247027.html

  • Imprimer

    HANNUT - ACCIDENT > UN BLESSÉ DANS UN CRASH ENTRE 3 VÉHICULES

    Ce mercredi, à 11h45, un accident de la circulation s’est déroulé au carrefour formé par la route de Namur et la ruelle Massa, à Villers-le-Peuplier.

    Selon les 1res constatations, un camion -conduit par un Braivois- s’était arrêté au carrefour en attendant de tourner vers Hannut lorsqu’une Fiat Panda -conduite par un homme originaire d’Eghezée- est arrivée sur la route de Namur et a marqué un arrêt pour le laisser passer.

    Un troisième véhicule, une Peugeot Expert, au volant de laquelle se trouvait un Hannutois, arrivait à ce moment-là, sur la même bande de circulation que la Fiat. N’apercevant pas son arrêt, elle a percuté de plein fouet cette dernière, par l’arrière donc. On déplore une personne blessée: elle a été emmenée à la clinique Joseph Wauters de Waremme.

    Les pompiers de la zone de secours de Hesbaye sont également intervenus sur place afin de nettoyer la chaussée de copeaux de bois tombés sur la route. La zone de police Hesbaye Ouest a dressé un constat.

    Source > J.G. et E.D. sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 24/05/2018

    L’article complet & toutes les photos libres en ligne sur > http://www.sudinfo.be/id55579