Communiqués de Presse

  • Imprimer

    HANNUT > CENTRE CULTUREL > DEMANDE DE RECONNAISSANCE (CONTRAT-PROGRAMME 2020-2024).

    Ce vendredi, nous recevions la visite des experts et des inspecteurs de la Culture de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la Province de Liège.

    L'objet de la réunion était la présentation et la défense de notre dossier de demande de reconnaissance (contrat-programme 2020-2024).

    L'enthousiasme des inspecteurs et experts était tel que le renouvèlement de notre reconnaissance me parait, à vrai dire, incontournable. Vendredi, nous n'avons reçu que des éloges et des compliments. Aucune demande de devoir complémentaire n'a été formulée.

    Je voudrais remercier mes chers collègues qui ont réalisé un travail incroyable et formidable. Je remercie notre président pour sa confiance et son soutien permanent, les membres de notre ASBL, la Ville de Hannut et aussi l'ensemble de nos conseillers d'orientation qui ont participé à notre autoévaluation, à notre analyse partagée du territoire et à la création de nos futurs enjeux.

    Un merci particulier à notre président, Jean-Claude Jadot, à Nathalie Landauer et Claude Piette pour leur présence lors de cette rencontre.

    Mille mercis à toutes et à tous!

    Que votre journée soit belle.

    Bien cordialement, > Alain Bronckart (Directeur CCH)

  • Imprimer

    ATTENTION SI VOUS AVEZ CE PRODUIT IKEA CHEZ VOUS: LE MAGASIN RAPPELLE UNE SÉRIE DE PLAFONNIERS EN VERRE

    Alerté par des clients signalant la chute d’abat-jours en verre, Ikea a décidé de rappeler une série de plafonniers du modèle Calypso, annonce mercredi la chaîne d’ameublement.

    Sont concernés les plafonniers Calypso achetés après le 1er août 2016, avec des tampons dateurs de 1625 à 1744. Les clients sont invités à retourner ce produit afin d’en recevoir un nouveau ou d’être remboursés. Il n’est pas nécessaire de montrer son ticket de caisse.

    B9717048530Z.1_20180926072606_000+G73C3SRML.1-0.jpg

    Ceux qui désirent plus d’informations peuvent prendre contact avec l’entreprise au 0800/15.003.

    Source > Alerte info sur > http://www.sudinfo.be/id76743

  • Imprimer

    HANNUT > VERDISSEMENT D’UN ESPACE PUBLIC > RÉAMÉNAGEMENT DU PARC DE LA HALETTE (Droit de réponse)

    Dans le cadre de l’appel à projet « verdissement des places publiques », nous avons soumis à la région Wallonne un dossier concernant le réaménagement du Parc de la Halette.

                    L’appel à projet invitait à « verdir » une place publique à travers la mise en place d’un espace végétal constitué principalement d’espèces comestibles. Le but étant de « faire entrer la nature en ville et d’offrir à la population wallonne tous les avantages que cela représente en matière de qualité de vie ».

                    De nombreuses études ont démontré les bienfaits de la nature en ville sur la santé, l’épanouissement, la cohésion sociale, la qualité de l’air ou encore l’attractivité des quartiers. »

                    La Ville de Hannut a obtenu un subside de 6.922,50€ pour son projet.

                    Le projet initial comportait uniquement la plantation de quelques arbres fruitiers et la pose de dalles de béton engazonné. Au fur et à mesure des réunions, il est apparu indispensable que si nous voulions que les travaux d’aménagement aient un réel impact sur la qualité de vie des habitants et qu’ils soient durables, alors l’investissement devait être plus important.

                    C’est donc un budget final de 60.000€ qui a été dégagé pour l’aménagement du Parc.

    Pourquoi avoir choisi le parc de la Halette ?

                    L’administration communale reçoit régulièrement des plaintes des riverains. Au fils des mois nous avons listé plusieurs problématiques dans ce parc :

    • le parc est insécurisant pour ses usagers
    • les limites des allées en dolomies sont devenues inexistantes
    • le terrain de foot n’est pas utilisé
    • le mobilier urbain est vétuste (mis à part les nouvelles poubelles)
    • une grande partie du parc est ombragée rendant certains arbres en mauvaise santé
    • le sol est à nu dans plusieurs endroits du parc
    • le parc est déserté par une partie de la population vivant pourtant à proximité
    • peu d’activités sont organisées dans le parc
    • le parc est globalement inesthétique.

                    Afin de remédier à ces différentes problématiques le Collège communal a approuvé le 23 janvier 2018 le phasage suivant :

    Phase 1 - L’arrachage des haies, des arbustes et de sapins

                    La majorité des usagers du parc estiment celui-ci insécurisant. Particulièrement à cause des nombreuses haies qui masquent beaucoup d’endroits du parc. La zone du rond-point en est l’exemple le plus flagrant. De n’importe où dans le parc il est difficile de voir si les bancs sont occupés ou non.

                    Environ un tiers du parc est ombragé et nu.

                    La plupart des essences ne sont pas indigènes ou mellifères.

                    C’est pourquoi avant de planter de nouvelles essences comestibles, il nous semble opportun de supprimer toutes les haies ainsi que tous les buissons. Les haies offrent trop de possibilité de se cacher, la plupart des buissons n’ont pas d’intérêt esthétique ou écologique et enfin certains arbres se gênent les uns les autres. Enfin nous espérons que la visibilité gagnée entraine l’arrivée d’un contrôle social et donc la diminution de la délinquance dans le parc.

                    Afin de ne pas donner une impression de vide nous laisseront le massif qui jouxte le terrain de sport pendant environ 2 ans jusqu’à ce que les arbres fruitiers aient pris de l’ampleur.

                    Aucun arbre remarquable ne sera abattu. Les seuls arbres de grande taille abattus seront des sapins qui ne présentent aucun intérêt écologique ou esthétique. Ceux-ci provoquent de l’ombre et nuisent à la santé des autres arbres adjacents.

                    Le choix d’arracher des plantations a été fait en accord avec la région Wallonne et les architectes paysagistes mandatés par celle-ci pour nous apporter des conseils techniques.

                    Les chemins actuellement en dolomie sont problématiques. D’une part ils demandent un entretien conséquent à cause de sa perméabilité aux mauvaises herbes. D’autre part les limites des chemins s’effacent et la dolomie couvre une surface de plus en plus grande.

                    Les chemins vont être redessinés et le reste du parc sera ré engazonné.

    1.jpg                Nous avons opté pour des dalles alvéolées en béton car celles-ci sont les plus adaptées à nos critères. Elles sont solides et dureront dans le temps, c’est donc un investissement à long terme. Elles peuvent supporter le poids des camionnettes et du matériel d’entretien qu’elles contiennent. Elles permettront aux nombreux piétons qui traversent le parc pour se rendre dans les supermarchés du centre de ne pas être emboués en cas de pluie. Enfin elles demandent un entretien réduit et correspondent aux critères de la gestion différenciée.

                    Le placement des dalles et le ré engazonnement entraineront la fermeture du parc durant quelques jours. Nous communiquerons via des panneaux d’information, les réseaux sociaux et un toute-boite avant la fermeture du parc.

                     Un pré fleuri sera planté au centre du rond-point.

                    Celui-ci sera délimité par un cercle de miscanthus.

                    Le long des propriétés de l’Avenue Achille Sonck une haie de Millepertuis sera plantée, des baies sauvages comestibles seront intégrées à cette haie.

                    Dans le coin Nord du Parc, une haie champêtre comprenant, du hêtre du Saule et des fruitiers de mi- ombre (cassissier, noisetier, murier etc…) sera plantée. Du mobilier urbain et des pots d’herbes aromatiques ou de légumes seront placés au centre du parc.

    Des pieds de fruits rouges seront plantés à l’entrée de l’avenue Achille Sonck de façon à inviter les usagers du parc à se servir.

                    Le terrain de foot inutilisé (étendue d’herbe proche des modules de jeux et du terrain de sport) sera transformé en verger, des bulbes de fleurs mellifères y seront plantés.

                    Une ligne de miscanthus sera placée entre le terrain de sport et le chemin  de dalles engazonnées afin de délimiter les deux espaces sans pour autant réduire la visibilité.

                    Deux types de mobilier seront placés. Un marché public pour acquérir un troisième type de bancs plus artistiques sera prochainement lancé.

                    Autour des modules de jeux (qui resteront intacts) le mobilier de la gamme Rio sera adapté aux jeux des enfants. Les bancs imiteront des galets. Les assises seront basses et les couleurs vives. Ils seront disposés autour des jeux et légèrement dans le verger afin d’inviter les enfants à poursuivre leurs jeux sous les arbres.

    Dans le reste du parc du mobilier de la gamme twiist seront disposés.

    3.jpg

    Cette gamme est composée de banc, de fauteuils et de tablettes. Les assises sont prévues2.jpg pour permettre à tout le monde de se relever facilement. Des accoudoirs seront installés sur la majorité des bancs et fauteuils dans le même but. Certains bancs seront placés en vis-à-vis afin de favoriser la rencontre et l’échange entre les usagers du parc. Enfin des tablettes seront disponibles afin d’y déposer un sac, un pic-nic, un jeu des sociétés ou encore sa récolte de fruit effectuée dans le parc.

    Des jardinières colorées contiendront des herbes aromatiques en libre-service. Les jardinières seront de grande taille afin de permettre à tous de cueillir les herbes sans avoir besoin de se baisser.

    4.jpg

    Enfin afin de permettre à chacun de comprendre le projet ainsi que les différentes espèces comestibles proposées dans le parc, un totem sera installé à chacune des trois entrées du parc et des pupitres seront disposés de par le parc à proximité des jardinières et des plantes comestibles. Ces éléments didactiques seront fabriqués sur mesure.

    L’aire de sport

                    En 2019 l’aire goudronnée qui forme actuellement une zone de sport sera refaite à neuf. Le marquage au sol sera lui aussi renouvelé.

    Contact :

    Vous avez des questions ? Vous souhaitez voir les plans en grand format ?

    Service cadre de vie – environnement : environnement@hannut.be

    Tel : 019/63.05.18

    Source > Administration communale de Hannut

    Lire l’annonce précédente > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2018/09/23

    Parc1.png

  • Imprimer

    HANNUT & WASSEIGES > PANNES D’ÉLECTRICITÉ > COMMUNIQUÉ DES DEUX COMMUNES À RESA !

    Cela ne peut plus durer. Il faut trouver une solution immédiate aux coupures d’électricité continuelles.

    Les communes de Wasseiges et Hannut essayent en vain d’avoir une réponse concrète de la part des services techniques de RESA.

    Avec l’appui du Conseiller provincial Jean-Claude Jadot, les Bourgmestres des communes ont pris contact avec la Direction de RESA.

    Ils ont fait part de leur très vif mécontentement face à cette situation inadmissible.

    Apporter une solution par l’enterrement des lignes est bien, mais totalement inappropriée à court terme.

    Dès lors, ils ont reçu l’assurance de recevoir une liste des endroits à problèmes (Élagage) dans les meilleurs délais pour l’ensemble de leur territoire. Il s’agit là d’une exigence de pouvoir obtenir ce répertoire dans les prochaines heures.

    Sur base de celui-ci, si l’intervention de RESA n’est pas définitive, ils prendront les mesures nécessaires par le biais de leurs services afin de résoudre cette situation. Les interventions effectuées par les communes ou leurs partenaires seront facturées à RESA.

    Par ailleurs, les Collèges communaux de Wasseiges et Hannut invite la direction de RESA à venir présenter leur plan d’investissement pour les communes et le calendrier de ceux-ci.

    Thomas COURTOIS                                         Emmanuel DOUETTE

    Bourgmestre de Wasseiges                              Bourgmestre de Hannut

  • Imprimer

    HANNUT > ZONE DE SECOURS HESBAYE > JOURNÉES PORTES OUVERTES ET MISE À L’HONNEUR DE PLUSIEURS POMPIERS

    Ce WE des 8 et 9 septembre ont eu lieu les traditionnelles journées portes ouvertes des pompiers du poste de Hannut et des policiers de la Zone Hesbaye-Ouest.

    Comme chaque année, des centaines de personnes étaient présentes aux nombreuses activités organisées tout au long de la journée du dimanche : balade en vélo, en moto, démonstrations par les services (feu de friteuse, désincarcération, voiture-tonneau, …).

    A cette occasion, plusieurs pompiers ont été mis à l’honneur et les autorités leur ont remis une médaille d’ancienneté (pour 15 ou 20 ans de carrière) ou de retraite délivrée par l’Union Provinciale Liégeoise (antenne de la Fédération Royale des Sapeurs-Pompiers Belges). Le Sergent Eugène Cloesen et le Caporal Roland Deblende ont notamment été salués pour leur carrière remarquable ainsi que M. Léon Bernard qui recevra prochainement de la Légion d’honneur.

    hannut,blog,jcd,mise honneur,pompiers

    Le Commandant de la Zone de secours, le Major Marc Duvivier, a profité de cette occasion pour féliciter les pompiers de la Zone et plus spécifiquement ceux du poste de Hannut pour leur motivation et leur implication au service de la population. Il a souligné qu’ils avaient quasiment tous répondus présents pour participer à ce WE portes ouvertes, preuve d’un véritable esprit de corps.

    La bonne collaboration entre la police et les pompiers a été relevée ainsi que la volonté des autorités zonales de miser sur les pompiers volontaires pour assurer la sécurité de la population.

    Il a enfin terminé son exposé en évoquant les différents investissements réalisés au poste de secours de Hannut au cours de l’année écoulée tant au niveau du poste (sécurisation des entrées, lancement du marché public pour l’extension de la caserne, …) que du matériel (nouvelle ambulance, …).

    hannut,blog,jcd,mise honneur,pompiers

    Monsieur Emmanuel Douette, Président de la Zone de secours Hesbaye, a tenu à : « remercier l’ensemble du personnel de la Zone de secours et la Police pour la qualité de leur travail quotidien parfois au péril de leur vie comme l’ont malheureusement montré les récents drames de Liège et de Spa ».

    Il a également eu une pensée toute particulière pour la famille du Commissaire Roland Dantine, Chef de Corps de la Zone de police Hesbaye-Ouest, trop tôt disparu.

    Source Pour la Zone de secours, Emmanuel Douette (Président) via  Gauthier Viatour

  • Imprimer

    HANNUT RÉACTION DU GRACQ … > ZONES AVANCÉES POUR CYCLISTES À HANNUT

    Pour marquer son désaccord, le GRACQ de Hannut a envoyé une carte postale à chacun des membres du Conseil Communal avec la photo ci-dessus et le texte reproduit ci-dessous

    Un an déjà !

    Le 24 août 2017, le Conseil Communal votait au point 6 la réalisation de zones avancées pour cyclistes rue Zénobe Gramme et rue de Tirlemont.

    Malgré les travaux de peinture du 7 août 2018 visibles sur la photo, cette décision n’a pas encore été prise en compte. Quand pensez-vous que ce sera le cas ?

    Cette carte est envoyée à tous les membres du conseil communal de Hannut

    Contact > hannut@gracq.org Site > www.gracq.org

    Source P.L. pour > Communiqué de presse zones avancées cyclistes Hannut.

  • Imprimer

    UN HANNUTOIS AU BARRAGE DE LA GILEPPE POUR LE TRIATHLON DO SUPERCOUPE

    Ce dimanche 12 août 2018 > Julien APPLINCOURT se classe 9ème en catégorie (Hu 23) lors de l’épreuve de « Triathlon DO »

    02 h 40’ 55‘’pour le hannutois > au « Triathlon DO Supercoupe de la Gileppe Trophy Orbea »  sur le site du barrage.

    Julien (dossard : n°298) se classe 9ème / 22 participants > catégorie (hu 23) et 76ème / 486 inscrits (toutes catégories) dans cette épreuve dont le format était le « Triathlon DO »  = (1.500m natation dans le lac / 46 km à  vélo  / 10 km course  à pied)

    Un superbe résultat pour un triathlète lors de son 2ème  triathlon olympique !

    Bravo Julien !

    Pour toute information concernant la compétition, consulter le site officiel   > 

    https://www.evensi.be/cross-triathlon-gileppe-trophy-orbea-2018-route-55-4845-jalhay/226796207

    & http://www.jogging.org/fr/calendrier/fiche/2017/835

    Source > R.A

  • Imprimer

    PROVINCE DE LIÈGE - SÉCHERESSE > LE GOUVERNEUR DE LA PROVINCE INTERDIT TOUTE UTILISATION DU FEU

    En plus des feux de camp, le Gouverneur f.f. de la province de Liège vient d’interdire une série d’activités susceptibles d’occasionner des départs d’incendie.

    Sont visées, toute manipulation de feu en forêt et ailleurs, l’utilisation de désherbeurs thermiques ou assimilés ou encore le lâcher de lanternes célestes.

    Les barbecues chez les particuliers demeurent autorisés moyennant les élémentaires règles de prudence.

    En juillet, les pompiers de la province sont intervenus près de 400 fois pour des départs d’incendie. C’est cinq fois plus que d’habitude.

    Les contrevenants s’exposent à une peine de prison de 8 à 14 jours ou d’une amende de 26 à 200 €. Concernant les feux d’artifice, le Gouverneur f.f. recommande de les interdire. Mais il laisse l’appréciation aux bourgmestres concernés, sur base d’une analyse des risques approfondie avec les secours.

    Source > B. Libert sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 04/08/2018