villers le peuplier - Page 3

  • Imprimer

    HANNUT > ÉCONOMIE > DE 50.000 À ... 100.000 POULETS > UN PROJET D’EXTENSION AVICOLE

    Un projet d’extension avicole à Villers-le-Peuplier présenté au public ce 31 mai

    Fin des années 90, la famille Wautelet-Coulouse de Villers-le-Peuplier (Hannut) se lançait dans l’exploitation avicole avec un élevage de 50.000 poulets à l’engraissement. Aujourd’hui, elle envisage de doubler sa capacité de production pour atteindre de 100 à 110.000 unités.  

    Une réunion d’information préalable à l’étude d’incidence et à la demande de permis unique pour la construction et l’exploitation de deux poulaillers d’engraissement supplémentaires aura lieu le 31 mai prochain, à 20h. à la salle Oger, rue de la Crosse, 5, à Villers-le-Peuplier.

    Les exploitants, Michaël Coulouse et son épouse Amélie Wautelet présenteront au public leur projet d’extension.

    Actuellement, leur exploitation avicole située chemin de Champiotte à Villers-le-Peuplier est agréée pour une capacité de 50.000 poulets à l’engraissement, répartis dans deux hangars de 25.000 poulets chacun.

    Pour répondre à une demande de viande blanche en constante progression, tant au niveau national qu’international, ils souhaitent doubler leur capacité de production pour atteindre … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 15/05/2018

    … / … Pour Michaël Coulouse, cette diversification comme l’extension de sa production avicole sont aussi devenues nécessaires pour faire face aux difficultés du secteur et notamment au prix du froment dont le prix stagne à 165 euros/tonne. « Et puis, ajoute-t-il, une entreprise qui ne grandit pas finit par mourir »

    Source > Marie-Claire Gillet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 15/05/2018

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/231435

  • Imprimer

    HANNUT- VANDALISME > DES PANNEAUX ROUTIERS RETOURNÉS

    Dans la nuit de vendredi à samedi, rue de Villers et rue de Liège, à Villers-le-Peuplier (Hannut) des petits plaisantins se sont amusés à retourner ou démontés en partie une dizaine de panneaux de signalisation qui se trouvaient en bordure de route.

    C’est un riverain de la rue de Villers qui a prévenu samedi à 9h le bourgmestre Manu Douette. Lequel a envoyé une heure plus tard une équipe d’ouvriers communaux pour rétablir la situation. « Il fallait agir au plus vite. Notamment pour les panneaux indiquant la priorité de droite ou encore la hauteur du pont qui enjambe le contournement de Hannut. Le fait qu’ils ne soient plus visibles exposait les automobilistes à un danger pour la conduite. »

    Le bourgmestre déplore cet acte. « C’est de l’inconscience, il aurait pu occasionner un accident ».

    Rue de Villers : pas la première fois

    Ce n’est pas la première fois que des actes de vandalisme sont signalés rue de Villers. On se souvient qu’en août 2016, ce quartier de Villers-le-Peuplier avait été secoué par la découverte de … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 09/04/2018

    … / … , la Ville compte déposer plainte à la police ce lundi. Ce qui donnera lieu à une enquête de voisinage.

    S’agissant de dégradations sur des bâtiments publics, le ou les auteurs risquent(nt) une amende qui peut aller jusqu’à 500 euros. De quoi faire réfléchir…

    Source > J.G. et M-Cl.G. Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 09/04/2018

    Consulter nos archives sur le sujet sur ce blog > HANNUT - JUDICIAIRE > ILS AVAIENT TAGUÉS DES CROIX GAMMÉES

  • Imprimer

    VILLERS LE PEUPLIER 04 MARS DÎNER AUX MOULES DE L'ASBL CENTRE OGER CHARLIER

    Les membres de l'ASBL Centre Oger Charlier ont le plaisir de vous inviter à leur 13ème dîner aux moules le dimanche 04 mars 2018 à partir de 12h00.

    Villers le Peuplier, salle Oger Charlier, rue de la Crosse N° 5.

     Vous aurez le choix entre deux menus.

    1. Moules-frites 16 € - enfant 10 €.
    2. Vol au vent-frites 14 € - enfant 8 €

    Réservation obligatoire pour le 27 février au plus tard auprès de Mr Vincent Lacanne, rue Dieu le Garde 6a. Tél: 019/51.40.09 - courriel: vincent@coqdespres.be

    L’évènement sur Facebook > https://www.facebook.com/events/310591576130193/

  • Imprimer

    (SUITE) > HANNUT > DEUX JEUNES CONDAMNÉS APRÈS AVOIR TAGUÉ DES CROIX GAMMÉES

    Deux Hannutois âgés de 19 et 20 ans ont été condamnés ce jeudi par le tribunal correctionnel de Huy à des peines de travail de 60 heures après avoir tagué de nombreux bâtiments publics et privés ainsi que des panneaux de signalisation avec des croix gammées.

    La Ville de Hannut, partie civile, a obtenu un dédommagement de 557 euros.

    Le 20 juin 2016, les habitants de Villers-le-Peuplier (Hannut) avaient découvert que deux croix gammées avaient été dessinées la peinture rouge sur un bâtiment public de leur village. D’autres croix gammées étaient apparues entre le 8 et 11 août 2016 au centre de la ville de Hannut. Ces emblèmes nazis avaient été tagués sur des bâtiments publics et privés ainsi que sur des panneaux de signalisation.

    L’affaire avait secoué la région de Hannut, et deux jeunes avaient finalement été arrêtés pour ces faits. L’un d’eux avait ouvertement déclaré aux policiers qu’il était devenu néo-nazi après avoir connu un problème avec un étranger. Il revendiquait ouvertement ses idées racistes et assumait ses discours pronazis.

    Devant le tribunal, ce prévenu avait précisé avoir changé d’attitude depuis les faits et avoir modifié sa position à l’égard des étrangers. «J’ai des amis arabes et j’ai des amis étrangers», avait-il insisté. Le second prévenu s’était attribué un rôle de suiveur en affirmant qu’il n’avait pas mesuré le sens et la portée des emblèmes tagués.

    Le tribunal les a condamnés à des peines de 60 heures de travail ou 3 mois de prison en cas d’inexécution. La Ville de Hannut a obtenu un dédommagement de 557 euros tandis qu’un particulier a été indemnisé pour une somme de 250 euros.

    Source > L’article libre en ligne > http://huy-waremme.lameuse.be/195087

    Le dernier article du 26/01/2018 sur ce blog le sujet > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2018/01/26

    Sur ce blog l’historique des différents reportages consacrés de 2016 :

    Le 10/08/2016 > HANNUT: DES CROIX GAMMÉES TAGUÉES DANS LES RUES DE VILLERS-LE-PEUPLIER sur > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive

    Le 12/08 /2016 > VILLERS LE PEUPLIER (HANNUT) « ILS S’EN FOUTENT ET RECOMMENCENT À TAGUER » > sur > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive

    Le 14/08 2016 > TAGS À VILLERS LE PEUPLIER (HANNUT)> DIDIER HOUGARDY CONSEILLER MR INTERPELLE LE COLLÈGE > sur > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive

    Le 31/08 2016 > HANNUT > LE RAVEL À NOUVEAU TAGUÉ > DE NOUVELLES CROIX GAMMÉES TRACÉES AU SOL > sur > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive

  • Imprimer

    VILLERS LE PEUPLIER 04 MARS DÎNER AUX MOULES DE L'ASBL CENTRE OGER CHARLIER

    Les membres de l'ASBL Centre Oger Charlier ont le paisir de vous inviter à leur 13ème dîner aux moules le dimanche 04 mars 2018 à partir de 12h00.

    Villers le Peuplier, salle Oger Charlier, rue de la Crosse N° 5.

     Vous aurez le choix entre deux menus.

    1. Moules-frites 16 € - enfant 10 €.
    2. Vol au vent-frites 14 € - enfant 8 €

    Réservation obligatoire pour le 27 février au plus tard auprès de Mr Vincent Lacanne, rue Dieu le Garde 6a. Tél: 019/51.40.09 - courriel: vincent@coqdespres.be

    L’évènement sur Facebook > https://www.facebook.com/events/310591576130193/

  • Imprimer

    VILLERS LE PEUPLIER (HANNUT) LE 04 MARS > DÎNER AUX MOULES DE L'ASBL CENTRE OGER CHARLIER

    Les membres de l'ASBL Centre Oger Charlier ont le plaisir de vous inviter à leur 13ème dîner aux moules le dimanche 04 mars 2018 à partir de 12h00.

    Villers le Peuplier, salle Oger Charlier, rue de la Crosse N° 5.

     Vous aurez le choix entre deux menus.

    1. Moules-frites 16 € - enfant 10 €.
    2. Vol au vent-frites 14 € - enfant 8 €

    Réservation obligatoire pour le 27 février au plus tard auprès de Mr Vincent Lacanne, rue Dieu le Garde 6a. Tél: 019/51.40.09 - courriel: vincent@coqdespres.be

  • Imprimer

    HANNUT - JUDICIAIRE > ILS AVAIENT TAGUÉ DES CROIX GAMMÉES

    En aveux, les prévenus ont agi plus par bêtise que par méchanceté. Ils risquent une peine de travail

    Ce jeudi, les auteurs des tags de croix gammées, retrouvées dans la rue de Villers et la rue de la Crosse à Villers-le-Peuplier (Hannut), ont comparu devant le tribunal correctionnel de Huy. Il s’agit d’un Hannutois de 20 ans et d’un Gembloutois de 19 ans.  

    En août 2016, la ville de Hannut et plus particulièrement la rue de Villers et la rue de la Crosse à Villers-le-Peuplier, avaient été vandalisées à plusieurs reprises à l’aide de bombes de peinture rouge et blanche. Des croix gammées avaient été découvertes sur le pont situé en-dessous du contournement mais aussi sur des panneaux de signalisation, une porte de garage, une boîte aux lettres et du mobilier en béton. En septembre 2016, la police de Hesbaye-Ouest avait interpellé les deux auteurs.

    Ce jeudi, lors de l’audience, les deux jeunes hommes ont été invité à se défendre concernant les faits qui leur sont reprochés. Aucun d’eux n’a nié les faits, qu’ils regrettent amèrement. « À l’époque, j’étais dans une mauvaise passe. J’étais … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 26/01/2018

    Symbole de haine

     … / … Aujourd’hui, les deux amis prennent davantage conscience du message porté par de telles dégradations. Le juge Maglioni a toutefois tenu à leur faire la morale. « Vous vous rendez compte que la croix gammée signifie … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 26/01/2018

    … / …. Le plus jeune est retourné vivre chez ses parents et a repris sa vie en main. Le second, un Hannutois père de famille, a revu ses priorités. « J’ai fait des … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 26/01/2018

    … / … ces jeunes ont agi plus par bêtise que par méchanceté et vu l’absence d’antécédents, le parquet requiert pour les deux prévenus une peine de travail avoisinant les 75 heures. En ce qui concerne les parties civiles, le propriétaire de la porte de garage réclame 250 euros à titre définitif, tandis que la Ville de Hannut réclame 1 .000 euros de dédommagements pour le nettoyage des dégradations. Jugement le 22 février.

    Source > Laura Marchese sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 26/01/2018

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/182573

    Sur ce blog les différents reportages consacrés de 2016 :

    Le 10/08/2016 > HANNUT: DES CROIX GAMMÉES TAGUÉES DANS LES RUES DE VILLERS-LE-PEUPLIER sur > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive

    Le 12/08 /2016 > VILLERS LE PEUPLIER (HANNUT) « ILS S’EN FOUTENT ET RECOMMENCENT À TAGUER » > sur > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive

    Le 14/08 2016 > TAGS À VILLERS LE PEUPLIER (HANNUT)> DIDIER HOUGARDY CONSEILLER MR INTERPELLE LE COLLÈGE > sur > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive

    Le 31/08 2016 > HANNUT > LE RAVEL À NOUVEAU TAGUÉ > DE NOUVELLES CROIX GAMMÉES TRACÉES AU SOL > sur > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive

  • Imprimer

    HANNUT: JUSQU'À 7 ANS DE PRISON CONTRE DES TRAFIQUANTS DE DROGUE

    Trois Liégeois impliqués dans l’organisation d’une culture de cannabis à Villers-le-Peuplier (Hannut) et dans un trafic international de stupéfiants ont été condamnés mardi par la cour d’appel de Liège à des peines de 40 mois, 6 ans et 7 ans d’emprisonnement.

    Leur trafic s’était étendu à travers plusieurs pays européens, dont la Suisse.

    Le 11 avril 2016, la police avait démantelé une culture de plus de 1.000 plants de cannabis située dans une maison particulière à Villers-le-Peuplier. L’enquête sur cette cannabiculture, qui employait notamment des ouvriers roumains, avait rebondi après l’audition d’une dame.

    Celle-ci avait formulé des aveux sur son implication, tout en révélant qu’elle était aussi impliquée dans un trafic international de cocaïne alors qu’elle servait de «mule» pour transporter la marchandise dans des pays étrangers. Une cache avait été aménagée sous le siège passager d’une Mercedes. Après observations policières, ce véhicule avait été intercepté à Genève (Suisse) alors qu’un autre conducteur transportait deux pains de cocaïne pour un total d’un kilo.

    L’enquête avait permis de démontrer que de nombreux trajets avaient été effectués depuis la Belgique par cette association de malfaiteurs pour exporter des stupéfiants. Sept auteurs avaient été jugés devant le tribunal correctionnel de Huy pour ces faits. Trois d’entre eux étaient concernés par la procédure en appel.

    En première instance, celui qui avait été désigné comme «le boss» de la bande avait écopé d’une peine de 7 ans et son second avait été condamné à une peine de 6 ans de prison. Après avoir réexaminé l’affaire, la cour a inversé les rôles et les peines entre ces deux hommes.

    Le chef désigné après examen du dossier par la cour a été condamné à 7 ans de prison. Le second a écopé d’une peine de 6 ans. La peine prononcée initialement contre le troisième prévenu a été ramenée de 42 à 40 mois de prison ferme.

    Source libre en ligne > Belga sur > http://www.sudinfo.be/1994001

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/156315

    Les articles précédents sur ce Blog

    1 avril 2016 > HANNUT: DES COUPS DE FEU SUITE À LA DÉCOUVERTE D'UNE PLANTATION DE CANNABIS À VILLERS-LE-PEUPLIER > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2016/04/11

    11 mai 2016 > HANNUT > CULTURE DE CANNABIS (SUITE) JUSQU’À 6 ANS DE PRISON > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2017/05/11

    04 mai 2017 > HANNUT – STUPÉFIANTS > LA PLANTATION DE CANNABIS MÈNE À UN TRAFIC DE COCAÏNE > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2017/05/04

    15 juin 2017 > HANNUT > 150h DE TRAVAIL POUR TRAFIC AVEC DES MINEURS >  http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2017/06/15