pompiers - Page 5

  • Imprimer

    HANNUT: LUDIVINE ACCOUCHE SUR SON DIVAN GRÂCE… À DEUX POMPIERS

    42003488_.jpg

    La Hannutoise Ludivine Franquin a eu droit à un accouchement particulier : elle a dû mettre au monde son fils, Nathan, dans son divan, faute de temps pour aller jusqu’à l’hôpital du Bois de l’Abbaye à Seraing.

    Ce sont finalement deux pompiers ambulanciers de Hannut qui l’ont aidé à accoucher. Et pour les remercier, Ludivine a donné à son fils Nathan, comme deuxième et troisième prénoms, ceux de ses sauveteurs : Alidor et David.

    On se demande déjà si Nathan ne deviendra pas pompier.

    Il y a un an, le 18 septembre précisément, Ludivine Franquin, une Hannutoise de 33 ans enceinte de presque neuf mois, se rend à l’hôpital du Bois de l’Abbaye, à Seraing, pensant être sur le point d’accoucher. «  Finalement, je suis rentrée chez moi avec pour conseil de prendre des médicaments et un bon bain chaud  », explique la toiletteuse pour chiens et chats à Moxhe. Pour se soulager, c’est ce qu’elle fait, en pleine nuit, vers 3 heures. Heure à laquelle elle se rend compte qu’elle avait raison. L’accouchement, c’est pour maintenant.

    «  J’étais certaine que je n’aurais absolument pas pu me rendre à l’hôpital dans mon état déjà bien avancé  », continue Ludivine. «  Mon compagnon, Éric, a téléphoné au « 112 » et les pompiers ambulanciers de Hannut sont arrivés  ». Malheureusement pour Ludivine, eux non plus ne peuvent pas l’emmener, ne serait-ce que jusqu’au CHR de Huy. «  Ils ont vite compris qu’ils allaient devoir faire le travail eux-mêmes  », ajoute la jeune maman. Le premier pompier, qui n’a vécu cette situation qu’une seule fois en vingt ans, part chercher le matériel nécessaire. Le second, qui n’a jamais vécu d’accouchement, reste auprès de Ludivine étendue sur son divan. «  Il n’a pas eu le temps d’aller chercher ses affaires que Nathan était déjà là. Comme un bouchon de champagne que le second pompier a juste eu le temps de rattraper  », sourit la Hannutoise qui, finalement, aura vécu un accouchement tout ce qu’il y a de plus heureux.

    > Notre reportage complet dans nos éditions papiers et numériques de ce mercredi

    Source > Thomas Broux sur > http://www.sudinfo.be/808603 Photo > Th.B

  • Imprimer

    HANNUT> CE DIMANCHE 8 SEPTEMBRE> PORTES OUVERTES POMPIERS & POLICE

    Pompiers.jpg

    De 07 à 12h Randonnée VTT 15,35 & 55 km

    12h Ouverture des stands HORECA (Bar, frites, saucisses)

    13h Ouverture des installations

    13 :30h Visite N°1 des locaux de la Police & du SRI

    13 :45h Démonstration canine N°1

    14h Ouverture buffet desserts

    14 :20h Démonstration « GRIMP » avec évacuation aérienne

    15h Allocution du Bourgmestre, du Capitaine & du Commissaire

    15 :30h Visite N°2 des locaux de la Police & du SRI

    15 :45h Démonstration canine N°2

    16 :20h Démonstration de désincarcération

    16 :30h Visite N°3 des locaux de la Police & du SRI

    16 :45h Démonstration canine N°3

    17 :30h Extinction feu de friteuse

    Stands permanents  > Tour en camion pour les enfants >Baptèmes auto échelle > Prévention incendie > Bar à feu > Parcours masques > Exposition véhicule incendie, Ancêtres & matériels > Château gonflable> Bus de la Croix Rouge.

  • Imprimer

    HANNUT > NOUVEAU CENTRE D'EXERCICES POUR LES POMPIERS

    608593059_.jpg

    Les pompiers de Hannut investiront bientôt l’ancien domaine militaire.

    Ils y ont trouvé un terrain adapté pour faire des exercices, tels que le balisage, l’accoutumance à la chaleur, ou les désincarcérations. Un plus pour les hommes du feu qui pourront s’entraîner tout près de leur caserne.

    Même si le terrain du CPAS qui se trouve à l’ancien domaine militaire, ressemble à une « jungle » actuellement, ce sera bientôt le nouveau centre d’exercices pour les pompiers. Pour l’instant, seul un container y est installé. Mais d’ici six mois, environ, des voitures déclassées, une fausse route, des extincteurs y feront leur apparition. Objectif ? Permettre aux hommes du feu de s’entraîner facilement avec de petits moyens, à quelques minutes de la caserne.

    La suite dans La Meuse Huy-Waremme d’hier mardi.

    Source > Rédaction en ligne sur > http://www.sudinfo.be/785144

  • Imprimer

    HANNUT > APPEL AUX DONS POUR LA CASERNE > PAS UNE ARNAQUE

    1725405705.jpg

    L’amicale des pompiers de la caserne de Hannut vient de créer une initiative unique dans la région.

    Via un toutes-boîtes, ces derniers lancent un appel aux dons. L’argent récolté servira à augmenter le confort dans la caserne, qui est, pour beaucoup de pompiers, un véritable lieu de vie.

    Attention : si vous recevez un courrier des pompiers de Hannut, avec un appel à votre générosité, ce n’est pas une arnaque. Il suffit de passer un coup de fil à la caserne pour s’en rendre compte. « Beaucoup utilisent le nom de pompier pour escroquer les gens. C’est pourquoi, nous avons mis notre numéro de téléphone sur le papier pour rassurer la population », nous indique Raphaël Markus.

    L’utilisation des fonds récoltés sera communiquée lors des journées portes ouvertes.

    La suite dans La Meuse Huy-Waremme d’hier vendredi.

    Source > Rédaction en ligne sur > http://www.sudinfo.be/778025 Photo > SP

  • Imprimer

    HANNUT: MARC DUVIVIER PREND SES FONCTIONS DE COMMANDANT DES POMPIERS CE LUNDI

    1851142734_ID8286058_duvivier_224541_H45P4F_0.jpg

    Depuis le premier novembre, le capitaine Marc Duvivier est officiellement le nouveau commandant des pompiers de Hannut. Mais c’est ce lundi qu’il entre concrètement dans le vif du sujet et prend ses quartiers en Hesbaye.

    “ Tout au long de ma carrière j’ai toujours aimé relever des défis. Après sept ans passés à Huy, dans un corps de pompiers professionnels, j’avais envie de voir comment vivaient les pompiers volontaires ”, indique le nouveau chef des pompiers de Hannut.

    Et Marc Duvivier a bien réfléchi aux implications que cela aurait dans le fonctionnement de sa nouvelle caserne. “ Depuis plusieurs mois, j’ai déjà travaillé avec les officiers de Hannut et Waremme lors des réunions qui encadrent la mise en place des prézones opérationnelles. Au moment de postuler j’avais rencontré ceux qui seront mes seconds: Fabian Fraiture et Alexandre Crasson ainsi que les pompiers. J’ai trouvé des gens qui avaient la passion chevillée au corps. Je suis persuadé qu’ensemble nous ferons du bon travail ”.

    Marc Duvivier ne dissocie pas son travail d’une part de passion pour le mener à bien. “ Diriger des pompiers volontaires, c’est diriger une équipe de gens passionnés qui ont déjà un job et qui font leur métier de pompier en plus. J’ai toujours voulu partager cette passion. Je vais pouvoir le faire à Hannut ”.

    Et puis l’homme aime s’impliquer dans la mise en place de nouveaux projets, une manière de laisser son empreinte dans le système, en quelque sorte.

    “ À Huy, j’ai parfois été frustré par le manque de temps pour mener mes projets à bien. Je pense qu’à Hannut, le rythme de travail sera différent. Ici, j’ai le sentiment que nous pourrons entamer de belles actions, favorables pour le service, la zone et les zones avoisinantes, et surtout de les mener à leur terme. C’est une vraie motivation chez moi ”.

    Et puis Marc Duvivier veut consacrer du temps à sa vie privée.

    “ J’avais envie de voir grandir mes deux filles et d’octroyer plus de temps à ma vie de famille. Choisir la direction d’une caserne telle que celle de Hannut, c’est un peu aller dans ce sens-là. D’ailleurs, je me vois bien acheter un terrain dans la région et, pourquoi pas, m’installer en Hesbaye ”, conclut-il.

    A lire, le reportage dans la Meuse H-W

    Mis à jour le Lundi 5 Novembre 2012 à 06h12 > Photo Alain Demaret par JR

  • Imprimer

    AGENDA > PORTES OUVERTES POMPIERS AU SRI DE HANNUT

    PortesOuvertesPompiers2012.jpg

  • Imprimer

    LE FEU DEUX FOIS À CRAS-AVERNAS (HANNUT)

    imagesCAMUCECB.jpgSamedi un feu de broussaille a dû être maîtrisé à deux reprises à Cras Avernas par les pompiers de Hannut.

    Samedi un peu avant 11 h du matin, les pompiers de Hannut sont intervenus dans un chemin de remembrement perpendiculaire à la route de Landen, non loin de la sortie d’autoroute pour un feu de broussailles. Les moyens habituels ont été déployés : une autopompe et une citerne. Malgré le fait que cette première extinction ait été effectuée dans les règles de l’art, le feu a continué à couver dans la paille et le brasier s’est ranimé dans l’après-midi sous l’effet du vent. Ce qui a conduit à une deuxième sortie des soldats du feu hannutois peu après 14 h. La bonne, cette fois. Il n’y a pas de gros dégâts.

    Source > Sudpresse > Publié le Dimanche 26 Août 2012 à 10h41 > Photo prétexte

  • Imprimer

    AGENDA > HANNUT > PORTES OUVERTES CHEZ NOS AMIS LES POMPIERS

    PortesOuvertesPompiers2012.jpg