pompiers - Page 5

  • Imprimer

    HANNUT CE DIMANCHE 14/09 > PORTES OUVERTES POMPIERS POLICE !

    PortesOuvertesPompiers20141.jpg

  • Imprimer

    SORTIE MATINALE DE LA SRI A HANNUT POUR UNE CHEMINÉE BANCALE RUE DE LANDEN!

    10581165_10204690633452041_1726806464_o.jpg

    Ce samedi matin 26 vers 10h30

     

    10564805_10204690632092007_947212630_n.jpg

    Avec l’aimable complicité & autorisation du Photographe Y.G.

     

  • Imprimer

    UN CHALET D'HABITATION DÉTRUIT DANS UN INCENDIE À BRAIVES

    693194816_B971666973Z_1_20131222124544_000_G041MP1G4_1-0.jpg

    Un incendie s’est déclaré dans la nuit de samedi à dimanche vers 2h du matin dans un chalet d’habitation à Fallais (Braives). Les pompiers hannutois sont intervenus mais le chalet est détruit.

    L’incendie s’est déclaré peu avant 2H dans un chalet d’habitation situé rue Louis Debatty, à Fallais (Braives). Les pompiers de Hannut ont circonscrit l’incendie, mais le chalet est entièrement détruit. Il n’y a pas eu de blessé. L’origine exacte du sinistre est indéterminée, précisent les pompiers.

    Source > Rédaction en ligne sur > http://www.lameuse.be/887429 Photo > Archive DDH

  • Imprimer

    LE MOT DE BRUNO SUR «L'ACTU» > CHAUFFEURS DE BUS & LES POMPIERS.

    Environ-8-000-personnes-ont-manifest-leur-soutien-aux-travailleurs-Seraing-.jpg

    Les deux événements récents ont fait parler d’elle, la grève.

    Celle-ci est un droit fondamental acquis au terme de luttes sociales dures et de longue haleine; ne serait-ce que par respect pour celles et ceux qui ont permis sa reconnaissance juridique, ce droit doit être considéré comme un plus dans une société démocratique ; donc, pas question de toucher à son essence-même.

    Pourtant, au fil du temps, la conception et l’interprétation du droit de grève ont évolué, donnant naissance, dans certains cas, à des dérives choquantes ; son utilisation pour un oui, pour un non, sans préavis légal, suite à des événements d’importance très relative et pour défendre des intérêts trop particuliers, en prenant des populations en otage, est tout simplement inacceptable. Cet usage abusif dévalorise ce moyen ultime et indispensable d’expression de la volonté des travailleurs ; surtout, il contribue à affaiblir la position des ouvriers qui, à l’avenir et à bon escient, en auront besoin dans des combats légitimes pour leur emploi, leurs conditions de vie et de travail, leur dignité.

    CHAUFFEURS DE BUS

    1555725908_ID6321270_tecliege_065308_H33GKU_0.JPG

    «Un jour, la Wallonie va dominer le monde… mais pas demain… il y a grève!!» Cette phrase suscite toujours l’éclat de rire lorsque je la prononce en spectacle. Pourquoi? Parce que les spectateurs, comme les gens «normaux» qui, à la quasi unanimité, sont favorables au droit de grève, se rendent compte que, dans notre Wallonie, certains en font un usage excessif.

    La dernière grève sauvage des chauffeurs de bus liégeois est un exemple frappant de ce que stigmatisent non seulement les patrons mais aussi la grande majorité des usagers. Il est inadmissible et insupportable de prendre le public en otage «par solidarité» avec des travailleurs fautifs alors qu’un dialogue franc et respectueux aurait dû (pu) régler le problème en douceur. Le droit de grève est intimement lié au droit au travail et il est choquant de voir des chercheurs d’emploi être sabotés dans leurs démarches par quelques personnes qui, elles, ont un emploi et abusent de leur position pour bafouer l’esprit du service public et nuire à leurs concitoyens.

    Que les ouvriers d’Arcelor Mittal usent du droit de grève face à un patron truand sans scrupule, d’accord sur toute la ligne. Mais le faire pour défendre l’inacceptable, non, non et non! Il y a dans notre société et plus précisément dans le monde du travail des règles à respecter, des règlement à observer, par les dirigeants et par leur personnel; le droit de grève n’est pas un instrument qui doit permettre de violer en toute impunité les lois et conventions; il a des buts et usages beaucoup plus justifiés, nobles et respectables. En résumé, droit de grève, oui; son usage abusif, non!

     

    POMPIERS.

    Pompiers de Hannut 2013.jpg

    La récente grève des pompiers liégeois et les manifestations de leurs collègues de l’ensemble du pays sont l’expression d’un ras le bol bien compréhensible. Ces hommes, qui risquent souvent leur vie pour protéger leurs concitoyens, méritent des conditions de travail et un statut autres que ceux dont ils «bénéficient» actuellement. Leurs revendications sont on ne peut plus légitimes.

    Pourtant, le capital sympathie dont les pompiers bénéficient largement a été écorné par les excès de quelques excités qui ont, à Liège, brûlé une partie de leur matériel et, à Bruxelles, forcé sauvagement l’accès à la zone neutre aux environs du 16 rue de la Loi. Ce triste constat, entendu à maintes reprises dans différents milieux durant ces derniers jours, risque surtout de nuire à l’ensemble d’une corporation dont les membres, au contraire, se comportent en «chevaliers» du feu et méritent notre respect, notre soutien et notre reconnaissance.

    La violence appelle la violence; et si toutes les personnes qui, un jour ou l’autre, en ont ras-le-bol, pour des raisons justifiées ou pas, se mettent à tout casser, à se comporter en inciviques, en individus non civilisés, en véritables bêtes , où va-t-on? Quel bel exemple pour notre jeunesse!!!

    Source & texte de > Bruno Heureux.

     

  • Imprimer

    UNE TRENTAINE D'INTERVENTIONS DES POMPIERS DANS L'ARRONDISSEMENT DE HUY-WAREMME

    1617603519_B971303447Z_1_20131028183524_000_GDI1EF9B3_1-0.jpg

    Les pompiers de l’arrondissement de Huy-Waremme sont intervenus lundi une trentaine de fois à la suite des vents violents qui se sont abattus sur la Belgique, ont-ils indiqué en fin de journée.

    Les pompiers de Hannut se sont rendu rue du Brou, à Abolens (Hannut), et rue de Huy (N64) à Villers-le-Peuplier (Hannut), pour des arbres ou des branchages qui menaçaient de tomber sur la voie publique. Des arbres se sont couchés sur la N64, à Fallais (Braives), et dans la rue Jean Jaurès, à Ciplet (Braives). A Fumal (Braives), un peuplier est tombé sur des câbles électriques avant de se coucher sur la voirie. Un automobiliste l’a percuté, mais il n’a pas été blessé.

    A Waremme, les pompiers locaux ont notamment été appelés à intervenir rue de la Costale et rue du Moulin où des câbles électriques obstruaient la chaussée. Rue du Roua, à Lantremange, un arbre de 22 mètres a dû être débité après s’être abattu sur la chaussée. Les pompiers de Huy se sont, quant à eux, rendus sur les hauteurs de Huy, à Tihange, ainsi qu’à Villers-le-Bouillet pour des arbres ou des câbles électriques couchés sur les voiries. Les sapeurs de Hamoir ont multiplié les interventions du côté de Ferrières, notamment

    Source > Rédaction en ligne sur > http://www.lameuse.be/845798 Photonews

  • Imprimer

    HANNUT ET WAREMME: LES POMPIERS RECRUTENT DES VOLONTAIRES

    Pompiers de Hannut 2013.jpg

    Dans le but de compléter le cadre zonal suite aux départs en retraite, les pompiers de Hannut et de Waremme vont recruter dans les prochaines semaines.

     

    Il est temps pour ceux qui voudraient porter le casque de pompier d'envoyer leurs lettres de candidature.

    Les candidatures doivent être envoyées aux bourgmestres ou aux commandants des pompiers.

    Les pompiers de Waremme et de Hannut vont procéder à une sélection qui débouchera sur l'engagement de certains des candidats et à la constitution d'une réserve de recrutement. «   À Hannut, nous avons assoupli le règlement organique afin de permettre de combler certains manques au niveau du cadre hiérarchique moyen qui concerne les caporaux, les sergents et les adjudants »   , indique le président de la Zone d'Incendie Numéro 1 en Province de Liège, le bourgmestre de Hannut, Hervé Jamar.

    «  À Waremme, le cadre s'étiole par le départ naturel des anciens en retraite. Il est absolument nécessaire que nous organisions un recrutement pour compléter notre cadre d'une quarantaine d'hommes   », relate le capitaine Yves Berger.

    Les sélections seront organisées dans les prochaines semaines et se dérouleront en plusieurs phases. La première consiste en plusieurs épreuves. Ensuite un entretien avec les candidats évaluera les motivations de chacun.

    Pour accéder à l'épreuve de sélection, chaque candidat doit être âgé de 18 ans accomplis, fournir un certificat médical d'aptitude au métier de pompier et motiver sa candidature par une lettre de motivation.

    Les dossiers doivent être rentrés aux bourgmestres des communes ou aux capitaines Berger pour Waremme et Duvivier pour Hannut dont vous trouverez les adresses ci-contre.

    Contacts Hannut

    Cabinet du Bourgmestre : 019/51.93.94 – bourgmestre@hannut.be

    Pompiers : 019/51.68.38 – pompiers@hannut.be

    Le reportage complet dans la Meuse Huy-Waremme d’hier lundi 16 septembre.

     

    Source > Rédaction en ligne sur > http://www.sudinfo.be/811884

     

     

  • Imprimer

    HANNUT: LUDIVINE ACCOUCHE SUR SON DIVAN GRÂCE… À DEUX POMPIERS

    42003488_.jpg

    La Hannutoise Ludivine Franquin a eu droit à un accouchement particulier : elle a dû mettre au monde son fils, Nathan, dans son divan, faute de temps pour aller jusqu’à l’hôpital du Bois de l’Abbaye à Seraing.

    Ce sont finalement deux pompiers ambulanciers de Hannut qui l’ont aidé à accoucher. Et pour les remercier, Ludivine a donné à son fils Nathan, comme deuxième et troisième prénoms, ceux de ses sauveteurs : Alidor et David.

    On se demande déjà si Nathan ne deviendra pas pompier.

    Il y a un an, le 18 septembre précisément, Ludivine Franquin, une Hannutoise de 33 ans enceinte de presque neuf mois, se rend à l’hôpital du Bois de l’Abbaye, à Seraing, pensant être sur le point d’accoucher. «  Finalement, je suis rentrée chez moi avec pour conseil de prendre des médicaments et un bon bain chaud  », explique la toiletteuse pour chiens et chats à Moxhe. Pour se soulager, c’est ce qu’elle fait, en pleine nuit, vers 3 heures. Heure à laquelle elle se rend compte qu’elle avait raison. L’accouchement, c’est pour maintenant.

    «  J’étais certaine que je n’aurais absolument pas pu me rendre à l’hôpital dans mon état déjà bien avancé  », continue Ludivine. «  Mon compagnon, Éric, a téléphoné au « 112 » et les pompiers ambulanciers de Hannut sont arrivés  ». Malheureusement pour Ludivine, eux non plus ne peuvent pas l’emmener, ne serait-ce que jusqu’au CHR de Huy. «  Ils ont vite compris qu’ils allaient devoir faire le travail eux-mêmes  », ajoute la jeune maman. Le premier pompier, qui n’a vécu cette situation qu’une seule fois en vingt ans, part chercher le matériel nécessaire. Le second, qui n’a jamais vécu d’accouchement, reste auprès de Ludivine étendue sur son divan. «  Il n’a pas eu le temps d’aller chercher ses affaires que Nathan était déjà là. Comme un bouchon de champagne que le second pompier a juste eu le temps de rattraper  », sourit la Hannutoise qui, finalement, aura vécu un accouchement tout ce qu’il y a de plus heureux.

    > Notre reportage complet dans nos éditions papiers et numériques de ce mercredi

    Source > Thomas Broux sur > http://www.sudinfo.be/808603 Photo > Th.B

  • Imprimer

    HANNUT> CE DIMANCHE 8 SEPTEMBRE> PORTES OUVERTES POMPIERS & POLICE

    Pompiers.jpg

    De 07 à 12h Randonnée VTT 15,35 & 55 km

    12h Ouverture des stands HORECA (Bar, frites, saucisses)

    13h Ouverture des installations

    13 :30h Visite N°1 des locaux de la Police & du SRI

    13 :45h Démonstration canine N°1

    14h Ouverture buffet desserts

    14 :20h Démonstration « GRIMP » avec évacuation aérienne

    15h Allocution du Bourgmestre, du Capitaine & du Commissaire

    15 :30h Visite N°2 des locaux de la Police & du SRI

    15 :45h Démonstration canine N°2

    16 :20h Démonstration de désincarcération

    16 :30h Visite N°3 des locaux de la Police & du SRI

    16 :45h Démonstration canine N°3

    17 :30h Extinction feu de friteuse

    Stands permanents  > Tour en camion pour les enfants >Baptèmes auto échelle > Prévention incendie > Bar à feu > Parcours masques > Exposition véhicule incendie, Ancêtres & matériels > Château gonflable> Bus de la Croix Rouge.