maison - Page 4

  • Imprimer

    HANNUT CE VENDREDI 29/04 > VERNISSAGE EXPOSITION ARTISTIQUE « VIE ET COULEURS »

    Vernissage : le 29 avril à 20h à La Maison de la Laïcité «Henri Daix» de Hannut asbl en partenariat avec le cercle de promotion d’artistes « Vie et Couleurs »

    Peintres :

    Francine Balate, Véronique Philippe, Anne Volpe, Danielle Bellefroid

    Sculpteurs :

     Dominique Petit, Francine Balate

    L’exposition sera accessible de mai à juin 2016 aux heures affichées à la ML Hannut.

    Maison de la Laïcité de Hannut, rue Albert 1er, 112 • 4280 Hannut

    Anne Volpe Editrice responsable : Josette Piron - Rue Albert 1er, 112 à 4280 Hannut

    Danielle Bellefroid > Renseignements et réservations 019/51 41 68 • 019/69 82 43 • 0473/60 37 42

  • Imprimer

    HANNUT > CONFÉRENCE CE 15 AVRIL À 19H > QUELLE PLACE POUR LA FEMME DANS LA SOCIÉTÉ DE DEMAIN ?

    La Maison de la Laïcité «Henri Daix» de Hannut asbl vous invite au débat citoyen autour d’un repas

    Venez débattre autour de la question « Quelle place pour la femme dans la société de demain ? »

    Ce débat se fera autour d’un repas : spaghetti bolognaise et charlotte au chocolat.

    PAF > 15€

    Renseignements et réservations : 019 51 41 68 > 019 69 82 43 > 0473 60 37 42

    Maison de la Laïcité de Hannut > Rue Albert 1er, 112 > 4280 Hannut

  • Imprimer

    CE MARDI 22 MARS À 20H> CONFÉRENCE > A QUI PROFITE LA DETTE (PUBLIQUE) ? MAISON DE LA LAÏCITÉ DE HANNUT

    Grégory DOLCIMASCOLO, professeur de latin-grec et proviseur à l’Athénée Royal de Visé-Glons.

    Jacques GASPERS, ancien professeur de chimie et de morale et ancien préfet des études

    Tous deux membres de la plateforme nationale de l’Audit Citoyen de la Dette publique (ACiDe) militant dans la locale de Liège.

    Depuis l’Antiquité, la dette publique est un moyen au service du pouvoir. Nous allons tenter de vous montrer en quoi la dette publique est l’alibi qui nous présente le dogme de l’austérité comme une mesure nécessaire et légitime, quitte à bafouer la démocratie. Indignation garantie!

    Renseignements et réservations : > 019 51 41 68 > 019 69 82 43 & 0473 60 37 42

    PAF 5€

    Adresse du jour > Maison de la Laïcité de Hannut > Rue Albert 1er, 112 > 4280 Hannut

  • Imprimer

    HANNUT > VENDREDI 04/12 > CONFÉRENCE > LA PROBLÉMATIQUE DES RÉFUGIÉS

    En fait-on trop ? Pas assez ? Pas bien ?

    Sommes-nous concernés ?

    Ce débat se fera autour s’un repas : Stoemp aux poireaux - Stoemp aux carottes > PAF : 15€

    Possibilité de visiter l’exposition «L’exil en dessins» réalisée par le Centre d’Action Laïque de la Province de Liège

    À la Maison de la Laïcité de Hannut > Rue Albert 1er, 112 > 4280 Hannut

    Renseignements et réservations : 019/51 41 68 > 019/69 82 43 & 0473/60 37 42

  • Imprimer

    LA MAISON DES JEUNES HANNUT VOUS INVITE À SA JOURNÉE PORTES OUVERTES.

    11233528_599206300182359_2608724030440034168_n.jpg

    Samedi 30 mai à partir de 14 h > Rue M. Withofs 1, 4280

    Au programme :

    Petite restauration, bar à bières spéciales, spectacle de danse, concert de la Teenage Rock Team et after 80's-90's assuré par l'équipe d'animation.

    On espère vous y croiser nombreux

    Source > https://www.facebook.com

    Journée "portes ouvertes" à la Maison des Jeunes de Hannut ce samedi 30 mai !

    Venez découvrir les activités proposées aux jeunes de la région tout au long de l'année, découvrez nos ateliers et nos stages

      Rencontrez les animateurs et découvrez notre centre d'accueil

      Partagez un verre et un pain saucisse avec les jeunes, découvrez leur vie à la MJ

      Venez assister aux spectacles de danse et de musique des jeunes de la MJ, venez les soutenir et les applaudir!

    RENDEZ-VOUS DÈS 14H00 - ENTREE GRATUITE

    - Bar à bières spéciales et petite restauration -

    18h00 - Spectacle de Danse

     20h30 Concert "Teenage On Stage" par la Teenage Rock Team

     22h00 - After party 80's-90's assurée par l'équipe d'animation

    Plus d'Informations : info@mdjhannut.be  - 019 51 33 16

  • Imprimer

    HANNUT: UNE MAISON DOIT ETRE ABATTUE SUITE A UN ACCIDENT DE VOITURE

    217841311_B975148766Z_1_20150329130437_000_GSV483NOU_1-0.jpg

    Une voiture a percuté dimanche matin une maison d’habitation située le long de la rue de Tirlemont, à Hannut.

    Le bâtiment sera abattu dans la journée.

     

    43781150_B975148766Z_1_20150329130437_000_GSV483NTJ_1-0.jpg

     

    Les pompiers de Hannut ont été appelés dimanche en … Lire la suite ici ...

    Source > Ddh sur > http://www.lameuse.be/1251019

  • Imprimer

    PROFILS BRANCHES POUR MAISONS CONNECTEES

    Domotique_2015_03_02_shutterstock_205477615.jpg

    La domotique est en plein boom.

    Ces services qui rendent nos maisons ultra connectées vont assurément générer (ou remplacer) de nombreux emplois. Les jeunes candidats, cependant, ne se bousculent pas...

    Elle s'installa confortablement derrière son volant, après une intense journée de travail. Elle prit son smartphone et appuya sur l'icône « retour à la maison ». Elle savait qu'à son arrivée, dans une heure, les radiateurs seraient à bonne température, qu'elle n'aurait même pas à appuyer sur un bouton pour ouvrir le garage : la localisation GPS activerait le mécanisme à 500 mètres de son domicile. Il faudra que la prochaine fois, je pense à me programmer un bain chaud, se dit-elle.

    Pareil scénario, futuriste il y a dix ans, ne constitue sans doute pas encore le quotidien de chacun d'entre nous. Mais force est de constater que la domotique, qui permet de piloter et de programmer à distance les principaux services de la maison, connaît une forte croissance. La gamme de produits ne cesse de s'étendre, et certains électriciens et chauffagistes tentent d’intégrer avec plus ou moins de succès cette offre dans leurs prestations.

    À vrai dire, ils n'ont pas trop le choix, commente Thierry Waroquier, de la société Domotique Computer Électricité, active notamment dans l'importation mais aussi dans la formation au protocole KNX – qui tend à uniformiser les standards afin que tous ces appareils parviennent à communiquer. Tout comme un mécanicien automobile ne peut quasiment plus intervenir aujourd'hui sur une voiture sans un ordinateur, il arrivera un moment où l'électricien ne comprendra plus rien à un tableau électrique s'il ne se met pas à niveau, assure-t-il.

    D'autant que le marché potentiel est, semble-t-il, énorme. On pense bien sûr aux habitations mais aussi à la gestion des magasins, des ateliers, des immeubles, poursuit Thierry Waroquier. La domotique n'est pas seulement un gadget permettant d'augmenter le confort. Elle génère aussi de substantielles économies d'énergie et contribue à la sécurité, entre autres.

    Le propos est confirmé chez Cofely, une grosse filiale du groupe GDF Suez spécialisée dans les services aux entreprises. Tout ce qui a trait à la gestion intelligente est en plein boom, assure Kristof Scheldeman, porte-parole. Nous l'avons nous-mêmes appliquée à notre nouveau bâtiment, à Bruxelles, où travaillent plus de 3 000 personnes. Toute la gestion de l'énergie y est automatisée au départ de capteurs qui enclenchent des procédures relatives à l'éclairage ou la climatisation par exemple.

    Des formations spécifiques indispensables

    Recrutant majoritairement des profils techniques, Cofely propose à ses collaborateurs, en ces domaines, de nombreuses formations en interne. C'est indispensable car la technologie évolue très vite et il faut constamment se remettre à niveau, poursuit Kristof Scheldeman. Du reste, il n'y a pas encore beaucoup de formations spécifiquement centrées sur de telles applications. De fait, l'offre ne semble pas pléthorique. Les fournisseurs proposent certes des formations à leurs produits, l'IFAPME et le Forem proposent eux aussi des formules mais, du côté de l'enseignement supérieur, rares sont les cursus qui y sont spécifiquement dédiés.

    À notre connaissance, nous sommes les seuls au sud du pays à proposer un bachelier en domotique, confirme Étienne Gravy, de la Haute École Louvain en Hainaut (HELHa) qui dit pourtant disposer d'un matériel de pointe en la matière. Cela s'explique en partie par le fonctionnement de l'enseignement supérieur dans le cadre d'enveloppes fermées, ce qui réduit la marge pour proposer de nouvelles formations. Mais le plus curieux, c'est que nous ne sommes pas submergés par les candidatures : 45 étudiants en première année, ce n'est tout de même énorme vu les débouchés. Ce défaut d'attractivité, qui touche évidemment de nombreuses formations techniques, est d'autant plus regrettable que nous n'en diplômons qu'un nombre encore plus réduit : 25 à 30, car il s'agit tout de même d'une formation exigeante... du moins pour des étudiants qui nous arrivent en ne maîtrisant pas les bases en mathématiques. Mais sans doute est-ce là un plus vaste débat...

    Source > Benoît July > Texte: Benoît July sur > http://www.references.be

  • Imprimer

    HANNUT: VIOLENT INCENDIE DANS UNE MAISON A CAUSE D'UN COMPTEUR ELECTRIQUE

    1832121826_B974752425Z_1_20150211105909_000_GRS3VA1S9_1-0.jpg

    Une maison a été détruite dans un incendie survenu mercredi matin à Thisnes (Hannut), a-t-on appris auprès des pompiers locaux.

    Les pompiers de Hannut ont été appelés à intervenir vers 7h dans une habitation située rue … Lire la suite ici ...

    Source > Rédaction en ligne sur > http://www.sudinfo.be/1210404 Photo > Google Street View