hannut - Page 5

  • Imprimer

    BLEHEN (HANNUT) DU 20 AU 24 AOUT > STAGE ANIMATEUR RADIO AVEC RADIO COMPILE & LA MJH !

    Du 20 au 24 août, Radio Compile et la Maison des Jeunes vous proposent un stage dédié aux métiers de la radio > Avec >  animation, réalisation, journalisme… un gros passage en revue en compagnie de l’équipe de votre web radio hannutoise.

    Quatre jours pour apprendre à faire de la radio

    Tu as comme passion les métiers de la radio, d’animateur radio ou tu es simplement curieux de voir l’envers du décor ?

    Ce stage est taillé pour toi ! > Encadré par l’équipe de Radio Compile, tu découvriras tous les aspects de cet univers ! Au programme, réalisation et préparation d’une émission, investigations journalistiques, gestion de tout l’aspect technique…

    Le stage se clôturera par un direct diffusé sur le net sur le site de Radio Compile !

    Stage réservé aux jeunes à partir de 12 ans.

    Nombre de places limité – inscriptions obligatoires > PAF 50€

    Infos et inscriptions : contact@mjhannut.be  ou 019/51 33 16

    Remarque : Les trajets possibles et gratuits au départ de la MJ Hannut et Avernas depuis la MJ jusqu’à Blehen

    Organisateur > Maison des Jeunes de Hannut

    Lieu  > Radio Compile Rue du Château 21 Blehen, Liège 4280 Belgique + Google Map  > Site Web : http://www.radiocompile.net

    Source > http://mjhannut.be/agenda/animateur-radio/

  • Imprimer

    LES 25 ET 26 AOÛT > BALADES BRAIVOISES ET BURDINNOISES > 110 EXPOSANTS ET 35 SITES.

    Les 25 et 26 août 2018 dans les villages des entités de Braives et de Burdinne. Plus de 110 exposants et 35 sites.

    Les balades Braivoises et Burdinnoises mettent le nez dehors cette année, en effet s'ajoutent aux ateliers et maisons ouvertes..., les jardins avec des disciplines artistiques nouvelles.

    DEDANS, DEHORS, à pied, à cheval, en vélo, en Segway et ou en voiture, tout est permis et possible pour accéder au merveilleux travail de l'artiste.

    Nous voici déjà à la 10 ème édition des Balades Braivoises, depuis 1999, ce parcours d'artistes biennal fait partie des manifestations phares s’inscrivant dans notre paysage culturel. Depuis 6 ans, elles présentent aussi des artistes de l’entité de Burdinne et sont devenues les Balades Braivoises et Burdinnoises

    LES PASSIONS SE PARTAGENT…

    Ouvert aux jeunes talents ou aux artistes déjà confirmés, l’art se découvre sous de multiples formes : peinture, sculpture, photographie, vidéo…

    D’édition en édition, les Balades Braivoises et Burdinnoises recueillent un véritable succès. Elles permettent de découvrir des sites habituellement inaccessibles au public (ateliers d’artistes, fermes, églises, salles paroissiales,…) et d’établir un contact direct avec les exposants. Le samedi 25 de 14h à 19h et le dimanche 26 de 10h à 19h

    Découvrez la carte des Balades > http://www.culture-braives-burdinne.be/agenda

    Les exposants par village, au départ de la maison de village d’Avennes :

    >>>  Avennes
    >>>  Ville-en-Hesbaye
    >>>  Ciplet
    >>>  Hannêche
    >>>  Oteppe
    >>>  Marneffe
    >>>  Fumal
    >>>  Fallais
    >>>  Latinne
    >>>  Tourinne
    >>>  Braives

    A voir en ligne sur > http://baladesbraivoises.org/les-exposants/

    Comment se procurer le plan du parcours ?

    Le plan du parcours est vendu au prix de 5 € et est accompagné d’un badge, un par famille suffit.

    Cette petite contribution de votre part, nous permet de financer ce beau projet, alors n’oubliez pas de l’acheter !

    Ceux-ci seront disponibles au départ de la Maison de village d’Avennes et dans un point de vente par village.

    D’ici là, découvrez notre carte interactive !

    A voir en ligne sur > http://baladesbraivoises.org/en-pratique/

    LE SITE GÉNÉRAL DE L’ ÉVÉNEMENT > http://baladesbraivoises.org/

  • Imprimer

    BIEN-ÊTRE ANIMAL EN WALLONIE> FACEBOOK > ON PEUT DONNER SON CHATON MAIS EN GROUPE FERMÉ

    Le ministre Carlo Di Antonio a voulu préciser une loi qui n’était pas vraiment bien comprise

    Pour sortir du flou prévalant depuis plus d’un an, Carlo Di Antonio vient de préciser la réglementation relative à la publicité en matière de commercialisation d’animaux. Il souligne par exemple que La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 09/08/2018

    Les refuges exceptés

    « En dehors du cadre des réseaux sociaux », précise-t-il, « le dispositif entré en vigueur le 1 er avril 2017 n’est pas modifié : la publicité pour la vente ou le don d’un animal reste autorisée uniquement dans des revues spécialisées ou sur des sites internet spécialisés reconnus par l’administration. L’interdiction s’applique à tous les autres supports : journaux, toutes-boîtes, magazines, sites internet généralistes, réseaux sociaux, valves dans les lieux publics… »

    Le ministre ajoute que les refuges agréés pourront toujours publier des annonces visant le replacement de leurs animaux en dehors d’un site ou d’une revue spécialisée. « Les refuges exerçant une activité d’intérêt public, il importe de les soutenir dans cette mission ».

    De même, en ce qui concerne la publicité visant la commercialisation d’animaux de production, celle-ci sera toujours possible sur les revues et sites internet destinés au secteur agricole au vu du caractère professionnel non propices aux achats impulsifs.

    Et les réseaux sociaux ? La réponse du ministre : « La publicité est autorisée sur Facebook mais uniquement dans un groupe fermé et selon deux cas de figure » . Les cas de figure ? Les voici :

    Pour tous,

    La publicité est autorisée lorsqu’elle vise exclusivement le don d’animal.

    Pour les éleveurs agréés

    La publicité est autorisée quand elle vise exclusivement la commercialisation d’un animal né au sein de leur élevage.

    Pour chaque annonce, que ce soit pour le don ou la commercialisation d’animaux, elle doit être accompagnée des mentions suivantes :

    >1. Le nom et le prénom de l’annonceur ;

    >2. Le numéro de téléphone ou le courriel de l’annonceur ;

    >3. Le numéro d’agrément lorsque l’annonceur est le gestionnaire d’un établissement agréé ;

    >4. L’espèce de l’animal, sa race, son âge, son genre ;

    >5. Le cas échéant, le numéro d’identification de l’animal ;

    >6. Le cas échéant, le statut d’animal stérilisé ;

    >7. S’il s’agit d’une vente ou d’une cession à titre gratuit.

    Pas un jouet

    Sur chaque annonce, il est obligatoire aussi de faire figurer la mention suivante : « Un animal n’est pas un jouet. L’achat ou l’adoption d’un animal se fait en pleine conscience des responsabilités qui incombent à son nouveau propriétaire. L’abandon d’un animal constitue une infraction susceptible de poursuites pénales ou administratives. »

    « Ma volonté », conclut le ministre, « est de… La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 09/08/2018

    DEUX AUTRES ARTICLES sur la page également > A savoir :

    L’avis du ministre  > « Un acte mûrement réfléchi » 

    Que risquez-vous ? > Entre 50 € et … / …

    Source > Pierre Nizet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 09/08/2018

  • Imprimer

    GRAND-HALLET (HANNUT) > DIMANCHE 12 AOÛT > FESTIVAL DE VISITES GUIDÉES INSOLITES

    Niché dans la vallée du ruisseau Henrifontaine, Grand-Hallet est l'un des 17 villages de la commune de Hannut.

    Son histoire multimillénaire est liée à partir du Moyen Age au Duché de Brabant et aux grands domaines ecclésiastiques liégeois. Les matériaux locaux comme le tuffeau et le silex lui confèrent toute son authenticité.

    Venez découvrir l'église Saint-Blaise, les anciennes fermes, le moulin médiéval et les bâtiments du 19e siècle, décrypter les dates cachées dans les expressions gravées sur les pierres, retracer l'évolution du paysage et aller à la rencontre de ceux qui l'ont façonné.

    • Dimanche 12 août à 10h et 14h
    • 4 € par personne
    • Départ : Eglise Saint-Blaise, parking rue Mayeur J. Debras - 4280 Grand-Hallet
    • Info : 085 21 21 71 - 085 21 29 15 - www.patrimoine-pays-mosan.sitew.com

    Ce vaste territoire, situé en Province de Liège, se compose de 27 communes allant de la Hesbaye au Condroz en passant par la vallée de la Meuse.

    Outre son patrimoine remarquable et ses sites naturels d'exception, cette région rurale, chère aux amateurs de promenades, vous invite à savourer la richesse de sa gastronomie, à vous délecter de ses produits de bouche, à vous ressourcer dans l'un de ses hébergements touristiques ou à participer à l'une des nombreuses manifestations qui égayent les mois et les saisons.

    Que vous soyez visiteur d'un jour ou de séjour, c'est à une véritable expérience touristique que nous vous convions.

    Une organisation > Maison du Tourisme Terre de Meuse > info@terres-de-meuse.be  > https://www.terres-de-meuse.be/

    Illustration > JCD

  • Imprimer

    DÈS CE JEUDI 09/08, LES COMMERÇANTS NE PEUVENT PLUS FAIRE PAYER DE SUPPLÉMENT BANCONTACT AUX CONSOMMATEURS

    Dès ce jeudi, les commerçants ne peuvent plus faire payer aux consommateurs des suppléments s’ils payent via bancontact.

    La Chambre avait approuvé en juin un projet de loi qui supprime les suppléments en cas de paiement électronique. Cette mesure entre en vigueur dès demain.

    À partir de ce jeudi, les consommateurs ne devront en effet plus payer de suppléments lorsqu’ils font usage des cartes bancaires les plus courantes, même pour les petits montants ou les achats sur internet.

    Par ailleurs, la responsabilité incombant à l’utilisateur en cas de vol, perte ou fraude est ramenée de 150 à 50 euros.

    Dans certains secteurs, les marges obtenues sur la vente de certains produits ou services sont très faibles, par exemple les journaux. La transposition de la directive n’empêchera toutefois pas un commerçant de pouvoir refuser les paiements avec carte bancaire ou de pouvoir accepter les paiements avec carte bancaire qu’à partir d’un certain montant minimum.

    Source en ligne libre de Belga > http://www.sudinfo.be/id69004

  • Imprimer

    HANNUT: UN OUVRIER DU SERVICE TRAVAUX SUR LA LISTE PS

    Ce samedi, à la maison provinciale, le PS de Hannut a présenté à ses affiliés ses candidats pour le scrutin communal d’octobre.

    Sans surprise Carine Renson, l’échevine sortante des affaires sociales, emmène la liste.

    Parmi les nouvelles têtes qui y figurent, Lucien Roelands, ouvrier communal et délégué syndical du service travaux de la ville.

    …/ …

    L’article complet en ligne avec la liste des candidats sur > http://huy-waremme.lameuse.be/263202

    Source > Marie Claire Gillet sur > http://huy-waremme.lameuse.be

    Photo > Seule absente sur la photo, Odette Sérafin. > DR

    Lucien Roelands au centre

  • Imprimer

    BIEN-ÊTRE ANIMAL > STÉRILISATION DES CHATS > LES REFUGES DÉBORDENT !

    Elle était nécessaire mais la mesure prise par le ministre Di Antonio dope les abandons de chats

    Comme chaque année, le nombre de chiens et chats abandonnés dans les refuges durant les vacances d’été reste beaucoup trop important.

    high_d-20180807-GF13PT.jpgMais cette fois, les chiffres battent tous les records. À tel point que certains refuges affichent complet. Et se voient dans l’obligation de refuser les animaux abandonnés par manque de place et de moyens.  

    Une situation que ne comprennent pas toujours les futurs ex-propriétaires d’animaux. Le refuge Waterloo Help Cats en a fait les frais la semaine dernière. « Nous nous sommes fait littéralement insulter à cause d’un refus.

    Des personnes excédées qu’on ne prenne pas les chatons (trouvés), qui ne savent bien entendu pas les garder (tous allergiques, pas de pièce disponible…), qui ne veulent pas faire des kilomètres ou payer quoi que ce soit », s’insurgent les responsables du refuge sur Facebook.

    30 % en plus

    Même constat au refuge « Sans Collier » à Perwez. « On a plein de chatons et de chats adultes qui attendent. Pour l’instant, on ne peut même plus en accueillir, la situation est vraiment critique. On a une forte hausse des abandons, qui ont augmenté de 30 % cette année », déplore Sébastien De Jenge, le directeur de l’ASBL. Il s’estime toutefois chanceux par rapport à d’autres structures, plus petites.

    « On a de nouveaux bâtiments qui nous permettent d’augmenter la capacité. Mais ce n’est tout de même pas suffisant. On a accueilli plus de 250 chats depuis début juin ! Et on a vraiment l’impression que ça ne s’arrête pas », commente-t-il.

    Cette forte croissance s’explique par plusieurs raisons. Tout d’abord la météo favorable. « L’hiver n’a pas été très rude et on a un bel été, donc la saison est étalée. Une mère peut par conséquent mettre bas une fois de plus », analyse le directeur.

    Deuxième raison évoquée à cette surpopulation féline : la stérilisation de chats qui vient d’être rendue obligatoire par le ministre Di Antonio. « Il faut donc encore s’attendre à quelques années de galère avant de voir un effet sur les abandons. Les gens ne veulent pas toujours mettre les moyens pour la stérilisation… Mais on sera gagnant sur le long terme. Quand les chats qui seront passés chez nous seront stérilisés, ça ira mieux. Il n’y a pas d’autres solutions car le problème est croissant et grave. Il fallait intervenir avec une mesure comme ça qui est assez forte », estime Sébastien De Jenge.

    La fin des annonces

    Enfin, le troisième facteur concerne l’interdiction de publication sur les réseaux sociaux pour les adoptions.

    « C’est un facteur aggravant car avant on pouvait publier une petite annonce et les gens pouvaient avoir un chaton pour rien. Aujourd’hui, la loi exige que vous cédiez l’animal stérilisé et pucé.

    Les animaux qui, avant, trouvaient un adoptant sur les réseaux sociaux se retrouvent donc chez nous », déplore Natascha Deineko, responsable du refuge de Waterloo. Elle estime également qu’il y a de plus en plus de chatons déposés dans des conditions inacceptables : « Des chats dans des bulles à verre, dans des sacs plastiques ensuite abandonnés dans les bois.

    Il y a vraiment une multiplication des abandons dans des conditions épouvantables. »

    Même des chats de race !

    Si les abandons ont augmenté, ils ne concernent pas uniquement les chats de gouttière. De nombreux animaux de race se retrouvent aussi dans ces refuges, au même titre que leurs homologues peu onéreux. « Certains se débarrassent de chats à 1.000 euros !

    L’aspect financier ne joue pas chez tous les gens. Ça correspond à 1 ou 2 % des abandons. Il faut savoir que les chats coûtent très cher au refuge, et qu’il soit de race ou pas, on est entre 300 et 400 euros par chat. Mais à l’adoption c’est toujours le même prix », détaille-t-il.

    Il y a donc moyen de trouver un chat de race pour 100 ou 150 euros avec vaccins et stérilisation. Mais il faut être rapide car ce type de félin trouve en général, rapidement preneur.

    Source > Fanny Jacques sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 08/08/2018

    Illustration > 123RF via SudPresse

  • Imprimer

    LENS-ST-REMY (HANNUT) > LES 17, 18 ET 19 AOÛT > « VIEILLE FÊTE »… UN WEEK-END DE FESTIVITÉS > Le programme ici !

    C’est la trente-huitième fois que le Comité des fêtes de la localité met sur pied ces réjouissances populaires connues sous le vocable « Vieille Fête ».

    Les festivités lensoises s’étalent aujourd’hui, comme depuis plus de vingt ans, sur trois jours, ou plus exactement sur deux soirées et un jour.

    Chronologiquement, les festivités débutent le vendredi 17 août dès 21 heures par une soirée « jeunes » sous chapiteau ; l’entrée y est gratuite et,  pour animer cette soirée et y assurer l’ambiance en collaboration avec  la sono LSM, le Comité a fait appel à un duo : « DJ FLO et  YAMO ».

    La soirée du samedi 18 août dès 20 heures ravivera vos souvenirs musicaux avec deux centres d’intérêts : d’une part, un incroyable « BLIND TEST » et d’autre part, un très agréable concert du groupe hutois « BOX OFFICE ».

    1. le  "Blind Test" : cette année, le jeu a été conçu pour s’adresser à un large public familial. Il sera agrémenté d’interventions « en live » du groupe « BOX OFFICE » engagé pour le concert.  Avis aux amateurs ! Pour y participer, vous pouvez constituer une équipe (10 personnes maximum).   Faut-il dire que des lots de qualité récompenseront les équipes gagnantes ?
    2. "BOX OFFICE" est un groupe de variétés françaises et anglaises qui reprend bon nombre de chanteurs passés en tête du box office national et international.

    Le répertoire est très varié et festif. Le groupe revisite Mika, Calogero, en passant par REM, Mae, Goldman, Image, Hallyday, Les gauff’ au suc, Dutronc, Machiavel, Benabar, et bien d’autres encore.de quoi vous faire danser !!!

    Le groupe se produit lors de nombreuses manifestations publiques, fêtes de villages, fêtes de la musique etc… (Barrière de Champlon, Dalhem, Lixhe, Moha, Huy, Hombourg, …).

    Si la simplicité est le maître mot du groupe, il n’en reste pas moins que « Box Office » est très efficace au niveau de l'ambiance dans les diverses manifestations que le groupe anime. Le groupe révèle aussi de sacrés musiciens. Un batteur sur les traces de Steve Gadd, un bassiste de qualité, un guitariste aux fins jeux de mots et de cordes, et un chanteur étonnant au niveau de la tessiture vocale (demi-finaliste à l’émission « Pour la Gloire »).C’est bien ce groupe, composé de 4 musiciens expérimentés, que nous vous proposons d’applaudir lors de cette soirée du 18 août à Lens-St-Remy.

    Si vous désirez être des nôtres et trouver place sous le chapiteau pour vivre cette ambiance, soyez présents dès 19h.30 à l’entrée où l’on percevra votre participation aux frais (5 Euros).

    La journée du dimanche est plus sportive. Dès 7 h. 30, le Comité des Fêtes de Lens-St-Remy vous propose de parcourir  l’un de ses 6 circuits VTT avec passage dans la vallée de la Burdinale, au choix en fonction de votre condition physique du moment  à moins que vous optiez pour la randonnée familiale de 8 km accessible à tous. (Départ de 7h.30 à 10h.30 – Infos : 019/65.73.27).

    A votre retour, vous serez émoustillés par les effluves de cuisson du cochon à la broche, et de savoureuses saucisses au barbecue. De quoi vous mettre l’eau à la bouche et satisfaire tous les appétits. Attention ! Pour le cochon à la broche accompagné de crudités et pommes de terre, les organisateurs vous demandent de réserver vos repas (Tél. 0498 / 76.95.24) et de venir SVP retirer vos tickets-repas avant 13 heures. Merci.

    Rappelons enfin que, depuis ses origines, cette fête villageoise se caractérise par la présence de jeux d’antan et l’organisation de concours typiques des kermesses des siècles passés.

    C’est à partir de 14 heures que s’ouvriront les stands de jeux : de la pêche aux canards au mât de cocagne en passant par plusieurs jeux d’adresse, il y en a pour tous les âges avec bien sûr, un stand « Maquillage » et un château gonflable.  Pour les enfants, sont proposés plusieurs jeux en bois, spécialement conçus et fabriqués à leur intention avec une nouveauté cette année : un jeu d’adresse baptisé « la catapulte ».

    C’est aussi au cours de l’après-midi que débuteront les concours populaires traditionnels : la course à l’oie, une « pinata » réservée aux enfants, des courses de brouettes et de garçons de café. Les costauds pourront à nouveau se mesurer avec « Li Mahote ».

    Cette après-midi récréative se terminera par le fameux lancer du ballot, véritable compétition pour les plus habiles au jet à mains nues de ce « ballot » le plus haut possible.

    Les organisateurs attirent votre attention sur le fait que cette année, la participation à tous ces concours est entièrement gratuite.

    C’est dans cette agréable ambiance que le public patientera avant de vivre les émotions créées par le désormais traditionnel feu d’artifice qui se veut toujours plus magnifique que les précédents, bien sûr, sous réserve de conditions climatiques favorables et avec l’accord des autorités provinciales et communales en usage aujourd’hui.

              Face à un tel programme, le Comité peut espérer avoir le privilège de vous rencontrer sur la place du Carmel ou sous le chapiteau en ce week-end des 17, 18 et 19 août. Il vous remercie à l’avance de votre présence. Sachez qu’ainsi, vous contribuez à la réalisation de l’objectif des organisateurs, à savoir la création d’une plaine de jeux pour les enfants sur le territoire du village de Lens-St-Remy.

    Sachez aussi que les responsables de cette association  espèrent bien concrétiser ce projet dans les prochains mois en étroite collaboration avec la Commune de Hannut !

    Le récapitulatif avec les heures précises & les détails des réservations éventuelles

    Au programme :

    Vendredi 17/8 :SUMMER PARTY

     DJ FLO & YAMO

    ENTREE GRATUITE

    Samedi 18/8: BLIND TEST & CONCERT

    20h : Blind test live avec le groupe Box office.

    22h: * Live Box office *

    Dimanche 19/8: VIELLE FETE

    07h : parcours VTT

    12h : Cochon à la broche

    14h: Jeu populaire & ouverture des jeux pour enfants (maquillage, château gonflable, pêche aux canards,...) Il y a de nombreux lots à la clé

    Petite restauration sur place (Frites, pain saucisse, tarte by Matheline...)

    22h:Feu d'artifice.

    Pour plus d'info n'hésitez à nous contacter ici ou sur la page vieille fête.

    Réservation pour le cochon à la broche : 0498/ 76 95 24

    Au plaisir de vous revoir bientôt

    L’évènement sur Facebook > https://www.facebook.com/events/171096480426243/

    Source > André  WILMART > Pour l’ASBL « VIEILLE FÊTE »,