hannut - Page 5

  • Imprimer

    HANNUT – BIENTÔT > UN AUTEUR DE PROJET DÉSIGNÉ POUR LA GARE ... CHIROUX (THISNES) ... LA GRANGE (MOXHE)

    Enfin un pas concret dans la revitalisation du site

    En cette fin de législature, plusieurs projets urbanistiques de Hannut, en attente depuis de nombreuses années, sont en passe d’être enfin concrétisés. C’est le cas du projet de la revitalisation urbaine du quartier de la gare qui est dans les cartons de l’administration communale depuis 10 ans ! 

    Jeudi soir, le conseil communal de Hannut a pris plusieurs décisions importantes … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 16/06/2018

    Revitalisation urbaine du quartier de la gare

    Ce projet remonte à 2007, il tend à redynamiser ce quartier tombé progressivement en désuétude depuis la fin du chemin de fer à Hannut en 1963.

    Au départ, il était porté par Alexis Robert, un des quatre jeunes Hannutois tué en 2010, dans l’explosion de la rue Léopold à Liège. Le jeune homme rêvait d’un quartier intergénérationnel, où jeunes et moins jeunes, valides et moins valides, vivraient en harmonie.

    À sa mort, et pour honorer sa mémoire, sa famille a tenu à poursuivre l’aventure. Son projet est aujourd’hui porté par un partenariat public-privé, à savoir, la Ville d’une part et Thomas & Piron et la famille Robert, d’autre part. … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 16/06/2018

    Il prévoit en gros la construction d’un immeuble à appartements et d’une résidence-service, avec espaces verts … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 16/06/2018

    Jeudi soir, les conseillers ont approuvé les conditions du marché public de services relatif à la désignation d’un auteur de projet. Celui-ci sera chargé de présenter un avant-projet des aménagements

    Lotissement de la rue du Chiroux à Thisnes.

    Ce projet remonte à 2004 et prévoyait initialement 34 lots. Jugé trop massif, il a été largement revu à la baisse, le nombre de lots a été ramené à 15 + un 16 e « qui sera aménagé en espace de verdure avec bassin d’orage intégré autour duquel un sentier sera tracé » , a expliqué l’échevine Degroot. Jeudi soir, les conseillers ont aussi été informés de la création d’une voirie dite « partagée » avec passage des véhicules au pas ; et d’une … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 16/06/2018

    Maison de village de Moxhe

    C’est tout le premier projet de la seconde Opération de développement Rural (ODR) : la transformation de la salle La Grange en maison de village … / …

    … / … La Grange et la construction d’un tout nouveau bâtiment avec salle de spectacle, bar, cuisine et réserve. Dans l’opposition, Ecolo a demandé que la population puisse participer à l’avant-projet de ce nouveau bâtiment.

    Source > Marie –Claire GILLET sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 16/06/2018

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/244294

  • Imprimer

    VOLS À RÉPÉTITION > DISTRIBUTEURS DE BILLETS FERMÉS À 23H DANS LES BANQUES !!!!

    Attention ! La Mesure Est Prise Par Toutes Les Banques 

    Les agences bancaires font face à une vague de vols violents. En concertation avec le cabinet de Jan Jambon, une décision radicale a été prise.  

    Aux grands maux les grands remèdes. Le secteur bancaire s’est concerté avec le cabinet du ministre de l’Intérieur Jan Jambon (N-VA) ainsi que la police et la Justice, ce vendredi après-midi. Décision y a été prise de fermer tous les distributeurs de billets situés à l’intérieur des agences bancaires la nuit.

    Les grandes banques, à savoir BNP Paribas Fortis, KBC, ING et Belfius ainsi que bpost banque ont pris cette décision de commun accord au cours de la réunion en question.

    De 23h à 6h

    La mesure sera effective tous les soirs entre 23 heures et 6 heures du matin. Exceptionnelle, elle fait suite à une vague d’attaques à laquelle les … L’article complet dans votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 16/06/2018

    Source > J.T. Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 16/06/2018

  • Imprimer

    HANNUT - POLITIQUE > FÊTES DE LA MUSIQUE ET SUBSIDES > ECOLO REFUSE DE SIGNER «UN CHÈQUE EN BLANC»

    Frédéric Piret-Gérard dénonce un dossier creux, « sans justificatif»  

    Les Fêtes de la Musique ont animé les débats jeudi soir au conseil communal de Hannut.

    249303_374672405949234_673577187_n.jpgLe conseiller de l’opposition Ecolo Frédéric Piret-Gérard a refusé de voter le subside de 10.000 euros octroyé à la Maison des Jeunes, organisatrice de l’événement. Il estime que le dossier est incomplet. Vide même, dénonce-t-il.  

    L’écologiste a joué cavalier seul jeudi soir en montant au créneau dans le dossier … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 15/06/2018 … / …

    … / … J’ai beau le retourner et le fouiller dans tous les sens, il n’y a rien dedans, ni budget, ni justificatif pour expliquer comment ces 10.000 euros vont être distribués. Je ne trouve que l’affiche de l’événement », a-t-il dénoncé

    Selon lui, voter reviendrait « à signer un chèque en blanc ».

    Son attitude, sur le fond légitime, a suscité de vives réactions. Dans la majorité MR-PS mais aussi dans l’opposition cdH. L’échevin … /… La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 15/06/2018 … / …

    10.000 € de subsides

    Abandonnées suite à des problèmes d’organisation, les fêtes de la Musique à Hannut ont été relancées en 2013. Avec un subside de 1.500 euros au début et qui progressivement est passé à 5.000, 7.000 pour arriver aujourd’hui à 10.000 euros … / …

    … / … Au vote, Frédéric Piret-Gérard a été le seul à voter contre l’octroi du subside.

    « Humainement, c’est un message difficile à faire passer. Ma co-listière, Anne-Marie Leclercq, s’est d’ailleurs abstenue pour bien montrer qu’Ecolo soutient la MJ comme ces fêtes de la musique mais un dossier monté comme cela, personnellement, je ne pouvais pas accepter. »

    Source > Marie-Claire Gillet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 15/06/2018

  • Imprimer

    POMPIERS ZONE DE SECOURS HESBAYE > LES EFFECTIFS ...

    7 pompiers professionnels engagés > Sur la photo > MM. Paquot (g.) et Robert (dr.).

    Composée à 90 % de pompiers volontaires, la zone de secours souhaite voir son nombre de professionnels augmenter.

    Dans ce cadre, 7 engagements sont prévus. « Nous rencontrons parfois des problèmes de disponibilités et nous voulons gommer cette difficulté. Il n’est pas question ici de remplacer des volontaires.

    Au contraire, ils auront toujours la priorité. Les professionnels engagés assureront une fonction bien définie au sein de la zone, dans des tâches bien souvent plus administratives », a détaillé le commandant Duvivier. « Que les volontaires soient rassurés, il n’est pas question ici de prendre leur job. »

    Dans ce cadre, un pompier spécialisé en mécanique a déjà été engagé.

    Trois autres profils ont déjà été sélectionnés.

    Le premier, le capitaine Yves Paquot, jusqu’alors professionnel à la zone Hemeco, notamment spécialisé dans la prévention incendie et le domaine du nucléaire, sera chargé (avec ses 26 ans d’expérience), de mettre en place la cellule PlanU.

    Le second, Marcel Mottet, également pro à Huy, sera chargé de la prévention et des analyses de risques en interne.

    Le troisième enfin est le sergent Michaël Robert, volontaire alors professionnalisé, notamment responsable de l’Animal Rescue Team. Il quitte dès lors l’aéroport de Bierset pour se consacrer, après 15 ans d’expérience, au poste de Waremme, où il sera adjoint.

    Un appel sera prochainement lancé pour trois autres professionnels, en complément à ceux précités.

    De plus, une nouvelle demande de recrutement de 20 à 30 pompiers volontaires sortira dans les prochaines semaines !

    Source > E.D. sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 15/06/2018

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/243802

  • Imprimer

    PROJET D’AGRANDISSEMENT DE LA CASERNE DES POMPIERS DE HANNUT

    Début de chantier espéré le 01/12

    Le projet d’agrandissement du poste central de la zone, à savoir la caserne de Hannut, poursuit son petit bonhomme de chemin…

    Via une nouvelle construction pour un montant de 675.000€, au total, 550m² de surface supplémentaire sont prévus, répartis sur trois niveaux.

    On y retrouvera des bureaux (pour les services secrétariat, comptabilité, facturation, etc. et le commandant), mais aussi une grande salle de réunion de 85m², divisée par une cloison amovible. Celle-ci pourra notamment être usitée dans le cadre du projet PlanU, commun aux 13 communes couvertes par la zone. S’y trouveront aussi des … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 15/06/2018

    Niveau procédural donc, les plans définitifs ont été approuvés par l’Urbanisme et le cahier des charges a été voté au conseil de zone ce jeudi. Les marchés publics seront donc très prochainement lancés. Ces derniers sont répartis en trois lots : … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 15/06/2018

    Leurs attributions sont espérées pour le 1 er octobre, en vue d’un début de chantier souhaité, au mieux, au 1 er décembre prochain

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/243653

  • Imprimer

    HESBAYE – POMPIERS LA 2ème ZONE DE SECOURS LA MOINS CHÈRE DE WALLONIE

    Grâce à une bonne gestion financière et un boni important, la dotation/hab. ne sera pas augmentée

    Pouvoir maintenir une petite zone de secours, à taille humaine, rendant de nombreux services à ses citoyens et leur sécurité, tout en maintenant leur dotation par habitant faible. Telle est la grande fierté de ses responsables. Avec 33,5€/hab., la zone de Hesbaye se positionne la 2 e moins chère en Wallonie. Ce qui ne l’empêche pas de lancer de nombreux projets et investissements. Détails. 

    33,5 euros. Si vous l’ignorez, c’est la somme que vous déboursez annuellement pour la zone de secours de Hesbaye, pour autant que vous habitiez l’une des 13 communes qu’elle couvre (Berloz, Braives, Burdinne, Donceel, Faimes, Geer, Hannut, Lincent, Oreye, Remicourt, Verlaine, Waremme et Wasseiges). Avec un tel montant, la zone hesbignonne est donc la seconde « moins chère » en Wallonie, après la zone 6 (Eupen). À titre comparatif, la moyenne de la dotation par habitant à l’échelle wallonne pour les pompiers s’élève à 56,4€.

    Et, excellente nouvelle, il n’est pas question d’augmenter ce montant, en raison du très bon bilan financier constaté par le Conseil de zone ce jeudi. « On observe un boni relativement important de … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 15/06/2018

    Et de citer « la sécurité maximale assurée aux citoyens de Hesbaye », via des investissements dans « des outils récents et performants », tout en déployant « des projets ambitieux et novateurs ». « Autant dire qu’on pourrait même servir d’exemple », a-t-il ajouté … / … … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 15/06/2018

    … / … Au-delà de 3 pompiers professionnels qui seront affectés à cette mission, du personnel civil sera aussi embauché … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 15/06/2018

    … / … On parle ici d’acquisition de matériels divers (copieurs, armoires, radios, équipements feu ou encore véhicules), dont l’achat de 12 pompes thermiques (pour une somme de 35.000€ ajoutée en urgence). Ces dernières serviront principalement en cas d’inondations pour les routes ou les caves notamment. « Avec les intempéries que nous avons connues, on s’est rendu compte qu’il y avait un manque à ce niveau et nous tenions à le pallier le plus rapidement possible », a commenté le commandant Duvivier.

    Notons encore qu’il existe actuellement un fonds de réserve de 275.000 €, « en cas de catastrophe ».

    La zone de secours a donc encore de la marge devant elle avant d’augmenter votre dotation. Une bonne nouvelle pour votre portefeuille !

    Source > E.D. sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 15/06/2018

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/243802

  • Imprimer

    UNE « FIGURE » HANNUTOISE NOUS A QUITTÉ > DÉCÈS DE MONSIEUR JOSSE PEETERS

    Détails & avis sur le site source > http://www.pf-deldime.be/P1220

  • Imprimer

    FORMATIONS - TRAVAIL & EMPLOIS > JOURNÉE PORTES OUVERTES IFAPME LE MERCREDI 20 JUIN 2018

    Le 20 juin 2018, rencontre la formation de tes rêves lors de la journée Portes Ouvertes des Centres de formation IFAPME !

    L'alternance, c'est se former principalement par la pratique du métier ! Vous avez un pied chez un patron ou en entreprise... et l’autre en Centre de formation IFAPME. C’est cette interaction constante qui fait que l’alternance est considérée comme la meilleure manière d’apprendre un métier !

    Pourquoi choisir cette filière ? Et comment choisir entre les types de formations que propose l'IFAPME ? Dans tous les cas, l’objectif est de se former pour apprendre un métier ! Il y a cependant des différences...

    Les formations en alternance (apprentissage) concernent les jeunes dès 15 ans. La durée de base est de 3 ans. Elle plaît particulièrement aux jeunes qui préfèrent apprendre par la pratique et le concret : 1 ou 2 jours de cours, 3 ou 4 jours en entreprise. (> Plus d'infos)

    Les formation de chef d’entreprise. Il faut avoir au moins 18 ans pour s’y inscrire. Il n’y a par contre pas d’âge maximum. C’est la solution idéale pour apprendre un métier après des études secondaires, dans la foulée d’un contrat d’alternance (apprentissage) ou si vous souhaitez vous réorienter. La durée est de 1 à 3 ans, selon le métier et votre expérience. Les diplômés s'insèrent comme salariés, proches collaborateurs de PME, certains font le choix de devenir ensuite indépendant. (> Plus d'infos)

    Les formations de coordination et d’encadrement (dès 18 ans) sont des formations de courte durée (6 mois ou 1 an) qui vous permettent d’apprendre un métier et vous préparent à l’exercice d’une fonction salariée d’encadrement de personnes, d’adjoint à la direction ou de coordination de projet. (> Plus d'infos)

    Tout pour plaire

    A l’IFAPME, 8 diplômés sur 10 trouvent un emploi en moins de 6 mois.

    Du choix ! L’IFAPME propose près de 200 formations à des métiers. Des formations pour jeunes dès 15 ans ou pour adultes, des formations courtes ou longues, du soir ou du jour, en alternance ou sans alternance.

    Les apprenants en alternance reçoivent entre 265 € et 894 € par mois. L’Alternance c’est se former max.4 jours/semaine en entreprise et min.1 jour/semaine dans les ateliers de l’IFAPME (techniques métier+ cours généraux)

    Les formateurs sont des professionnels du métier qu’ils enseignent.

    Les Centres IFAPME se situent à Arlon, Braine-le-Comte, Charleroi, Dinant, Gembloux (Les Isnes), La Louvière, Libramont, Liège, Mons, Namur, Perwez, Tournai, Verviers, Villers-le-Bouillet, Wavre (Limal).

    Plus d’informations sur l’IFAPME : www.ifapme.be ou au numéro 0800/90.133 (appel gratuit)

    Le site des Portes ouvertes > http://www.ifapme.be/portesouvertes