Relais Sud-Presse-La MEUSE - Page 6

  • Imprimer

    ACCIDENT À LA PIZZERIA DE HANNUT: «UNE GROSSE PERTE FINANCIÈRE»

    La façade du commerce a été emboutie violemment par la voiture d’un... fidèle client, le jour du réveillon

    La pizzeria «Espress», située rue Zénobe Gramme, reste inaccessible ainsi que l’appartement à l’étage qui était occupé par une famille de six personnes. La stabilité du bâtiment est menacée 

    Cela fait neuf ans que Mourad Meddeb exploite la pizzeria «Espress» au coin des rues Zénobe Gramme et Remparts Saint-Christophe à Hannut. Jamais il n’avait connu cela!

    Lundi dernier, jour du réveillon de Noël, peu avant 17h, une voiture Mercedes Classe A a arraché une barrière de sécurité et a foncé dans la vitrine de la pizzeria «Espress». La Mercedes roulait à vive allure, en provenance de l’avenue de Thouars et ne s’est pas arrêtée pour emprunter la rue Zénobe Gramme. Le conducteur de la voiture, un client de la pizzeria, qui avait bu, a perdu le contrôle de son véhicule en prenant son … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 27/01/2018

    Pertes financières

    ... / … Et depuis lundi dernier, Mourad Meddeb ne peut plus travailler et exploiter sa pizzeria. «C’est la période durant laquelle on travaille le plus avec aussi énormément de livraisons. Mes quatre ouvriers et mes quatre étudiants se retrouvent sans rien pour cette fin d’année ! Nous avons des pertes importantes alors que nos factures arrivent en fin de mois» … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 27/01/2018

    Source MARC Gérardy sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 27/01/2018

    L’article au grand complet en ligne > https://huy-waremme.lameuse.be

  • Imprimer

    COLRUYT RAPPELLE DES CHIPOLATAS DE POULET SURGELÉES BONI SELECTION

    Lors de contrôles microbiologiques chez le fournisseur, la présence de Salmonella a été décelée dans les chipolatas de poulet surgelées Boni Selection.

    En accord avec l’AFSCA (l’Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire), Colruyt a donc décidé de retirer ce produit de la vente.Colruyt demande à ses clients de ne pas consommer ce produit et de bien vouloir le ramener en magasin, où il leur sera remboursé.

    Entre-temps, cet article a été retiré des rayons dans tous les magasins Colruyt.

    Les symptômes possibles d’une intoxication causée par la Salmonella sont fièvre, crampes abdominales et diarrhée. Ces symptômes se déclarent dans un délai de 12 à 48 h après l’ingestion.

    Il est recommandé aux personnes ayant consommé ces chipolatas de poulet, et qui présentent ces symptômes, de consulter leur médecin.

    Le risque de contamination est très faible si les chipolatas de poulet ont été bien cuites (comme il est conseillé sur l’emballage).

    Description du produit :

    Boni Selection chipolatas de poulet ± 1,2 kg

    Numéro d’article : 30265

    Période de vente : du 19/12/2018 au 21/12/2018 inclus

    Date limite de consommation : 27/03/2020

    Numéro de lot : H463

    Source en ligne > https://www.sudinfo.be

  • Imprimer

    IL EST TEMPS D’Y PENSER > VOICI COMMENT DOUBLER VOS JOURS DE CONGÉ EN 2019!

    On n’a jamais assez de congés... Mais il est possible d’optimiser vos congés légaux pour en doubler la valeur.

    On vous explique comment.

    Vous avez l’impression que vos congés passent bien trop vite quand vous en prenez ? C’est sans doute que vous n’avez pas choisi les bonnes dates. Allez, pour 2019, on a fait le calcul pour vous : en prenant 29 jours de congé légaux, vous pourrez vous détendre 65 jours en tout, soit plus du double, en profitant des week-ends, des ponts et des fériés du calendrier.

    En moyenne, le Belge dispose de 29 jours de congé légaux par an. Et si beaucoup les utilisent durant les vacances scolaires pour profiter de leur progéniture et d’activités en famille, mieux vaut en fait les placer autour des jours fériés pour profiter de ponts et de longues périodes loin du bureau pour optimiser leur valeur.

    En 2019, il faut reconnaître qu’on sera moins gâtés que d’autres années en matière de fériés. Le 21 juillet tombe un dimanche par exemple. Mais il y a quand même moyen de se faire plaisir.

    En avril  : posez congé les 23, 24, 25 et 26 et profitez ainsi de 9 jours de repos grâce au lundi de Pâques, qui tombe le 22, et aux deux week-ends.

    Entre avril et mai  : vous pouvez pousser le plaisir en remettant les 29 et 30 avril, et les 2 et 3 mai de congé. Vous profiterez ainsi au maximum du 1er mai et de la fête… du travail ! Vous pouvez en effet alors enchaîner 16 jours de repos en utilisant 8 jours de votre quota.

    Fin mai  : posez le 31, lendemain de l’Ascension, et passez ainsi 4 jours à la maison ou profitez-en pour une petite escapade à la mer ou un city-trip.

    En juin  : le lundi 10 juin, pour la Pentecôte, nous permettra déjà d’avoir un long week-end. Mais en prenant congé le reste de la semaine, vous aurez alors 9 jours d’affilée. En pleine période d’examens des enfants, ça peut être intéressant…

    En août  : en posant quatre jours les 12, 13, 14 et 16 août, vous bénéficiez de neuf jours de vacances grâce au 15 août et aux deux week-ends.

    En octobre  : gardez quelques jours pour la fin du mois, et prenez les quatre jours qui précèdent la Toussaint, qui tombe un vendredi. Et hop, encore 9 jours pour souffler…

    En novembre  : on remet ça après le lundi 11 novembre, en prenant congé les 12, 13, 14 et 15. Et voilà 4 jours de congé qui en font 9 cumulés.

    En décembre  : qu’on préfère Noël ou nouvel an, on garde ses 4 derniers jours de congé de l’année pour entourer le 25 décembre ou le 1er janvier 2020, qui tomberont un mercredi. Et là encore, on profite de 9 jours d’affilée en famille.

    Maintenant qu’on vous a tout expliqué, ne tardez pas à rentrer vos jours de congé à votre employeur. Car vos collègues aussi risquent bien d’avoir flairé le bon plan…

    Source en ligne de L.P. > https://www.sudinfo.be

  • Imprimer

    LA VITRINE D’UNE PIZZERIA DE HANNUT DÉFONCÉE PAR LA VOITURE D’UN FIDÈLE CLIENT

    L’enseigne « Pizza Express », située rue Zénobe Gramme à Hannut, a vécu un réveillon de Noël plutôt désagréable.

    Lundi en fin d’après-midi, une Mercedes Classe A a foncé dans la vitrine du commerce. C’est en fait la voiture d’un fidèle client qui s’est confondu en excuses. Il n’y a pas de blessé mais les dégâts sont importants.

    Mourad, le patron de « Pizza Express » se souviendra encore longtemps de ce réveillon de Noël 2018. Il était 17h lorsqu’un automobiliste a perdu le contrôle de sa voiture. Celle-ci a percuté la barrière de sécurité avant de finir sa course dans la vitrine de la pizzeria.

    Il n’y a pas eu de blessé mais il y a énormément de dégâts. Le commerce est fermé et le manque à gagner est important.

    Le comble, c’est que le responsable de cet accident est un habitué de la pizzeria.

    Source en ligne libre & photos > https://huy-waremme.lameuse.be

  • Imprimer

    QUELQUE 16 MILLIARDS DE FRANCS BELGES PAS ENCORE ÉCHANGÉS

    La Belgique est passée à l’euro depuis 2002 mais environ 16 milliards de francs belges n’ont toujours pas été échangés contre la nouvelle monnaie, indique mercredi la Banque nationale de Belgique (BNB).

    Il s’agit surtout de billets de 100 et 200 francs.

    Ces 16 milliards de francs belges représentent environ 400 millions d’euros. Sur la dernière série imprimée qui totalisait 273,8 millions de billets, 15 millions (5,5 %) n’ont pas été échangés. Selon le porte-parole de la BNB Geert Sciot, ils sont thésaurisés en Belgique ou à l’étranger, ont été jetés ou détruits.

    Les billets de 100 et de 200 francs manquent particulièrement à l’appel. Sur la dernière série imprimée, près de 10 % des billets de 200 et 12 % de 100 francs n’ont pas encore été rapportés. Cela ne concerne par contre que 0,8 % des billets de 10.000 francs.

    Plus de 115.000 billets ont été échangés ces dernières années, pour un total d’environ 300 millions d’euros. Ce montant diminue d’année en année mais la Banque nationale maintient le système d’échange.

    Tous les billets imprimés de 1944 à 2001 peuvent être échangés, à l’exception de ceux de 20 et 50 francs. Les pièces ne sont, elles, pas échangeables.

    Source > Par Belga > https://www.sudinfo.be

  • Imprimer

    HANNUT > DÉCÈS DE L’ANCIEN CONSEILLER COMMUNAL PS, ANDRÉ COLLIN

    Les socialistes hannutois sont en deuil en cette veille de Noël. André Collin est décédé ce samedi 22 décembre à l’âge de 78 ans.

    Ancien conseiller communal PS, il avait participé aux élections d’octobre dernier mais n’avait pas été réélu pour une petite dizaine de voix.

    La cheffe de file du PS hannutois, Carine Renson était particulièrement émue en apprenant le décès d’André Collin à l’âge de 78 ans. « Je suis sous le choc. Je ne m’y attendais pas », confie-t-elle. « C’est une figure marquante des socialistes de Hannut qui nous quitte. J’ai participé à plusieurs campagnes électorales avec lui. Lors de la dernière législature, il était à côté de moi à la table du conseil communal. André avait encore participé activement aux dernières élections. Il avait signé le 4e score de notre liste mais n’avait malheureusement pas été réélu. »

    Originaire d’Avernas-le-Bauduin, André Collin avait récolté 300 voix alors qu’il figurait en 24e position sur la liste socialiste. Il lui a a manqué une dizaine de voix pour être réélu.

    « André était aussi le trésorier de l’USC hannut et président de l’amicale des pensionnés. Il m’a beaucoup appris en politique », ajoute Carine Renson. « C’était quelqu’un de sensible et de très ouvert. On pouvait parler de tout avec lui. Sa disparition me touche beaucoup. »

    Les funérailles vendredi

    André repose au funérarium Delarbre, espace Horta, Route de Huy, 91 à 4287 Lincent, où un dernier hommage peut lui être rendu les mercredi 26 et jeudi 27 décembre 2018 de 16 à 19 heures.

    La liturgie des funérailles, suivie de l’inhumation dans le caveau familial, sera célébrée en l’église Notre-Dame de l’Assomption d’Avernas-le-Bauduin le vendredi 28 décembre 2018 à 10 heures 30. Réunion à l’église.

    Les détails > http://www.pompesfunebres-delarbre.be/necrologie.html

    Source CH.C sur site libre > https://huy-waremme.lameuse.be/325223

  • Imprimer

    ARNAUD ART > « UNE ANNÉE EXCEPTIONNELLE » LE PERCHISTE DU CLUB DE HANNUT ABORDE 2019 HYPERMOTIVÉ

    Un nouveau record de Belgique et une 9e place aux Championnats d’Europe

    Le perchiste du club de Hannut aborde 2019 hyper motivé, malgré une mononucléose

    Inscrit au FC Hannut Athlétisme, le perchiste Arnaud Art (qui aura 26 ans le 28 janvier prochain) n’oubliera pas de sitôt son année 2018. En juillet, il battait son record de Belgique en sautant 5m72 à Liège. En août, il se hissait en finale des Championnats d’Europe de Berlin et se classait à la neuvième position d’un concours particulièrement relevé. C’est en pleine période d’examens et depuis Bordeaux, où il s’est exilé pour ses études en économie, qu’il a dressé le bilan de sa saison 2018 et fixé ses objectifs pour 2019. 

    Arnaud, quel regard portez-vous sur l’année 2018 qui s’achève ?

    C’est l’année où je suis allé le plus haut, donc c’était une très bonne année. Elle était même assez exceptionnelle grâce aux championnats d’Europe.

    C’est la performance que vous retenez par-dessus tout ?

    En fait, il y en a deux qui sont impossibles à dissocier car elles ont chacune apporté un plaisir différent : la 9e place dans un concours mythique et mon record de Belgique à Liège à 5m72.

    Avec le recul, cette 9e place est-elle une satisfaction ou fait-elle naître en vous un goût de trop peu ?

    C'est un résultat qui apporte de la joie et l’envie d’aller encore plus haut. Je n’ai rien à regretter. J’ai fait le maximum et je loupe mon record d’un rien. Ce concours était tellement relevé que le simple fait d’y participer était déjà extraordinaire. Dans ces moments-là, on apprend énormément. On est au maximum de notre forme et on voit des gars qui vont encore beaucoup plus haut, et … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 24/12/2018

    Source > Laurent Maes sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 24/12/2018

    L’article complet en ligne > https://huy-waremme.lameuse.be/324830

  • Imprimer

    SUITE > VIOLENCES POLICIÈRES: LE LINCENTOIS DIEGO DUMONT S’IMPATIENTE

    Voir nos titres précédents pour les faits :

    > 18 novembre > HANNUT – AGRESSION POLICIÈRE > UN NOUVEAU SOUTIEN POUR DIEGO DUMONT > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2018/11/18/hannut-agression-policiere-un-nouveau-soutien-pour-diego-dum-267971.html

    >02 octobre > MIGRANTS ARRÊTÉS À LA GARE DE LANDEN: LE HANNUTOIS DIEGO DUMONT VIOLENTÉ PAR LA POLICE PARCE QU’IL FILMAIT > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2018/10/02/migrants-arretes-a-la-gare-de-landen-le-hannutois-diego-dumo-264739.html

    En 2018, une photo a particulièrement marqué les esprits de la population de Huy-Waremme, celle du visage tuméfié de Diego Dumont, victime de violences policières en gare de Landen. Suite à cette agression, l’hébergeur et membre de la plateforme citoyenne d’accueil des migrants, a déposé plainte pour coups et blessures au commissariat de Hannut et au Comité P.

    … / … Ses deux plaintes pour coups et blessures déposées au commissariat de Hannut et au Comité P (le Comité permanent de contrôle des services de police) ont été transférées au Parquet de Leuven. « Mais lorsque mon avocat ( l’ex très médiatique président de la Ligue des Droits de l’homme, Alexis Deswaef, ndlr) téléphone au Procureur du Roi de Leuven on lui répond soit que le dossier n’est pas traduit, soit qu’il n’est pas clôturé. De toute façon, je ne m’attends pas à ce que cela aille très vite.», soupire-t-il.

    Ce qu’il attend de la justice ? Qu’une enquête soit menée sérieusement et que la police reconnaisse ses torts », assène-il. Il entend également se constituer partie civile et réclamer un dédommagement. Car même si aucune fracture n’a été diagnostiquée, le Lincentois a souffert de multiples contusions sur tout le corps. Celles du visage est de loin la plus spectaculaire. Elle a fait le tour de la toile pendant plusieurs jours.

    Son médecin lui a délivré un certificat médical pour 15 jours, et il a été contraint de fermer son magasin, le magasin de jouets Autre Chose de Hannut, pendant 3 jours. «  Je compte bien aussi réclamer la facture de l’hôpital de Tirlemont (75 euros) où j’ai été emmené, menotté, par les policiers », conclut-t-il, plus déterminé que jamais.

    Source complète en ligne de Marie-Claire GILLET > https://huy-waremme.lameuse.be/324634

    Deux autres titres développés sur l’édition source :

    >Soulagé après l’acquittement des hébergeurs

    >Lincent a déjà versé 2.000 € à Hesbaye Terre d’accueil