Relais Sud-Presse-La MEUSE - Page 6

  • Imprimer

    HUY-WAREMME-HANNUT - ECONOMIE > LE BOOM DE L’EMPLOI À HANNUT

    La plus forte hausse de l’arrondissement : entre 2012 et 2018, il a augmenté de 71,9 % 

    À l’approche des élections communales, Graydon a analysé l’activité économique de chacune des 589 villes et communes belges.

    Nous avons pu nous procurer les chiffres pour les 31 communes de l’arrondissement de Huy-Waremme.  

    Graydon s’est penché sur la santé économique des communes belges pour livrer un aperçu et une évolution des tendances au cours de la législature écoulée (2012-2018) : nombre d’entreprises, nombre de jeunes entreprises et de fermetures, entreprises qui se sont installées dans la commune ou qui se sont installées dans les communes voisines, évolution de l’emploi.

    Qu’en retenir pour les 31 communes de l’arrondissement de Huy-Waremme ? Entre 2017 et 2018, l’évolution du nombre d’entreprises est restée relativement stable. À l’exception de Nandrin et Remicourt qui chutent respectivement de 0,5 % et 1,2 %, toutes les communes voient leur parc augmenter dans une fourchette allant de 0,2 % pour Clavier à 6,3 % pour Berloz.

    Idem pour l’emploi qui entre 2012 et 2018 a progressé partout dans l’arrondissement, excepté à Faimes, Ferrières, Hamoir, Huy, Remicourt, Saint-Georges et Villers-le Bouillet où la population active a baissé de plusieurs dizaines d’unités au cours de la législature écoulée.

    La commune de Hannut se démarque par ses résultats extraordinaires en termes d’emplois : entre 2012 et 2018, une augmentation de 1544 emplois a été enregistrée, soit une hausse de 71,9 %. « C’est effectivement une commune qui se porte bien », abonde l’analyste du Forem Christine Quintin. « Selon nos statistiques, entre 2008 et 2016, le nombre d’entreprises existantes a augmenté de 11,5 % et les emplois de 15 % . »

    Cette bonne santé est attribuée à 3 secteurs d’activité « plus forts que partout ailleurs en Wallonie » : l’Horeca et le tourisme, l’enseignement et l’administration publique. « Selon nos projections, l’Horeca devrait encore prendre de l’ampleur en 2020 avec l’ouverture d’un complexe aquatique ».

    Parallèlement, le nombre de demandeurs d’emplois hannutois a lui aussi fortement chuté, de 21 % entre septembre 2014 à septembre 2018. Soit en chiffres absolus, de 881 demandeurs à 695.

    Globalement, Christine Quintin constate que l’arrondissement de Huy-Waremme se porte plutôt bien. « C’est un de ceux qui a le moins souffert des deux crises de 2009 et 2011 », conclut-elle.

    Source Partielle > Votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 03/10/2018

  • Imprimer

    HANNUT > IL AGRESSE SA MERE VIOLEMMENT

    Un trentenaire a frappé et arraché les cheveux de sa mère samedi soir à Hannut, a indiqué dimanche matin le parquet de Liège.

    La victime ne souhaitait pas lui confier sa voiture.

    Il était près de 22h samedi quand une Hannutoise, importunée par le comportement de son fils, a fait appel à la police. Une fois sur place, les agents ont remarqué que la dame qui les avait contactés avait été violentée. Elle avait deux yeux au beurre noir et plusieurs de ses cheveux avaient été arrachés. D’après les dires de la victime, son agresseur aurait violemment tambouriné à sa porte avant de vouloir lui emprunter sa voiture. Comme elle a refusé, la situation a rapidement dégénéré.

    Le suspect de 31 ans a été interpellé et privé de liberté. Entendu, il a reconnu avoir porté un coup et arraché les cheveux de sa mère. Le magistrat en charge de l’affaire a décidé de lancer une procédure accélérée.

    Source libre 30/09 > https://huy-waremme.lameuse.be

  • Imprimer

    FAUX DIPLÔMES À HANNUT > L’ANCIEN DIRECTEUR DOIT REMBOURSER!

    Le jugement dans l’affaire des faux diplômes délivrés par l’ancienne école de promotion sociale de Hannut est tombé.

    Treize ans après la mise au jour du dossier, le juge a estimé que les faits étaient prescrits sur le plan pénal. Au civil, l’ex-directeur et sa compagne doivent toutefois rembourser près de 9.000 euros à la Fédération Wallonie-Bruxelles, pour avoir perçu des subventions liées à des « élèves fantômes », ainsi que pour la perception d’un salaire de professeur, alors que ce dernier ne disposait pas du diplôme requis.

    Il a fallu treize ans pour connaître l’épilogue de l’affaire des faux diplômes de Hannut. Depuis 2005, la situation a évolué. L’ancien directeur, Daniel D. a pris sa retraite, poussé dans le dos par la Fédération Wallonie-Bruxelles. Auparavant, il avait déjà écopé de sanctions administratives : son salaire avait été suspendu pendant plusieurs mois.

    Quant à l’école de promotion sociale de Hesbaye, qui formait des aides-soignantes et des aides familiales, elle a évolué et n’existe plus sous la même forme.

    Daniel D. et sa compagne étaient notamment poursuivis pour faux et usage de faux. On leur reprochait, entre autres griefs, d’avoir rédigé des attestations de réussite pour des élèves qui auraient dû être refusés, pour raison d’absentéisme ou parce qu’ils n’ont pas présenté leurs examens.

    Faux documents

    La compagne de l’ex-directeur était également poursuivie pour avoir donné cours dans l’ancienne école de promotion sociale et perçu un salaire, alors qu’elle ne disposait pas du diplôme requis … La suite pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/286594

    Augmentation frauduleuse du nombre d’élèves

    Si les faits litigieux ont été démontrés, les deux prévenus n’ont cependant pas été condamnés : sur le plan pénal, les faits sont prescrits.

    Sur le plan civil, la Fédération … La suite pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/286594

    Illustration > DR

    Lire l’article précédent (Juin 2018) sur l’affaire sur ce blog > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2018/06

  • Imprimer

    HANNUT - ARTISANAT > ELLE CRÉE DES MOTIFS EN PLIANT DES PAGES

    Voilà 4 mois que Malou Coenraedt (49) est devenue « plieuse. »

    En pliant certaines parties des pages d’un livre, cette artisane réussit à créer des motifs : cœurs, prénoms ou animaux. « Un enfant de huit ans pourrait faire le cœur », lance-t-elle humblement. Un tel ouvrage lui a tout de même demandé trois heures de travail.

    Des ouvrages qu’elle présentait ce dimanche, dans le cadre du marché artisanal de l’étape de clôture de l’Échappée belge. De 14h00 à 20h30, la rue Albert 1 er à Hannut accueillait 80 exposants d’artisanat et de produits de bouche.

    Aucune partie d’un livre n’est enlevée. Certains morceaux de bouquin sont découpés puis repliés pour créer des effets de relief ou de profondeur. La difficulté des dessins lui demande parfois huit heures de travail … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 02/10/2018

    Source > J.G. Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 02 octobre 2018

  • Imprimer

    MIGRANTS ARRÊTÉS À LA GARE DE LANDEN: LE HANNUTOIS DIEGO DUMONT VIOLENTÉ PAR LA POLICE PARCE QU’IL FILMAIT

    La police a arrêté lundi soir 28 migrants au cours d’opérations menées dans le Brabant flamand, rapportent des médias néerlandophones.

    42928831_10215825827106271_6589252956242051072_n.jpgA la gare de Landen, témoin de la scène, le Hannutois Diego Dumont a été interpellé violemment par des policiers. Mardi matin, il a annoncé le dépôt d’une plainte à la police de Hannut et au comité P, l’organe chargé du contrôle des services de police.

    Arrivé vers 22h à la gare pour y chercher sa fille, le Hannutois Diego Dumont, hébergeur membre de la plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés, a commencé à filmer l’intervention des policiers quand plusieurs d’entre eux lui ont intimé de cesser. L’homme a fait valoir ses droits à filmer la scène et leur a même tendu sa carte d’identité, sans opposer de résistance violente. Il s’est retrouvé plaqué à terre, un policier lui maintenant la tête contre le sol à l’aide de son pied et un autre lui donnant des coups de pied dans les flancs, a-t-il expliqué.

    Source en ligne > http://www.sudinfo.be

    Photo > Diego Dumont a été transporté à la clinique de Tirlemont. – DR

    En savoir plus & autres sources d’informations en ligne > http://huy-waremme.lameuse.be/286495 ainsi que sur les réseaux sociaux

  • Imprimer

    HANNUT > L’ANIMATEUR GAËTAN BARTOSZ DEVIENT GOOD MORNING MAN

    Réaliser des défis en costume de super-héros: c’est ce que s’apprête à faire Gaëtan Bartosz dans l’émission du Good Morning sur Radio contact.

    Le Hannutois découvrira des « métiers du matin » et partira à la rencontre du public.

    Dès ce mardi, l’animateur de Radio Contact, Gaëtan Bartosz, endossera le costume de Good Morning man. Le Hannutois arborera une tenue bleue dotée d’un dauphin, logo de la radio, et relèvera les défis lancés par les animateurs Maria et Olivier.

    « L’équipe du Morning veut travailler la proximité avec les auditeurs », raconte Gaëtan Bartosz. « Je réaliserai ainsi une série de challenges. C’est une idée née d’un délire autour de la naissance d’un super-héros du Good Morning. »

    Ce sont justement des auditeurs qui ont participé à la création du costume. « Ils ont travaillé au slogan et aux couleurs du costume », continue-t-il. « Un petit enfant a dessiné le déguisement avec l’aide de sa maman. Une costumière l’a ensuite réalisé. Elle a notamment mis de la mousse pour faire la carrure du costume, puisque je n’ai pas vraiment la musculature d’un superhéros ! »

    Pour l’animateur, un tel concept est une première. « Je vais aller sur le terrain le 2 octobre. » Où exactement ? Il ne le sait pas encore. « On pourra très bien me demander de me lever à 4h pour aller sur les routes d’Arlon à 6h », sourit-il. « Je pourrai ainsi distribuer des cafés dans les bouchons ! »

    L’objectif selon l’animateur est de « donner du bonheur dès le matin aux auditeurs. Maria et Olivier sont capables de tout. Je m’imagine faire de l’autostop sur l’autoroute, ramasser des poubelles avec les éboueurs, faire le plein d’essence à un auditeur ou découvrir d’autres métiers du matin. »

    L’accent est vraiment mis sur la proximité avec les gens, ajoute-t-il. La tranche horaire de l’émission sera entre 6h et 10h, et aura lieu une fois par semaine ou une fois toutes les deux semaines. « Je vais devoir jouer ce personnage toute la saison, c’est-à-dire jusque juin. » L’événement se déroulera en direct, et pourra être diffusé sur Facebook et Instagram, voire même en télévision.

    Le Hannutois dit avoir hâte. « Ça va franchement être drôle », sourit-il. « J’adore aller au contact des gens. J’avais vraiment envie de faire ce genre de choses. Avec mon goût pour l’autodérision, ce personnage me va comme un gant. » Avant d’ajouter : « Je ne sais pas du tout à quelle sauce je vais être mangé. Je suis vraiment curieux de voir quels défis Maria et Olivier vont me lancer. »

    Source > Jérôme Guisse  en ligne libre > http://huy-waremme.lameuse.be

  • Imprimer

    UN DEUXIÈME LOGEMENT D’INSERTION POUR LE CPAS À HANNUT

    Après le premier logement d’insertion installé au centre-ville, la Ville de Hannut en compte désormais un deuxième à côté du tennis, route de Tirlemont. Il a été inauguré ce samedi.

    Inauguration ce samedi d’un deuxième logement d’insertion route de Tirlemont à Hannut.

    «  Ce logement, dit du tennis, a été récupéré par la commune. Il est idéalement situé, non loin du centre-ville, des écoles et du pôle jeunesse. Un investissement de 130.000€ dont 75.000 subsidiés par la Région wallonne  », précise l’échevine des Affaires sociales, Carine Renson.

    «  Ce logement dispose de deux chambres, une au rez-de-chaussée et une à l’étage, d’une cuisine, d’un salon-living, d’une salle de bains, d’une cave, d’un grenier et d’un wc à l’étage et un autre au rez-de-chaussée. Les travaux ont duré un an et demi. Ce logement sera occupè dès vendredi prochain par une famille qui pourra sortir de la précarité, avec un loyer inférieur à 20% des revenus et avec un accompagnement social pendant trois ans visant la réinsertion sociale  », ajoute Carine Renson.

    638_Appartements_Av_Thouars__013.JPG«  C’est un week-end faste pour Hannut avec l’inauguration de trois logements vendredi soir puis de ce logement d’insertion ce samedi. La commune, le CPAS et l’associatif doivent travailler ensemble, même si on est loin des 10 % de logements d’urgence réclamés par la Région. Le CPAS aura un autre logement d’urgence fin de l’année et il y aura aussi un logement trois chambres à Grand-Hallet. Le Home waremmien a enfin réalisé le cahier des charges pour le schéma d’orientation sociale sur quatre hectares rue des Aisnes et rue d’Avernas où j’espère qu’il y aura de l’insertion, du logement pour les familles et de l’acqui sitif  », indique le bourgmestre hannutois, Manu Douette.

    A noter que l’ancien club house du club de tennis de Hannut deviendra le local des pensionnés qui disposeront ainsi d’une salle polyvalente et d’un parking aisé.

    Source libre de Marc Gérardy > http://huy-waremme.lameuse.be

  • Imprimer

    HANNUT > ÉLECTIONS COMMUNALES > HISTORIQUE 2012 & RÉCAPITULATIF DES CINQ PARTIS DE 2018

    Plus de 16.000 habitants

    Nombre d’habitants : 16.552

    Nombre de sièges à pourvoir: 25

    Résultats des élections en 2012 >> 55,26  % pour le MR (renommé pour 2018 Liste du Mayeur), 20, 10  % pour le PS, 14,75  % pour le cdH (Hannut + lui succède) et enfin 9,90 % pour Ecolo.

    Top 3 des voix : Hervé Jamar : 3.358 voix, Manu Douette: 1.922 voix et Carine Renson: 1.074 voix.

    Cinq listes sont en lice à Hannut. Sans surprise, la Liste du Mayeur (MR) devrait conserver la majorité. Seule inconnue : avec qui va-t-elle s’allier pour cette prochaine législature ?

    Au pouvoir depuis 1994, le MR devrait encore le rester jusqu’en 2024. Même après le départ des deux pointures Hervé Jamar, nommé en cours de législature gouverneur de la province de Liège, et Jean-Claude Jadot qui a décidé de recentrer sa carrière politique à la Province. Il cède sa place à sa fille Delphine Jadot (8e).

    En 2012, ils avaient totalisé… 4.352 voix (22,4 %), Jamar en recueillant à lui seul 3.358 voix, juste suivi par Manu Douette (1992 voix, 2e score de la commune), qui lui a succédé en 2015. Et pour qui, ce sera les premières élections sans son mentor.

    En 3 ans de mayorat, l’ex échevin de l’enseignement et des sports a gagné en popularité. Notamment en engrangeant des points dans le dossier piscine, un méga projet public-privé mené avec la commune voisine de Landen et le groupe Plospa.

    Au PS, l’équipe de l’échevine Carine Renson (5 sièges) espère se maintenir dans la majorité. En 2012, elle avait repris le siège au cdH en hissant son parti à la seconde place : 20 % des voix contre 14 pour le cdH qui avait chuté de 4 points par rapport au 2012. Au cours de la législature, elle a souvent été attaquée par l’opposition Ecolo-cdH qui lui reprochait des lenteurs dans le dossier du logement public. Elle promet de concrétiser le dossier avec le home waremmien (200 appartements derrière l’Athénée) au cours des trois prochaines années.

    Les candidats des cinq listes

    Ecolo

    1. Pascale Lerat, 2. Frédéric Piret-Gérard, 3. Ann-Laure Degive, 4. Johan Volont, 5. Lydie Corthauts,6. Jonathan van Cappellen, 7. France Gheyne, 8. François Dossogne, 9. Christine Muller, 10. Henri Dessart, 11.Carmen Donie, 12. Jacques Letawe, 13. Marie-José De Busscher, 14. Bruno Jacques, 15. Monique Marnette, 16. Jean Lamproye, 17. Diane Kevelaer, 18. Roland Hübner, 19. Anne-Marie Leclercq, 72 ans.

    Pascale Lerat (Ecolo): développer les logements publics … / …

    Hannut Positif (H+)

    1. Jacques Stas, 2. Pascale Desiront-Jacqmin, 3. Jean-Yves Devillers, 4. Audrey Gergay, 5. Sébastien Laruelle, 6. Caroline Joie, 7. Renaud Maréchal, 8. Véronique Liénard-Jacques, 9. Thomas Fyon,
    2. Stéphanie Goossens, 11. Roland Lefèvre, 12. Amélie Snyers,13. André Genicot, 14. Yannic Jandrin, 15. Samuel Bernard, 16. Camille Dubois, 17. Henri Van Meerbeeck, 18. Viviane Beine, 19. Jacques Bataille, 20. Caroline Want, 21. Jules Jacob, 22. Nicole Goossens, 23. Marc Jadot, 24. Nicole Pirson-Guillaume, 25. Benoît Cartilier (43).

    Jacques Stas (H+): «Priorité à la sécurité des cyclistes» … / …

    La Lise du Mayeur

    1. Manu Douette, 2. Florence Degroot, 3. Olivier Leclercq, 4. Nathalie Landauer, 5. Didier Hougardy, 6. Arlette Mottet-Tirriard, 7.Martin Jamar, 8. Delphine Jadot, 9. Thomas Goyen, 10. Sylvie Gramme, 11. Eric Callut, 12. Mélanie Mantulet, 13. Sébastien Cobut, 14. Charlotte Colsoul, 15. Jean-Marc Houssa, 16. Corinne Dewaerseggers, 17. Jean-Yves Laruelle, 18. Fabienne Christiaens, 19 Thierry Delvaux, 20. Coralie Cartilier, 21. Niels’s Heeren, 22 Martine Dantinne, 23. Pascal Dessy, 24. Nicole Charlier, 25. Pol Oter.

    Manu Douette (MR) «Réduire la vitesse dans les villages»

    PS

    1. Carine Renson, 2. Jacques Renard, 3. Sandrine Volont, 4. Sébastien Debroux, 5. Marylène Henrard, 6. Roland Distèque,7. Mégan Mazy, 8. Jonathan Wilmotte, 9. Mélissa Boyen, 10. Patrick Potvin, 11. Sarah Van Lombeek, 12. Lucien Roelands, 13. Danielle Fromont, 14. Eric Docquier, 15. Delphine Hubin, 16. Claudio Righetti, 17. Danielle Frix, 18. Eric Laduron, 19. Dominique Doyen, 20. André Marquet, 21. Odette Serafin, 22. Dominique Cornet, 23. Bernadette Ledoux, 24. André Collin, 25. Jan-Paul Decroupette.

    Carine Renson (PS): concrétiser le projet avec le home waremmien … / …

    La droite

    1. Carole Deman 2. Quentin Muselle, 3. Alice Kanga, 4. Yves Wauters, 5 Margot Salmon, 6. Jean-Marc Sterken, 7. Michael Maho, 8. Brigitte Welvaert, 9. Miche Lecomte, 10. Muriel Soetens.

    Carole Deman (La Droite) «Une prise en charge des SDF» … / …

    Pour les abonnés à la version digitale > Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Hannut communales 2018|province de Liège

    Source en ligne > http://www.lameuse.be/285086/article/2018-09-29

    L’article au grand complet (1 Page) sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 29/09/2018