Relais Sud-Presse-La MEUSE - Page 5

  • PROVINCE - MOUVEMENT SOCIAL > LES RECYPARCS FERMÉS CE MERCREDI

    Suite à deux agressions, une A.G. est convoquée

    A la suite d’agressions survenues le week-end dernier dans les recyparcs de Herstal et Blegny, en région liégeoise, la CGSP a décidé de convoquer une assemblée générale extraordinaire de ses affiliés mercredi après-midi.

    En conséquence, la plupart des parcs à conteneurs seront fermés mercredi après-midi. 

     «A Blegny, un usager a refusé de s’identifier et a forcé le passage à l’aide de son véhicule. A Herstal, il s’agit d’insultes et de violences physiques heureusement sans gravité», précise-t-on chez Intradel, qui ajoute que les auteurs ont été identifiés et qu’une plainte a été déposée à leur encontre.

    Le 3 octobre dernier, la CGSP avait déjà convoqué une assemblée générale de ses affiliés à la suite d’une agression, quelques jours plus tôt, au recyparc d’Oupeye. Un individu qui s’était vu refuser l’accès avait forcé le passage et renversé le préposé. Celui-ci avait été … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 07/11/2017

    POUR les parcs de HANNUT & WASSEIGES > Il est conseiller de prendre contact avec la commune avant de s’y rendre > Voir les N° sur > http://www.hannut.be/administration/services-communaux/environnement/gestion-des-dechets/le-recyparc/

    Source > BELGA > sur l’édition .PDF de votre journal > http://journal.sudinfo.be/journal.php

  • NUTELLA A CHANGÉ LA COMPOSITION DE SA RECETTE

    La teneur en lait écrémé en poudre a augmenté : de 7,5 % à 8,7 %.   Vous l’aviez remarqué ? 

    C’est une association allemande de consommateurs qui a vu la modification sur les étiquettes et qui a constaté que la pâte à tartiner avait une couleur un peu plus claire. Chez Nutella Belgique, on confirme. Ce changement a été opéré pour répondre à la demande des consommateurs, nous dit-on.  

    Les yeux fermés, vous le reconnaissez entre 100, le « choco » Nutella. Pour la petite histoire, high_d-20171106-3HV3C9.jpgcette pâte à tartiner vendue dans plus de 200 pays a été créée... par accident. En 1946, Pietro Ferrero, chocolatier-pâtissier du Piémont, a l’idée d’incorporer des noisettes dans ses produits car le chocolat est rare et cher pendant la Seconde Guerre mondiale. Son fils décide de vendre ce mélange crémeux comme pâte à tartiner dans de petits pots de verre. Nous sommes en 1951 et le produit, commercialisé sous le nom de « Supercrema » cartonne. En 1964 le produit s’appellera Nutella, plus facile de … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 07/11/2017

    Aujourd’hui, un organisme allemand de défense des consommateurs a remarqué que la recette avait changé. Sur Facebook, l’association explique s’être penchée sur la composition de la pâte après avoir remarqué le changement de couleur du produit : la teneur en lait écrémé en poudre a augmenté : 8,7 % au lieu de 7,5 %.

    Même valeur nutritive

    Via son agence de presse en Belgique, Ferrero confirme. « Nous avons récemment effectué un léger ajustement de la recette en ligne avec l'évolution des goûts des consommateurs. Qualité, sécurité, approvisionnement et toutes … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 07/11/2017

    . Pour certains médias français, la teneur en sucre atteindrait 56,3 %, contre 55,9 % précédemment. Le pourcentage de graisse, aurait reculé à 30,9 %, contre 31,8 % avec l’ancienne recette. Ferrero dément. Bon et vous, vous avez goûté la différence ? … / … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 07/11/2017

    Source > M.SP. Sur votre  journal en .PDF > http://journal.sudinfo.be/journal.php

  • HANNUT - COLLABORATION > LE BEURRE PRIMÉ DES BAYARD S’INVITE À LA TABLE DE 3 RESTAURANTS.

    La portion de 25 grammes accompagne le pain 

    La ferme Bayard, à Avin, est connue et reconnue pour son beurre au lait cru de qualité. La version salée a d’ailleurs reçu la médaille d’or au concours de la Foire agricole de Battice, en septembre. La famille d’agriculteurs s’est récemment lancée dans des mini-portions de beurre (25g) qu’elle livre à Rest' Ô Lit et à trois restaurateurs de la région hannutoise : Le P'tit Gaby, Qui Ramène Bobonne, et Fallais Oser.  

    Servi en accompagnement ou en apéritif avec du pain maison, le petit beurre de la ferme Bayard a fait son apparition à la table de trois restaurateurs de la région, dont Le P’tit Gaby, à Hannut. « Avant, je servais le produit d’un marchand de beurre. Je connais les Bayard depuis un petit temps et quand le papa Michel est venu me proposer leur mini-portion pour les clients, j’ai tout de suite accepté car je trouve ça sympa. D’autant plus qu’ils ont été récompensés pour leur beurre. Je continue à travailler avec le premier producteur pour d’autres livraisons », précise Olivier Leruth (42), chef depuis dix ans du P’tit Gaby, une cuisine française gastronomique et inventive.

    C’est justement suite à cette médaille d’or qu’Etienne et son père Michel Bayard (66) ont osé prospecter. « Cela fait quelques mois que nous avons une collaboration pour le petit format avec Rest' Ô Lit, les petits-déjeuners livrés à domicile, qui … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 06/11/2017

    Les trois restaurateurs se font livrer une fois par semaine ou une fois tous les quinze jours. « Personnellement, je prends un kilo de beurre salé par semaine. Le petit format est sympa mais vu que je le présente différemment, ça ne me dérangerait pas de découper la brique de beurre moi-même pour leur éviter ce boulot », glisse Olivier Leruth. « Nous sommes partants pour d’autres collaborations, mais pas non plus de trop car nous tenons à pouvoir … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 06/11/2017

    65 vaches

    La ferme Bayard, à Avin, trait 65 vaches, avec une production de 500 kg de beurre par mois. Elle écoule son produit phare avant tout aux … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 06/11/2017

    Source > Annick Govaers sur le journal en.PDF > http://journal.sudinfo.be/journal.php

    Illustration A.G.> Le chef Olivier Leruth et l’agriculteur Etienne Bayard.

    L’article complet en ligne pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/149123

  • HANNUT – ACCIDENT À MOXHE > SUITE « MON BEAU- PÈRE A FAIT UN BOND D’1M » !

    Un accident de la route spectaculaire s’est déroulé ce vendredi autour de 18h40 sur la route de Namur (N80), à Moxhe (Hannut).> Lire sur ce blog > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive

    Une camionnette Mercedes venant d’Avin vers Hannut a perdu le contrôle et a percuté trois véhicules en stationnement (dont une camionnette), ainsi qu’une remorque.

    Sous la violence du choc, l’une des voitures heurtées a été entraînée et est rentrée dans la façade de la maison le long de laquelle elle était stationnée. Il n’y a pas de blessé.

    « Mon beau-père, qui dormait, a fait un bond d’un mètre au moment de l’impact », nous raconte Élodie Bernard (30), qui occupe la maison. « Le véhicule de mes beaux-parents, celui de mon compagnon et le mien ont été touchés. Deux d’entre eux seront probablement déclassés. Les pompiers … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 06/11/2017

    Source A.G. & J.G > Journal en .PDF en ligne > http://journal.sudinfo.be/journal.php

  • LE PÈRE FOUETTARD A LE BLUES: IL EST RAYÉ DE CERTAINS CATALOGUES POUR ÉVITER LES POLÉMIQUES!

    Depuis la mi-octobre 2013, le Père Fouettard fait l’objet de vives polémiques aux Pays-Bas.

    Le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies (UNHRC) disait avoir reçu des plaintes sur son site web, de beaucoup de gens qui disaient que « le Père Fouettard perpétue une vision raciste et stéréotypée du peuple africain et des personnes d’origine africaine qui apparaissent comme des citoyens de seconde zone. »

    À l’approche du 6 décembre, il devrait être de sortie. Mais le Père Fouettard a le blues. Aujourd’hui, il est même rayé des catalogues publicitaires. Apprécié de beaucoup, il aimerait véhiculer une image positive. Bref, sa vraie image. Mais, depuis 2013, il est au centre d’un débat. Véhicule-t-il une image raciste… ou non ? Le débat est ouvert…

    La suite pour les abonnés à la version digitale > Lire >

    > Qu’en est-il dans les catalogues des différentes enseignes?

    > Est-ce une forme de racisme punissable?

    Source libre > M.SP. Sur > http://www.sudinfo.be/1979422

    Illustration > Photo NEWS

  • AVEZ-VOUS VOTRE DOSSIER MÉDICAL GLOBAL ? (IMPORTANT !)

    Avoir son dossier médical global (DMG) présente de nombreux bénéfices.

    Et vous, avez-vous le vôtre ? Peut-être avez-vous déjà entendu parler du DMG, le dossier médical global. Le DMG regroupe toutes les données médicales du patient (prises de sang, radios, traitements…).

    Les données médicales sont centralisées et gérées en un seul endroit, le médecin généraliste a ainsi une meilleure vue d’ensemble des éléments influençant l’état de santé de son patient.Qui peut en bénéficier ? Toute personne peut demander l’ouverture d’un dossier médical global à son médecin traitant.

    Quel est l’intérêt de disposer d’un tel dossier? « Les bénéfices liés à l’ouverture d’un dossier médical global sont doubles pour le patient », explique Christelle Beis, conseillère R&D AC et marketing chez Solidaris Mons Wallonie picarde. « Il y a d’abord les intérêts médicaux. Le DMG contribue à une meilleure connaissance de l’historique et de l’ensemble de ses soins et ainsi à une prise en charge optimale de sa santé via la centralisation de toutes les données médicales en un seul endroit. Allergies, vaccinations, hospitalisations, radiographies, prises de sang… quels que soient les lieux où le patient réalise ses examens médicaux, toutes ces informations sont rassemblées dans le DMG. Cela permet d’éviter des examens superflus ou des traitements doubles », note-t-elle.

    Échange facilité

     « Ajoutons l’échange des données avec d’autres professionnels de la santé qui est facilité, par exemple, en cas d’hospitalisation. Le fait d’avoir un DMG donnera accès au patient à d’autres prestations entre autres un trajet de soins, c’est-à-dire un suivi pluridisciplinaire pour certains patients diabétiques ou insuffisants rénaux »…/…

    Il y aussi des intérêts financiers. …/…

    Réduction du ticket modérateur …/…

    Lire la suite en ligne libre sur > http://www.sudinfo.be/1978475avez-vous-votre-dossier-medical-global

  • BON À SAVOIR > DE PLUS EN PLUS DE FRAUDES SUR LES EMBALLAGES DES PRODUITS DE CONSOMMATION

    La vérification sur la balance ne trompe pas: il y a de plus en plus de fraudes sur les emballages des produits de consommation à propos de leur poids

    Le magazine français 60 millions de consommateurs en avait déjà fait le constat : le poids des produits préemballés ne correspond pas toujours au poids indiqué sur l’emballage.

    En Belgique aussi, on remarque ce genre d’anomalies.

    Il semblerait même que ces différences de poids vont en s’accentuant dans notre pays. Une enquête a d’ailleurs établi qu’il pourrait s’agir d’un produit sur cinq !

    Pour les abonnés … A lire également :

    > Les chiffres interpellants révélés par le service métrologie du SPF, qui a effectué 2.694 contrôles au cours des cinq dernières années.

    > Ce que risquent les entreprises qui trichent.

    Source Libre > Rédaction en ligne sur > http://www.sudinfo.be/1978453

  • ATTENTION ! > AUX BALLONS AU GAZ HILARANT EN VENTE DANS DES BARS DE LIÈGE ET DANS LES RUES DE MOLENBEEK

    ATTENTION > DANGER MORTEL

    Le «gaz hilarant», de son vrai nom le protoxyde d’azote, est devenu «la drogue» à la mode par excellence chez les jeunes. Présent dans plusieurs pays, le phénomène du « gaz hilarant » a fait son apparition en Belgique.

    Plus particulièrement à Bruxelles et, plus récemment, à Liège

    L’inhalation du gaz contenu dans des cartouches métalliques qu’on glisse normalement dans des siphons à chantilly est devenue monnaie courante dans plusieurs bars de la Cité ardente. Un emploi détourné d’un produit parfaitement légal qui peut, à forte dose, s’avérer extrêmement nocif pour la santé de l’individu qui en absorbe.

    Pour les abonnés … A lire également :

    > Les effets désastreux sur le cerveau

    > Les témoignages d’utilisateurs à lire dans nos éditions digitales

    Source Libre > Rédaction en ligne de DR sur > http://www.sudinfo.be/1978501