Relais Sud-Presse-La MEUSE - Page 5

  • Imprimer

    UN PIÉTONNIER AU CENTRE DE HANNUT TESTÉ CET ÉTÉ … A SUIVRE … ?

    À Hannut, depuis le lancement de la Plaza, le 15 juin dernier, la portion de la rue de Landen qui borde la Grand-Place est mise en piétonnier.

    Le conseiller MR Luc Paque apprécie. Jeudi soir au conseil communal, il a émis l’idée de rendre ce piétonnier semi-permanent. Et même, pourquoi pas, permanent !

    L’idée lancée jeudi soir par le conseiller Luc Paque est tout sauf saugrenue. Transformer en piétonnier permanent ou semi-permanent cette portion de la rue de Landen qui borde la Grand-Place de Hannut, «  nous y avons déjà réfléchi », a fait savoir le bourgmestre manu douette.

    Il y a 5 ou 6 mois, la ville a répondu à un appel à projets de la région wallonne portant sur la verdurisation des centres villes. Parmi les 5 axes qui y étaient développés figurait l’aménagement de zones de convivialité. «À ce moment-là nous avons déjà envisagé de mettre cette portion de la rue de Landen en piétonnier. Pas nécessairement de manière définitive mais … La suite pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/255005

    La candidature de la ville n’a pas été retenue. Un subside de 120.000 euros était en jeu.

    L’idée d’un piétonnier n’a pas pour autant été abandonnée. «  La fermeture de la rue de Landen depuis un mois (depuis l’ouverture de la Plaza, ndlr) nous sert de test grandeur nature », a indiqué jeudi soir le bourgmestre. Dans les prochains … / …

    Pas de précipitation pour le collège qui veut avoir toutes les cartes en main avant de se prononcer. «  D’ici la fin de l’année, nous aurons eu toutes les réunions. Il appartiendra alors à la nouvelle majorité de prendre une décision. Et en cas de fermeture définitive, de budgétiser les aménagements ».

    Luc paque s’est déjà dit favorable à un piétonnier permanent ou semi-permanent.

    «Le parking, on n’y touchera pas»

    Depuis la rénovation de la Grand-Place, un parking de 56 places a été maintenu. En cas de mise en piétonnier, sera-t-il supprimé. «  Certainement pas  », assure le … /:…

    Source Marie-Claire GILLET en ligne sur > http://huy-waremme.lameuse.be/255005

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be

  • Imprimer

    HANNUT > FEU VERT POUR LE HALL INDOOR D’ATHLÉTISME = SUBSIDES CONFIRMÉS

    Les subsides pour le hall indoor d’athlétisme à Hannut sont confirmés.

    Ce jeudi soir, lors du conseil communal, le bourgmestre Manu Douette a communiqué la bonne nouvelle aux conseillers. Le subside couvre 85 % des travaux, ce qui représente 1,1 million d’euros.

    « Nous allons pouvoir notifier le début du chantier à l’entrepreneur » , se réjouit le bourgmestre qui rappelle que l’appel d’offres a déjà eu lieu en janvier dernier. Les travaux d’une durée de 12 mois pourraient débuter déjà fin de cette année mais le bourgmestre mise davantage sur un début de chantier en février 2019.

    Pour rappel, ce projet mené en partenariat avec la Province de Liège a été initié en 2011 pour répondre aux besoins des athlètes privés de terrain d’entraînement pendant la longue saison hivernale. Il prévoit la construction d’un hall de 90 m X 25 (2.250m²) dans le prolongement de la piste d’athlétisme actuelle et d’un bâtiment qui comprend des vestiaires, bureaux, cafétéria et salle de préparation physique.

    Une moitié de l’espace sera réservée aux sprints avec six couloirs et haies amovibles. Les athlètes pourront aussi y pratiquer le saut à la perche : une hauteur de plafond de 9 mètres figure dans le cahier des charges. De même qu’un bac à sable pour les sauts en longueurs, les triples sauts, le lancer de poids et les sauts en hauteur.

    Source > Marie-Claire GILLET sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 14/07/2018

    L’article  au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/254661

  • Imprimer

    HANNUT – INFRASTRUCTURES SPORTIVES > LE CLUB DE HOCKEY A SON TERRAIN FACE À LA CASERNE DES POMPIERS

    La Ville l’a acquis pour 321.000 euros

    Ce jeudi soir, les membres des Peckers ont quitté la salle du conseil communal de Hannut avec le sourire.

    Depuis plusieurs années, le club de hockey hannutois cherche un terrain d’entraînement à Hannut, qui vient d’être trouvé. À l’unanimité, les conseillers communaux ont approuvé l’acquisition d’un terrain de 2,3 ha rue de Poucet à Hannut, face à la caserne des pompiers. 

    C’est finalement suite à un appel aux propriétaires lancé en mai dernier par la Ville qu’un terrain pour les futures infrastructures du hockey a pu être trouvé. Mais non sans mal, comme l’a expliqué l’échevin des sports Pascal Deprez qui a détaillé jeudi soir toute la procédure qui a permis l’acquisition d’un terrain de 2,3 ha rue de Poucet, face à la caserne de la zone de secours de Hesbaye.

    « Les principales difficultés auxquelles nous étions confrontés venaient du fait que nous avions deux propriétaires pour cette parcelle avec un des deux qui ne souhaitait pas vendre mais échanger. » Résultat : la Ville a dû … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 14/07/2018

    Pour deux terrains

    Prudentes, les autorités communales ont choisi de … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 14/07/2018

    Actuellement, alors que le club a repris ses activités en 2016 (il était dissous depuis 2000), il compte déjà 200 membres.

    Dans la foulée, les conseillers ont également accordé au club un droit d’emphytéose pour 35 ans, ce qui va permettre aux Peckers d’introduire auprès d’Infrasport une demande de subsides pour la construction d’un premier terrain synthétique avec vestiaire et buvette. « Le solde non subsidié sera … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 14/07/2018

    En attendant d’être à nouveau hébergé à Hannut, les hockeyeurs continueront à s’entraîner à Hoegarden ou en région liégeoise.

    Source > Marie-Claire GILLET sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 14/07/2018

    Illustration > Belga

    L’article  au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/254660

  • Imprimer

    ATTENTION ARNAQUE > NON, PLOPSALAND N’OFFRE PAS DES BILLETS GRATUITS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

    Non, Plopsaland n’offre pas des billets gratuits sur les réseaux sociaux: il s’agit d’une arnaque pour «obtenir des données personnelles»

    Le parc de la Panne a tenu à mettre en garde contre ce faux message utilisant la marque Plopsa.

    Si vous avez vu circuler un message annonçant que toutes les personnes participantes recevraient cinq billets gratuits pour le 75e anniversaire du parc d’attractions Popsaland De Panne, surtout ne cliquez pas. En effet, cette publication qui circule sur les réseaux sociaux depuis ce vendredi matin est une fausse !

     « Cette action n’est pas de nous » a expliqué Sébastien Momerency, directeur marketing du parc. En cliquant sur le lien du faux message, les utilisateurs risquent d’être victimes de phishing indique Plopsa.

     « Cela a vraisemblablement été mis en place par des cybercriminels qui … … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 14/07/2018

    Source > Par D.Pi. Sur > http://www.sudinfo.be/id64873 Pour les abonnés à la version digitale

  • Imprimer

    DIABLES ROUGES CE DIMANCHE 15 JUILLET > DU PALAIS ROYAL À LA GRAND-PLACE (parcours & horaire)

    Les Diables seront bien fêtés par les autorités et leurs supporters ce dimanche

    Le match pour la 3ème place contre l’Angleterre aussitôt terminé ce samedi, les Diables rouges prendront l’avion direction Bruxelles. Au pays, l’organisation de leur retour a déjà commencé. Après une réception au palais royale, les joueurs monteront dans un bus qui les conduira à l’hôtel de ville de Bruxelles. L’équipe nationale saluera la foule massée sur la Grand-Place depuis le balcon. 

    Les joueurs quitteront donc la Russie dans la nuit de samedi à dimanche et seront accueillis triomphalement au pays. Il n’est pas exclu qu’une poignée de supporters fasse le déplacement jusqu’à l’aéroport de Zaventem.

    Au programme de la journée de dimanche, une réception au château de Laeken en présence du roi Philippe et de la reine Mathilde. Les souverains recevront les Diables vers 12h30 ; une partie de l’entretien devrait se passer dans la grande rotonde du palais.

    Vers 14 heures, ils monteront dans un bus qui les conduira de Laeken au centre de Bruxelles. Les Diables rouges devraient voyager dans un bus à impérial et emprunter les grands boulevards comme le boulevard Albert II, le boulevard du Jardin Botanique ou encore la rue de la Loi, de façon à permettre aux Diables de saluer les supporters sur le trajet.

    Au cœur de la capitale, ils seront accueillis à l’hôtel de villes, pour une réception en présence des autorités de la Ville et de leurs proches. Comme leurs aînés en 1986, les Diables rouges salueront la foule massée sur la Grand-Place depuis le balcon d’honneur vers 15 heures. Les festivités devraient … La suite sur votre journal LA MEUSE de ce vendredi 13/07/2018

    Source > J.C. Sur votre journal LA MEUSE de ce vendredi 13/07/2018

  • Imprimer

    INFRACTIONS ROUTIÈRES > LES WALLONS ONT PAYÉ 41,4 MILLIONS d’€ D’AMENDES

    Au premier semestre 2017, les conducteurs wallons qui ont pris quelques libertés avec le code de la route ont sorti de leur poche un total de 41.441.061 euros, soit 41 millions., selon les chiffres communiqués à la Chambre par le ministre de l’Intérieur Jan Jambon.

    Si le rythme se maintient, les Wallons auront déboursé en 2017 plus qu’en 2016. Ce montant ne concerne que les perceptions immédiates correctement ou incorrectement (trop peu ou trop) payées pour toutes les infractions routières. Les procès-verbaux ne sont donc pas concernés.

    À titre de comparaison, le montant acquitté en Flandre pour les six premiers mois de 2017 est de 94,9 millions d’euros. Il y a de fortes chances de faire nettement mieux qu’en 2016 où l’on était à 178,7 millions pour l’ensemble de l’année. Quant à la Région bruxelloise, elle est à 16,5 millions d’euros de perceptions immédiates réglées, 29,8 millions en 2016.

    Surtout des excès de vitesse

    Les excès de vitesse représentent dans … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 12/07/2018

    Source > T.H. Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 12/07/2018

    Illustration > Montage JCD

  • Imprimer

    CONTRÔLE TECHNIQUE > 11 % DES WALLONS ONT PLUS DE SIX MOIS DE RETARD

    L’année dernière, 811.145 véhicules ont été présentés en retard au contrôle technique, soit 16,50 % de l’ensemble des véhicules soumis à cette obligation.

    C’est un peu mieux qu’en 2016 (16,66 %), selon les chiffres du Goca, la fédération professionnelle du secteur. Cette amélioration est à porter au crédit des Wallons et des Flamands. Pour les premiers, le pourcentage de présentation tardive est passé de 18,65 % à 18,51 %. Pour le nord du pays, on était en 2017 à 14,42 %, contre 14,77 % un an plus tôt.

    Toujours plus de Bruxellois

    Une fois de plus, les Bruxellois sont les mauvais élèves de la classe et cela s’est aggravé en 2017, avec un taux de retard de 26,81 %. Plus d’un conducteur sur quatre. C’est près d’un pour cent de plus : 25,36 % en 2016. « Un retard dans … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 12/07/2018

    … / … À l’inverse, un Bruxellois sur dix (10,08 %) n’a eu aucune honte à venir au centre d’inspection alors que plus de six mois étaient écoulés depuis la date fatidique. En fait, c’est un léger mieux par rapport à 2016 où le pourcentage était de 10,43 %. Mais les pires en la matière, ce sont les Wallons dont le taux a grimpé de 9,99 % à 11,09 %. Les Flamands enregistrent également une très faible hausse de 6,62 % à 6,73 %. « Au-delà de six mois, l’amende due s’élève à 28,80 €. Elle de 11,50 de deux à trois mois de retard et de 17 de quatre à six mois. Les montants ont été indexés en janvier », explique Marie De Backer.

    Rappelons que le défaut de contrôle technique est verbalisé par la police lors de contrôles routiers et que les assureurs refusent de payer pour les dégâts si un lien est établi entre l’accident et l’état du véhicule.

    Source > Yannick Hallet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 12/07/2018

    Illustration > Capture GOOGLE Street

  • Imprimer

    HANNUT > JUDICIAIRE > LA PRISON POUR LES VOLEURS DE CIGARETTES CHEZ Mlle MANETTE ! (SUITE)

    Claire Manette a depuis fermé son commerce

    Le 14 juin dernier, un couple de Hannutois était poursuivi pour avoir à plusieurs reprises volé de la marchandise dans le magasin tenu à Hannut par Mlle. Claire Manette, une dame âgée de 90 ans. La justice leur reprochait aussi des vols à Wanze et Huy en 2016.

    Ce mardi, le couple a été condamné à 3 ans de prison pour lui et 18 mois avec sursis pour son épouse.  

    Le 14 octobre 2016, un témoin surprend un homme … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 11/07/2018

    Le même individu avait déjà commis plusieurs vols simples de cigarettes Camel au sein du même commerce, les 12, 23 et 25 août de la même année.

    Rapidement identifié, l’individu, un Hannutois de 40 ans, avait nié les faits. Pourtant, la plaque d’immatriculation du véhicule correspondait à celui conduit à l’époque par le prévenu. L’entité de … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 11/07/2018

    Source LA.MA sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 11/07/2018

    Article libre en ligne sur > http://huy-waremme.lameuse.be/253680