Relais Sud-Presse-La MEUSE - Page 4

  • HUY-WAREMME-HANNUT> DOUZE FOIS PLUS DE MARAÎCHERS BIO EN 5 ANS

    Ils sont de plus en plus nombreux à se lancer dans la permaculture, à l’image du Braivois Christophe Poekes

    La culture biologique (labellisée ou non) connaît un boom auprès des consommateurs, mais aussi des producteurs. Les maraîchers à petite échelle sont de plus en plus nombreux à lancer leur activité. En 5 ans, leur nombre a grimpé de 5 à… 60 en province de Liège !

    L’arrondissement Huy-Waremme n’échappe pas à la tendance, il compte une vingtaine de maraîchers cultivant fruits et légumes de façon saine et locale. Christophe Poekes, de Ciplet, vient grossir les rangs.

     « L’année passée, le nombre de maraîchers biologiques, avec le label ou de philosophie bio, a plus que doublé dans la province. Sur cinq ans, on est passé de 5 à 60. Beaucoup se sont installés en Ourthe-Amblève, mais il y en a un peu partout, notamment à Huy-Waremme qui en compte une bonne vingtaine. Il y a un retour de fond vers les produits frais. La demande est là et elle est telle qu’ils sont loin de la couvrir, il pourrait y avoir beaucoup plus de maraîchers encore, il y a de la place », chiffre Stéphane Mostenne, conseiller en maraîchage bio pour les Services agricoles de la Province. Sa cellule offre un encadrement et un réseau aux maraîchers, nouveaux ou installés, qui peuvent … La suite sur votre journal LA MEUSE de ce jeudi 06/04/2017

    Source > ANNICK GOVAERS sur votre journal LA MEUSE de ce jeudi06/04/2017

    Autre article sur cette page > POUSSET > Cédric Saccone et sa Ferme au Moulin, un modèle de réussite

    L’article complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/66828

  • C'EST DÉSORMAIS OFFICIEL: VOUS NE PAYEREZ PLUS DE FRAIS DE ROAMING DANS L'UNION EUROPÉENNE DÈS LE 15 JUIN PROCHAIN!

    En vertu de cet accord entre les institutions européennes, validé jeudi par le Parlement européen à Strasbourg, la promesse faite en fanfare en 2015 par la Commission d’une UE sans frais d’itinérance va pouvoir devenir réalité.

     « Les Européens ne seront plus en état de choc quand ils recevront leur facture de téléphone. Ils avaient jusqu’à présent l’habitude d’éteindre leur téléphone quand ils passaient une frontière », s’est réjoui l’eurodéputée finlandaise Miapetra Kumpula-Natri, rapporteure du texte pour le Parlement européen.

    Dès mi-juin, les citoyens de l’UE ne payeront plus de surcoûts lorsqu’ils téléphoneront, enverront un SMS ou surferont sur internet dans un autre pays de l’Union que celui où ils résident.

    Cependant, leur « itinérance » aura toujours un coût pour leur opérateur, qui devra acheminer la communication sur un réseau autre que le sien.

    C’est sur ce point que portait le vote final du Parlement européen : le nouveau règlement approuvé jeudi définit des plafonds pour ces tarifs de gros, avec par exemple un prix du gigaoctet de données qui diminuera progressivement pour atteindre à 2,5 euros en 2022.

     « Il fallait réduire les prix d’itinérance en gros, sinon beaucoup d’opérateurs n’auraient pas pu supprimer les frais d’itinérance sans augmenter leurs tarifs », a expliqué mercredi le commissaire en charge du Marché unique numérique, Andrus Ansip, se félicitant d’une mesure qui aura « un impact positif immédiat sur la vie de millions d’Européens ».

    Depuis dix ans, la Commission européenne s’emploie à réduire les frais supplémentaires que les opérateurs de télécommunications imposent à leurs abonnés chaque fois qu’ils franchissent une frontière. Les frais d’itinérance ont déjà diminué de plus de 90 % depuis 2007.

    Les frais d’itinérance téléphonique seront complètement abolis dans l’Union européenne à partir du 15 juin 2017, grâce à un accord sur les prix de gros que se facturent entre eux les opérateurs, dernière pièce d’une réforme menée depuis dix ans.

    Source > Afp sur page libre > http://www.sudinfo.be/1820989

  • INFO > DU LAIT DANS LES CREVETTES DÉCORTIQUÉES: RAPPEL D'UN PRODUIT VENDU CHEZ ALDI

    Dans le cadre d’un contrôle, on a constaté la présence de lait (beta lactoglobuline) (allergène) dans les crevettes décortiquées, alors que ce n’est pas indiqué sur l’étiquette.

    Eastern Fish a décidé, en consultation avec l'AFSCA, de retirer ce produit du marché.

    Description du produit

    • Description: Golden Seafood, crevettes décortiquées 450 g
    • A consommer de préférence avant le 02/05/2018
    • Numéro de lot : VN200V137
    • Poids : 450 g
    • Emballage : sac plastic
    • Vente : du 7 mars eu 1er avril 2017

    Info pour les consommateurs

    Si vous êtes allergique ou intolérant au lait (beta lactoglobuline) (allergène), ne mangez pas ce produit et ramenez le au point de vente, où il vous sera remboursé. Si vous présentez des réactions allergiques après avoir mangé ce produit, consultez un médecin.

    Pour les consommateurs qui ne sont pas allergiques ou intolérants, il n’y a pas de risque à consommer ces crevettes.

    Pour plus d’informations prenez contact via le numéro de téléphone 0800-750-80

    Ce produit est distribué par les filiales d’Aldi dans le Limburg et en Wallonie

    Source > Rédaction en ligne sur > http://www.sudinfo.be/1819562

  • ATTENTION « VIRUS » SI VOUS POSSÉDEZ UN SMARTPHONE SOUS ANDROID

    « Chrysaor » > Un virus qui infecte Facebook, WhatsApp, Twitter et Gmail, peut activer la caméra ou le micro de votre téléphone!

    Le malware Chrysaor s’attaque aux smartphones sous Android. C’est un virus très agressif et très évolué, capable de pirater et d’espionner vos comptes Facebook, WhatsApp et Twitter notamment, mais aussi d’activer à distance l’appareil photo et le micro de votre smartphone

    Il y a plusieurs mois, Apple déclenchait une alerte après la découverte d’un logiciel qui permettait de pirater les iPhone et iPad, grâce à trois failles dans le système iOS. Après une mise à jour, les terminaux de la marque à la pomme étaient protégés face à ce malware, appelé Pegasus, qui avait été développé par une firme israélienne, NSO Group.

    Aujourd’hui, le virus fait toutefois son grand retour, comme l’a confirmé Google lundi, mais cette fois sur les smartphones Android. Renommé Chrysaor, le malware n’utilise plus des failles présentes dans le système, mais peut s’installer théoriquement sur tous les appareils. Pire, il serait également capable de s’autodétruire si jamais il venait à être repéré.

    Google recommande de ne pas télécharger des applications ailleurs que sur sa boutique officielle, le Play Store, car ce malware sophistiqué se cache dans les apps que l’on trouve sur les sites téléchargements illégaux et les boutiques d’applications alternatives.

    Si pour l’instant le virus se propage assez lentement et n’a pas encore touché tous les continents, il commencerait à infecter des appareils localisés en Europe.

    Les capacités de ce malware sont assez impressionnantes : il peut exfiltrer des données d’applications populaires telles que WhatsApp, Skype, Facebook, Viber, Kakao, Twitter, Gmail, etc. mais peut aussi prendre le contrôle d’un appareil à distance par SMS. Il a aussi accès aux micros et aux caméras du téléphone, et il est même capable de faire des captures d’écran.

    Source > Rédaction en ligne sur > http://www.sudinfo.be/1820436

  • LES HÉROS DU GAZON 2 VONT AFFRONTER LES GAZELLES BRAIVOISES CE 15 AVRIL !

    Démarrée depuis maintenant trois semaines, la saison 2 des « Héros du Gazon », continue à faire autant de buzz que sa première édition.

    Comme l’an dernier, les stars de l’émission dominicale de la RTBF se produiront un peu partout en Wallonie pour des matches de gala.

    Ce sera le cas ce samedi 15 avril prochain, à partir de 17 h 30, du côté de Braives où l’équipe coachée par Léo Van der Elst viendra se confronter à une formation 100 % féminine : Les ‘Gazelles braivoises’….

    L’article complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/65941

    Source > O.J. sur > http://huy-waremme.lameuse.be

  • BOOM DES IMMEUBLES À APPARTEMENTS À HANNUT

    102 appartements ont obtenu un permis de bâtir en 2016, contre 45 en 2015, une hausse de 126%

    A Huy-Waremme-Hannut le nombre de permis de bâtir pour de nouvelles constructions a tendance à diminuer. 630 logements ont été autorisés en 2016, c’est 37 de moins qu’en 2015. Seules Hannut, Waremme, Wanze, Ouffet et Fexhe voient leur nombre de permis augmenter.

    A Hannut, les appartements ont la cote : de 45 permis délivrés en 2015, on est passé à 102 en 2016.

    Le secteur de la construction résidentielle ne se porte pas mal à Huy-Waremme. 630 nouveaux logements ont été accordés l’an passé dans notre arrondissement pour des immeubles à appartements et des maisons unifamiliales. Le SPF Economie vient de publier les statistiques, commune par commune et par arrondissement sur son site Statbel.

    hannut,blog,jcd,appartements,explosion,nombresIl est ainsi facile d’analyser l’évolution depuis 1996 de façon ciblée (du moins pour les communes dont les statistiques 2016 sont connues). Nous n’avons pris en compte que les constructions à proprement parler, pas les rénovations. 630 donc, c’est moins qu’en 2015 (667) mais la chute n’est pas brutale. Quasiment toutes les communes de Huy-Waremme voient le nombre de permis accordés diminuer un peu (ou beaucoup, c’est selon) : Marchin passe de 19 nouveaux logements en 2015 à 10 en 2016, Héron de 31 à 19, Saint-Georges de 44 à 18, Verlaine de 21 à 11 (contre 49 en 2007), Engis de 24 à 11 (contre 65 en 2012), Clavier de 13 à 11, Modave de 9 à 8 (alors qu’il y en avait 31 en 2010)... Nandrin est stable avec 21 nouveaux logements par rapport à 2015, et a même augmenté car en 2014, seuls 7 logements avaient été autorisés.

    Wanze, Hannut et Waremme sont les seules communes à connaître une hausse notable du … La suite sur votre journal LA MEUSE de ce mardi 04/04/2017 + 2 autres articles

    Source > ANNICK GOVAERS sur votre journal LA MEUSE de ce mardi 04/04/2017

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/65944

  • HANNUT > 1ER DIMANCHE DU MOIS > ENTRE 80 ET 100 ARTISANS PRÉSENTS

    C’est le retour des petits marchés artisanaux

    C’est sur les airs jazzy de Sea, Sax and Sun, que les petits marchés artisanaux ont refait leur apparition sur la Grand’ Place de Hannut, hier. Entre 80 et 100 artisans et exposants, seront dorénavant présents tous les premiers dimanche du mois jusqu’en octobre.

    C’est devenu une tradition à Hannut. Les petits marchés artisanaux ont refait leur apparition ce premier dimanche d’avril pour lancer la saison estivale. « Je viens quand je peux, à mon âge ce n’est pas évident. Avec le soleil, je ne pouvais que venir. Je ne viens pas pour quelque chose en particulier mais je fais mon petit tour, il y a tant à découvrir.

    C’est très gai ! » , affirme Huguette, 88 ans. Un marché accueillant qui attire tant les habitués de longues dates comme Huguette, que les visiteurs de passage. Comme son nom l’indique, ce marché est constitué essentiellement d’artisans, l’occasion de découvrir le savoir-faire de certains, mais aussi d’apprécier les produits de bouche d’artisans locaux.

    L’ambiance y est conviviale et très décontractée. D’un côté, un stand de … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 03/04/2017

    Source > CY.C. Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 03/04/2017

  • HANNUT > TOUT LE MATÉRIEL PROFESSIONNEL D'UN ÉLECTRICIEN VOLÉ À THISNES

    Un important cambriolage s’est déroulé dans la nuit du 31 mars au 1 er avril, rue du Mignawez à Hannut.

    Parmi le préjudice subi par les occupants, on compte notamment tout le matériel professionnel du propriétaire, électricien.

    D’après les premières constatations observées sur place, le ou les malfrats sont parvenus à entrer dans l’habitation en coupant un cadenas qui fermait le garage.

    Ils auraient utilisé un matériel, type disqueuse, pour en venir à bout, avant de visiter l’ensemble du rez-de-chaussée.

    Une fois à l’intérieur, les voleurs se sont emparés de plusieurs appareils multimédias, notamment une télévision, des ordinateurs et une tablette numérique. Enfin, ils ont surtout emporté la remorque du foyer et un coffre de toit, dans lequel se trouvait tout le matériel professionnel du propriétaire, électricien. Les clés de la camionnette ont également été dérobées.

    La zone de police Hesbaye Ouest a constaté le fait.

    Source > Ed sur page libre > http://www.lameuse.be/1818937 Illustration DR