Relais Sud-Presse-La MEUSE - Page 3

  • PROXIMUS A-T-IL TROMPÉ SES CLIENTS? L'ACTION COLLECTIVE DE TEST-ACHATS CONTRE L'OPÉRATEUR EST JUGÉE RECEVABLE

    Le tribunal de première instance de Bruxelles a déclaré recevable l’action collective intentée par Test-Achats contre Proximus au sujet du remplacement d’anciens modèles de décodeurs par de nouveaux, indique mercredi l’organisation de consommateurs, selon laquelle l’entreprise de télécoms a trompé une partie de ses clients, ce que celle-ci réfute.

    Le différend a trait aux décodeurs V3 que l’ex-Belgacom a proposé à ses clients entre 2008 et 2013 afin de pouvoir bénéficier de la télévision numérique. Plutôt que de louer l’appareil, près de 30.000 abonnés l’ont acheté. En mai dernier, ils ont cependant été avisés que leurs décodeurs seraient dépassés et ne pourraient plus être utilisés à partir du 1er février.

    Proximus a alors proposé à ces clients d’échanger leur ancien modèle contre un nouveau, qu’ils pourraient ensuite louer gratuitement durant un an.

    Test-Achats a entrepris une action collective contre l’opérateur. Dans un jugement du 4 avril, le tribunal a estimé recevable cette démarche. La juge a décidé que l’action collective représentera tous les clients concernés sauf ceux qui se manifestent expressément, dans un délai de six semaines, pour ne pas l’être (opt-out).

    Le tribunal a pair ailleurs fait droit à la demande de Test-Achats de contraindre Proximus à informer les 30.000 consommateurs concernés par courrier individuel de la décision, se félicite Test-Achats. La période de négociation – la seconde phase après celle portant sur la recevabilité et avant celle éventuelle de plaidoiries sur le fond du dossier prévues par la loi sur la réparation collective — a été fixée à 3 mois.

    « Ce jugement constitue une belle victoire pour Test-Achats qui poursuit le combat pour que les consommateurs lésés par les pratiques de Proximus soient indemnisés », conclut l’organisation de consommateurs.

    Source > Belga sur le site libre > http://www.sudinfo.be/1824575

  • BJ SCOTT AU ROCK & BLUES FESTIVAL D’ACOSSE CE WE DES 15 & 16 AVRIL ! (WASSEIGES)

    Ce week-end de Pâques s’annonce chaud, en tout cas au niveau de l’ambiance !

    Pour la 27e année et très probablement la dernière, le Petit Tonneau d’Acosse à Wasseiges organisera le Rock & Blues Festival ces 15 et 16 avril.

    Deux soirées où ces styles musicaux trouveront toutes leurs places. « Beverly Jo Scott se produira dimanche. Ça reste encore à confirmer mais il est possible qu’elle vienne avec une candidate de The Voice », confie le propriétaire du Petit Tonneau. C’est en réalité la troisième fois que la coach de The Voice sera présente à Wasseiges, mais une première dans le cadre du festival. Le festival accueille généralement à peu près 800 personnes mais cette dernière pourrait être un record.

    « C’est la dernière fois qu’on organise le festival. Ça fait un moment que la maison est à  … La suite de l’article pour les abonnés à la version digitale sur > http://huy-waremme.lameuse.be/69256

    Source > http://huy-waremme.lameuse.be/69256

    Le concert sur le site Que faire > http://www.quefaire.be/27-eme-acosse-rock-blues-

    Sur Facebook > https://www.facebook.com/events

    Le site du concert de ce WE > http://www.le-petit-tonneau.eu/events-festival.php

  • BON A SAVOIR > MÊME LA MOUSSE DES BOIS, VOUS NE POUVEZ PAS L’ARRACHER !

    Cueillette des fleurs et plantes : super réglementé

    Un temps à se promener dans les bois. Et à cueillir de gros bouquets de petites fleurs ? Mais on ne cueille pas sans autorisation ni n’importe quelle quantité. Même récolter de la mousse pour réaliser des montages floraux, c’est interdit !

     « Dans les bois de Bierwart, vous trouverez des tapis de jonquilles, il y en a par milliers », nous dit Philippe Nivelle, amoureux de la nature et agent des forêts pour le cantonnement de Namur. Et ça donne envie d’en cueillir. Eh bien non ! C’est tout simplement interdit. Du moins sans autorisation. « Une autorisation du propriétaire du bois, cela peut être un privé, une administration communale, voire de la Région wallonne » , poursuit l’agent du Département Nature et Forêts.

    « La réglementation en termes de cueillette (de jonquilles, de muguets, de mousse…) est déterminée par le Code Forestier de 2008. Ces règles sont d’application dans toute la Wallonie. Aucun prélèvement de produits de la forêt ne peut avoir lieu sans le consentement du propriétaire et sans respecter les conditions générales qui peuvent être arrêtées par le gouvernement », nous dit-on chez le ministre Collin, en charge des forêts.

    Concrètement, il y a tout de même une petite liberté, comme le stipule encore le code wallon. Mais il faut … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce 12/04/2017

    Source > M.SP. Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce 12/04/2017

  • A HANNUT, DES CENDRIERS… COMME À LONDRES!

    À Hannut, la chasse aux mégots de cigarettes a commencé.

    Deux cendriers identiques à ceux installés à Londres sont placés depuis ce lundi dans le centre-ville. Après une phase de sensibilisation d’un mois suivra une phrase de répression, prévient Nathalie Courmont du service Sécurité et Prévention.

    Leur nom : Ballot Fin qu’on pourrait traduire comme « urne électorale », sauf qu’ici ce ne sont pas des bulletins de vote qu’on peut y jeter mais des mégots de cigarettes. «  J’ai découvert l’existence de ces cendriers il y a quelque temps », raconte Mélanie Courmont, l’agent constatateur environnemental au service Sécurité et Prévention de Hannut.

    « Ils avaient été mis en place à Londres par l’asbl HUBBUB où ils ont immédiatement fait le buzz ».

    Renseignement pris, notre agent a pu constater qu’au-delà de l’esthétique et de leur look fun, ils étaient aussi efficaces. « Là où ils étaient placés, le nombre de mégots de cigarettes a été réduit de 30 %. »

    Avec l’accord du collège communal, le service Sécurité et Prévention a obtenu un budget pour l’achat de deux cendriers. Coût : 600 euros subsidiés à concurrence de 60 % par la Région wallonne.

    Ils ont été placés aux endroits les plus touchés par ce fléau : place Henri Hallet, au pied de l’arrêt de bus, l’un des plus fréquentés de la ville, «  là où nous sommes sûrs de toucher du monde  », analyse Nathalie Courmont. Le second se dresse sur la Grand-Place, à proximité de la Fontaine, «  un endroit de transit ».

    À ce stade, l’achat de cendriers supplémentaires … L’article complet pour les abonnés à la version digitale …

    Une amende de 50 euros

    Parallèlement, des patrouilles constituées d’un policier et de … La suite de l’article complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/69123

    Source > MARIE-CLAIRE GILLET sur > http://huy-waremme.lameuse.be

  • ARNAQUE AU DIGIPASS > LE COUPLE SE FAIT AVOIR ET PERD 2.244 € !

    Ce n’est pas malheureusement pas un cas isolé 

     De nombreuses personnes ont récemment été victimes d’une arnaque par téléphone rondement menée. Des escrocs se faisant passer pour des employés du SPF Finances arrivent à réaliser des virements à votre insu.

    Ce couple de Fontaine-L’évêque, qui préfère garder l’anonymat, témoigne : « Nous avons été totalement mis en confiance. La dame expliquait tellement bien que nous avons été convaincus. Dans cette histoire nous avons perdu 2.244 €. »

     « C’est fini, nous ne ferons plus jamais confiance aux personnes par téléphone », a exprimé ce couple de Fontaine-l’Evêque qui a préféré garder l’anonymat. De fait, R., pourtant méfiant, et son épouse, ont été victimes d’une arnaque par téléphone rondement menée. « Le lundi 27 mars, j’ai été contacté par une dame qui s’est présentée comme employée du service contentieux du SPF Finances. Elle m’a informé que j’allais être dédommagé de … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce 10/04/2017

    C’est quoi un DIGIPASS > Voir le site de RTL info > http://www.rtl.be/info/belgique/economie/les-digipass-protegent-ils-vraiment

    Source > O.PÂQ sur votre journal LA MEUSE H/W de ce 10/04/2017

  • HANNUT: À 80 ANS, YVETTE POSSÈDE UNE COLLECTION INCROYABLE (VIDÉO)

    Yvette Dardenne, 80 ans, possède une collection exceptionnelle.

    Ses 59.000 pièces drainent des visiteurs du monde entier dans le petit village de Grand-Hallet. Et les musées lui empruntent de nombreux exemplaires.

    Si les 59.000 boîtes en fer blanc, patiemment récupérées et triées par thématiques par Yvette Dardenne depuis presque 30 ans, n’est pas très connue à Hannut, les musées et les connaisseurs ne s’y trompent pas : il s’agit d’une collection exceptionnelle. La Hannutoise prête régulièrement ses précieux objets pour des expositions, il y en a actuellement à Anvers, Mons, Bruxelles et Evere. 4.000 à 5.000 curieux par an réservent une visite guidée au domicile d’Yvette, au Moulin de Grand-Hallet. Parmi eux, pas mal d’étrangers dont des Américains….

    Voir la vidéo sur > http://www.lameuse.be/1821258

    Source > Rédaction libre en ligne sur > http://www.lameuse.be/1821258 Photo A.G.

     

    Découvrez quels objets collectionne la Hannutoise dans La Meuse de ce vendredi ou sur notre nouvelle édition digitale.(Pour les abonnés) > http://huy-waremme.lameuse.be/67206 avec un second article > Un pan d’histoire et beaucoup de surprises !

    Un article complet & photos également sur > Votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 07/04/2017

  • PROVINCE DE LIÈGE – ENVIRONNEMENT > MOINS DE DÉCHETS GRÂCE AUX CONTENEURS

    179 kg de déchets ménagers par habitant avec les sacs payants, contre 102 kg via les conteneurs

    Le tri sélectif produit de bons résultats en province de Liège. Ainsi, l’intercommunale Intradel, qui couvre 72 communes, a dévoilé les chiffres pour l’année 2016.

    Et le constat est limpide : les conteneurs aident largement à réduire la quantité de déchets récoltés par rapport aux sacs payants classiques. Un système que toutes les communes devront adopter à l’horizon 2025. 

    46 localités de la province de Liège ont opté pour les conteneurs pour les déchets. Il y en a deux : un gris pour les ménagers, un vert pour les organiques. Et depuis cette année, on en trouve même un troisième de couleur jaune, dans 18 communes du Condroz et de Hesbaye, pour récolter les papiers/cartons. Suite à la présentation des chiffres 2016 des récoltes des déchets par l’intercommunale Intradel, un constat apparaît.

    Il est limpide : l’utilisation de conteneurs permet de réduire drastiquement la quantité de déchets récoltés. Les chiffres le montrent bien. En moyenne, un habitant liégeois produit ainsi 136 kg de déchets ménagers résiduels par an. Si l’on se penche plus en profondeur sur cette donnée, on constate que ce chiffre grimpe à 179 kg si la personne utilise des sacs payants classiques. Par contre, si le citoyen a un conteneur, on tombe à 102 kilos. Soit un écart de 77 kilos.

    Et contrairement aux idées reçues, il n’y a pas … La suite dans votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 07/04/2017

    Source > GASPARD GROSJEAN dans votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 07/04/2017

    L’article au grand complet pour les abonnés à l’édition digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/67250

  • LINCENT > HÉMIPLÉGIQUE, À L’ASSAUT DU MONT VENTOUX

    Stéphanie Mathieu et Erika Meert (42) tenteront de relever le défi en tandem, en juin prochain

    C’est un beau défi que se sont lancé Stéphanie Mathieu et Erika Meert. En juin, les deux quadragénaires vont partir à l’assaut du Mont Ventoux en tandem et repousser les barrières du handicap. Stéphanie est hémiplégique suite à une rupture d’anévrisme : son bras gauche est paralysé et sa jambe gauche n’est pas assez forte pour supporter une telle ascension.

    C’est donc sur un tandem adapté et après beaucoup d’entraînements que les deux amies se disent prêtes à tester leurs limites.

    L’idée est venue sur la table, par hasard, sous forme d’une question simple : « Stéphanie, ça te dirait de grimper le Mont Ventoux avec moi ? ». Erika Meert, de Racour (Lincent), est … La suite sur votre journal LA MEUSE de ce jeudi 06/04/2017

    Source > ANNICK GOVAERS sur votre journal LA MEUSE de ce jeudi06/04/2017

    L’article complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/66831