Relais Sud-Presse-La MEUSE - Page 3

  • HANNUT: UNE VOITURE ET UNE COLLECTION DE MODÈLES RÉDUITS VOLÉS DANS DES GARAGES

    Samedi vers 3 heures du matin, des individus ont pénétré dans le parking sous-terrain d’une résidence située rue d’Avernas à Hannut.

    Ils y ont volé une voiture de marque Hyundai ainsi qu’une collection de petites voitures, a indiqué la police de la zone Hesbaye Ouest.

    Les voleurs ont forcé les portes de trois garages individuels. C’est un résident, intrigué par le bruit, qui a fait appel à la police. Si le témoin n’a pas vu le départ de la voiture volée, il a aperçu un individu qui partait avec le coffre rempli de modèles réduits. La police ne sait pas si les voleurs sont revenus sur les lieux ou si un complice était resté à l’intérieur. L’enquête devra donc déterminer le nombre de malfrats.

    Le véhicule volé a été retrouvé dimanche vers 14h45 sur une aire de stationnement le long de l’autoroute près de Lubbeek, dans le Brabant flamand. La collection de petites voitures n’a, quant à elle, pas été récupérée.

    Source > Rédaction en ligne sur > http://www.lameuse.be/1882408  Illustration./G.

    L’article en ligne pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/102000

  • HANNUT > À 21 ANS, WENDY EST GÉRANTE DU MAGASIN "EROS"

    Nous vous l’annoncions, le magasin Eros à Hannut, situé le long de la rue Albert 1er , change de gérante.

    Et c’est Wendy Bertrand, une Namuroise d’à peine 21 ans, tout juste sortie d’études en esthétique, qui reprend ce poste. « Le contact avec la clientèle me manquait beaucoup en esthétique. Or, dans le commercial, il y en a beaucoup plus. Aussi, avec les vêtements, je reste quelque part dans le secteur de la beauté », explique-t-elle.

    Et c’est au culot et au courage que Wendy a répondu positivement à la demande de l’ancienne propriétaire lancée sur les réseaux sociaux. « L’ancienne gérante m’a beaucoup aidée. En un mois de temps, une confiance s’est établie. »

    Formée sur le tas, Wendy a tout de suite adhéré à la philosophie de la marque. « J’adore les vêtements de chez Eros », lance-t-elle. Mais amènera-t-elle un nouveau vent de fraîcheur à la collection ? « Je veux d’abord bien développer la marque. Le but ensuite sera de rajeunir un petit peu la collection tout en la … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 10/07/2017

     « Jeune, c’est possible »

    Avec cette reprise, Wendy espère montrer qu’il n’y a pas d’âge pour … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 10/07/2017

    Source > C.L. Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 10/07/2017

    L’article complet en ligne pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/101613

  • HANNUT - OPEN BEACH > 13 BÉNÉVOLES DÉDIÉS AUX SOURDS

    Hannut pour l’Open Beach.

    Cette 12ème édition a attiré autant de joueurs que l’année dernière. Toutefois, une nouveauté était bien présente : des sourds et malentendants figuraient parmi les joueurs de beachminton.

    Il n’était pas facile de les dénombrer. « Au moins trois équipes de deux joueurs sourds ou malentendants sont là, car ils se sont inscrits sous un nom d’associations », explique Geoffrey Pain (33). « Ça aurait été discriminatoire de leur demander au moment de l’inscription de mentionner leur handicap. »

    Ce Hannutois est à l’origine de cette initiative. Voilà six ans qu’il apprend la langue des signes pour mieux communiquer avec son meilleur ami sourd. « On s’est rencontré sur un forum, je me suis dit qu’il fallait que je fasse cet effort pour parler avec lui », explique-t-il. « C’est un investissement qui demande beaucoup de concentration. Il faut des années de pratique avant de tenir une conversation en langue des signes. »

    Pour encadrer ces joueurs, Geoffrey Pain était épaulé de 13 bénévoles en langues des signes de divers groupes qu’il fréquente. Un nombre qui peut paraître élevé, mais qui … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 10/07/2017

    Source > J.G. Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 10/07/2017

    L’article complet en ligne & des photos pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/101758

  • HANNUT > UNE SECONDE VIE AUX POULES EN BATTERIE

    Marie-Christine propose encore quelques poules à l’adoption

    Lorsque l’ASBL Suppression des Expériences sur l’Animal a lancé son opération de sauvetage il y a un mois, Marie-Christine Molitor n’a pas hésité une seule seconde.

    Parmi les 7.000 poules sauvées d’un élevage en batterie en Flandre, Marie-Christine en a hébergé 400 dans son jardin à Villers-le-Peuplier (Hannut). Il en reste quelques-unes pour adoption.

     « Les animaux sont ma thérapie », explique Marie-Christine Molitor. Cette Hannutoise détient pas moins de 400 poules dans son jardin. Il s’agit de poules pondeuses sauvées d’une mort certaine par l’ASBL Suppression des Expériences sur l’Animal (SEA). « Un fermier d’Audenarde (Flandre Orientale) nous a prévenus lorsqu’il a voulu se débarrasser de la moitié de son exploitation d’élevage de poules pondeuses en batterie pour la renouveler. Il y en avait 70.000. On a réussi a en sortir 7.000 », explique Solange T’Kint, à la tête de l’ASBL SEA.

    Amoureuse des animaux et le cœur sur la main, Marie-Christine Molitor n’a pas hésité une seule seconde lorsque … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 08/07/2017

    Je les propose à l’adoption au prix de 4,50 la poule pour couvrir les frais de prise en charge. » Intéressé ? Contactez le 0476/747.754.

    Source > C.L. Sur > votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 08/07/2017

    L’article complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/101425

  • PRÉVENTION : ATTENTION, PROTÉGEZ VOS ABRIS DE JARDIN!

    La zone de police Meuse-Hesbaye a récemment publié sur son site internet un avis de prudence auprès de la population.

    Elle a en effet constaté, ces dernières semaines, plusieurs faits de vols avec effraction dans les abris de jardin, plus particulièrement ciblés sur l’entité de Saint-Georges-sur-Meuse. « On ne pense pas nécessairement à faire attention pour ses abris, et à prendre toutes les précautions afin de se prémunir contre les vols.

    Mais ils sont fréquents, d’autant qu’on y trouve souvent du petit matériel facilement transportable et revendable. Avec les brocantes qui foisonnent dans la région en cette période de l’année, c’est un moyen fréquemment utilisé par les voleurs pour se faire de l’argent », a commenté Jean-Pierre Doneux, chef de corps de la zone Meuse-Hesbaye. « D’autant qu’il n’y a rien de plus difficile à identifier que des objets et outils non-numérotés. La prévention, dans ce cadre, reste la meilleure méthode. Nous voulions attirer l’attention des personnes à ce sujet. Un préjudice peut s’avérer, au final, très élevé », ajoute-t-il.

    Il est donc temps de prendre en mains la protection de cette partie de votre habitation, souvent délaissée, et qui peut représenter une « caverne d’Ali Baba » pour les cambrioleurs, comme l’a noté la police. …, …

    L’article complet avec des recommandations pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/101380

  • 300 VÉHICULES ABANDONNÉS EN 2016 SUR LES AUTOROUTES

    Selon le ministre des Travaux publics Maxime Prévot, quelque 300 véhicules sont ainsi abandonnés chaque année le long des autoroutes wallonnes.

    Selon les calculs de la sécurité routière, le temps de survie sur la bande d’arrêt d’urgence d’une autoroute oscille entre 15 et 20 minutes. Les véhicules qui stationnent longtemps présentent donc un danger particulier. Selon le ministre des Travaux publics Maxime Prévot, quelque 300 véhicules sont ainsi abandonnés chaque année le long des autoroutes wallonnes. Le gestionnaire de la voirie procède donc à leur évacuation dans les meilleurs délais, via la police fédérale de la route et les dépanneurs privés.

    Aux frais du propriétaire

    « C’est l’article 51.1 du code de la route. Si le propriétaire est absent, le policier peut faire procéder au déplacement du véhicule aux frais du conducteur  », précise-t-on à la police. Et si cela se passe alors que vous étiez parti à pied chercher du carburant, il ne reste plus qu’à appeler le 101 à votre retour. En principe, la permanence devrait pouvoir vous indiquer vers quelle destination votre voiture a été emmenée. Les véhicules enlevés sont, en principe, confiés aux communes avoisinantes.

    Le cabinet … La suite en ligne pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/101591

  • HANNUT: UNE BLESSÉE APRÈS UN TONNEAU, ROUTE DE NAMUR

    Ce jeudi à 10h, un accident de la route s’est produit le long de la route de Namur à Hannut. On déplore une personne blessée.

    Une Hannutoise, née en 1953, qui circulait sur la chaussée en direction de Namur, à hauteur d’Avin, a été victime d’un accident de la route, ce jeudi vers 10 heures.

    Alors qu’elle se trouvait au volant de son véhicule, son GPS est tombé au sol. Elle s’est donc penchée pour tenter de le ramasser mais a dévié de sa trajectoire. La voiture a alors heurté une butte de terre et est totalement partie en embardée, jusqu’à effectuer un tonneau complet.

    Transportée en ambulance par le Smur à la clinique Notre-Dame de Waremme, la Hannutoise s’en sort blessée mais ses jours ne sont pas considérés comme en danger.

    La zone de police Hesbaye Ouest a constaté le fait.

    Source > Rédaction en ligne sur > http://www.sudinfo.be/1880414 > Illustration/DR

  • LES PROCÉDURES D'URGENCE POUR LES eID ET LES Kids-ID MOINS CHÈRES DEPUIS LE 1ER JUILLET

    Depuis le 1er juillet, les procédures d’urgence d’obtention d’une carte d’identité électronique (eID) ou d’une Kids-ID seront moins chères, a fait savoir lundi le SPF Intérieur.

    Depuis le 1er janvier, trois nouvelles procédures d’urgence d’obtention d’un eID ont été instaurées: la procédure en urgence avec livraison en commune, la procédure en extrême urgence avec livraison en commune et la procédure en extrême urgence avec livraison centralisée à Bruxelles.

    Depuis le 1er juillet, ces procédures sont désormais moins chères: la procédure en urgence avec livraison en commune coûte 79 euros, au lieu de 100 euros précédemment. Une procédure en extrême urgence avec livraison en commune coûte 120 euros au lieu de 188,30 euros. Enfin, pour une procédure en extrême urgence avec livraison centralisée à Bruxelles, il faut à présent débourser 90 euros au lieu de 110 euros.

    La démocratisation de ces trois procédures est due à la généralisation du document de base électronique, effectuée dans le courant du premier semestre 2017.

    Bien que les procédures d’urgence soient effectivement devenues moins onéreuses, le SPF Intérieur conseille toujours de ne pas tarder à régulariser les documents d’identité avant de partir en voyage. Le prix de base d’une carte d’identité s’élève à 15,70 euros et celui d’une Kids-ID est de 6 euros. Il faut par ailleurs compter un délai de trois semaines pour toute demande de Kids-ID.

    Source > Belga sur > http://www.sudinfo.be/1877441

    Illustration > © Bert Van Den Broucke/ /Photo News - 10217258-008