Relais Sud-Presse-La MEUSE - Page 3

  • LE 4ème GÉNIE D’AMAY EN MANŒUVRES À HANNUT

    Du 25 au 29 septembre, le 4e Génie d’Amay sera en manœuvres sur le territoire de Hannut où 180 hommes seront déployés.

    Pour la première, la zone de secours de Hesbaye sera intégrée aux exercices.

    Dans la commune, seuls les villages de Crehen, Avernas-le-Bauduin et Hannut sont concernés par ces nouvelles manœuvres militaires.

    Parmi les exercices auxquels les participants devront se soumettre : des missions de surveillance en rue, des opérations de recherche sur le site du SPW de Hannut et un exercice CBRN (pour chimie, bactériologie radiologie et nucléaire) sur les sites du Marché Couvert et de la Zone de Secours de Hesbaye.

    Pour la première fois, la zone de secours de Hesbaye et la zone de police Hesbaye Ouest seront intégrées dans ces exercices militaires. Une manière pour les trois corps d’échanger leur savoir-faire.

    En cas d’accident de la route impliquant des produits dangereux, les connaissances du 4e Génie d’Amay en matière de lutte contre les menaces bactériologiques ou nucléaires peuvent s’avérer très utiles.

    « À l’inverse, notre maîtrise en matière d’extinction d’incendie par exemple peut intéresser la défense », indique cet officier de la zone de secours de Hesbaye.

    Au total, 180 militaires seront déployés sur le … La suite pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/123898

    Une simulation de crash aérien à Avernas-le-Bauduin

    A Avernas-le-Bauduin, l’ulmodrome accueillera une simulation de crash aérien. Les responsables du club d’aviation auraient souhaité en faire profiter leurs membres mais cette demande leur a été refusée par la Défense qui préfère que le site ne soit pas ouvert au public ce jour-là.

    La simulation est prévue un jeudi (le 28), jour de … La suite pour les abonnés à la version digitale >http://huy-waremme.lameuse.be/123898

    Source > Marie –Claire Gillet sur > http://huy-waremme.lameuse.be

    Voir également sur ce blog l’avertissement de la ville de Hannut > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive

  • WASSEIGES: LE SUPERMARCHÉ SPAR A ROUVERT SES PORTES

    Depuis ce jeudi, les portes du Spar de Wasseiges sont officiellement rouvertes.

    Suite à une faillite, il avait été fermé durant quinze mois. Environ deux mois de préparation et quelques travaux de rafraîchissement ont été nécessaires avant la réouverture.

    Depuis ce jeudi, c’est désormais Fabrice Piccini et son équipe de douze personnes qui vous accueillent à bras ouverts au SPAR de Wasseiges. Et le moins que l’on puisse dire c’est que Fabrice a de l’expérience en la matière. «  J’ai 40 ans et ça fait 40 ans que je suis dans un SPAR  » sourit-il. Une affaire de famille à tous points de vue. Ses parents sont les responsables du SPAR de Namur dans lequel il a toujours travaillé avant de reprendre celui de Wasseiges.

    Désormais, il travaille aux côtés, notamment, de son épouse Sophie qui, étant enseignante, est gérante non rémunérée. «  Elle me soutient très fortement, je ne peux que la remercier. Ma fille de 8 ans est aussi très investie dans le projet.  » Un bureau lui est d’ailleurs réservé à côté de celui de son papa. L’équipe ressemble, elle aussi, à une grande famille. Un souhait de Fabrice. «  On essaie de créer quelque chose de familial.

    On est une équipe, j’ai besoin d’eux autant qu’eux ont besoin de moi. L’un ne va pas sans l’autre. Chacun a ses qualités.  » En plus de Fabrice et Sophie, le personnel est composé de dix employés à temps partiel et d’un boucher à temps plein. «  Dans la région, il y avait une demande quant à la présence d’un boucher et d’une viande de qualité.  »

    Elsy Leconte, la responsable charcuterie et fromages.

    Et pour trouver du personnel compétent, Fabrice a été bien épaulé. « Le personnel a été sélectionné avec l’aide de la Mission Régionale de l’Emploi. Ensuite, une fois les … La suite pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/123205

  • HUY-WAREMME-HANNUT > PLUS DE 25 MILLIONS€ POUR ÉPURER LES EAUX USÉES

    Ce jeudi, le Gouvernement wallon a approuvé le Programme de travaux d’assainissement de la Société Publique de Gestion de l’Eau (SPGE) pour la période 2017-2021

     «  400 millions d’euros vont être investis d’ici 2021 en Wallonie pour compléter l’épuration de nos eaux usées et ainsi agir pour un environnement de qualité  » résume Carlo Di Antonio, Ministre wallon de l’environnement. Ce vaste plan d’investissements concerne treize chantiers de l’arrondissement Huy-Waremme-Hannut pour un montant HTVA supérieur à 24,5 millions d’euros.

    En ce qui concerne Hannut

    La SPGE planifie deux chantiers à Hannut : 2,3 millions en 2019 pour le collecteur et la station de pompage de Petit-Hallet, ainsi que 900.000 euros en 2021 pour le collecteur d’Henri Fontaine.

    L’article complet avec les détails pour les autres entités pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/123377

  • BRAIVES > LE MARCHÉ D’AUTOMNE EN MODE 100 % ZÉRO DÉCHET

    Tout comme neuf autres communes, Braives a été sélectionnée pour être une commune pilote « zéro déchet ».

    C’est également le cas de Waremme, notamment. Les objectifs de ce mouvement citoyen ? Refuser le superflu, recycler, réparer, composter, réduire ses besoins.

    Pour l’occasion, un marché local, artisanal et zéro déchet se tiendra le mercredi 20/09 à la gare de Braives. Nathalie Bouvy, agent ADL (Agence de Développement Local), explique « le marché du mercredi étant un rendez-vous important à Braives, on s’est dit qu’on allait l’animer en zéro déchet. Tous les producteurs habituels étaient partants. Le but est que le zéro déchet devienne une habitude dans la commune. »

    Aux côtés des producteurs présents chaque mercredi, d’autres artisans de la région qui pratiquent le zéro déchet. « On veut mettre à l’honneur nos producteurs et artisans locaux. C’est quelque chose qui nous tient à cœur. Puis, on trouve que nos Braivois ont des idées originales, on veut les mettre en avant. » Diverses animations auront lieu spécialement pour l’occasion.

    La bibliothèque de Braives fera notamment une sélection de livres sur les sujets « zéro déchet » et « mobilité ». L’heure du Conte aura aussi lieu sur … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 07/09/2017

    Source > MARIE LARDINOIS sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 07/09/2017

    Rendez-vous le mercredi 20/09 de 15h à 19h, Chemin du Via 20 à Braives. Liste des artisans sur www.braives.be/marche-local

    L’article complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/122713

  • WALLONIE > LA TÉLÉREDEVANCE, C’EST FINI LE 1/1/2018

    Le gouvernement c'est penché ce matin sur une série de réformes de la fiscalité régionale

    Le gouvernement wallon de ce jeudi va enfin supprimer cette redevance, une mesure souvent annoncée ou promise, qui va enfin devenir réalité à partir du 1 er janvier prochain.

    Cette fois, ça y est enfin ! Le 1 er janvier 2018, à moins d’un ultime coup de théâtre, la téléredevance wallonne aura cessé d’exister. Le gouvernement wallon se penche ce matin sur cette suppression tant attendue, souvent annoncée, jamais appliquée. Elle fait partie d’une série de mesures proposées par le nouveau ministre du Budget, le MR Jean-Luc Crucke (lire ci-contre).

    La suppression au 1 er janvier nous a été confirmée et même si son montant peut paraître faible (100 euros par an par ménage), cette taxe rapporte bon an mal an 100 millions d’euros au budget régional. Mais pour beaucoup, à commencer par les libéraux, qui ne cessaient de la critiquer violemment quand ils étaient dans l’opposition, la téléredevance était une taxe obsolète.

    D’ailleurs, elle n’existe plus en Flandre, ni à Bruxelles, où elle a été fondue dans une taxe plus large.

    On se rappelle que l’ancien … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 07/09/2017

    Dernier enrôlement

    D’autre part, la fin de la téléredevance ne signifie pas pour autant amnistie pour tous ceux qui sont toujours en retard. Il reste encore des dizaines de milliers d’arriérés.

    L’administration a mis les bouchées doubles depuis deux ans pour récupérer les impayés. Il y aura encore en 2018 des rappels de payement. Ou même l’intervention d’huissiers. Depuis deux ans, ce sont 150.000 dossiers pour non-paiement de … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 07/09/2017

    Source > BENOÎT JACQUEMART sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 07/09/2017

    L’article complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/122831

  • ATTENTION > RYANAIR CHANGE SA POLITIQUE « BAGAGES »

    La compagnie Low-cost Ryanair vient d’annoncer un chamboulement dans sa politique de gestion des bagages.

    En cause, le nombre de retards causés par des clients arrivant à la porte d’embarquement avec deux bagages à main, au lieu d’un seul comme autorisé. L’enregistrement de la valise supplémentaire augmentait en effet les délais.

    La compagnie a donc choisi de supprimer purement et simplement la gratuité du premier bagage. Ryanair diminue toutefois le montant demandé par valise : dès le 1 er novembre, l’enregistrement d’un sac coûtera donc 25 euros au lieu des 35 euros actuels. Attention, ces prix sont valables uniquement au moment de la réservation. Si vous omettez d’enregistrer vos bagages, vous devrez débourser 40 euros à l’aéroport.

    De plus, un supplément de 10 euros par bagage sera également réclamé durant les congés de Pâques, Noël et sur des itinéraires plus longs. Car cela engendre des coûts supplémentaires de manutention durant ces périodes de forte affluence.

    Jusqu’à 20kg autorisés

    En parallèle, le poids maximal des bagages est augmenté et passe ainsi à 20kg au lieu de 15kg. Un petit bagage à main sera toutefois toujours autorisé gratuitement dans l’avion mais ses dimensions ne pourront pas dépasser : 35x20x20cm.

    Par ailleurs, seuls les … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 07/09/2017

    Source > FANNY JACQUES sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 07/09/2017

  • HANNUT > LA FIN DU GIRATOIRE PROVISOIRE (Route de Namur)

    Le bureau d’étude a rendu son rapport

    À Hannut, le rond-point à l’essai du Collège vit ses derniers mois.

    Le bureau d’étude mandaté pour plancher sur les aménagements du haut de la rue Zénobe Gramme et l’accessibilité aux abords du Collège et du Lycée vient de rendre son rapport. Il sera présenté ce vendredi aux directions d’école et aux comités de parents.

    Avec la présence du Collège et du Lycée, le carrefour formé par la rue de Namur, la route de Wavre et l’avenue Paul Brien est un axe fort fréquenté. Mais aussi fort embouteillé aux heures de sortie et de rentrée des écoles.

    C’est pour cette raison qu’en 2010, le Service Public de Wallonie a aménagé un rond-point à l’essai. Objectif : améliorer la mobilité et notamment la circulation entre la voirie principale (la N80) et les rues adjacentes. À l’époque, les autorités communales n’excluaient pas d’en faire un giratoire permanent. Une ambition en passe de se concrétiser « mais pas avant le courant de l’année 2018 » , prévient déjà le bourgmestre Manu Douette, précisant que le dossier n’en est qu’au tout début de la procédure.

    Aux écoles ce vendredi

    Ce lundi, les autorités communales ont reçu le rapport du bureau d’étude chargé de plancher sur les deux dossiers mobilité de ce quartier de Hannut : le premier concerne l’aménagement du haut de la rue Zénobe Gramme (avec la construction en dur du giratoire et l’élargissement du trottoir). Il sera réalisé sur fond propre.

    Le second touche à l’amélioration est de … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 06/09/2017

    Source > MARIE-CLAIRE GILLET sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 06/09/2017

    L’article libre & succin en ligne sur > http://www.lameuse.be/1928667

    L’article complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/122404

  • MOXHE (HANNUT) > L’EAU DE LA MEHAIGNE ANALYSÉE

    ………………… Début d’article sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 06/09/2017

    Après la pollution (Voir > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive, de tests menés en vue du weekend.

    Depuis la fin de la semaine dernière, les bénévoles ont ramassé des dizaines de poissons morts sur les berges. Et ils s’inquiètent évidemment de l’état de la rivière en vue de la tenue de l’événement phare de leur saison : l’organisation de balades en barque sur la Mehaigne, une activité qui draine entre 2.000 et 3.000 personnes. Pour rendre possible ces balades, l’ASBL érige un barrage de 8 mètres de long à hauteur du pont de la Solive.

    Ce barrage temporaire permet de faire monter le niveau de l’eau et doit être mené après l’activité.

    Patrick Stas, le président de la société royal des Amis de la Mehaigne a écrit au ministre Collin en s’inquiétant de l’impact de cet événement sur la diffusion de la pollution. Selon lui, « si on admet que le liquide polluant est plus lourd que l’eau, il n’est pas idiot de penser que ce barrage bloque le produit. » Il redoute que le passage des six barques à moteur provoque une diffusion du moteur. Il craint aussi que la libération du produit survienne au moment où le barrage sera démonté.

    Astrid Laurent affirme cependant avoir reçu une réponse positive de la part du SPW : « Selon le ministère, le produit incriminé est soluble dans l’eau. Une semaine est donc un laps de temps suffisant pour éviter la formation d’un panache toxique lors de l’enlèvement du barrage. »

    Des analyses de l’eau, sur base d’un échantillon prélevé ce lundi, ont révélé « que la pollution n’était pas dangereuse pour l’homme et pour la faune. » Astrid Laurent ajoute que de nouveaux tests sont en cours et que les résultats devraient être connus rapidement : « Mais nous sommes très confiants ».

    Dans l’état actuel des choses, les balades en barques sont donc bel et bien maintenues : « Heureusement, grâce à la force de nos relations, le courage de nos bénévoles, nous continuons à … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 06/09/2017

    Source > AURÉLIE BOUCHAT sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 06/09/2017

    L’article complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/122544