Relais Sud-Presse-La MEUSE - Page 2

  • Imprimer

    HANNUT > UN COLLÈGE RAJEUNI ET POUR MOITIÉ RENOUVELÉ

    Les élus ont prêté serment, excepté Jacques Stas (H+) retenu au Portugal avec l’équipe de basket

    Pour pouvoir accueillir le public qui avait fait le déplacement, l’installation du nouveau conseil communal s’est déroulée ce lundi soir, en la salle des mariages. Et non dans la salle Jean Renard où se tiennent habituellement les séances du conseil communal. 

    Pour cette nouvelle législature, le MR (rebaptisé Liste du Mayeur) fera cavalier seul puisqu’il a choisi de ne plus ouvrir sa majorité. Le PS (3 sièges), Ecolo (2) et H+ (5) sont renvoyés dans l’opposition.

    Le nouveau collège est pour moitié renouvelé et rajeuni avec Martin Jamar (27 ans) et Niels ‘s Heeren (22 ans) qui font leur entrée aux côtés d’Arlette Mottet, conseillère sortante et qui décroche pour la première fois un poste d’échevine. Tous les élus ont prêté serment, exception faite de Jacques Stas (H+), coincé au Portugal avec l’équipe nationale de basket. Son avion a été annulé. Il prêtera serment lors du prochain conseil.

    Source > Marie-Claire GILLET > sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 04/12/2018

    Illustrations > Ju.Ber

    L’article complet en ligne > https://huy-waremme.lameuse.be/316383

  • Imprimer

    BIEN-ÊTRE ANIMAL > LES MANÈGES DE CHEVAUX NE SONT PLUS AUTORISÉS À HANNUT

    Cette décision sera appliquée dès 2019

    La Ville de Hannut n’a pas attendu la date butoir du 31 décembre 2022 pour interdire les hippodromes de kermesse sur son territoire.

    Dès l’année prochaine, elle appliquera cette disposition prévue dans le nouveau code du bien-être animal, lequel a été adopté définitivement par le Parlement wallon. 

    Début octobre, le parlement wallon a définitivement approuvé le nouveau code du bien-être animal. Parmi les dispositions prévues dans ce nouveau texte qui réforme en profondeur la loi de 1986 relative à la protection et au bien-être des animaux : l’interdiction des hippodromes de kermesse. Les établissements existants, précise le texte, pourront poursuivre leur activité jusqu’au 31/12/22. Mais dès à présent, les communes ont déjà la possibilité d’interdire ce type d’activités sur leur territoire. Ce sera le cas dès l’année prochaine pour Hannut.

    Dès cet été déjà, le collège avait pris la décision de principe de ne … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 04/12/2018

    … / … Pour Manu Douette, ces métiers n’ont plus leur place sur les champs de foire actuels. « Est-ce encore dans l’air du temps d’avoir un manège de ce type ? Cela reste de l’avis de … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 04/12/2018

    … / … Ils auraient d’ailleurs proposé, assure-t-il, une autre attraction foraine, de type trampoline……

    Source > Marie-Claire GILLET > sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 04/12/2018

    L’article complet en ligne > https://huy-waremme.lameuse.be/316046

  • Imprimer

    LENS SAINT REMY (HANNUT) - JUDICIAIRE > MEURTRE DE LA PÉDICURE: DÉBUT DU PROCÈS LE 28 JANVIER > (SUITE)

    On avait évoqué cette fin d’année pour le procès de Stéphane Médot (38) et Sabrina Joannes (41), inculpés du meurtre de Chantal Humblet (53), perpétré en mai 2016 à Lens-Saint-Remy (Hannut).

    Mais des problèmes d’agenda en ont décidé autrement, et la date définitive est désormais connue : le procès débutera le 28 janvier.

    Le 24 mai 2016, c’est la fille de la pédicure, inquiète de ne pas avoir de nouvelles de sa maman, qui avait découvert le corps de cette dernière, ligotée et bâillonnée, sur son lit. Les caméras de surveillance d’une station-service proche de son domicile, situé dans le village de Lens-Saint-Remy à Hannut, avaient permis de repérer Stéphane Médot, un ancien braqueur, en compagnie de sa compagne de l’époque, Sabrina Joannes, gardienne de prison. Cette dernière semblait montrer du doigt l’habitation de Chantal Humblet, peu avant qu’elle ne soit tuée ; en outre, l’agenda de la victime, pédicure, avait permis de constater que Sabrina Joannes était une de ses clientes.

    Stéphane Médot a toujours soutenu qu’il … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 04/12/2018

    … / … Sabrina Joannes, une mère de trois enfants, libre depuis le printemps dernier, n’était pas sur les lieux du crime et soutient que jamais elle n’aurait pu imaginer ce qui … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 04/12/2018

    Poursuivis pour meurtre afin d’assurer l’impunité d’un vol, l’ancien braqueur récidiviste et l’ex gardienne de prison risquent la réclusion à perpétuité.

    Source > LWS > sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 04/12/2018

    Les 5 derniers articles sur le sujet

    08 janvier > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2018/01/08/les-grands-proces-de-2018-pour-huy-waremme-hannut-244917.html

    22 janvier > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2018/01/22/meurtre-de-la-pedicure-a-hannut-sabrina-joannes-sort-de-pris-246092.html

    22 février > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2018/02/02/lens-saint-remy-hannut-meurtre-de-chantal-humblet-une-expert-247027.html

    27 mai > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2018/05/27/lens-saint-remy-hannut-meurtre-de-chantal-humblet-sabrina-jo-255854.html

    03 Juillet > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2018/07/03/lens-saint-remy-hannut-meurtre-de-chantal-humblet-suite-258601.html

    >> L’article principal complet en ligne > https://huy-waremme.lameuse.be/316001

  • Imprimer

    GRAND-HALLET (HANNUT) > LE LIDAR INSTALLÉ À GRAND-HALLET JUSQU’AU 10 DÉCEMBRE

    Si vous empruntez la N64, sur le territoire de Hannut, levez le pied.

    Depuis ce 3 décembre, le Lidar est en effet placé dans le village de Grand-Hallet, dans une zone où la vitesse est limitée à 70 km/h.

    Il y restera une semaine, soit jusqu’au 10 décembre. Dès lors, un seul conseil : si vous ne voulez sacrifier une partie de votre budget prévu pour les cadeaux de fin d’année, levez le pied et soyez prudents !

    Source en ligne > https://huy-waremme.lameuse.be/315928

  • Imprimer

    HANNUT - SPORT POUR TOUS > L’ASBL ROLLING CHAIRS REMPORTE 2.500 EUROS

    Ce vendredi, l’ASBL hannutoise Les RollingChairs a remporté un chèque d’une valeur de 2.500 euros grâce à sa participation à la bourse NRJ avec Hello crowd.

    Ce chèque va permettre à l’association d’acheter des chaises roulantes sportives pour enfants.

    Née en 2015, l’ASBL a pour but de promouvoir le sport chez les personnes en chaise roulante en leur mettant du matériel à disposition sans devoir investir personnellement.

    C’est dans cette optique que le nouveau projet de l’association consiste à acheter 10 chaises roulantes sportives pour enfants pour leur section « Kids Rollingchairs », avant fin 2019. « Une chaise coûte entre 2.700 euros et 3.500 euros. C’est un sacré investissement pour les familles, surtout qu’il n’y a aucune intervention de la mutuelle. Il y a quelques temps, nous avons appris qu’il n’existe en Wallonie aucune chaise roulante sportive pour enfant. Vu le coût et la croissance des enfants, cela serait une véritable perte financière pour les familles d’en acheter. Dès lors, on s’est lancé le défi de mettre des chaises sportives pour enfants à disposition », rapporte André Balsacq, gérant de l’ASBL hannutoise.

    Ainsi, quand NRJ et la plateforme de crowdfunding Hello crowd ont offert la possibilité aux personnes qui ont un projet à développer, de participer à la bourse NRJ, l’ASBL a sauté le pas. Ce vendredi, l’ASBL a remporté la seconde place de la compétition et est repartie avec un chèque de 2.500 euros pour l’aider à financer deux chaises.

    Un crowdfunding de 1.500 €

    Ce n’est pas tout ! Ce lundi, RollingChairs lance un crowfunding avec Hello crowd jusqu’au 15 janvier pour récolter davantage de fonds pour leur projet. « Nous avons fixé le crowfunding à 1.500 euros pour ne pas prendre de risques sachant que si nous ne récoltons pas cette somme, toutes les contributions sont reversées. Ceux qui désirent nous soutenir ne doivent pas hésiter à contribuer, même pour un ou deux euros car cela peut faire la différence ».

    Pour soutenir l’ASBL, vous pouvez rejoindre la page Facebook « Les RollingChairs (ASBL) » et participer au crowdfunding.

    Vous pouvez également contribuer avec un don sur le numéro de compte : BE82 7320 4372 9368.

    Source texte & illustration de La.Ma > sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 03/12/2018

    Source en ligne également > https://huy-waremme.lameuse.be/315589

    NB : Il à noter que la première chaise roulante sportive pour enfant a été offerte par le KIWANIS Hannut Geer-Mehaigne. Elle sera remise officiellement ce 13 décembre lors de la prochaine réunion du club.

  • Imprimer

    CREHEN (HANNUT) - LOISIRS > UNE LIBRAIRIE DE SECONDE MAIN

    Depuis le 1er octobre, Manuela Sanchez a ouvert sa librairie de seconde main, « Des livres et nous », située rue de Thisnes 36 à Crehen.

    Après avoir passé 17 ans à travailler dans une librairie, Manuela Sanchez (48) voulait retrouver cette passion qui l’animait, la partager et permettre à tous de redécouvrir le livre que l’on tend parfois à oublier.

    C’est ainsi que depuis un peu plus d’un mois, Manuela a ouvert une libraire de seconde main au cœur de Crehen. « Quand j’ai changé de boulot, quelque chose me manquait et après avoir découvert une magnifique petite librairie en vacances, j’ai eu envie d’en faire de même pour partager mon amour des livres », confie-t-elle.

    Ainsi, pendant plusieurs mois, la passionnée de littérature a parcouru les vide-greniers, les brocantes et les annonces sur internet pour dénicher des livres en tous genres afin d’alimenter sa librairie. À ce jour, La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 03/12/2018

    … / … Manuela connaît chaque recoin de sa caverne aux trésors et n’hésitera pas à vous aider à trouver la lecture qu’il vous faut.

    Côté prix, ceux-ci se situent entre 50 cents et 10 euros suivant l’ouvrage.

    Manuela projette également, dans un futur proche, de proposer des ateliers afin de permettre aux enfants de prendre goût à la lecture et, La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 03/12/2018

    Ouvert du mardi au vendredi de 14h à 18h.

    Source texte & illustration de La.Ma > sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 03/12/2018

    Source en ligne également > https://huy-waremme.lameuse.be/315377

  • Imprimer

    HANNUT > «LAGAF M’A BEAUCOUP APPRIS DURANT LE TOURNAGE»

    En septembre dernier, nous vous présentions Jade Boulanger, cette Hannutoise de 10 ans à la carrière prometteuse.

    Premier rôle féminin aux côtés de Vincent Lagaf dans Marguerite, à l’approche de la fin du tournage, la jeune actrice revient sur ces deux mois intenses.

    B9717786839Z.1_20181130214032_000+GKLCHC6MP.1-0.jpgPour rappel, Marguerite est le premier film du réalisateur montois, Mik Colignon, dont 85 % des futures recettes seront reversées au Télévie. Cette comédie raconte l’histoire de Nyl (jouée par Jade) atteinte d’une maladie orpheline. Vincent (joué par Vincent Lagaf), hospitalisé contre son gré, décide d’aller rendre visite à Nyl en cachette avec une idée folle.

    Deux mois après le début du tournage, les dernières prises s’achèveront tout doucement à la mi-décembre. L’occasion pour Jade de faire le point sur cette expérience enrichissante et solidaire. «  Le tournage a pris du retard mais ça arrive et on s’adapte. C’est mon premier film où je suis la seule enfant, ce n’est pas toujours facile. Je suis avec des adultes dont c’est le métier et moi je dois aussi aller à l’école mais maman m’aide beaucoup et j’arrive à tout faire  », souligne Jade, élève en 5ème primaire à l’Athénée Royal de Hannut. Malgré les tournages, la fillette a une vie tout à fait normale. Elle a d’ailleurs récemment eu son bulletin et Jade réussit avec brio. Un point essentiel pour ses parents.

    Source > Edition numérique des abonnés > Christophe Lesage

    Dans le cadre du film, Jade joue aux côtés de l’animateur français, Vincent Lagaf. Une rencontre que la jeune fille attendait avec impatience. «  J’aimais déjà beaucoup Vincent (Lagaf) avant car il me faisait beaucoup rire mais il est aussi très bon acteur et très franc. Il m’a donné de nombreux conseils. Je l’apprécie beaucoup et j’espère pouvoir encore jouer avec lui  ». Jade a également fait de très belles rencontres artistiques sur le tournage comme une amitié avec l’acteur Jawad avec qui elle est inséparable.

    Pour rappel, Jade possède déjà un beau palmarès du haut de ses 10 ans. Commencée à 5 ans, sa carrière comptabilise de nombreuses publicités, une apparition dans plusieurs productions. En plus de jouer son premier rôle dans Marguerite et de jongler avec l’école, ce week-end, Jade tourne également dans un court-métrage.

    Source libre de LA.MA sur > https://www.sudinfo.be> Illustration > Mik Colignon

    Lire sur ce blog l’article du 02/09/2018 > UNE HANNUTOISE DE 10 ANS DANS UN FILM AVEC ‘LAGAF’ > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive

  • Imprimer

    HANNUT > GROSSE MOBILISATION POUR REMBOURSER L’OPÉRATION DE TAO

    Suite à un mauvais coup de sabot à Moxhe, le cheval du voisin de Laurent Gaspar, a été violemment atteint au niveau de la jambe gauche.

    Opéré chez Equitom, une clinique équine réputée, Tao se remet mais les frais s’amoncellent... Le Hannutois a lancé un appel afin qu’Axa indemnise complètement son voisin.

    En septembre, l’un des chevaux de Laurent Gaspar a shooté le cheval de son voisin qu’il croisait sur la voie publique. Blessé à la jambe gauche, Tao (14 ans) avait besoin d’une opération. Ce qui a été fait à Equitom, « l’un des meilleurs hôpitaux de Belgique pour chevaux  », souligne Laurent Gaspar.

    L’assurance responsabilité civile du Hannutois est censée intervenir pour rembourser les frais de son voisin. «  Sauf qu’Axa ne s’est pas encore prononcée... On m’a dit qu’ils ne rembourseraient que la valeur résiduelle du cheval qui ne vaut pas grand-chose puisque ce n’est pas un cheval de course. On dirait qu’on parle d’une vieille voiture, ça me révolte  », lance le Hannutois. «  Si l’assurance nous avait dit qu’elle n’interviendrait pas, on aurait réfléchi autrement. Mais là le courtier avait assuré que ça ne posait pas de problème. »

    Il rappelle les frais importants de l’opération et l’hospitalisation. «  16.000€ de facture, mon voisin ne peut pas payer. Il s’était saigné pour acheter un cheval à sa fille. Tao est lui même super courageux, il se bat pour vivre. Il est trop faible pour rentrer maintenant.  » L’appel du Hannutois sur Facebook pour qu’Axa intervienne a déjà été relayé 18.000 fois.

    Axa: «Les frais strictement nécessaires» > Dimanche, décembre 2, 2018 - 15:12             

    Les assurances Axa Belgium dit regretter la … La suite en ligne libre > https://huy-waremme.lameuse.be/315343

    Source libre de A.G. > https://huy-waremme.lameuse.be