Relais de hannut.be - Page 2

  • Imprimer

    HANNUT LES 6 & 7 OCTOBRE > LA COMMISSION D’HISTOIRE LOCALE DE D’ENTITÉ OUVRE SES PORTES !

    La Commission d'Histoire locale de Hannut vous ouvre ses portes ces samedis 6 et dimanche 7 octobre.

    Petit rappel. C'est début 2016 et sous l'impulsion de Monsieur Jean-Claude Jadot, échevin de la Culture de la ville de Hannut et Conseiller Provincial que la commission d'histoire locale s'est créée.

    Rapidement une vingtaine de bénévoles, intéressés par la sauvegarde de notre patrimoine matériel et immatériel, rejoignent la commission et participent aux premières réunions. A fil du temps, d'autres passionné(e)s ont rallié les rangs de la commission si bien qu'actuellement elle compte une 40 de membres.

     " On ne s'attendait pas à un tel engouement, explique l'Echevin Jean-Claude Jadot, donc quand un local s'est libéré à la bibliothèque, la Ville de Hannut l'a mis à disposition de la Commission et nous avons investi dans un matériel professionnel pour scanner les documents qui nous sont prêtés afin de les archiver".

    La commission s'est alors structurée et des groupes de travail ont été constitués en fonction des affinités de chacun. Différents thèmes sont abordés (recensement et photographie du patrimoine matériel, archivage et récolte d'archives et d'études sur l'histoire de Hannut et ses villages, ...).

    Aussi des panneaux didactiques seront bientôt placés à des endroits emblématiques et importants de notre entité. Un livre qui propose de revenir sur le passé de l'entité de Hannut par le bais de cartes postales anciennes est également en cours de rédaction. En se positionnant au même endroit que le photographe de l'époque et en utilisant un cadrage avant/après qui tente d'être le plus fidèle possible, nous invitons à mieux appréhender l'évolution du patrimoine hannutois par une mise en perspective dans le temps. Cet ouvrage devrait voir le jour dans le courant de  l'année prochaine.

     "Soulignons aussi que d'importants documents sur notre histoire nous ont déjà été légués, je remercie entre autre Madame Ista et Monsieur Louis Renard pour leurs précieuses donations."

    Alors si vous aussi, vous souhaitez vous investir pour préserver notre identité, si vous avez des questions, des suggestions, si vous désirez consulter les documents récoltés ou déposer vos archives, venez nous rendre visite lors de ces journées portes ouvertes... Nous vous accueillerons de 9h00 à 16h00 les samedi 6 et dimanche 7 octobre prochain

    Pour nous contactez : Le président de Commission Monsieur Luc Laruelle au 0485/80 49 63 ou Daniel Vanderslycken au 0478/23 34 24 

    La commission sur Facebook > https://www.facebook.com/groups/106618483168202/

    Contact > commissionhistoirelocale@hannut.be

    Ouvert : Le lundi de 9h30 à 12h00,- Le mercredi sur rendez-vous - Les 1ers samedis du mois de 9h30 à 12h00

  • Imprimer

    SIX NOUVEAUX COMMERCES CRÉÉS À HANNUT CENTRE GRÂCE À CRÉASHOP.

    L'opération Créashop, initiée et financée par la région wallonne, vise à contribuer à la redynamisation des centres villes en octroyant une aide financière substantielle aux porteurs des projets désireux de s'installer dans une cellule vide.

    Cette aide est à justifier au travers des coûts des aménagements pour rendre attractif le nouveau commerce.

    Monsieur Olivier Leclercq, échevin des Affaires économiques et président du jury de sélection "Créashop Hannut", se réjouit du succès et de la réussite de cette initiative. En effet, il y a un an lors du lancement de l'opération, nous nous étions fixés comme objectif d'accompagner 4 projets pérennes. Après trois réunions du comité de sélection, 6 projets ont été retenus et ce n'est pas fini, d'autres sont en cours d'élaboration.

    Ces 6 projets rencontrent les critères fixés pour l'obtention de la prime. Pour rappel ces critères touchent aux aspects suivant :

    • L'installation du projet dans une cellule vide dans le centre de Hannut.
    • La viabilité du projet et la solidité du plan financier.
    • Le caractère original et qualitatif du projet (soit par le choix des produits proposés, soit par la manière de présenter ou de vendre ses produits, par l’aménagement du magasin, par l’intégration de la notion de durabilité…).
    • L'accessibilité du commerce : tous les jours, selon des horaires habituels, à l’exception du ou des jours de repos hebdomadaires.
    • La réponse aux besoins de la zone (réponse à un besoin des consommateurs du centre-ville ou apport d’une plus-value à l’offre commerciale).

     Notons la diversité des projets soutenus tant au niveau des secteurs d’activités, qu’au niveau répartition sur les différents axes de notre centre-ville. Ainsi parmi les 6 projets on en retrouve:

    • 3 dans le secteur HoReCa,
    • 1 dans le secteur de l’équipement de la personne,
    • 1 dans le secteur du loisir «artistique » avec la relance d’un atelier de photographie,
    • 1 dans le secteur de la formation avec l’ouverture d’un centre d’apprentissage des langues

    Quatre de ces projets sont situés rue Albert 1ier, l’un place Henri Hallet et le dernier rue Zénobe Gramme.

    Voici donc une initiative concrète destinée à renforcer la densité commerciale en centre-ville, fonction essentielle à la vitalité de notre centre, poumon de notre entité.

    Comme évoqué plus haut, l'opération Créashop se poursuit. De nouveaux projets sont déjà en cours d'élaboration et leurs initiateurs seront invités à défendre les futurs concepts devant le jury de sélection dans les mois à venir.

    Pour tout renseignement complémentaire, nous vous invitons à contacter la gestion centre - ville (019/51 91 94 - martine@4280.be ) ou le bureau des Affaires Economiques de Hannut (019/51.91.91 - affaires-economiques@hannut.be ).

    La gestion Centre-ville sur Facebook > https://www.facebook.com/GCVhannut/

  • Imprimer

    HANNUT > VERDISSEMENT D’UN ESPACE PUBLIC > RÉAMÉNAGEMENT DU PARC DE LA HALETTE (Droit de réponse)

    Dans le cadre de l’appel à projet « verdissement des places publiques », nous avons soumis à la région Wallonne un dossier concernant le réaménagement du Parc de la Halette.

                    L’appel à projet invitait à « verdir » une place publique à travers la mise en place d’un espace végétal constitué principalement d’espèces comestibles. Le but étant de « faire entrer la nature en ville et d’offrir à la population wallonne tous les avantages que cela représente en matière de qualité de vie ».

                    De nombreuses études ont démontré les bienfaits de la nature en ville sur la santé, l’épanouissement, la cohésion sociale, la qualité de l’air ou encore l’attractivité des quartiers. »

                    La Ville de Hannut a obtenu un subside de 6.922,50€ pour son projet.

                    Le projet initial comportait uniquement la plantation de quelques arbres fruitiers et la pose de dalles de béton engazonné. Au fur et à mesure des réunions, il est apparu indispensable que si nous voulions que les travaux d’aménagement aient un réel impact sur la qualité de vie des habitants et qu’ils soient durables, alors l’investissement devait être plus important.

                    C’est donc un budget final de 60.000€ qui a été dégagé pour l’aménagement du Parc.

    Pourquoi avoir choisi le parc de la Halette ?

                    L’administration communale reçoit régulièrement des plaintes des riverains. Au fils des mois nous avons listé plusieurs problématiques dans ce parc :

    • le parc est insécurisant pour ses usagers
    • les limites des allées en dolomies sont devenues inexistantes
    • le terrain de foot n’est pas utilisé
    • le mobilier urbain est vétuste (mis à part les nouvelles poubelles)
    • une grande partie du parc est ombragée rendant certains arbres en mauvaise santé
    • le sol est à nu dans plusieurs endroits du parc
    • le parc est déserté par une partie de la population vivant pourtant à proximité
    • peu d’activités sont organisées dans le parc
    • le parc est globalement inesthétique.

                    Afin de remédier à ces différentes problématiques le Collège communal a approuvé le 23 janvier 2018 le phasage suivant :

    Phase 1 - L’arrachage des haies, des arbustes et de sapins

                    La majorité des usagers du parc estiment celui-ci insécurisant. Particulièrement à cause des nombreuses haies qui masquent beaucoup d’endroits du parc. La zone du rond-point en est l’exemple le plus flagrant. De n’importe où dans le parc il est difficile de voir si les bancs sont occupés ou non.

                    Environ un tiers du parc est ombragé et nu.

                    La plupart des essences ne sont pas indigènes ou mellifères.

                    C’est pourquoi avant de planter de nouvelles essences comestibles, il nous semble opportun de supprimer toutes les haies ainsi que tous les buissons. Les haies offrent trop de possibilité de se cacher, la plupart des buissons n’ont pas d’intérêt esthétique ou écologique et enfin certains arbres se gênent les uns les autres. Enfin nous espérons que la visibilité gagnée entraine l’arrivée d’un contrôle social et donc la diminution de la délinquance dans le parc.

                    Afin de ne pas donner une impression de vide nous laisseront le massif qui jouxte le terrain de sport pendant environ 2 ans jusqu’à ce que les arbres fruitiers aient pris de l’ampleur.

                    Aucun arbre remarquable ne sera abattu. Les seuls arbres de grande taille abattus seront des sapins qui ne présentent aucun intérêt écologique ou esthétique. Ceux-ci provoquent de l’ombre et nuisent à la santé des autres arbres adjacents.

                    Le choix d’arracher des plantations a été fait en accord avec la région Wallonne et les architectes paysagistes mandatés par celle-ci pour nous apporter des conseils techniques.

                    Les chemins actuellement en dolomie sont problématiques. D’une part ils demandent un entretien conséquent à cause de sa perméabilité aux mauvaises herbes. D’autre part les limites des chemins s’effacent et la dolomie couvre une surface de plus en plus grande.

                    Les chemins vont être redessinés et le reste du parc sera ré engazonné.

    1.jpg                Nous avons opté pour des dalles alvéolées en béton car celles-ci sont les plus adaptées à nos critères. Elles sont solides et dureront dans le temps, c’est donc un investissement à long terme. Elles peuvent supporter le poids des camionnettes et du matériel d’entretien qu’elles contiennent. Elles permettront aux nombreux piétons qui traversent le parc pour se rendre dans les supermarchés du centre de ne pas être emboués en cas de pluie. Enfin elles demandent un entretien réduit et correspondent aux critères de la gestion différenciée.

                    Le placement des dalles et le ré engazonnement entraineront la fermeture du parc durant quelques jours. Nous communiquerons via des panneaux d’information, les réseaux sociaux et un toute-boite avant la fermeture du parc.

                     Un pré fleuri sera planté au centre du rond-point.

                    Celui-ci sera délimité par un cercle de miscanthus.

                    Le long des propriétés de l’Avenue Achille Sonck une haie de Millepertuis sera plantée, des baies sauvages comestibles seront intégrées à cette haie.

                    Dans le coin Nord du Parc, une haie champêtre comprenant, du hêtre du Saule et des fruitiers de mi- ombre (cassissier, noisetier, murier etc…) sera plantée. Du mobilier urbain et des pots d’herbes aromatiques ou de légumes seront placés au centre du parc.

    Des pieds de fruits rouges seront plantés à l’entrée de l’avenue Achille Sonck de façon à inviter les usagers du parc à se servir.

                    Le terrain de foot inutilisé (étendue d’herbe proche des modules de jeux et du terrain de sport) sera transformé en verger, des bulbes de fleurs mellifères y seront plantés.

                    Une ligne de miscanthus sera placée entre le terrain de sport et le chemin  de dalles engazonnées afin de délimiter les deux espaces sans pour autant réduire la visibilité.

                    Deux types de mobilier seront placés. Un marché public pour acquérir un troisième type de bancs plus artistiques sera prochainement lancé.

                    Autour des modules de jeux (qui resteront intacts) le mobilier de la gamme Rio sera adapté aux jeux des enfants. Les bancs imiteront des galets. Les assises seront basses et les couleurs vives. Ils seront disposés autour des jeux et légèrement dans le verger afin d’inviter les enfants à poursuivre leurs jeux sous les arbres.

    Dans le reste du parc du mobilier de la gamme twiist seront disposés.

    3.jpg

    Cette gamme est composée de banc, de fauteuils et de tablettes. Les assises sont prévues2.jpg pour permettre à tout le monde de se relever facilement. Des accoudoirs seront installés sur la majorité des bancs et fauteuils dans le même but. Certains bancs seront placés en vis-à-vis afin de favoriser la rencontre et l’échange entre les usagers du parc. Enfin des tablettes seront disponibles afin d’y déposer un sac, un pic-nic, un jeu des sociétés ou encore sa récolte de fruit effectuée dans le parc.

    Des jardinières colorées contiendront des herbes aromatiques en libre-service. Les jardinières seront de grande taille afin de permettre à tous de cueillir les herbes sans avoir besoin de se baisser.

    4.jpg

    Enfin afin de permettre à chacun de comprendre le projet ainsi que les différentes espèces comestibles proposées dans le parc, un totem sera installé à chacune des trois entrées du parc et des pupitres seront disposés de par le parc à proximité des jardinières et des plantes comestibles. Ces éléments didactiques seront fabriqués sur mesure.

    L’aire de sport

                    En 2019 l’aire goudronnée qui forme actuellement une zone de sport sera refaite à neuf. Le marquage au sol sera lui aussi renouvelé.

    Contact :

    Vous avez des questions ? Vous souhaitez voir les plans en grand format ?

    Service cadre de vie – environnement : environnement@hannut.be

    Tel : 019/63.05.18

    Source > Administration communale de Hannut

    Lire l’annonce précédente > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2018/09/23

    Parc1.png

  • Imprimer

    VILLE DE HANNUT > TRAVAUX ROND-POINT ROUTE DE LANDEN À PARTIR DE CE MARDI 25 SEPTEMBRE

    La région wallonne entreprend des travaux de réfection du rond-point du contournement route de Landen dit « du tracteur ».

    Ces travaux seront réalisés du mardi 25/09/2018 au vendredi 28/09/2018. Ils nécessitent des déviations importantes.

    La commune profitera de la fermeture de la voirie et de la déviation mise en place pour réaliser les 20m de trottoirs manquants après le rond-point en direction de la rue d’Avernas.

    Plan de déviation a voir sur > http ://www.hannut.be/wp-content/uploads/2018/09/N80-Rondpoint-Rue-de-Landen.pdf

    Bonne route

    Source > Ville de Hannut

  • Imprimer

    HANNUT & WASSEIGES > PANNES D’ÉLECTRICITÉ > COMMUNIQUÉ DES DEUX COMMUNES À RESA !

    Cela ne peut plus durer. Il faut trouver une solution immédiate aux coupures d’électricité continuelles.

    Les communes de Wasseiges et Hannut essayent en vain d’avoir une réponse concrète de la part des services techniques de RESA.

    Avec l’appui du Conseiller provincial Jean-Claude Jadot, les Bourgmestres des communes ont pris contact avec la Direction de RESA.

    Ils ont fait part de leur très vif mécontentement face à cette situation inadmissible.

    Apporter une solution par l’enterrement des lignes est bien, mais totalement inappropriée à court terme.

    Dès lors, ils ont reçu l’assurance de recevoir une liste des endroits à problèmes (Élagage) dans les meilleurs délais pour l’ensemble de leur territoire. Il s’agit là d’une exigence de pouvoir obtenir ce répertoire dans les prochaines heures.

    Sur base de celui-ci, si l’intervention de RESA n’est pas définitive, ils prendront les mesures nécessaires par le biais de leurs services afin de résoudre cette situation. Les interventions effectuées par les communes ou leurs partenaires seront facturées à RESA.

    Par ailleurs, les Collèges communaux de Wasseiges et Hannut invite la direction de RESA à venir présenter leur plan d’investissement pour les communes et le calendrier de ceux-ci.

    Thomas COURTOIS                                         Emmanuel DOUETTE

    Bourgmestre de Wasseiges                              Bourgmestre de Hannut

  • Imprimer

    VILLE DE HANNUT > TRAVAUX ROND-POINT ROUTE DE LANDEN À PARTIR DE CE MARDI 25 SEPTEMBRE

    La région wallonne entreprend des travaux de réfection du rond-point du contournement route de Landen dit « du tracteur ».

    Ces travaux seront réalisés du mardi 25/09/2018 au vendredi 28/09/2018. Ils nécessitent des déviations importantes.

    La commune profitera de la fermeture de la voirie et de la déviation mise en place pour réaliser les 20m de trottoirs manquants après le rond-point en direction de la rue d’Avernas.

    Plan de déviation a voir sur > http ://www.hannut.be/wp-content/uploads/2018/09/N80-Rondpoint-Rue-de-Landen.pdf

    Bonne route

    Source > Ville de Hannut

  • Imprimer

    SECOURS HESBAYE > LIVRAISON D’UNE NOUVELLE AMBULANCE

    Début septembre, la Zone de secours Hesbaye a pris livraison d’une nouvelle ambulance qui sera affectée au poste de secours de Waremme et dont le coût total s’élève à 135.429,86€.

    Celle-ci bénéficie du nouveau marquage qui est devenu obligatoire fin 2017.

    Ce nouveau marquage, « Battenburg » à damier, est spécifique aux ambulances qui effectuent des missions urgentes pour le 112 et permet de les distinguer des autres ambulances.

    Il assure également une meilleure visibilité du véhicule et améliore, de ce fait, la sécurité du personnel lors de ces interventions.

    Le Président de Zone, Monsieur Emmanuel Douette, et l’ensemble des Bourgmestres se félicitent de l’arrivée de ce nouveau véhicule qui : « contribuera à assurer l’aide médicale urgente sur l’ensemble des 13 communes de la Zone ».

    Pour rappel, la Zone a adopté un plan d’investissement qui prévoit l’acquisition de minimum une ambulance par an afin d’assurer un service de qualité aux habitants. Ceci se justifie d’autant plus que l’on constate chaque année une augmentation de 10% du nombre d’interventions « ambulance ».

    Source > Zone de secours > Emmanuel Douette (Président) Via Gauthier Viatour

  • Imprimer

    VILLE DE HANNUT > LE CPAS RECRUTE UN(E) ACCOMPAGNATEUR (RICE > UN(E) AIDE-SOIGNANT(E) AINSI QU’UN(E) CUISINIER(ÉRE)

    Conditions de recrutement

    Être belge ou citoyen (ne) de l’Union Européenne

    Avoir  une connaissance  de  la  langue  française  jugée suffisante  au  regard  de  la  fonction à exercer

    Être porteur du diplôme ou certificat d’études secondaires supérieures et justifiant d’une formation en éducation et/ou en travailleur social

    Fournir un certificat de bonnes conduite, vie et mœurs récent, destiné à une administration publique

    Jouir de ses droits civils et politiques

    Recrutement d’un(e) accompagnateur(rice)  > Cliquer sur le lien (En bleu) pour les détails

    Recrutement d’un(e) aide-soignant(e) > Cliquer sur le lien (En bleu) pour les détails

    Recrutement d’un(e) cuisinier(ère) > Cliquer sur le lien (En bleu) pour les détails

    Source > Web > Ville de Hannut