Mes coups de gueule - Page 5

  • LE PRIX DE LA CARTE D'IDENTITÉ VA PASSER À 18 EUROS (+ 3 EUROS)

    374948055.jpg

    Le prix d’une carte d’identité électronique augmentera bientôt de trois euros, pour atteindre quelque 18 euros. «En huit ans, nous payons quatre fois plus pour une carte électronique que pour le modèle papier, sans avoir beaucoup plus d’avantages», affirme le député N-VA Ben Weyts dans Het Nieuwsblad op Zondag.

    Ben Weyts a découvert cette augmentation de prix dans les mesures budgétaires du gouvernement Di Rupo. Selon le député N-VA, le budget fédéral de cinq millions d’euros prévu pour les cartes d’identité a été supprimé. Il est précisé qu’en «conséquence, les prix des cartes d’identité augmenteront». Cette décision représente une augmentation de prix de trois euros par carte, selon Ben Weyts.

     «L’an dernier, quand il a été décidé de prolonger la durée de validité des cartes électroniques de cinq à 10 ans, on nous a promis formellement que cela ne serait pas suivi d’une augmentation des prix», constate le député.

    En 2004, une carte d’identité papier coûtait environ quatre euros.

    Source > Sudpresse > Mis à jour le Dimanche 16 Décembre 2012 à 08h49

  • SAVEZ-VOUS QUE : VOUS PAYEZ 100 EUROS PAR AN POUR LES FRAUDEURS!

    503437918.jpgLa fraude à l’assurance représente entre 500.000 et un milliard d’euros par an pour les compagnies qui répercutent ces pertes sur les primes payées par les ménages assurés. De plus en plus de compagnie utilisent désormais un système de détection des escrocs mais la fraude reste encore très importante.

    Au top 5 des fraudes à l’assurance les plus fréquentes, on retrouve les faux accidents de voiture, les faux vols de bagages, les faux vols de voitures, les faux accidents de travail et les faux accidents domestiques. Mais qui se cachent derrière ces faux sinistres ?

    Retrouvez notre dossier complet dans les journaux Sudpresse de ce samedi ainsi que dans nos éditions numériques via http://num.sudinfo.be

    Source > Sudpresse > Mis à jour le Samedi 15 Décembre 2012 à 07h43 > Illustration Photonews

  • LA JUPILER, STELLA, LEFFE, HOEGAARDEN OU BELLE-VUE PLUS CHÈRES DÈS LE 1ER FÉVRIER

    1241189960_B9731952Z_1_20121106163523_000_G82BHA3D_1-0.jpg

    Le groupe brassicole InBev Belgium a annoncé mardi qu’il adaptera le prix de la bière de 2 centimes d’euro par verre en moyenne, à partir du 1er février 2013. Alken-Maes qui commercialise entre autres les bières Maes, Grimbergen, Cristal et Mort Subite, n'exclut pas non plus une hausse de ses prix l'an prochain.

    L’augmentation est censée compenser la hausse des prix des matières premières, notamment.

    Pour l’horeca, l’augmentation de prix sera de 7 centimes par litre en moyenne (taxes et accises comprises) tandis que l’adaptation moyenne du prix dans la grande distribution s’élèvera à 8 centimes par litre en moyenne (taxes et accises comprises).

     «L’adaptation doit compenser la hausse continue des prix des matières premières, des emballages, de l’énergie et l’augmentation des coûts salariaux. Les prix du marché pour les matières premières de bases comme les céréales, le maïs et le blé ont augmenté de moyennes allant de 4 à 29%, alors que les prix de l’énergie, des carburants et des emballages continuaient également à augmenter», justifie InBev Belgium dans un communiqué.

    InBev Belgium possède dans son portefeuille des marques comme Jupiler, Stella Artois, Leffe, Hoegaarden ou Belle-Vue.

    Après cette annonce de son concurrent, le brasseur Alken-Maes n’exclut pas non plus d’augmenter le prix de ses bières. «Nous travaillons actuellement aux tarifs pour 2013, mais ces travaux ne sont pas encore terminés», a réagi un porte-parole d’Alken-Maes. Tout comme InBev, Alken-Maes souligne être confronté à une flambée de ses coûts, notamment énergétiques, salariaux ou des matières premières. «Une hausse de tarifs n’est donc pas exclue», selon le porte-parole. Alken-Maes commercialise entre autres les bières Maes, Grimbergen, Cristal et Mort Subite.

    Source > Sudpresse > Mis à jour le Mardi 6 Novembre 2012 à 16h35 > Photo News

  • POURQUOI CETTE AGRESSIVITÉ ENVERS LES HOMOSEXUELS ?

    h-20-1353420-1228976996.jpgL’homophobie serait une conséquence relativement fréquente d’une homosexualité refoulée : l’attitude des parents interviendrait de manière déterminante.

    Cette théorie a déjà été explorée, bien entendu, mais les résultats de cette étude-ci sont particulièrement éclairants. Des chercheurs américains et britanniques (universités de Californie, de Rochester et d’Essex) ont conduit quatre expériences, en des lieux distincts, regroupant chacune quelque deux cents étudiants.

    L’intention consistait à déterminer l’orientation sexuelle implicite et explicite des participants, et à relier ces données au type d’éducation parentale. Pour évaluer l’orientation implicite, les volontaires ont été invités à indiquer « gay » ou « straight » pour qualifier des mots et des images défilant sur un écran d’ordinateur. Entre chaque série d’essais, les termes « moi » ou « autre » étaient affichés durant un laps de temps extrêmement bref (subliminal). Une association rapide entre « moi » et « gay » et plus lente entre « moi » et « straight » indiquait une orientation homosexuelle implicite.

    Afin de cerner celle-ci avec davantage de précision, le test suivant donnait la possibilité aux participants de parcourir des photos de personnes du même sexe ou du sexe opposé. L’autre partie de l’expérience, intégrant une série de questionnaires et d’entretiens en face à face, a consisté à évaluer le type d'éducation parentale (plutôt souple, plutôt autoritaire, tolérante ou non vis-à-vis des homosexuels…), et l’orientation sexuelle auto-déclarée.

    Résultat : au terme des quatre expériences, il est apparu que les participants qui avaient 2449445533_small_3.jpgbénéficié d’une attitude de soutien et de compréhension de la part de leurs parents étaient également ceux qui avaient le mieux intégré leur orientation sexuelle implicite. Par contre, ceux qui avaient subi une éducation plus autoritaire expriment un écart beaucoup plus important entre l’orientation sexuelle explicite et implicite ; avec, pour une partie d’entre eux, une claire réaction de rejet des homosexuels, alors qu’eux-mêmes manifestent, implicitement, cette orientation sexuelle. Ils refoulent, et dans le même temps ils agressent, en extériorisant ce conflit interne.

    Comme il n’est pas possible de revenir sur l’éducation parentale reçue, les chercheurs, cités par Santé Log, indiquent : « Cette étude montre que si vous ressentez ce genre de réaction viscérale, demandez-vous pourquoi. Ces émotions intenses devraient être un encouragement à l’autoréflexion ».

    Ces travaux ont été publiés dans le « Journal of Personality and Social Psycholog > http://www.apa.org/pubs/journals/psp/index.aspx

    Source > http://www.passionsante.be/

  • TWITTER EN PANNE HIER APRÈS-MIDI !!!

    289042755_ID7949826_0-twitter_190735_H3ZQGG_0.JPGLe site de micro-blogging Twitter ne répondait plus jeudi après-midi. Depuis 17h30 environ, les utilisateurs ont été confrontés au message “Page web inaccessible. La connexion à twitter.com a été interrompue”. La plate-forme n’était pas non plus accessible sur iPhone et smartphones Android.

    Les équipes du site n’ont pas encore donné d’explication à cette panne.

    Twitter précise au moment de la panne que ses ingénieurs sont en train de travailler pour résoudre le problème.

    Pendant ce temps, le “mur des lamentations des twittos désespérés”, un groupe Facebook ouvert à tous, voit de nouveaux messages affluer.

    Ce n’est pas la première fois que le site ne fonctionne plus. Le 17 juillet dernier, un bug privait les utilisateurs du site de micro-blogging de certaines fonctionnalités comme la recherche des mots-clés ou le retweet (RT). Un mois plus tôt, Twitter était resté inaccessible à plusieurs reprises au cours de la même journée. Le site avait alors expliqué que la panne était due à “un bug à effet domino”.

    Source >Sudpresse > Publié le Jeudi 26 Juillet 2012 à 19h12 Photo News

  • LES PLAQUES D'IMMATRICULATION PERSONNALISÉES ONT DÉJÀ RAPPORTÉ 5 MILLIONS D'EUROS

    886068916_ID7934947_plaque_140847_H3ZF68_0.JPGLes plaques d’immatriculation personnalisées ont rapporté environ 5 millions d’euros au cours des trois dernières années.

    Les plaques d’immatriculation personnalisées ont rapporté environ 5 millions d’euros au cours des trois dernières années, bien qu’une baisse des demandes a été constatée depuis l’introduction de la plaque européenne en 2010, a indiqué le secrétaire d’Etat à la Mobilité, Melchior Wathelet (cdH), en réponse à une question parlementaire de Sabien Lahaye-Battheu (OpenVld).

    Entre 2009 et 2011, la Direction de l’Immatriculation des Véhicules (DIV) a délivré 7.059 plaques personnalisées.

    En 2009, 2.669 plaques personnalisées avaient été délivrées et avaient rapporté 1,83 million d’euros. Lors de l’année 2010, 1,74 million d’euros avaient été engragés pour 2.361 plaques, tandis que 2.029 plaques personnalisées ont été délivrées, pour un montant total de 1,67 million d’euros en 2011.

    Source > SUdpresse > Publié le Dimanche 22 Juillet 2012 à 14h11 BELGA

  • CONSEILS VACANCES > VOYAGE ORGANISÉ : CONTRÔLER QUI EST LE VOYAGISTE ET LES INFORMATIONS IMPRIMÉES AU CONTRAT

    Projet1.jpg


    Un voyage organisé doit être proposé par une entreprise ou une association ayant une licence ou un agrément.

    Tout le monde ne peut pas proposer un voyage organisé. Soyez extrêmement méfiant, et encore plus quand celui-ci est facturé à un prix cassé. Vous devez absolument vérifier l'organisme qui le propose. Si son nom vous est inconnu, cela passe bien sûr par une recherche sur qui il est et savoir si d'autres personnes sont parties à l'occasion d'un autre voyage. Mais le plus simple est de vérifier qu'il est titulaire d'une licence pour les agents de voyages, d'un agrément pour les associations ou d'une autorisation pour les organismes locaux de tourisme. Si c'est le cas, assurez-vous que le voyagiste remplisse les treize points d'informations fixés par Bercy. Cela commence par le transport. Il faut que les moyens de transports compris dans le prix soient précisés sur le contrat de vente avec la catégorie (1ère ou 2e classe) et les horaires (jours, heures...). Il en va de même pour l'hébergement, les repas, l'itinéraire du ou des circuits proposés, les formalités administratives à remplir, les visites et excursions incluses et exclues, le nombre de participants minimum, l'échéancier du règlement du séjour, les cas de révision du prix proposé, les conditions d'annulation spécifique au voyage proposé, les conditions d'annulation réglementaire, les assurances et l'identité de la ou des compagnies aériennes qui assurent tout ou partie du transport.

    Source > http://www.linternaute.com

  • LES HANDICAPÉS DE GEER, PRÈS DE WAREMME, INDÉSIRABLES À PLOPSACOO

    plopsa.jpg“ C’est du délit de sale gueule ”, dénoncent en choeur les professeurs de l’école d’enseignement spécial Saint-Joseph de Geer. Ce jeudi, les responsables du parc d’attraction de Coo ont voulu refuser l’accès du site à leurs élèves. La raison? Une mesure de sécurité prise exclusivement à l’égard des personnes handicapées. “C’est ridicule et discriminatoire ”. Et ne restera pas sans suite.

    Les enseignants geerois ne mâchent pas leurs mots. C’est que cette journée tant attendue par leurs élèves, une quarantaine de jeunes handicapés mentaux âges de 13 à 20 ans, a failli virer au cauchemar. “Ils étaient tout joyeux. Mais la personne chargée de nous accueillir, a repéré que trois d’entre eux étaient trisomiques. Elle nous a alors annoncé que la moitié des attractions étaient interdites aux handicapés. ”

    Une annonce qui provoque d’abord de l’étonnement. “ Chaque année, nous allons avec eux au Plopsaland de La Panne, et il n’y a jamais eu le moindre problème ”, nous raconte Laurence Lescot. Choqués par cette mesure qu’ils jugent complètement discriminatoire, ces enseignants se sont tournés vers nous.

    “ On ne peut pas laisser passer ça ” réagit Bernard Legrand, un autre enseignant. “ Attention, nous ne critiquons pas les responsables du parc avec lesquels nous avons longuement négocié. Ils étaient plus embêtés qu’autre chose d’appliquer un règlement récemment pris par la direction générale de Plopsaland. Soit disant pris pour des raisons de sécurité ”. Un règlement jugé “ stupide ” par ces adultes responsables rompus à l’encadrement de leurs élèves: “ C’est révoltant. Qu’est-ce que cette interdiction prise à l’égard de nos jeunes trisomiques?! Ils font de la natation, du tennis... ils sont endurants et possèdent beaucoup de maîtrise et ils ne peuvent même pas accéder aux télésièges alors qu’on y a vu des petits gosses! ”

    Après de longues discussions, tout le groupe a finalement pu pénétrer sur le site: “ Mais munis d’un brassard rouge alors que les autres ont un vert. Vous imaginez pour les parents, cela va être terrible d’apprendre que leur enfant était ainsi étiqueté ”.

    Ce signe distinctif permettait de régler l’accès à certaines attractions: “ Encore une fois, les responsables du parc ont fait tout ce qu’ils pouvaient. Ils nous ont même proposé de nous rembourser si, dans ces conditions, nous avions décidé de ne pas entrer. Mais, on ne pouvait pas faire ça à nos jeunes, ils se réjouissaient tellement ”.

    Les profs ont donc décidé de faire contre mauvais règlement, bon cœur. Mais tout en se promettant de ne pas laisser passer les choses. “C’est pourquoi, nous vous contactons. Il faut faire changer cette mesure offensante pour les handicapés ”.

    >Dossier complet dans la meuse huy-waremme de ce vendredi 1er juin

    Source > Sudpresse > Publié le Vendredi 1 Juin 2012 à 16h04