Bon à savoir ... - Page 4

  • Imprimer

    ATTENTION ARNAQUE > NON, PLOPSALAND N’OFFRE PAS DES BILLETS GRATUITS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

    Non, Plopsaland n’offre pas des billets gratuits sur les réseaux sociaux: il s’agit d’une arnaque pour «obtenir des données personnelles»

    Le parc de la Panne a tenu à mettre en garde contre ce faux message utilisant la marque Plopsa.

    Si vous avez vu circuler un message annonçant que toutes les personnes participantes recevraient cinq billets gratuits pour le 75e anniversaire du parc d’attractions Popsaland De Panne, surtout ne cliquez pas. En effet, cette publication qui circule sur les réseaux sociaux depuis ce vendredi matin est une fausse !

     « Cette action n’est pas de nous » a expliqué Sébastien Momerency, directeur marketing du parc. En cliquant sur le lien du faux message, les utilisateurs risquent d’être victimes de phishing indique Plopsa.

     « Cela a vraisemblablement été mis en place par des cybercriminels qui … … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 14/07/2018

    Source > Par D.Pi. Sur > http://www.sudinfo.be/id64873 Pour les abonnés à la version digitale

  • Imprimer

    INFRACTIONS ROUTIÈRES > LES WALLONS ONT PAYÉ 41,4 MILLIONS d’€ D’AMENDES

    Au premier semestre 2017, les conducteurs wallons qui ont pris quelques libertés avec le code de la route ont sorti de leur poche un total de 41.441.061 euros, soit 41 millions., selon les chiffres communiqués à la Chambre par le ministre de l’Intérieur Jan Jambon.

    Si le rythme se maintient, les Wallons auront déboursé en 2017 plus qu’en 2016. Ce montant ne concerne que les perceptions immédiates correctement ou incorrectement (trop peu ou trop) payées pour toutes les infractions routières. Les procès-verbaux ne sont donc pas concernés.

    À titre de comparaison, le montant acquitté en Flandre pour les six premiers mois de 2017 est de 94,9 millions d’euros. Il y a de fortes chances de faire nettement mieux qu’en 2016 où l’on était à 178,7 millions pour l’ensemble de l’année. Quant à la Région bruxelloise, elle est à 16,5 millions d’euros de perceptions immédiates réglées, 29,8 millions en 2016.

    Surtout des excès de vitesse

    Les excès de vitesse représentent dans … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 12/07/2018

    Source > T.H. Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 12/07/2018

    Illustration > Montage JCD

  • Imprimer

    CONTRÔLE TECHNIQUE > 11 % DES WALLONS ONT PLUS DE SIX MOIS DE RETARD

    L’année dernière, 811.145 véhicules ont été présentés en retard au contrôle technique, soit 16,50 % de l’ensemble des véhicules soumis à cette obligation.

    C’est un peu mieux qu’en 2016 (16,66 %), selon les chiffres du Goca, la fédération professionnelle du secteur. Cette amélioration est à porter au crédit des Wallons et des Flamands. Pour les premiers, le pourcentage de présentation tardive est passé de 18,65 % à 18,51 %. Pour le nord du pays, on était en 2017 à 14,42 %, contre 14,77 % un an plus tôt.

    Toujours plus de Bruxellois

    Une fois de plus, les Bruxellois sont les mauvais élèves de la classe et cela s’est aggravé en 2017, avec un taux de retard de 26,81 %. Plus d’un conducteur sur quatre. C’est près d’un pour cent de plus : 25,36 % en 2016. « Un retard dans … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 12/07/2018

    … / … À l’inverse, un Bruxellois sur dix (10,08 %) n’a eu aucune honte à venir au centre d’inspection alors que plus de six mois étaient écoulés depuis la date fatidique. En fait, c’est un léger mieux par rapport à 2016 où le pourcentage était de 10,43 %. Mais les pires en la matière, ce sont les Wallons dont le taux a grimpé de 9,99 % à 11,09 %. Les Flamands enregistrent également une très faible hausse de 6,62 % à 6,73 %. « Au-delà de six mois, l’amende due s’élève à 28,80 €. Elle de 11,50 de deux à trois mois de retard et de 17 de quatre à six mois. Les montants ont été indexés en janvier », explique Marie De Backer.

    Rappelons que le défaut de contrôle technique est verbalisé par la police lors de contrôles routiers et que les assureurs refusent de payer pour les dégâts si un lien est établi entre l’accident et l’état du véhicule.

    Source > Yannick Hallet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 12/07/2018

    Illustration > Capture GOOGLE Street

  • Imprimer

    HANNUT > BIBLIOTHÈQUE COMMUNALE > UNE NOUVELLE CARTE PASS

  • Imprimer

    RAPPEL DE PRODUIT CHEZ ALDI: LA PRÉSENCE DE SALMONELLE A ÉTÉ REPÉRÉE, RAMENEZ-LE EN MAGASIN!

    Au cours d’une analyse microbiologique du pesto vert utilisé pour la production de Scampi mariné au pesto vert et à l’ail, la présence de Salmonella a été repérée, écrit-on sur le site de l’Afsca. Aldi a donc décidé de retirer ce produit du marché et de le rappeler auprès des consommateurs.

    Si vous avez récemment acheté des scampis marinés au pesto vert et à l’ail, vendus chez Aldi, ramenez-le tout de suite au magasin ! C’est la région de Vaux-sur-Sûre qui est spécifiquement concernée.

    Le numéro du lot s’étend du BTG203V1812 au BTG203V1848. Ils ont été vendus du 25/05/2018 au 7/07/2018.

    Les personnes qui ont consommé ces produits sont invitées à consulter sans délai leur médecin traitant en lui signalant cette consommation. Les symptômes possibles d’une intoxication causée par la salmonelle sont les suivants : fièvre, crampes abdominales et diarrhée, et cela dans un délai de 12 à 48 h après la consommation de l’aliment contaminé. Le risque d’infection est plus élevé chez les personnes âgées, les enfants, les femmes enceintes et les personnes immunodéprimées.

    Pour toute information complémentaire, Aldi demande d’être contacté directement, aux coordonnées suivantes : contact@aldi.be ou marieke@levenstondseafood.be ou +32 (0) 498/51.57.31.

    Source libre > http://www.sudinfo.be/id63771

  • Imprimer

    LA POLICE PRÉVIENT > VOICI LA DOUBLE ARNAQUE ... QUI A DÉJÀ FAIT DE NOMBREUSES VICTIMES!

    Se faire arnaquer par des escrocs est déjà très traumatisant. Mais en redoublant d’ingéniosité, certains parviennent à escroquer une seconde fois leurs victimes...

    Prudence. Depuis plusieurs mois, les arnaques au digipass se multiplient. Face à la médiatisation du phénomène, les escrocs redoublent d’inventivité pour persuader leurs victimes.

    Au grand dam de certains retraités belges, comme le révèlent nos confrères du SoirMag dans leur dernier numéro.

    Ainsi, le commissaire Olivier Bogaert de la police fédérale a précisé au SoirMag comment des retraités se sont fait avoir... deux fois: «  Ces gens ont reçu un appel téléphonique pour leur vendre du vin  », explique-t-il. «  Prétendument des grands crus. À des prix dérisoires. Et ceux qui ont cédé ont reçu de la piquette après avoir payé ! Quelques semaines plus tard, la même bande repasse à l’attaque. Un interlocuteur se fait passser pour un fonctionnaire du SPF Économie. Il explique qu’une enquête a été ouverte pour identifier les auteurs de l’escroquerie au vin et que les malfrats ont été arrêtés. Les victimes ont droit à un dédommagement, explique l’escroc. Vous devinez la suite : arnaque au digipass !  »

    Lorsque les victimes ont leur digipass en main, les auteurs se connectent sur le site de la banque et débitent votre compte bancaire. «  Vos codes sont secrets et doivent le rester !  », rappelle régulièrement la police. Dernier conseil : si vous recevez un appel de ce genre, raccrochez tout de suite !

    Vous avez été victime d’une arnaque : ce qu’il faut faire !

    Si vous pensez avoir été victime d’une arnaque à la consommation, ou si vous soupçonnez une arnaque, vous pouvez signaler les faits en ligne via le Point de contact du SPF Économie. Vous devez également déposer une plainte auprès de la police.

    Source > Rédaction en ligne libre > http://www.sudinfo.be

  • Imprimer

    SÉCURITÉ > BIENTÔT 1,5M DE DISTANCE LORS DU DÉPASSEMENT D’UN CYCLISTE EN VOITURE !?

    Le Gracq, l’ASBL des cyclistes au quotidien, a levé un coin du voile sur le futur code de la route qui rentrera en vigueur à partir de 2021.

    À cette date, les véhicules qui doublent un vélo en dehors d’une agglomération devront laisser au minimum 1,5 m, contre 1 m actuellement. Contacté par nos soins, le cabinet du ministre fédéral de la Mobilité n’a pas souhaité s’exprimer sur ce changement législatif.

    « Le texte du nouveau code de la route est actuellement étudié par les Régions qui ont été associées à son élaboration. Elles devraient rendre leur avis à la rentrée de septembre. Si elles acceptent, la publication de l’arrêté royal interviendra assez rapidement. Sinon, il faudra passer par le Comité de concertation », précise la porte-parole du ministre François Bellot.

    Chez Vias (l’ex-IBSR), on est favorable à un tel élargissement. « Actuellement, beaucoup de … La suite sur votre journal LA MEUSE H :W de ce jeudi05/07/2018

    Sur le trottoir

    Toujours selon le Gracq, les enfants pourront rouler à vélo sur le trottoir jusqu’à 10 ans, contre 9 actuellement. « L’âge augmente, mais on garde la taille maximale des roues à ne pas dépasser », précise Benoît Godart. Une faveur dont on usera avec modération. Le mieux est de … La suite sur votre journal LA MEUSE H :W de ce jeudi05/07/2018

    Source (Extrait) de Y.H. > Sur votre journal LA MEUSE H-W de ce jeudi05/07/2018

    Le site du GRACQ Liège > https://www.gracq.org/groupes/liege

  • Imprimer

    HUY-WAREMME – HANNUT > PROPRETÉ > LA COLLECTE DES DÉCHETS AVANCÉE

    En raison des fortes températures qui traversent actuellement notre région, Intradel a pris la décision, comme chaque année en période de fortes chaleurs, d’avancer la collecte des déchets à 5 heures du matin au sein de toutes les communes de l’arrondissement de Huy-Waremme-Hannut.

    Dans les prochains jours, les températures vont continuer à croître. La collecte avancée permet de faciliter le travail des éboueurs et de laisser traîner les déchets au soleil. « Avancer la collecte des déchets une heure plus tôt est une mesure que nous prenons chaque année avec les sous-traitants avec qui nous collaborons pour diminuer la pénibilité du travail des éboueurs et les odeurs durant les fortes chaleurs. Nous ne rétablissons l’horaire habituel que lorsque la période de chaleurs est écartée », explique Jean-Jacques De Paoli, chef de service prévention et communication d’Intradel.

    Plusieurs communes de l’arrondissement de Huy-Waremme-Hannut, comme celles de Héron, de Villers-le-Bouillet ou encore de Waremme, ont communiqué l’information sur leur site et page Facebook afin d’alerter les citoyens de l’avancée de la collecte.

    Toutefois, cette mesure est opérationnelle dans toutes les communes de l’arrondissement. Il est également demandé aux citoyens de sortir leurs poubelles la veille, en fin de journée pour éviter tout éventuel oubli.

    Source > La.Ma sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 04/07/2018

    Illustration > E.Ghislain