Bon à savoir ... - Page 3

  • Imprimer

    CHAQUE ANNÉE > 12.000 ACCIDENTS LIÉS AUX PRODUITS MÉNAGERS

    La plupart d’entre eux se produisent au domicile

    Plus de 12.000 accidents liés aux produits chimiques surviennent chaque année en Belgique. Tour d’horizon des types d’expositions et des risques. 

    Les chiffres sont plus qu’interpellant. Selon les dernières données du Centre antipoison, plus de 12.000 incidents liés à des produits ménagers – comme les poudres à lessiver, produits vaisselle, détergents ont eu lieu l’an dernier. Une situation assez stable puisqu’en 2016 ils s’élevaient à 11.769 et en 2015 à 12.017.

    À ces accidents avec des produits ménagers s’ajoutent d’autres contacts non négligeables avec diverses substances chimiques. Ainsi, en un an, 1.392 appels ont été reçus par le Centre pour des expositions à des hypochlorites tels que l’eau de javel et le chlore. 307 autres étaient liés à des capsules de lessives et 1.079 à des produits corrosifs et irritants comme les déboucheurs et les dégraissants.

    6 % pour se suicider

    « Les produits corrosifs sont les plus dangereux. Ils … La suite sur votre journal LA MEUSE de ce mardi 22/05/2018

    Les risques

    Mais comment se produisent ces incidents ? « Pour les produits ménagers, 85 % des enfants entre 0 et 14 ans les ont ingérés ou mis en bouche contre 46 % chez les adultes. Chez les aînés, les … La suite sur votre journal LA MEUSE de ce mardi 22/05/2018

    Les animaux aussi touchés

    Les animaux de compagnie sont aussi touchés pour ces intoxications. 5 % des appels reçus par le centre concernent ces petites bêtes. « En 2014, … La suite sur votre journal LA MEUSE de ce mardi 22/05/2018

    Source > Alison Vlt > sur votre journal LA MEUSE de ce mardi 22/05/2018

    Illustration > 123RF via Sudpresse

  • Imprimer

    ALERTE INFO CONSOMMATION > LES MAGASINS COLRUYT & OKay RAPPELLENT DES ÉCLAIRS AU CHOCOLAT

    Colruyt rappelle des éclairs à cause de présence possible de petits morceaux de métal

    Colruyt Group a décidé de retirer les éclairs au chocolat Boni Selection (deux pièces 190 grammes) de la vente, car de petits morceaux de métal ont été trouvés dans le produit, a indiqué la chaîne de supermarchés vendredi dans un communiqué

    Il s’agit du produit portant le numéro d’article 45723 et les dates limites de consommation 20 mai, 21 mai et 22 mai, acheté après le 15 mai 2018.

    Les éclairs ont été vendus chez Colruyt, Colruyt Luxembourg, OKay, OKay Compact et Collect&Go.

    Colruyt Group demande aux consommateurs de ramener le produit en magasin où ils seront remboursés.

    Pour plus d’informations, les clients peuvent appeler le 02/345.2345.

    Illustration > eclair

  • Imprimer

    HANNUT A RECONSTITUÉ UN BAS DE LAINE GRÂCE AUX NOUVEAUX HABITANTS

    Le bourgmestre et l’échevin des finances ont présenté le compte 2017 ce jeudi.

    Ils étaient très satisfaits de dévoiler la bonne santé des finances communales. Alors que les réserves étaient dans le rouge en début de législature, le bas de laine avoisine à présent 2,5 millions d’euros.

    Un redressement dû « à une gestion saine et ambitieuse » souligne le bourgmestre, mais aussi à l’explosion du nombre d’habitants. En six ans, il a augmenté de 500 unités, faisant grimper du même coup les recettes liées au précompte immobilier et à l’impôt sur les personnes physiques.

    « Au premier janvier 2013, avec un déficit de 75.000 euros, nous étions dans une situation délicate  » reconnaît l’échevin des finances … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 18/05/2018

    …/ …  « Au début de l’année prochaine, nous aurons un bas de laine de 2,5 millions, c’est une situation beaucoup plus confortable qui nous permettra, à nous ou la prochaine majorité, de faire face aux éventuels chocs ou stûûûts à venir. »

    « Faire face aux stûûûts »

    Par ces stûûûts, l’échevin fait allusion aux retards de paiements du fonds des communes.

    « Même si les paiements nous arrivent en différé, nous serons tout de même capables d’assumer le paiement du personnel communal. »

    Le compte 2017 dégage des recettes de 18.254.054, des dépenses s’élevant à 17.499.744. À l’exercice propre le boni est donc de 754.280, au général il s’élève actuellement à 1,6 million.

    … / … Ce redressement des finances communales, le bourgmestre et l’échevin l’expliquent par différents facteurs : « Nous avons mené une politique de saine gestion, affirme Olivier Leclercq. Les dépenses ordinaires ont été maintenues à un niveau constant de 1.100 euros par habitants. … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 18/05/2018

    Hannut, 2ème ville de l’arrondissement

    L’augmentation du nombre d’habitants a également permis à Hannut d’engranger davantage de recettes. Les Hannutois sont actuellement 16.320.

    En population, la ville est devenue la seconde de l’arrondissement, derrière Huy, mais … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 18/05/2018

    … / … Nous sommes revenus à une situation saine, mais nous avons toujours eu des ambitions. Au cours de cette législature, nous avons d’ailleurs fait passer l’IPP (Impôts sur les personnes physiques) de 8,8 à 8,5 %. Nous avons également décidé de financer sur fonds propres la bibliothèque. »

    115 euros par habitant pour le CPAS

    Côté dépenses à l’extraordinaire, la … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 18/05/2018

    Souvent les gens se demandent : que fait-on avec notre argent ? Voilà donc quelques détails : 115 euros/ habitant sont affectés au CPAS, 101 euros/habitant à la zone de police, 32 euros/ habitant à la zone de secours. »

    Source A.BT sur > http://huy-waremme.lameuse.be

    Illustration > L’échevin des finances et le bourgmestre satisfaits de leur bilan. - A.BT

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/232775

    Egalement sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 18/05 ou le journal .PDF en ligne > http://journal.sudinfo.be/journal.php

  • Imprimer

    VIE PRIVÉE > VOS DONNÉES BLINDÉES DANS LES 8 JOURS

    La protection des données personnelles entre en vigueur ce 25 mai

    C’est la course contre la montre, dans les sociétés concernées par la nouvelle réglementation européenne. Elle devrait mieux protéger les infos personnelles vous concernant.  

    Le RGPD, ça vous dit quelque chose ? Non ? Et si on vous dit que ça signifie « Règlement général de protection des données » ? Non plus ? Pourtant, vous le savez. Car pour peu que vous disposiez d’une assurance soins de santé, d’une adresse électronique sur une grande application de messagerie ou même de chèques repas fournis par votre employeur, vous êtes sûrement en train de recevoir des mails ou courriers convergents, ces derniers jours.

    Tous vous demandent de donner votre accord explicite sur une série de choses. La DKV, par exemple, écrit à ses assurés pour qu’ils l’autorisent à continuer à accéder à leurs données médicales. Sodexho en fait de même pour l’envoi de ses newsletters non sollicitées. Yahoo également, notamment pour l’acceptation de publicités venant de ses « partenaires ».

    Cette récente accélération s’inscrit dans le cadre d’une directive européenne, qui s’appliquera dès vendredi prochain, 25 mai. Elle a trait à … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 18/05/2018

    20 millions d’euros

    Si, par contre, ils ont été collectés à votre insu, si pas carrément achetés à des détenteurs de bases de données mercantiles, leur utilisation nécessitera votre accord. Avec des sanctions à la clé pouvant … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 18/05/2018

    Source > Ch. C.> Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 18/05/2018

  • Imprimer

    ECONOMIE > LA SOCIETE « BAM MAT » RECENTRE SES ACTIVITÉS À HANNUT

    Le déménagement de la société de location de matériel de BAM Belgium est prévu en 2020

    Un nouvel occupant de choix bientôt dans le zoning de Hannut.

    BAM Mat, la société de location de matériel du géant belge de la construction, le groupe BAM Belgium, envisage de rassembler d’ici 2020 ses trois sites d’exploitations rue de France. 

    Même si aucune demande de permis de bâtir n’a encore été introduite, l’information a déjà filtré. Elle nous a été confirmée par son managing director, David Clément : d’ici 2020, BAM Mat envisage de s’installer dans le zoning de Hannut.

    Des contacts avec la SPI, l’agence … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 16/05/2018

    …/ … Créée en 2010, BAM Mat est la société de location de matériel du géant de la construction, BAM Belgium (dont fait aussi partie Galère). Elle occupe 120 collaborateurs et enregistre un chiffre d’affaires annuel de 20 millions d’euros.

    Perspective d’emplois

    Actuellement, l’entreprise se développe sur trois sites d’exploitations : à Chaudfontaine, Saint-Trond et Gand. Dans un but de modernité mais aussi de performance et d’efficacité des équipes, la direction a décidé de les rassembler en un seul lieu. « Les sites sur lesquels nous … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 16/05/2018

    Source > Marie-Claire Gillet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 16/05/2018

    Illustration > Le site d’exploitation de Chaudfontaine > JL.Deru/photo-daylight.com

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale >http://huy-waremme.lameuse.be/232039

  • Imprimer

    OPÉRATION POULES À OFFRIR À HANNUT > 43 MÉNAGES CANDIDATS

    Une chouette initiative pour alléger sa poubelle et réduire ses déchets organiques : la Ville de Hannut a décidé d’offrir 2 poules à plus de 100 ménages.

    Les inscriptions se clôturaient ce 13 mai. Petite déception : seule une petite quarantaine de candidatures a été enregistrée.

    Au service environnement, Mélanie Courmont est la première surprise par le peu d’engouement suscité par le projet original mené par la Ville de Hannut : «  sincèrement, nous étions convaincus que cela marcherait mieux  », concède-t-elle après un dernier décompte.

    À la date du 13 mai qui était la date de clôture de l’appel aux candidatures, 43 personnes se sont inscrites auprès de son service pour accueillir gratuitement deux poules. En lançant cette opération visant à alléger les poubelles, la Ville espérait … La suite de l’article pour les abonnés à la version digitale >http://huy-waremme.lameuse.be/231818

    Le profit des candidats adoptantsLa suite de l’article pour les abonnés à la version digitale >http://huy-waremme.lameuse.be/231818

    Source > Marie-Claire Gillet sur > http://huy-waremme.lameuse.be

    Illustration > Les poules sont choisies parmi les races rustiques, une espèce à croissance lente, au plumage noir - DR

  • Imprimer

    HANNUT > BIBLIOTHÈQUE ITINÉRANTE > À L’ARRÊT DEPUIS 2016, LE BIBLIOBUS A REPRIS DU SERVICE

    Bonne nouvelle pour les mordus de lecture.

    Ce lundi, le bibliobus a repris du service en région hannutoise. Depuis 2016, il était à l’arrêt. Ce lundi matin, il a fait escale à l’école communale de Wasseiges, l’une des 6 communes couvertes par ce service de bibliothèque itinérante. Les cinq autres communes desservies étant Braives, Burdinne, Hannut, Geer et Lincent.

    Le bourgmestre hannutois Manu Douette et l’échevin Pascal Deprez se sont réjouis de cette reprise d’activités rendue possible grâce à l’intervention de la Province de Liège qui a accepté de reprendre la gestion du bus et du personnel (un bibliothécaire et un chauffeur, ndlr) de ce service abandonné, pour des raisons budgétaires, par la Fédération Wallonie Bruxelles.

    « Au niveau de notre département culture, la lecture publique a toujours été une priorité » , a rappelé le député provincial Paul-Émile Mottard, en charge de la culture.

    Trois bibliobus desservent actuellement deux fois par mois 48 communes de la Province de Liège pour un total de 124 haltes dans … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 15/05/2018

    Gratuit en dessous de 18 ans

    Ce lundi, pour la reprise du bibilobus en région hannutoise, Alexandra Pezzin, chef du service « Bibliothèque itinérante », a rappelé les diverses modalités de prêt du bibliobus. La cotisation annuelle s’élève à 6 euros. Elle donne accès aux… La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 15/05/2018

    Source > Marie-Claire Gillet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 15/05/2018

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/231531

  • Imprimer

    HANNUT > ÉCONOMIE > DE 50.000 À ... 100.000 POULETS > UN PROJET D’EXTENSION AVICOLE

    Un projet d’extension avicole à Villers-le-Peuplier présenté au public ce 31 mai

    Fin des années 90, la famille Wautelet-Coulouse de Villers-le-Peuplier (Hannut) se lançait dans l’exploitation avicole avec un élevage de 50.000 poulets à l’engraissement. Aujourd’hui, elle envisage de doubler sa capacité de production pour atteindre de 100 à 110.000 unités.  

    Une réunion d’information préalable à l’étude d’incidence et à la demande de permis unique pour la construction et l’exploitation de deux poulaillers d’engraissement supplémentaires aura lieu le 31 mai prochain, à 20h. à la salle Oger, rue de la Crosse, 5, à Villers-le-Peuplier.

    Les exploitants, Michaël Coulouse et son épouse Amélie Wautelet présenteront au public leur projet d’extension.

    Actuellement, leur exploitation avicole située chemin de Champiotte à Villers-le-Peuplier est agréée pour une capacité de 50.000 poulets à l’engraissement, répartis dans deux hangars de 25.000 poulets chacun.

    Pour répondre à une demande de viande blanche en constante progression, tant au niveau national qu’international, ils souhaitent doubler leur capacité de production pour atteindre … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 15/05/2018

    … / … Pour Michaël Coulouse, cette diversification comme l’extension de sa production avicole sont aussi devenues nécessaires pour faire face aux difficultés du secteur et notamment au prix du froment dont le prix stagne à 165 euros/tonne. « Et puis, ajoute-t-il, une entreprise qui ne grandit pas finit par mourir »

    Source > Marie-Claire Gillet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 15/05/2018

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/231435