Bon à savoir ... - Page 2

  • PETIT RAPPEL ! > VOTRE CHIEN ABOIE? … JUSQU'À 250€ D'AMENDE!

    Alors qu’auparavant les plaintes pour aboiements étaient très rarement suivies d’effets, aujourd’hui, les maîtres risquent de 61 à 250€ d’amende.

    “ Des appels de personnes qui se plaignent des aboiements du chien de leur voisin, nous en avons environ trois fois par semaine ”, explique Dominique Soumoy, inspecteur principal à la division proximité de la police de Namur.

    Dans un premier temps, la police se rend alors sur place et tente de trouver un compromis entre le plaignant et le maître du chien. “On lui demande ne pas laisser le chien à l’extérieur lorsqu’il est seul ou encore de lui mettre un collier anti-aboiement. Il vaut mieux trouver une solution, car ce type de nuisance peut engendrer des conflits de voisinage plus graves par la suite ”.

    Mais si la prévention ne suffit pas, la police peut alors rédiger un p.-v. “ Auparavant, il n’avait malheureusement que peu d’effet. Il était rare que l’affaire se retrouve devant un tribunal. Sauf en cas d’élevage ou de situation plus problématique ”. Mais depuis juin 2010, le p.v. sera suivi de la réception d’une amende administrative.

    “C’est du cas par cas. Mais l’amende oscille de 61 à 250€ ”, explique Delphine Wattiez, l’agent sanctionnateur en charge des amendes administratives pour plusieurs communes de la province de Namur.

    Sévère? “Vous n’imaginez pas le nombre de dossiers que je reçois à ce sujet ”. Le tapage et les aboiements de chiens font partie du top 3 des cas traités par Delphine Wattiez.

    “Le problème paraît anodin, mais il s’agit bien d’une incivilité qui pourrit vraiment la vie des gens. ”

    Source > Rédaction 2011 en ligne libre sur > http://www.lameuse.be/239222

  • NOUVELLE SAISON POUR LE CCH > LE CENTRE CULTUREL DE HANNUT C'EST...

    Des projets citoyens, une programmation culturelle riche et variée, des moments de rencontres et d'échanges, une invitation à créer, imaginer, réaliser...

    La Culture, c'est la mémoire des peuples. Milan Kundera

    S P E C T A C L E S  E T  C O N C E R T S

    Une programmation éclectique, un élargissement d'horizons, la saison affiche une grande diversité. Drôle, décalée, sérieuse, dansée, chantée, jouée, nous vous invitons à vous plonger dans la création d'aujourd'hui.

    C O N F É R E N C E S

    Un cycle de 9 conférences en phase avec l'actualité mais aussi avec vos souhaits de thématiques afin de mieux comprendre le monde qui nous entoure.

    V O I R   L E  M O N D E

    6 films - reportages présentés par les réalisateurs pour partager une passion, raconter une expérience intensément vécue, revivre des itinéraires riches en émotions.

    De quoi nourrir vos nouveaux rêves d’évasion !

    J E U N E  P U B L I C

    Soucieux de sensibiliser les enfants et les ados à leur environnement, d’aiguiser leur propre regard critique et leur ouverture au monde, nous proposons toute une série de spectacles pour les écoles maternelles, primaires, secondaires, pour les associations mais aussi pour le tout public.

    E S C A P A D E S  C U L T U R E L L E S

    Envie de partir vers d'autres horizons, de partager un moment convivial ?

    Joignez-vous à nous lors de nos escapades culturelles : visites de patrimoines, d'expositions, de musées...

    E X P O S I T I O N

    La Galerie d'art du Château Mottin sensibilise le grand public à l'art contemporain, dans toute sa diversité et sous toutes ses formes.

    Chaque mois, vous pouvez y découvrir de nouveaux talents qui exposent leurs œuvres.

    N E W S L E T T E R

    Pour être tenu au courant de nos activités, abonnez-vous à notre newsletter

    www.centreculturelhannut.be/newsletter

    N O U S   C O N T A C T E R ?

    Centre culturel de Hannut > Place Henri Hallet, 27/1 > 4280 Hannut > T. 019/51.90.63 > Courriel > info@centreculturelhannut.be

    Pour en savoir plus, visitez notre site > www.centreculturelhannut.be

  • BRAIVES > UNE BOÎTE À TARTINES EN … TISSU !

    Une création de la Braivoise Julie Corswarem (Elle vend aussi des tissus démaquillants)

     C’est bien connu, le mois d’août est une période propice à l’achat du matériel scolaire. Fardes, bics, trousses, cartables et… boîte à tartines. Des ustensiles souvent peu écologiques. La Braivoise Julie Corswarem (Ju’de Carotte) propose, elle, une alternative. Elle fabrique des boîtes à tartines en tissu.

    Fardes, bics, cartable, trousse… Avez-vous pensé à tout pour la rentrée de vos enfants ? La Braivoise Julie Croswarem, à la tête du projet Ju’de Carotte lancé en 2015, propose une alternative plutôt originale aux matériels scolaires peu écologiques. Voilà un an qu’elle crée et propose sur son B9713015106Z.1_20170829184426_000+G7A9M8DT8.1-0.jpgsite internet le « Lunch&Roll ». Soit une boîte à tartines en tissu. « Lorsqu’on prépare à manger que ce soit pour l’école des enfants ou pour le travail, on utilise soit de la cellophane soit de l’aluminium ou des boîtes à tartines pour conditionner cela. Le problème c’est que dans ces boîtes, les tartines bougent car la boîte n’est pas totalement remplie. J’avais envie de proposer un contenant réutilisable sur mesure, qui prend moins de place dans la mallette et dans lequel tout reste intact jusqu’au dîner. »

    Avec sa fermeture velcros, un tissu imperméable à l’intérieur et du coton à l’extérieur, le Lunch&Roll est lavable en machine ou avec une petite éponge. « Il y a différents coloris possibles et fait 60cm de long sur 32cm de large. Il s’adapte ainsi à la taille du repas », précise Julie. Certains sceptiques pourraient regretter un manque de rigidité du Lunch&Roll inhérent à l’utilisation du tissu. Julie a fait le pari de privilégier l’aspect écologique en garantissant toutefois un … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 30/08/2017

    Un marché zéro déchet

    Ju’de Carotte sera présente parmi de nombreux autres exposants au marché zéro déchets de Braives qui aura lieu le 20 septembre prochain à l’ancienne gare. Ce sera … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 30/08/2017

    Source > C.L. Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 30/08/2017 > Photo DR

    L’article complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/119361

  • NOUVEAU AU TENNIS-CLUB DE HANNUT: LE TIE-BREAK > BRASSERIE/RESTAURANT

    La brasserie du club house du Tennis de Hannut change de concept et se transforme en brasserie-restaurant le « Tie-Break ».

    Un nom de circonstance choisi par Yves Roobaert. « Cela invitera peut-être certains à poursuivre les prolongations dans le restaurant », plaisante l’ancien chef cuisinier et gérant du Coq Hardi à Avin. Il revient ainsi derrière les fourneaux d’un restaurant avec un concept plus moderne.« J’ai simplement répondu à la demande des responsables du club qui souhaitait une évolution pour la brasserie et l’ouvrir vers la clientèle extérieure. »

    La traditionnelle cuisine de brasserie du club house laisse désormais place à de la cuisine française ! « Avec des connotations italiennes et méditerranéennes dans le but de faire de la cuisine fine. » De plus, Yves fait également partie des Eurotoques. Un label qui garantit également la qualité des produits issus du terroir avec lesquelles il compte travailler.

    Vous n’êtes pas familier avec la cuisine d’Yves ? Sachez qu’il a suivi une formation auprès du chef étoilé Yves Matagne et a également … La suite pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/118333

    Pour sa carte, Yves Roobaert a décidé de reprendre un plat mythique de son restaurant Le Coq Hardi. Le magret de canard miel et citron-vert. Des pointes d’accents culinaires belges ont été … La suite pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/118333

    20 couverts

    D’ailleurs quelques aménagements ont été spécialement faits dans les cuisines du club afin d’accueillir le nouveau concept d’Yves Roobaert. « Il y a une grande chambre froide et une friteuse. » Du mobilier tout neuf, permettant d’accueillir 20 couverts, a également été installé.

    Envie de goûter la nouvelle cuisine d’Yves Roobaert ?

    Ouverture tous les jours du lundi au dimanche sauf le mardi. La cuisine est ouverte de 12h à 14h et de 16h30 à 21h en semaine. Vendredi et le week-end, ouverture jusqu’à 22h. >> Réservations souhaitées au 0495/60.15.18 ou 019/51.21.51.

    Source > C.L. sur > http://huy-waremme.lameuse.be

    L’article complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be

  • LE « TOUTOU » A SA JOURNÉE INTERNATIONALE

    Le chihuahua est le chien préféré des Belges

    Ce n’est pas le meilleur ami de l’homme pour rien, le chien est partout… Et cette folie canine ne désenfle pas dans notre pays !

    Près de 2,6 millions d’entre eux vivent dans des familles belges.

    Une journée mondiale leur est même dédiée chaque 26 août. Elle insiste sur le lien qui unit depuis des millénaires les hommes et les chiens. Son origine est anglo-saxonne et elle est soutenue high_d-20170826-3GHEQE.jpgpar le Fonds international pour la protection des animaux. Cet organisme œuvre au quotidien à l’amélioration des conditions de vie des toutous aux quatre coins du monde en apportant son soutien à toutes sortes de projets qui visent à améliorer la qualité des soins qui sont prodigués à nos chers quatre pattes.

    Coût : 500 euros par an

    En 2016, plus de 160.000 chiens ont été enregistrés sur Dog ID, la base de données pour l’identification et l’enregistrement des chiens en Belgique. Les plus vendus en 2016 étaient les chihuahuas ; 21.289 ont été répertoriées sur Dog ID. S’ajoutent au top 3, les border collie (8.424) et les jack russell terrier (7.373). Les labradors retriever arrivent en 4 e position, 6.398 chiens de cette race ont été achetés en 2016. Le berger allemand conclut le classement.

    Toujours selon Dog ID, ces quadrupèdes coûtent en moyenne 150 euros en refuge et entre 500 et 4.500 euros chez un éleveur. Dans les boutiques … La suite sur votre journal 7Dimanche de ce 27/08/2017

    Source > ALISON VLT sur votre journal 7Dimanche de ce 27/08/2017

    Illustration 123rf

  • VOLKSWAGEN VA RELANCER SON MINIBUS LEGENDAIRE > LA NOUVELLE VERSION EST MAGNIFIQUE! (PHOTOS ET VIDEOS)

    Le célèbre minibus Volkswagen est devenu, dans les annales de l’histoire, le symbole des sixties et du mouvement hippie.

    Début 2017, VW avait annoncé que le bus légendaire allait, tel le phénix, renaître de ses cendres dans une version électrique.

    La résurrection d’un mythe

    Le combi Volkswagen sera de retour en 2022, dans une nouvelle version électrique nommée I.D. Buzz.

    Il sera inspiré d’un prototype, présenté il y a déjà quelques mois, dont de nouvelles images viennent d’être dévoilées. Si les designers ont fait subir un véritable lifting au minibus, on retrouve des éléments du modèle original, le Volksagen Type2, sorti en novembre 1949.

    Volkswagen compte également commercialiser une version utilitaire. On a hâte de voir nos policiers au volant de ce nouveau combi hors-normes !

    Source > Guillaume Barkhuysen sur > http://www.lameuse.be/1915927

    Illustration > Photo News

  • HANNUT > LE BOURGMESTRE FAIT ARRÊTER LES TRAVAUX DU FUTUR MAGASIN GERMAINE COLLARD

    Le dossier étant incomplet, il n’y a pas de permis

    Les travaux de transformation de l’ancien garage, route de Landen, pour ouvrir un magasin Germaine Collard viennent d’être stoppés net ce mardi. Le bourgmestre de Hannut a envoyé la police et rédigé un arrêté en ce sens. L’enseigne ne dispose pas de permis d’urbanisme et socioéconomique. 

    Faute d’un dossier complet, le magasin Germaine Collard qui compte ouvrir un point de vente route de Landen, à Hannut, n’a pas obtenu de permis intégré (qui regroupe le permis d’urbanisme et le permis socioéconomique). Pourtant, les travaux ont bel et bien commencé. « Nous avons vu une pose de bardages sur la façade, l’implantation de containers à l’arrière, une pose d’enseigne… : tous des éléments soumis à un permis. Or, Germaine Collard n’a pas obtenu de permis car son dossier est incomplet.

    hannut,blog,jcd,germaine collard,magasin,chaussure,arret,travaux

    Le fonctionnaire des implantations commerciales et le fonctionnaire délégué de la Région ont également rendu un avis d’incomplétude », indique le bourgmestre Manu Douette qui a réagi. « Ces travaux ne peuvent que se voir, sur cette grande artère commerçante. Je ne peux pas d’un côté demander aux hannutois qui souhaitent faire des transformations extérieures d’avoir un permis, et de l’autre accepter qu’une entreprise ne respecte pas cette règle. Je suis le garant de la légalité.

    J’ai donc demandé à la police ce 22 août de se rendre sur le terrain pour signifier l’arrêt des travaux. Je vais aussi rédiger un arrêté pour confirmer la mesure », précise-t-il.

    Toutefois, la … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 25/08/2017

    Source > ANNICK GOVAERS sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 25/08/2017

    Photos JCD

    L’article succin en ligne libre > http://www.lameuse.be/1918739

    L’article complet en ligne pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/117453

  • HANNUT > L'ENTREPRISE DE TRAVAIL ADAPTÉ "L'AURORE’’ > VENTE DE LÉGUMES !

    L'Entreprise de Travail Adapté "L'Aurore", du CPAS de Hannut, a lancé récemment un vaste projet de culture maraîchère raisonnée (sans pesticides, sans engrais chimiques).

     Les produits de première qualité, actuellement cultivés, seront rejoints bientôt par des variétés oubliées (fruits et légumes) ... lorsque les serres, munies de lignes d'arrosage goutte à goutte, seront fonctionnelles.

    L'ensemble du projet est conçu pour atteindre la certification bio après trois années, comme l'exige la réglementation.

     La vente des produits s'effectue principalement au siège de l'exploitation (un hangar sera bientôt construit à cet effet) mais dessert également les deux structures qui relèvent du CPAS de Hannut : la Résidence Loriers et la crèche Do-ré-Mi.

    Il s'adresse aux personnes qui souhaitent à la fois manger sain et soutenir une initiative à caractère hautement social : ce projet est mené par une équipe de 25 personnes moins valides, encadrée par le Directeur de l'ETA et trois moniteurs.

     Un groupe Facebook a été créé dans le but d'informer les consommateurs sur la disponibilité des produits mais aussi sur les développements du projet en continu.

     N'hésitez pas à le rejoindre. > https://www.facebook.com/groups/132648337345021/

    Bienvenue à toutes et tous dans le petit univers bio de l'Aurore.

     ET SURTOUT ... c'est un savoir-faire qu'il faut faire savoir !

     Faites connaître cette initiative - PARTAGEZ massivement !

    Source > Pol O sur FB