Informations générales - Page 2

  • HANNUT > LES PARCS DU CENTRE AUSSI SOUS SURVEILLANCE

    Pour lutter contre les incivilités, et en particulier les dépôts clandestins, la Ville de Hannut a voté en mars dernier l’acquisition de 23 caméras de surveillance.

    Un chiffre qui correspond au nombre de sites à problèmes identifiés par les autorités communales.

    A savoir: à proximité des cimetières, des bulles à verre ou encore dans les bois. Exemple : dans le bois Hardy (entre Thisnes, Merdorp et Ambresin), les ouvriers communaux ont déjà retrouvé à plusieurs reprises... des carcasses de moutons !

    Trois caméras supplémentaires vont être acquises pour les parcs de la ville, cette fois. Là aussi des dégradations de mobilier, poubelles cassées, bancs tagués, abandons de déchets et autres incivilités sont constatés. Sont concernés : les parcs de la Halette, de l’Eglise et Marcel Laruelle.

    Le point sera débattu au conseil communal de ce jeudi 23 novembre. L’avis sera ... La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 21/11/2017

    Source > Marie-Claire GILLET sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 21/11/2017

    L’article complet en ligne pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/155928

  • BRAIVES > L’ÉLEVAGE DE 25.000 POULETS ABANDONNÉ

    L’agriculteur villois, Raphaël Bolly, laisse tomber son projet suite à la pétition des riverains.

    Face aux vives critiques de la centaine de riverains et à la pétition qui circule, Raphaël Bolly a décidé de laisser tomber son projet d’exploiter un poulailler de 25 000 poulets de chair. Dépité, l’agriculteur se sent jugé sans avoir pu se défendre face à ses détracteurs.  

    Voir notre publication d’hier sur ce blog > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive

    Alors qu’il avait introduit une demande de permis unique pour la création d’un poulailler de 25.000 poulets de chair, ainsi qu’un hangar pour stocker les machines et les récoltes, dans les campagnes entre Ville-en-Hesbaye et Oteppe, Raphaël Bolly a décidé de laisser tomber son projet. En cause : de vives critiques et une pétition des riverains !

    « Vendredi soir, il y a eu une réunion d’information organisée par les riverains à laquelle je n’étais même pas convié. Ces derniers ont critiqué le projet sans avoir pris connaissance du dossier. Sans compter les nombreuses dérives qui ont suivi sur les réseaux sociaux » , explique l’agriculteur villois, qui préfère en rester là car il sent que ce combat est perdu d’avance.

    « Ce n’est pas de la lâcheté mais les contestataires ont bien fait comprendre qu’ils feraient tout pour que mon projet ne voit pas le jour. Jusqu’à aller au Conseil d’État. Je savais que certaines personnes seraient … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 21/11/2017

    Source > Olivier Joie sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 21/11/2017 > Ou la version digitale .PDF > http://journal.sudinfo.be/journal.php

    L’article complet en ligne pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/155956

  • SAMEDI 25/11 À HANNUT > AUX ARBRES, CITOYENS ! >> JOURNÉE DE L’ARBRE (PROGRAMME)

    Le samedi 25 novembre 2017, la Ville de Hannut organise une distribution de plants dans le cadre de la journée de l’arbre.

    Après le charme en 2015, et l’érable en 2016, c’est la viorne qui sera mise à l’honneur cette année. Des plants de viorne, mais également de genêt à balais, de groseilliers blancs, de groseilliers à maquereaux, de cassissiers et de poiriers seront donc mis à disposition des citoyens.

    Petits et grands pourront par ailleurs profiter des différentes activités proposées à cette occasion :

    - Spectacle conté « DES RACINES POUR SE PLANTER » à 15h. Pour adultes-ados-enfants    dès 8 ans Réservation indispensable au 019/51.23.16

    Biblio.jpg- Sélection d’ouvrages et découverte de la grainothèque

    - Chemin naturel sensoriel

    - « Récup en JEU » : atelier de fabrication de jeux

    - Découverte de la vannerie

    - Découverte des anciennes variétés fruitières

    - Distribution de pommes, avec Stass, le cheval de trait.

    Rendez-vous de 14 à 17h à la bibliothèque communale de Hannut (43, rue de Landen)

    Renseignements : Service environnement – 019/51.93.68 – environnement@hannut.be

  • HANNUT CES 25 & 26/11 > MARCHE DE LA Ste CATHERINE AVEC « L’ÉCHO DE LA MEHAIGNE »

    Le club de marche des Echos de la Mehaigne organise sa 34ème marche de la Ste Catherine

    Départ de foyer St Christophe rue Lambert Mottard 21 4280 hannut .

    Distances de 4-7-12-18-25 km ouvert à tout le monde avec ravitaillement sur le parcours et a la salle a prix démocratique

    25/11/2017 > de 07H00 à 15h00

    26/11/2017 > de 07h00 à 15h00

    Foyer St Christophe rue Lambert Mottard 21 4280 HANNUT

    Contact : Cockx j-luc > Email : jean7luc@hotmail.com  > Téléphone : 0471/644225

  • CE DIMANCHE 26 NOVEMBRE > MARCHÉ GOURMAND ORGANISÉ PAR DOMAINE PROVINCIAL D'HÉLÉCINE

    Le marché gourmand sera organisé le 26 novembre 2017 dans le dôme du château d’Hélécine. Cet événement grand public rassemblera des producteurs locaux en plus des producteurs habituels.

    Le marché sera aussi le théâtre d’un « show cooking » à partir de produits locaux, en lien, le cas échéant avec des recettes proposées par les écoles hôtelières.

    Le bénéfice de ce marché gourmand (emplacements payants) sera reversé à Viva for Life.

    Domaine provincial d'Hélécine > Dimanche 26 novembre à 11:00 - 18:00 > Rue Armand Dewolf 2, 1357 Opheylissem, Brabant, Belgium

    ENTRÉE GRATUITE

    L’évènement sur Facebook > https://www.facebook.com/events/735085946686194/

  • A BRAIVES, UNE DEMANDE DE PERMIS POUR 25.000 POULETS

    « Sans ce projet, je suis à la rue »  

    À Braives, c’est une demande de permis unique pour un poulailler industriel de 25.000 poulets d’engraissement qui a été introduite il y a un mois par Raphaël Bolly,un agriculteur de Ville-en-Hesbaye.

    Il justifie sa demande par un besoin de diversification. « La ferme ainsi que les 2/3 de terres que nous louons viennent d’être vendus. Il ne me reste que 52 hectares de culture, c’est insuffisant pour vivre. »

    Raphaël Bolly a donc introduit une demande pour un nouveau site d’exploitation dans les campagnes de Ville-en-Hesbaye. « Il regroupera deux hangars : le premier pour les machines et les récoltes, le second pour le poulailler ».

    L’enquête publique est imminente. Elle démarrera dès que le dossier sera rentré de la Région wallonne. Anticipant ce retour, l’administration communale a déjà informé les riverains du projet.

    L’ambition des autorités est de  … La Suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 20/11/2017

    … / … Ce vendredi soir, à l’initiative de quelques-uns, une assemblée citoyenne s’est tenue à la salle de l’Amitié Villoise. Selon Michel Hellas, porte-parole des riverains, entre 80 et 100 personnes y ont assisté. « La majorité de ceux qui étaient présents est défavorable au projet.

    … / … Une pétition circule actuellement à Ciplet et Ville-en-Hesbaye. « Ce lundi, nous demanderons à rencontrer le bourgmestre ».

    Jean-Charles Bolly, le père de Raphaël et ancien échevin de Braives, regrette cette … La Suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 20/11/2017

     « En septembre 2018, au plus tartd, je dois avoir quitté la ferme de Ville-en-Hesbaye. Si je ne peux pas construire, je suis à la rue, sans boulot et donc, sans argent. »

    Source > Marie-Claire Gillet > Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 20/11/2017 ou en .PDF pour les abonnés > http://journal.sudinfo.be/journal.php

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/155412

  • WASSEIGES - AGRICULTURE > 170.000 POULETS À MEEFFE

    Une vingtaine de personnes a assisté ce dimanche à la réunion d’information sur le site

    En 2012, la famille Pirard de Wasseiges se lançait dans l’exploitation avicole avec un élevage de 39.600 poulets à l’engraissement. Trois ans plus tard, il doublait la capacité de production pour atteindre 85.000 unités.

    Aujourd’hui, elle souhaite passer à 170.000 poulets. Une demande de permis a été introduite.  

    La réunion d’information préalable à l’étude d’incidence relative à cette demande de permis unique pour l’extension de l’exploitation avait lieu ce dimanche soir, à 19h. Comme en 2015, lors de la toute première demande d’extension, elle s’est tenue sur le site même de l’exploitation, dans les campagnes wasseigeoises, entre Meeffe et Acosse.

    Les promoteurs, la SPRL D’Aux Bâtis, gérée par Jacques Pirard (54) et son épouse Edith (50), et leur fils Damien (26), tous trois agriculteurs dans la localité, ont profité de la pause entre deux cycles d’engraissement (de 42 jours) pour ouvrir les portes des poulaillers aux riverains.

    Une vingtaine de personnes étaient … La Suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 20/11/2017

    … / … Damien Pirard a bon espoir d’obtenir le feu vert, même s’il reconnaît « que le nombre peut faire peur ». « Depuis que nous avons ouvert notre premier poulailler (en 2012 avec 39.600 poulets, ndlr) , nous n’avons jamais eu de réclamations. Il y a bien un voisin qui m’a dit un jour que cela sentait mauvais mais … La Suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 20/11/2017

    … / … Le bourgmestre Thomas Courtois (Union Communale) abonde : « au début de l’entreprise, il y a eu quelques inquiétudes, quelques réclamations mais pas énormément, mais aucunes plaintes ne nous est parvenues. »

    S’agissant d’un projet de classe I, une étude d’incidence est … La Suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 20/11/2017

    Source > Marie-Claire Gillet > Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 20/11/2017 ou en .PDF pour les abonnés > http://journal.sudinfo.be/journal.php

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/155401

  • GROSSE NOUVEAUTÉ > VOICI COMMENT VOUS POURREZ, DÈS CE MARDI 21/11, CONNAÎTRE LE MONTANT DE VOTRE PENSION!

    Chaque citoyen pourra, dès demain/mardi, estimer le montant de la pension qu’il percevra via le site https://mypension.onprvp.fgov.be/FR

    Jusqu’à présent, chacun pouvait se renseigner, sur ce site, sur l’âge de sa pension et sur le montant perçu sur base du 2ème pilier.

    Dès demain/mardi, une estimation du montant de la pension légale sera également disponible. « Il s’agit d’une estimation liée à la carrière et à la législation actuelles », précise un porte-parole du ministre des Pensions, Daniel Bacquelaine.

    Source libre > Belga sur > http://www.sudinfo.be/1992761

    Illustration > Photo NEWS