Info Boulot - Page 4

  • Imprimer

    EN AVRIL > UN STAGE GRATUIT POUR DÉCOUVRIR UN MÉTIER ? > L’IFAPME PROPOSE J-PLONGE !

    Pendant les vacances de Printemps, l’IFAPME propose aux jeunes de 15 à 20 ans de plonger au cœur d’une entreprise. Une occasion de découvrir des métiers et de confirmer leur choix d’orientation professionnelle. Les inscriptions en ligne sont ouvertes !

    Bon plan !

    • C’est gratuit
    • Le jeune reçoit jusqu’à 100 euros (10 euros par jour de stage)
    • L’assurance est prise en charge par l’IFAPME

    Pour qui ?

    • Etudiant ou demandeur d’emploi entre 15 et 20 ans
    • Région wallonne

    Quand ?

    • Du mardi 3 avril au samedi 14 avril 2018
    • Pendant 1 à 10 jours max.

    Quels métiers découvrir ?

    • Au choix parmi les métiers qu'il est possible d'apprendre à l'IFAPME. Plus de 100 possibilités à découvrir dans le catalogue des formations IFAPME.

    Dans quelle entreprise réaliser le stage ?

    • Dans une entreprise au choix
    • Dans une entreprise participante déjà inscrite (liste sur www.ifapme.be/j-plonge)

    Info et inscription

    • www.ifapme.be/j-plonge

    Source > Nathalie Bourmadis | Coordination de la communication
    IFAPME > Disclaimer

    Suivez l'IFAPME sur Facebook | Twitter | LinkedIn | Instagram

    hannut,blog,jcd,stage en entreprise,ifmapme,découvrir un métier

  • Imprimer

    HANNUT > CE MARDI 06 MARS > SÉANCE D’INFORMATION EMPLOIS DE LA MIRHW POUR LES ENTREPRISES & COMMERÇANTS HANNUTOIS

    La souplesse d’un partenariat local alliée à l’efficience et à la force d’un réseau wallon.

    La MIRHW offre une gamme de solutions flexibles aux entreprises de la région qui souhaitent s'adjoindre les services d'un organisme spécialisé en gestion des ressources humaines et recrutement de personnel.

    Tous nos services sont gratuits !

    En effet, la MIRHW est financée par la Région Wallonne, le Fond Social Européen et le FOREM pour accompagner gratuitement les entreprises de la région afin de favoriser le développement économique de celle-ci.

    Séance organisée en collaboration avec la ville de Hannut afin d’informer les entreprises/commerçants hannutois sur nos services gratuits en recrutement de personnel.

    Plus d’infos sur : www.mirhw.be  ou sur notre page facebook

  • Imprimer

    DES MÉTIERS D’AVENIR DANS LA CONSTRUCTION ? > L’IFAPME CRÉE 5 NOUVELLES FORMATIONS !

    Développement durable, économies d’énergie, nouvelles technologies, qualité de l’air intérieur, s’invitent dans nos habitations.

    Ces évolutions donnent naissance à de nouveaux métiers du bâtiment. L’IFAPME veut former des jeunes et des adultes à ces métiers d’avenir.

    En marge du salon de la Construction Batibouw, l’IFAPME annonce 5 nouvelles formations pour lesquelles il sera possible de se former dès le mois de septembre. Des métiers estimés comme prioritaires par le Secteur de la Construction ou épinglés par le FOREM comme « métier d’avenir » ou « fonction critique » (c.à.d. difficulté de recrutement).

    L’IFAPME propose des formations qui peuvent s’apprendre en alternance : 3 jours par semaine en entreprise et 2 jours par semaine dans les ateliers de l’IFAPME.

    Ø  Conseiller Domotique et Smart Home 

    Proposer au client une solution domotique filaire et/ou non filaire permettant de centraliser et gérer à distance les aspects liés au confort de l’habitat (éclairage, énergie, rafraichissement, apports solaires, ...).

    Public : +18 ans

    Durée : 1 an

    Ø  BIM coordinateur

    Intégrer au sein de l’entreprise un processus collaboratif rassemblant les partenaires d’un projet de construction autour d’outils numériques (maquette numérique 3D composée d’objets, plateformes collaboratives pour le partage de connaissances, …).  Une nouvelle manière de gérer les projets depuis la conception jusqu’à la déconstruction, en passant par les différentes étapes d’études, de réalisation et de maintenance.

    Public : +18 ans

    Durée : 2 ans

    Ø  Technicien(ne) chauffagiste-chaudière à combustibles liquides ou gazeux

    Assurer le contrôle périodique, le dépannage et l'entretien, en Région wallonne et en Région de Bruxelles-Capitale, des chaudières à bruleur à gaz (type G1 et G2) ou à mazout (type L).

    Préparer à obtenir les labellisations de la Région Wallonne et de Bruxelles-Capitale (G1, G2 et CL).

    Public : + 18 ans

    Durée : 1 an

    Ø  Ventiliste

    Concevoir, dimensionner et installer un système de ventilation et de régulation d’air en fonction des besoins d’une habitation unifamiliale (VMC).

    Public : + 18 ans

    Durée : 1 an

    Ø  Constructeur-Monteur de bâtiment en structure bois

    Fabriquer, assembler et poser sur chantier les éléments d’un bâtiment en structure bois.

    Public : 15 -25ans

    Durée : de 1 an à 3 ans

    Prix : gratuit

    Ces formations sont proposées par l’IFAPME en partenariat avec le Secteur de la Construction.

    Nathalie Bourmadis | Coordination de la communication > Tél : 071 23 22 56
    Suivez l'IFAPME sur Facebook | Twitter | LinkedIn | Instagram

    Le site pour liège > http://www.ifapme.be/service-liege.html

  • Imprimer

    HUY > LE 3 MARS > UN SALON DE L’EMPLOI S’INSTALLE À HUY

    Pour aider les jeunes à trouver un emploi et pour faciliter leur intégration sur le marché

    Cette année, la Fédération de Huy-Waremme des Jeunes Socialistes marque son grand retour avec la mise en place de son premier événement de grande envergure sur Huy.

    Un salon de l’Emploi, ouvert le 3 mars prochain, à la Salle de l’IPES Huy 2, située au 6, avenue Delchambre. 

    Après un an d’organisation, Julien André (coprésident), Nicolas Warnotte (coprésident) et Samuel Moiny (secrétaire) proposeront, le 3 mars prochain, un salon dédié à l’emploi pour les jeunes et moins jeunes de la région, accompagné de deux conférences-débats sur l’avenir de la Wallonie. « Les jeunes ont de plus en plus de difficultés à trouver un travail et à s’intégrer sur le marché de l’emploi avec des offres toujours plus précaires. Ce salon a pour but de faire venir les employeurs à Huy et de les rapprocher des jeunes de notre arrondissement qui se retrouvent dans cette situation », explique Julien André, le coprésident JS Huy-Waremme.

    Ouvert à tous de 13 à 17h30, à la Salle de l’IPES Huy 2, située au 6 de l’avenue Delchambre, le salon proposera différents ateliers pour aider à la rédaction de CV, de lettres de motivation mais aussi les procédures à suivre pour décrocher un emploi, ainsi que la rencontre d’organes officiels et employeurs en matière d’emploi. « Nous voulons sensibiliser un maximum de personnes sur les réalités du marché de l’emploi et les outils concrets disponibles, grâce à la présence des acteurs de l’emploi, des formations et les différentes agences intérim de la région ».

    À l’occasion du salon de l’Emploi, deux conférences-débats seront organisées. Elles mettront en avant les perspectives pour l’emploi en Wallonie et son redéploiement économique. Éliane Tillieux, députée wallonne et ex-ministre de l’Emploi, ainsi que Jean-Claude Marcourt, le ministre de la Fédération Wallonie-Bruxelles et ex-ministre de l’Économie, interviendront lors de ces conférences.

    La Fédération Huy-Waremme des jeunes socialistes, de son côté, se réjouit d’avance de ce premier événement d’envergure. « On s’est énormément investi dans ce projet et on espère voir venir du monde. Parallèlement à ça, on voudrait vraiment remercier la PAC Huy-Waremme et la Fédération Huy-Waremme, dont le président Marc Foccroulle, qui ont été d’un grand soutien dans l’élaboration de ce projet », confie Julien André.

    Pour clôturer la journée, Manon Lepomme, l’étoile montante de l’humour, proposera son spectacle « Non, je n’irai pas chez la psy » avec une adaptation toute spéciale sur le thème de la journée. L’entrée est proposée au prix démocratique de 5 euros, avec la volonté de promouvoir l’accès à la culture à tous les publics. Réservation obligatoire au 0495/63.71.17.

    Laura Marchese > Journal LA MEUSE H/W du 07/02/2018

  • Imprimer

    HANNUT > APPEL A CANDIDATURES POUR LA ZONE DE SECOURS HESBAYE >UN(E) CONSEILLER INTERNE EN PREVENTION

    (UN) CONSEILLER INTERNE EN PRÉVENTION (S.I.P.P.) DE NIVEAU 2

    La fonction est ouverte aux hommes et aux femmes et est ouverte soit à un membre du personnel non opérationnel soit à un membre du personnel opérationnel

    1) Recrutement d’un agent non opérationnel :

    1° Etre Belge, ou citoyen de l’Union européenne ;

    2° Avoir une connaissance de la langue de la région linguistique jugée suffisante au regard de la fonction à exercer ;

    3° Jouir des droits civils et politiques ;

    4° Etre d’une conduite conforme aux exigences de la fonction visée ;

    5° Justifier de la possession des aptitudes physiques exigées pour la fonction à exercer ;

    6° Etre âgé de 18 ans au minimum ;

    7° Etre porteur du diplôme de conseiller interne en prévention de niveau 2 et la preuve du recyclage, s’il échet ;

    8° Etre porteur d’un diplôme de l’enseignement secondaire supérieur;

    9° Remplir les conditions énoncées dans les descriptions de fonction reprises ci-dessous (point VI: annexe 1) ;

    10° Réussir l’examen de recrutement.

    Nous offrons >>> Le dossier complet à voir et télécharger sur > http://www.pompiershesbaye.be/wp-content/uploads/2018/02/recrutement-SIPP-avis-recrutement.pdf

  • Imprimer

    EMPLOI > LA VILLE DE HANNUT RECRUTE > UN(E) EMPLOYÉ(E) EN QUALITÉ D’ECO-CONSEILLER(ÈRE)

    Recrute un(e) employé(e) d’administration B1 en qualité d’Eco-conseiller(ère)

    Conditions générales

    • Être belge ou citoyen(ne) de l’Union européenne
    • Avoir une connaissance de la langue française jugée suffisante au regard de la fonction à exercer
    • Etre d’une conduite répondant aux exigences de la fonction
    • Jouir de ses droits civils et politiques
    • Etre en possession d'un permis de conduire de type B et d'un véhicule personnel;
    • Conditions particulières
    • Disposé d’une expérience professionnelle en environnement de cinq ans minimum

    Ou

    Être en possession d'un diplôme de l'enseignement supérieur de type long, complété d'une formation complémentaire comportant au minimum 300h dans le domaine de l'environnement avec un contenu pluridisciplinaire portant sur les sciences et techniques relatives à l'environnement et une initiation d'un minimum de 30h aux méthodes et techniques de communication et de concertation sociale; réussir un examen comportant les épreuves de sélection suivantes …

    … / … > Voir le document complet sur le site source > Avis recrutement Eco-conseiller B1

    Source > Ville de Hannut > http://www.hannut.be/eco-conseillerere/

  • Imprimer

    INFOR JEUNES HANNUT-CENTRE D'INFO JEUNESSE > ATELIERS JOB ÉTUDIANT

    Infor Jeunes Hannut (Ex  Cool Zone) -Centre d'Info Jeunesse propose des ateliers job étudiant dès 15 ans dans les communes de Burdinne, Braives et Wasseiges.

     Contactez-nous pour plus d'informations 019/630 530

    Sur Facebook > https://www.facebook.com/InforJeunesHannut/

  • Imprimer

    EMPLOIS > NOUVEAUX ACCORDS > 2.500 EMPLOIS POUR DES WALLONS EN FLANDRE !

    Il n’est même pas nécessaire d’être bilingue

    Bonne nouvelle pour l’emploi : un accord vient d’être signé entre les ministres flamand et wallon de l’emploi afin de permettre aux travailleurs wallons de travailler en Flandre. Chaque année, 2.500 offres seront disponibles de l’autre côté de la frontière linguistique.  

    Aujourd’hui, la Flandre affiche un taux de chômage de 6,7 % alors qu’en Wallonie, on dépasse allègrement les 13 %. Certaines régions de Flandre-Occidentale parviennent même à rester sous les 2 %. Des chiffres qui ont donné à réfléchir aux deux ministres du Travail. Pierre-Yves Jeholet (MR) pour la Wallonie, et Philippe Muyters (N-VA) pour la Flandre viennent en effet de signer un plan d’action afin que davantage de Wallons passent la « frontière » linguistique pour travailler.

    Le plan s’articule autour de trois points : une meilleure synergie, plus de formations linguistiques et la mise en place d’une campagne de sensibilisation. De l’avis des deux ministres, cette nouvelle coopération est clairement une opération gagnant-gagnant : les offres d’emploi flamandes sont enfin occupées tandis que davantage de demandeurs d’emploi wallons retrouvent le chemin du travail. L’objectif est d’arriver à 2.500 travailleurs wallons alors qu’ils ne sont que 1.500 aujourd’hui.

    « La Flandre est en quasi … La suite sur votre journal LA MEUSE de ce jeudi 08/02/2018

    Une formation gratuite

    Le besoin en main-d’œuvre est tellement important qu’il n’est plus nécessaire de parler le néerlandais pour postuler. Une des raisons qui faisaient que le nord du pays ne séduisait guère, jusqu’ici, les travailleurs du sud. Entre 2008 et 2015, le nombre de Wallons travaillant dans une entreprise flamande est en effet, passé de 68.000 à 50.000 selon le Forem.

    « Il y avait simplement moins La suite sur votre journal LA MEUSE de ce jeudi 08/02/2018

    … / … Le ministre flamand a lui-même demandé aux entreprises d’adoucir les conditions d’embauche afin de ne pas exclure un nombre trop important de candidats potentiels, en raison uniquement d’un problème de langue. « L’objectif est que les candidats wallons soient d’abord embauchés et qu’ils reçoivent plus tard, une formation en néerlandais sur leur lieu de travail », enchérit le ministre qui précise que la VDAB, l’équivalent flamand du Forem, financera ces cours ciblés.

    Le Forem veillera à une meilleure adéquation entre les profils existants et les postes vacants en Flandre, en gérant La suite sur votre journal LA MEUSE de ce jeudi 08/02/2018

    Si vous vivez à la frontière linguistique, les offres d’emploi risquent donc de se multiplier très rapidement.

    Source > Fanny Jacques sur votre journal LA MEUSE de ce jeudi 08/02/2018