Info Boulot - Page 3

  • Imprimer

    WAREMME > LE GLACIER LE «LIMONT BLANC» RECRUTE DEUX PERSONNES

    Vous cherchez un boulot ?

    L’annonce du glacier le « Limont Blanc » (Waremme) va peut-être vous intéresser. Le patron Pascal Pontone recrute deux personnes en prévision de la belle saison.

    Voici l’annonce postée par le « Limont Blanc » >>

    «Nous sommes à la recherche de 2 personnes qui viendront compléter l'équipe déjà en place.

    >Contrat temps plein 38 H/S de mars à octobre.

    >Congé le lundi (Sauf si férié ensoleillé).

    >Prestations du mardi au dimanche inclus de 14H30 à 22H30/23H30 => point le plus négatif mais compensé par un cadre de travail agréable.

    >Permis B souhaité.

    >Bonne présentation.

    >Contact clientèle aisé.

    >Expérience Horeca est un plus.

    >Et full motivation pour 8 mois de folie

    Nous attendons vos CV à l'adresse suivante: info@limontblanc.be

  • Imprimer

    HANNUT > LE FUTUR MAGASIN LOLA LIZA RECRUTE 5 PERSONNES

    Le complexe commercial qui prend place dans l’ancien Intermarché se peaufine.

    Après Luxus et JBC, et avant le magasin de jouets Broze, c’est Lola Liza, un magasin de vêtements qui ouvrira ses portes. La MIRHW recrute 5 personnes pour occuper diverses fonctions.

    Au mois d’août, Luxus et JBC se sont installés sur le site de l’ancien Intermarché. Un site complètement transformé avec au total une superficie de 4.600 m², soit 1.000 m² de plus qu’auparavant, vu l’agrandissement réalisé. La structure du bâtiment a été préservée, mais la façade a été complètement revue, privilégiant le vitrage sur une bonne moitié de la hauteur du bâtiment.

    Au total, quatre commerces doivent prendre place dans cet espace. Broze a confirmé sa venue, mais avant cela, c’est une boutique de vêtements qui ouvrira ses portes le 24 mars prochain. Lola Liza est une marque belge disposant d’un parc de plus de 100 magasins au Bénélux et en France. « Notre ambition est de … >La suite pour les abonnés à la version digitale sur > http://huy-waremme.lameuse.be/183306/

    C’est la MIRHW (Mission Régionale Huy-Waremme) qui s’est chargée de lancer le processus de recrutement des 5 personnes qui seront affectées à la boutique Lola Liza de Hannut. Il s’agit d’un shop manager et de quatre vendeurs/vendeuses en prêt à porter.

    Engagé pour un contrat de 35 heures semaines, le shop manager aura en charge la gestion de l’équipe des quatre vendeurs. Ces derniers seront engagés au départ pour un contrat de 18 ou 20 heures par semaine.

    Les contrats sont proposés en CDD de trois mois au départ, mais un CDI est possible à terme.

    Les candidats doivent posséder un sens commercial développé, être dynamique, sociable et idéalement habiter dans la région de Huy-Waremme-Hannut.

    Active sur tout l’arrondissement, la MIRHW propose ses services, dont l’aide au recrutement, gratuitement aux entrepreneurs.

    Source > A.BT sur > http://huy-waremme.lameuse.be

    Les candidatures sont à envoyer à david.dejeneffe@mirhw.be. Les profils complets recherchés se trouvent sur www.mirhw.be et sur la page Facebook de la Mission Régionale Huy-Waremme.

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/183306

    Voir l’annonce de la MIRHW avec TOUT LES DETAILS d’emploi & les aptitudes nécessaires sur ce blog > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2018/01/22

  • Imprimer

    JAMAIS TROP TARD POUR SE FORMER! > LE DOSSIER DE JOBSRÉGIONS - FORMATION

    31 000 postes vacants mais un chômage toujours élevé en Wallonie! Le problème: une pénurie de main-d’œuvre adéquate 

    Tant l’UWE (Union Wallonne des Entreprises) que la FEB (Fédération des Entreprises de Belgique) l’a réaffirmé haut et fort en ce début d’année en guise de mise en garde, la pénurie de main-d’œuvre, qui bride la croissance, sera l'un des grands défis de 2018. Un constat qui replace inévitablement la question de l’(in)adéquation entre la formation et les besoins du marché de l’emploi au centre des débats. 

    Une reprise économique

    Selon l’UWE, la Wallonie comptait 31.329 postes vacants à la fin du troisième trimestre 2017. « La reprise économique est là mais la croissance est freinée en Wallonie par une pénurie de main-d’œuvre alors que … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 22/01/2018

    Freinée par la pénurie de main-d’œuvre wallonne

    Les économistes de l’UWE l’assurent : « le taux de croissance de la Wallonie serait d’office supérieur [à 1,8% en 2018] si ce problème d’emplois vacants était résolu. Les entreprises se plaignent de voir leur croissance freinée. Elles ont aujourd’hui la possibilité de … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 22/01/2018

    Une offre de formation conséquente en Wallonie

    La Wallonie ne manque pourtant pas de possibilités et d’offres de formation. En effet, en plus des filières d’enseignement dites classiques (Universités, Hautes-Écoles,etc..), il en existe d’autres, souvent très pragmatiques et très porteuses, car en connexion directe avec le marché du travail : Centre de Compétences (25), Centres d’Insertion Socio-Professionnelle (CISP), formations en alternance, formations professionnelles et qualifiantes, des Centres de validation des compétences, etc... Au moment où le chômage des jeunes restes structurels et importants, il convient de se poser la question de l’orientation à donner à ceux-ci. Celle-ci doit évidemment rencontrer l’intérêt du … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 22/01/2018

    … / … Un pas de plus pour la formation en alternance

    En dotant, lundi 15 janvier dernier, l’Office Francophone de la Formation en Alternance (l’OFFA) de son premier contrat de gestion, le monde politique a défini des priorités claires : optimiser l’offre de places de stage en entreprises, poursuivre les synergies entre le monde de l’enseignement et celui de la formation, assurer la promotion de l’alternance, et mettre en place un monitoring de l’alternance. Une nouvelle très positive pour ce type d’enseignement parfois dit dual , qui a déjà largement fait ses preuves notamment chez nos voisins allemands et suisses, deux pays à la vitalité économique incontestable.

    Pas d’âge pour se former !

    La formation concerne bien évidemment la jeunesse, mais pas seulement. Il n’y a pas d’âge pour continuer à apprendre, s’instruire, évoluer et développer de nouvelles compétences. Si vous souhaitez rester compétitifs et attractifs sur le marché du travail, rien de tel que de compléter et d’aiguiser votre panel de compétences, tout au long de votre carrière. Vous verrez que l’offre de formation continue est suffisamment variée pour rencontrer toutes les aspirations. Il n’y a pas … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 22/01/2018

    Source > Youri Demianoff sur votre journal 7 dimanche de ce 22/01/2018

    LE SITE > https://jobsregions.sudinfo.be/

  • Imprimer

    TRAVAIL > PÉRIODE D’ESSAI ET DÉLAIS DE PRÉAVIS DÉROGATOIRES > DES CHANGEMENTS EN 2018

    La matière de la rupture du contrat de travail a connu une révolution en 2014 avec le Statut unique ouvriers-employés.

    La période d’essai a disparu pour la plupart des travailleurs ; elle revient sous une autre forme à partir du 01/01/2018. A même cette date, les dérogations prévues pour les délais de préavis de certains ouvriers disparaissent ; le régime ordinaire leur est donc applicable. Explications…

    A partir du 01/01/2018, des nouveaux changements interviennent pour la rupture du contrat de travail.

    Retour de la période d’essai

    Le période d’essai fait son retour pour tous les ouvriers et les employés. La période d'essai permet à l'employeur de pouvoir prendre le temps d'évaluer si le nouveau travailleur correspond au profil qu'il recherche pour le poste pourvu.

    Ajouter une clause d’essai à vos contrats de travail n'est pas nécessaire. La période d’essai est automatique puisqu’en réalité, ce sont les délais de préavis à notifier en cas de licenciement qui sont revus. Cette mesure est actuellement encore à l'état de projet !

    Les nouveaux délais concernent les délais de préavis pour les licenciements dont la notification sort ses effets au plus tôt le 01/01/2018. Les préavis en cours au 31/12/2017 continuent à sortir leurs effets et ne sont pas affectés par cette modification. Les délais de préavis en cas de démission ne sont pas modifiés.

    Lire la suite & voir le tableau des délais sur le site source > https://www.ucm.be/Actualites/Periode-d-essai-et-delais-de-preavis-derogatoires-des-changements-en-2018

  • Imprimer

    RESPONSABLE DE DÉPARTEMENT > L’ADMINISTRATION COMMUNALE DE HANNUT RECRUTE !

     Un responsable du département « Infrastructures communales » A.4.sp (m/f)

     (Anciennement Chef des Travaux)

    Conditions générales

    ▪ être belge ou citoyen(ne) de l’Union européenne ;

    ▪ jouir de ses droits civiques et politiques ;

    ▪ avoir une connaissance de la langue française jugée suffisante au regard de la fonction à exercer ;

    Conditions particulières

    ▪ être porteur d'un diplôme de l’enseignement universitaire ou assimilé spécifique dans le secteur des sciences et Techniques – domaines :

    Sciences de l’ingénieur et technologie (par exemple : ingénieur civil des constructions, …)

    Ou

    Art de bâtir et urbanisme (par exemple : Master en architecture….) ;

    ▪ être en possession d'un passeport APE au moment de l'engagement ;

    ▪ être en possession d'un permis de conduire de type B;

    ▪ Réussir un examen comportant les épreuves suivantes :

    Epreuve écrite éliminatoire (cote minimale : 60/100) :

    Epreuve écrite sur des matières professionnelles en lien avec la fonction (36/60) ;

    Code de la Démocratie Locale et de la Décentralisation (12/20) ;

    Marchés publics (12/20) ;

    Passer un assessment (Evaluation)

    Epreuve orale éliminatoire (cote minimale : 60/100) consistant :

    En une conversation destinée à apprécier le sens pratique, la maturité, la sociabilité, la culture générale, l’intégrité et le sens de l’accueil du public

    En des questions fondamentales en rapport avec la formation acquise.

    Mission etc … > Voir le document complet en ligne sur le site source > http://www.hannut.be/wp-content/uploads/2017/12/Appel-recrutement-A.4.sp_-2.pdf

    Source > Ville de Hannut > http://www.hannut.be/appel-a-candidature-responsable/

    POSSIBILITÉ DE POSTULER EN LIGNE sur > https://references.lesoir.be/offre-emploi/8955336/responsable-du-departement-infrastructures-communales-

  • Imprimer

    VILLE DE HANNUT > APPEL À CANDIDATURE D’UN(E) PUÉRICUL(TEUR)(TRICE)

    Informations générales.

    Catégorie de métier > Assistant aux instituteurs maternels

    Secteur d’activité > Formation permanente et autres activités d’enseignement

    Durée du contrat déterminé > Du 01/01/2018 au 30/06/2018

    Lieux de travail > École communale d’ Avernas-le-Bauduin

    Votre fonction

    Vous secondez les institutrices maternelles lors de l’accueil des enfants dans des activités en groupes restreints, en ateliers.

    Vous participez à l’encadrement des repas, à la surveillance des siestes et des temps libres.

    Expérience > Dans le domaine de la petite enfance et/ou de l’éducation

    Profil du candidat. > Formation(s)

    Fonction : puériculteur/trice

    Qualification : puériculteur/trice, CESS, CESI, CEB ou sans diplôme

    Offre avec détails sur site source > http://www.hannut.be/wp-content/uploads/2017/12/Appel-puéricultrice-PTP-2018-3.pdf

    Source > Ville de Hannut

    Illustration > ONE

  • Imprimer

    APPEL À CANDIDATURE > L’ADMINISTRATION COMMUNALE DE HANNUT RECRUTE !

     Un responsable du département « Infrastructures communales » A.4.sp (m/f)

     (Anciennement Chef des Travaux)

    Conditions générales

    ▪ être belge ou citoyen(ne) de l’Union européenne ;

    ▪ jouir de ses droits civiques et politiques ;

    ▪ avoir une connaissance de la langue française jugée suffisante au regard de la fonction à exercer ;

    Conditions particulières

    ▪ être porteur d'un diplôme de l’enseignement universitaire ou assimilé spécifique dans le secteur des sciences et Techniques – domaines :

    Sciences de l’ingénieur et technologie (par exemple : ingénieur civil des constructions, …)

    Ou

    Art de bâtir et urbanisme (par exemple : Master en architecture….) ;

    ▪ être en possession d'un passeport APE au moment de l'engagement ;

    ▪ être en possession d'un permis de conduire de type B;

    ▪ Réussir un examen comportant les épreuves suivantes :

    Epreuve écrite éliminatoire (cote minimale : 60/100) :

    Epreuve écrite sur des matières professionnelles en lien avec la fonction (36/60) ;

    Code de la Démocratie Locale et de la Décentralisation (12/20) ;

    Marchés publics (12/20) ;

    Passer un assessment

    Epreuve orale éliminatoire (cote minimale : 60/100) consistant :

    En une conversation destinée à apprécier le sens pratique , la maturité, la sociabilité, la culture générale, l’intégrité et le sens de l’accueil du public

    En des questions fondamentales en rapport avec la formation acquise.

    Mission etc … > Voir le document complet en ligne sur le site source > http://www.hannut.be/wp-content/uploads/2017/12/Appel-recrutement-A.4.sp_-2.pdf

    Source > Ville de Hannut > http://www.hannut.be/appel-a-candidature-responsable/

     

  • Imprimer

    VIVALDIS INTERIM ORGANISE UNE JOURNÉE DE L’EMPLOI ! - DE 13H30 À 17h30 LE 5 octobre 2017

    Venez décrocher votre futur emploi sur les salons Vivaldis Jobs ! 

    Conforté par le succès de la première édition, le bureau d’intérim réitère cette opération gratuite pour tous sur 4 lieux différents ! 

    Vivaldis vous offre 4 salons et 4 lieux où décrocher un job!

    Kinepolis Liège et Bruxelles, Imagix Tournai et l’Hôtel Van der Valk de Charleroi Airport accueilleront le jeudi 5 octobre prochain, les 4 salons de l’emploi organisés par Vivaldis, enseigne bien connue de l’intérim aux 64 agences en Belgique. De 13h30 à 17h30, sur 4 lieux équidistants couvrant la Wallonie et Bruxelles, vous pourrez partir à la rencontre des employeurs de votre région, et pourquoi pas, directement signer un contrat et décrocher un job! 

    Nous avons rencontré Raphaël Grignet, Cluster coach pour la Wallonie, qui nous a expliqué les raisons qui ont présidé à la naissance de cette journée de l’emploi et expliqué ce qui s’y passera concrètement. Il nous a également dressé un bilan de la première édition, et rappelé l’esprit et la philosophie qui prévalent dans l’entreprise anversoise.

    1. Grignet, pouvez-vous nous présenter Vivaldis en quelques mots ?

    « Vivaldis Interim a été créé il y a 26 ans à Anvers, et a donc dans un premier temps naturellement orienté son expansion vers la Flandre et Bruxelles. Croyant néanmoins beaucoup en nos potentialités de développement, la Wallonie était la suite logique. Nous y avons donc d’ores et déjà ouvert 8 agences, et sommes dans une perspective de croissance et de développement continu. Il est donc important dans cette optique de faire connaître Vivaldis au grand public et au monde économique, ce qui constitue une des raisons à l’origine de l’organisation de cette journée destinée à soutenir l’emploi en Wallonie. »

    Concrètement, pourquoi et comment est née cette idée de salon de l’emploi ?

    « Vivaldis a été créé en 1991 et a donc fêté ses 25 ans l’année passée. Pour marquer cet anniversaire, il nous a été demandé au cours d’un brainstorming de suggérer des idées. Quelqu’un a émis celle d’organiser notre propre salon de l’emploi, ce qui n’avait jamais été fait auparavant par une agence d’intérim. L’objectif était notamment d’accroître notre notoriété, mais aussi et surtout de rester dans notre core business, qui est avant tout de mettre les candidats au travail. Cette idée a suscité un vif enthousiasme, et comme c’est la … La suite sur votre journal 7Dimanche de ce 24/09/2017 > http://journal.sudinfo.be/journal.php

    LES 4 SALONS DE L’EMPLOI

    Parlez-nous de ces salons et de ce qui s’y passera concrètement ?

    « Vivaldis Jobs se fera en 2017 sur 4 lieux: Liège, Bruxelles, Charleroi et Tournai. Convaincus par le succès du concept, et confortés tant par nos partenaires - tous nos salons ont été réalisés avec le concours et le soutien du Forem, du CEFO (Carrefour Emploi Formation Orientation), de Bruxelles Formation, d’Actiris et du VDAB (l’équivalent du Forem en Flandre) - que nos visiteurs, nous avons ajouté un lieu (et déplacé un autre). Il est important de signaler que ces salons sont gratuits pour tous, visiteurs et exposants. Nous limitons par contre à un exposant par secteur d’activité, pour … La suite sur votre journal 7Dimanche de ce 24/09/2017 > http://journal.sudinfo.be/journal.php

    Infos et inscriptions :www.vivaldis.jobs

    Source > D.R. Sur 7Dimanche du 24/09/2017