Faits divers - Page 4

  • Imprimer

    THISNES (HANNUT) – ACCIDENT MORTEL EN 2017 > HOMMAGE EN RAP À SON POTE DISPARU (VIDEO)

    Le 22 décembre 2017, à quelques encablures de Noël, Ignace Paturieaux, âgé de 24 ans, perdait la vie lors d’un accident survenu rue de Wavre à Thisnes (Hannut).

    Ses compagnons de rap lui ont rendu un vibrant hommage en musique et en images. 

    Le Jodoignois conduisait une Golf 4. Un riverain avait assisté à ce terrible accident. La Golf avait percuté un mur avant d’emboutir une Toyota Yaris stationnée à proximité. L’état du … La suite sur votre journal La MEUSE H/W de ce vendredi 06/04/2018

    « Je faisais de la musique et du rap avec lui », explique Bendey. « Le 30 mars, j’ai voulu lui rendre un hommage à Ignace, alias Sin dit le Kid. »

    La VIDEO sur YouTube > https://www.youtube.com/watch?time_continue=11&v=XjbTDoT31kw

    La vidéo vue 600 fois

    La vidéo, postée il y a six jours, comptabilise déjà plus de 600 vues. Elle est intitulée « S », comme « Sin ». Nous l’avons … La suite sur votre journal La MEUSE H/W de ce vendredi 06/04/2018

    Avant de poursuivre :

    « Mes plus fortes pensées vont à sa famille. Et je dédicace ce titre à tous ceux qui ressentent de la tristesse en pensant à Sin. Restez forts face aux blessures ! » « Bendey » a chanté un texte pour Ignace, décédé lors d’un accident.

    Source > A.B. Sur votre journal La MEUSE H/W de ce vendredi 06/04/2018

    Illustration YT > Bendey and Co à la mer du Nord pour un titre dédié à «Sin».

    Photo > Ignace (à gauche). Par D.R

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/214507

    Les TROIS articles précédents sur L’ACCIDENT :

    HANNUT > UN JODOIGNOIS PERD LA VIE DANS UN ACCIDENT > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2017/12/25

    (SUITE1) > TRAGIQUE ACCIDENT À HANNUT: IGNACE PATURIEAUX AIMAIT LE RAP > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2017/12/25

    (SUITE 2) > HANNUT – ACCIDENT DE LA ROUTE > IL PERD LA VIE > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2017/12/26

    B9715298691Z.1_20180405183232_000+G9RB1L6LR.1-0.jpg

  • Imprimer

    HANNUT – JUDICIAIRE > ALCOOLIQUE, IL MALTRAITE SA COMPAGNE ATTEINTE DU LUPUS

    Ce mercredi, un Hannutois de 70 ans a comparu devant le tribunal correctionnel de Huy pour plusieurs scènes de coups et blessures au préjudice de sa compagne, atteinte du lupus, une maladie chronique auto-immune et incurable.

    Il risque jusqu’à 16 mois d’emprisonnement.

    C’est à la suite de trois scènes de violences conjugales survenues à Hannut, entre le 9 octobre et 21 décembre 2017, et pas moins de neuf interventions au domicile du couple depuis 2014, qu’André a été mis sous mandat le 22 décembre dernier.

    Constamment ivre au moment des faits, André se sentait impuissant face à la maladie de sa compagne au point que, « submergé d’émotions », il lui arrivait de perdre contrôle de lui-même et de s’en prendre … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 29/03/2018

    Condamné à plusieurs reprises, André n’a jamais respecté les conditions jointes à ses peines. « Avec … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 29/03/2018

    Pour le parquet, les photos de la victime sont suffisamment éloquentes pour considérer les préventions établies. « Malgré les … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 29/03/2018

    Source > Laura Marchese sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 29/03/2018

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/211499

  • Imprimer

    HANNUT – JUDICIAIRE > 4 ANS DE PRISON POUR AVOIR FRAPPÉ ET SÉQUESTRÉ SA SŒUR PENDANT 3 ANS

    Trois ans. C’est la durée du calvaire que Christian a fait subir à sa sœur.

    Âgé de 57 ans, ce Hannutois était prévenu d’avoir, entre mai 2014 et mai 2017, frappé, menacé, harcelé, extorqué et séquestré sa sœur.

    Ce mercredi, le tribunal correctionnel de Huy a condamné le quinquagénaire à une peine d’emprisonnement de 4 ans assortie d’un sursis probatoire de 5 ans. Il est également dans l’obligation de suivre une formation de gestion de violence, un suivi psychologique et il lui est interdit de prendre contact avec sa sœur ou de se trouver à moins de 2km de son lieu de travail.

    Pour rappel, Christian et Monique vivaient ensemble avec leur père, aujourd’hui décédé, au moment des faits. Christian, très fusionnel avec sa sœur ne supportait plus de … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 29/03/2018

    Ainsi, pendant près de trois ans, Monique a subi les coups répétés de son frère et son comportement maladif. En plus de lui avoir extorqué la somme de 123.000 euros, Christian a fait subir à sa sœur des actes inhumains, l’obligeant à … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 29/03/2018

    Interdiction de prendre contact avec sa sœur

    Ce mercredi, le tribunal correctionnel, … / … Aujourd’hui, la situation entre le prévenu et sa sœur semble s’être apaisée.

    Les parties se sont même arrangées entre elles concernant l’extorsion, à hauteur de 123.000 euros, et Christian a déjà remboursé sa sœur.

    Source > Laura Marchese sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 29/03/2018

    Illustration. Reporters

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/211207

  • Imprimer

    « REVANCHE SUR LA VIE D’UNE HANNUTOISE !» FINALISTE DE «TOP WOMEN 2018»

    Quatre finalistes de «Top Women 2018» viennent de Huy-Waremme-hannut

    Le 5 mai prochain aura lieu la finale du concours Top Women à l’Entrepôt, quai de l’Entrepôt, à Ath.

    Parmi les 42 finalistes, quatre sont issues de l’arrondissement de Huy-Waremme-Hannut dont voici les portraits.

    Au départ 500, il ne reste désormais plus que 42 femmes, entre 18 et 70 ans, en lice pour devenir la Top Women 2018. Le 5 mai prochain, à l’Entrepôt, quai de l’Entrepôt, à Ath, le public choisira la gagnante.

    Contrairement aux concours habituels, Top Women dénonce les diktats de la beauté imposés par la société avec sa vision unique et singulière. Le but du concours est de montrer qu’à l’inverse de ce que la société nous impose, la beauté se décline sous … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 27/03/2018

    … / … « Revanche sur la vie d’une hannutoise !»

    Christine Vande Bergh (52) est maman de 2 garçons et une grand-mère touchante.

    B9715193455Z.1_20180326200109_000+GJ3AVINN9.1-0.jpgElle affirme que le concours est pour elle une véritable revanche sur la vie. Gravement malade, la quinquagénaire, désormais sortie d’affaire, voulait se prouver, par le concours, qu’elle pouvait encore plaire. « Vous n’imaginez pas le bonheur intérieur que cela procure de porter des robes somptueuses dans lesquelles vous vous sentez belle alors qu’il y a peu rien allait », explique la mère de famille.

    Christine a pourtant découvert le concours par hasard sur Facebook. « Je l’ai d’abord fait pour moi et ensuite j’ai découvert les valeurs portées par le concours et je suis d’autant plus fière. Nous sommes toutes ici dans un esprit de revanche sur la vie à des degrés différents ».

    Les autres candidates pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/210391

    À partir du 5 avril, vous pourrez voter pour votre candidate fétiche en envoyant le code de votre Top Women favorite par sms au 6604.

    Pour toute autre information, rendez-vous sur le site internet, www.castingtopwomen.com.

  • Imprimer

    HESBAYE – ANIMAUX > UNE FORMATION POUR ÊTRE POMPIER ET… VÉTÉRINAIRE

    Un exercice grandeur nature a été réalisé à l’ULiege avec l’Animal Rescue Team de la zone de Hesbaye

    Comment intervenir au mieux lors qu’il faut porter secours à un animal lors d’un incendie, par exemple ? Un exercice grandeur nature a été mené ce samedi au Sart Tilman, avec l’intervention de la brigade « Animal Rescue Team » des pompiers de Hesbaye, en vue de sauver les vies humaines et animales, mais aussi de sécuriser les installations agricoles.

    L’objectif là-derrière est en réalité de créer, en Belgique, un véritable statut de « pompier-vétérinaire ». Récit et explications. 

    Ce samedi, 13h10. Le téléphone sonne au standard du 112, le numéro des urgences. Et pour cause : un départ de feu est constaté dans une exploitation agricole du Sart Tilman. L’exploitant est paniqué et explique voir un grand dégagement de fumées d’un de ses halls de stockage. Outre d’éventuelles victimes humaines, il y a également un grand nombre de vaches vêlées à sauver…

    Les pompiers sont dépêchés sur place rapidement et doivent s’atteler à une situation particulière loin d’être sans risque : sauver des vies humaines et… animales.

    Heureusement, les services de secours et la brigade « Animal Rescue Team » de la zone de secours Hesbaye vont se … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 26/03/2018

    … / … Créer un statut

    … / … Premiers soins

    … / … Former les pompiers

    Source > Gaspard Grosjean sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 26/03/2018

    L’article en ligne pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/209351

  • Imprimer

    SANTÉ > PRÈS DE 400 MÉDICAMENTS EN RUPTURE DE STOCK !

    Lorsque l’on pousse la porte d’une pharmacie, ordonnance à la main, on s’attend à trouver facilement les médicaments prescrits.

    Loin s’en faut ! De nombreux patients sont confrontés à une rupture de stock de leur médicament.

    C’est le cas, notamment, pour la pilule contraceptive Zoely qui est pourtant toujours prescrite par les gynécologues. Elle est introuvable en Belgique ! Pire : il n’existe pas d’alternative générique. Pas d’autre solution que de retourner voir son médecin pour déterminer quelle autre molécule pourrait la remplacer au mieux. Ce qui, bien sûr, a un coût.

    Et ce n’est pas un cas isolé. L’association des Pharmaciens Belges (APB) recense près de 400 références qui sont actuellement indisponibles sur le marché, dans … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 20/03/2018

    Un couac et c’est cuit

    « L’agence Fédérale des Médicaments et des Produits de Santé (AFMPS) travaille actuellement à trouver des solutions à ce problème mais il faut reconnaître que les firmes pharmaceutiques tendent de plus en plus à rationaliser les coûts. C’est un problème mondial ! Sans compter que … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 20/03/2018

    Ces propositions sont en cours de discussion avec le cabinet de la ministre de la Santé Maggie De Block. Mais cela risque encore de prendre de longs mois avant qu’une procédure ferme ne soit autorisée.

    Source > Fanny Jacques sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 20/03/2018

    Illustration > http://www.7sur7.be

  • Imprimer

    RÉSEAUX SOCIAUX > TROP AUDACIEUX POUR FACEBOOK, LES PEINTRES DU XIXième. CHOQUANT?

    « Couvrez ce sein, que je ne saurais voir. Par de pareils objets les âmes sont blessées ». Facebook préfère manifestement le « Tartuffe » de Molière, dont est extraite cette célèbre citation, à « La Liberté guidant le peuple » , un tableau de Delacroix qui, manifestement, heurte la sensibilité des censeurs du réseau social.

    Jocelyn Fiorina, un metteur en scène a utilisé cette semaine le célèbre tableau, où une fille du peuple les seins nus brandit un drapeau français, pour faire la pub de sa pièce sur Facebook. Après un quart d’heure, la régie a bloqué la diffusion, explique-t-il. … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 19/03/2018

    … / ... Un internaute avait déjà saisi la justice pour s’être fait virer du réseau pour avoir publié une photo du tableau « l’Origine du monde », représentant un sexe féminin. Le tribunal l’a débouté jeudi dernier...

    Illustration > Extrait du tableau > wikimedia

  • Imprimer

    RALLYE DE HANNUT À WASSEIGES >CRASH > ILS SORTENT L’ÉQUIPAGE DE LA VOITURE EN FEU

    Des riverains ont aidé un pilote et son copilote à sortir de leur véhicule lors d’un crash au rallye de Hannut

    Une voiture a percuté un poteau lors du rallye de Hannut ce dimanche, sur la première spéciale, rue des Moyères, à Wasseiges. Le véhicule a pris feu. L’équipage a été sauvé par des riverains. 

    André Middendorp et Éric Niewenhuizen ont réalisé une violente sortie de route lors du Rallye de Hannut. Leur voiture s’est encastrée dans un poteau dans la rue des Moyères, à proximité du sentier de la Meunerie à Wasseiges. Le pilote et copilote sont tous deux blessés, mais aux dernières nouvelles leurs jours n’étaient heureusement pas en danger. Une fois extraits de leur véhicule, celui-ci a pris feu.

    Alors qu’il observait la course, Bruno S. (50) a aperçu la voiture des pilotes prendre feu. « Je suis vite parti chercher deux extincteurs, pendant que mon voisin … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 12/03/2018

    … / … Malgré les risques d’explosion du moteur, Bruno Sohet a conservé son sang-froid autant qu’il pouvait. « On peut dire, en quelque sorte, qu’il a eu de la chance de pas s’être arrêté brutalement contre un mur », commente-t-il. Il conclut en disant … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 12/03/2018

    … / … Le véhicule a également froissé la barrière d’une propriété à proximité de l’incident. « Il est certain que les gens seront indemnisés », continue Jacques Ravet. « En sport automobile, quand de tels accidents se produisent et que les gens sont lésés, un système d’assurance se met en place : au niveau du coût, c’est … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 12/03/2018

    Source > J.G. sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 12/03/2018

    Autre article sur le page de votre journal > Une chicane pour que la vitesse soit « 3 fois moindre »   >> C’est en accord avec le … / …

    L’article libre en ligne sur > http://www.sudinfo.be/id43460

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale sur > http://huy-waremme.lameuse.be/203180