Faits divers - Page 3

  • HANNUT > ILS LE FRAPPENT PUIS CRÈVENT LES PNEUS DE L’AUTO

    Deux hommes sont poursuivis à Huy pour des faits de violence commis le 31 octobre 2015 au café Le Spike à Hannut.

    Ce soir-là, ils s’en sont pris à un client du café, un lincentois d’une trentaine d’années.

    Celui-ci a d’abord reçu un coup de boule à l’intérieur de l’établissement, puis quand il est sorti, toute une bande, dit-il, lui a sauté dessus et roué de coups avant que deux d’entre eux ne s’attaquent à sa Ford Focus en crevant les 4 pneus avec un couteau. Toute la scène a été filmée par les caméras de surveillance. Ce qui a permis d’identifier formellement les auteurs de l’agression.

    La victime réclame un préjudice de 792 euros pour les dégâts à la voiture et pour la paire de lunettes cassées.

    Des deux prévenus, Sébastien, 36 ans de Burdinne, est le seul à s’être présenté ce mardi devant le tribunal correctionnel de Huy. Il conteste avoir porté un coup de boule. « C’est lui qui est venu sur moi pour me frapper », se défend-il.

    Selon le gérant de l’époque, Eric De Backer, une femme serait à … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 24/05/2017

    Source > MARIE-CLAIRE GILLET sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 24/05/2017

    L’article complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/85603

  • WASSEIGES - AU CLOS DU LAC > IL EST ENTRÉ DANS SON CHALET EN FEU

    David Heysecom y habitait depuis 22 ans

    Mardi soir, un chalet se trouvant sur le domaine du Clos du Lac, s’est embrasé. Son propriétaire, David Heysecom (42), a tout perdu en l’espace de quelques minutes... Heureusement, il peut compter sur une solidarité sans nom.

    Tout au fond du lieu-dit le Clos du Lac, un grand chalet en bois s’est embrasé mardi peu après 17h30. David Heysecom (42) a tout perdu en quelques minutes. « On était fin de journée et il a simplement décidé d’allumer son poêle à bois pour chauffer un peu l’intérieur. Malgré les chaleurs extérieures, dans les chalets, il fait plus frais et fin de journée il est nécessaire de mettre un peu de chauffage. Mais après avoir allumé le feu, il a posé la bouteille de bioéthanol au pied du poêle » , explique un membre de la famille présent sur les lieux.

    C’est peu de temps après que les choses se sont dégradées. En attendant que les lieux se réchauffent, David en a profité pour aller … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 18/05/2017

    SOLIDARITÉ > Appel aux dons pour ses enfants

    Les enfants de David Heysecom n’étaient pas avec leur père au moment de l’incendie, mais au La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 18/05/2017

    Source > CYNTHIA CHAROT sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 18/05/2017

    L’article complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/83373

  • HANNUT > IL « DÉPANNAIT » LES MINEURS EN STUPÉFIANTS

    Anthony, de Hannut, a 23 ans. Il y a trois ans d’ici, il consommait du cannabis mais fournissait aussi « quelques amis, des connaissances, pour les dépanner », dit-il.

    Cela a duré plus d’une année. Sauf que ces fameux contacts en question étaient mineurs au moment des faits. Deux d’entre eux n’avaient d’ailleurs que 13 ans quand Anthony leur vendait des stupéfiants.

    Aujourd’hui, il est donc inculpé pour trafic, devant le tribunal correctionnel de Huy. Ce mercredi, c’est l’air penaud qu’il s’est expliqué face au juge. Il affirme qu’il n’a pas tiré de bénéfices de ce commerce. « Quand j’allais chercher du cannabis pour moi, j’en prenais pour eux. Cela ne me rapportait pas d’argent. Cela comblait ma consommation personnelle car je prenais un peu dans leurs sachets », a-t-il assuré.

    Le parquet ne l’entend pas de … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 18/05/2017

    Source > E.D. sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 18/05/2017

    L’article complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/83283

  • HANNUT > TCV EN FAILLITE > 20 EMPLOIS PERDUS

    L’entreprise de chauffage était installée depuis 2014 à Hannut

    Le tribunal de commerce de Liège, division de Huy, vient de déclarer la faillite (sur aveu) de l’entreprise de chauffage TCV. Elle avait été créée en 1984 à Tirlemont avant de déménager, en 2013, sur le zoning à Hannut. Parmi les causes, le patron évoque le dumping social.

    En 2013 encore, TCV avait investi 1 million d’euros dans un tout nouveau bâtiment de 1.000 m2 au sol, rue de France, à Hannut, dans le zoning. C’est là que le patron, Vincent Dupont, 56 ans, avait « délocalisé » son activité de chauffagiste démarrée en 1984, à Tirlemont, de l’autre côté de la frontière linguistique.

    Début mai, suite à des difficultés de trésorerie, il a fait aveu de faillite devant le tribunal de commerce de Liège, division de Huy. La faillite vient d’être prononcée.

    Parmi les causes évoquées, Vincent Dupont évoque « les difficultés du secteur, les problèmes de motivation du personnel ». Mais aussi le dumping social. « Notre personnel coûte trop cher. Sur les gros chantiers, vous ne trouvez d’ailleurs plus un seul travailleur belge. Ce ne sont plus que des Roumains ou des Polonais » , accuse Vincent Dupont.

    « Pour faire face à cette concurrence, les prix … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 17/05/2017

    Source > MARIE-CLAIRE GILLET sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 17/05/2017

    Un article complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/82914

  • WANZE/HANNUT> GUY ROYER DÉCÈDE DANS LA CÔTE DE VINALMONT

    Le cycliste hannutois (65) a été victime d’une rupture d’anévrisme. « Il comptait gravir le Mont Ventoux»

    Le monde régional du cyclisme amateur est en deuil. Guy Royer, un Hannutois de 65 ans, est décédé suite à une rupture d’anévrisme ce dimanche vers 10h30 alors qu’il gravissait la côte de Vinalmont, à Wanze, avec son peloton du Cyclo Club «La Roue Lensoise».

    Fondateur du Cyclo Club Hesbignon Bertrée, Guy était un passionné de vélo. Il laisse derrière lui sa femme Marie-Fernande et son frère Jean-Pol. 

    Il est aux alentours de 10h30 ce dimanche lorsque le peloton «A» du Cyclo Club amateur « La Roue Lensoise » gravit la côte de Vinalmont (chaussée de Tirlemont), à Wanze. Malheureusement, cette promenade de routine que le club effectue tous les dimanches va tourner au cauchemar. Lorsque le groupe arrive presque au sommet, l’un des cyclistes, Guy Royer, s’effondre, victime d’une rupture d’anévrisme. Une fois les secours sur place, ceux-ci tentent de réanimer le Hannutois d’à peine 65 ans et le transportent ensuite au Centre hospitalier de Huy où il y perdra malheureusement la vie.

    Guy Royer est décédé alors qu’il faisait … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 15/05/2017

    Source > C.L. Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 15/05/2017

    L’article succin libre en ligne > http://www.lameuse.be/1844209

    L’article complet en ligne pour les abonnés à la version digitales > http://huy-waremme.lameuse.be/82270

  • HANNUT « DANS LES YEUX JE VOUS LE DIS > JE SUIS INNOCENT »

    Ce Hannutois ne comprend pas pourquoi il s’est retrouvé devant le tribunal correctionnel ce jeudi.

    Il affirme ne rien avoir avec l’odieux acte de violence commis à Hannut par une bande de jeunes le 18 octobre 2013. Ce soir-là, un homme a été roué de coups par au moins cinq jeunes.

    Selon un témoin, ils lui ont donné des coups de poing et de pied avant de l’abandonner sur le trottoir…

    Trois protagonistes ont déjà été condamnés à des peines de travail pour ces faits, Karim (prénom d’emprunt), lui a été jugé par défaut et a été condamné à une peine de prison. Jeudi, il faisait opposition à ce jugement et a soutenu n’avoir pas participé au passage à tabac : « Karim a été accusé par les autres protagonistes parce qu’ils le connaissaient et qu’ils s’étaient disputés au foot, affirme Me Heintz, son avocate, mais il ne se trouvait pas à l’endroit où s’est produit le passage à tabac, deux témoins l’affirment. »

    Du sang de… poules ! … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 12/05/2017 ou le journal en ligne > http://journal.sudinfo.be/journal.php

    Source > A.BT sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 12/05/2017

    L’article complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/80981

    ARCHIVES > L’article de base de l’affaire sur ce blog > UN HANNUTOIS DE 58 ANS TABASSÉ PAR PLUSIEURS AGRESSEURS sur > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2013/10/23/un-hannutois-de-58-ans-tabasse-par-plusieurs-agresseurs-84562.html

  • HANNUT > CULTURE DE CANNABIS (SUITE) JUSQU’À 6 ANS DE PRISON

    Trois Roumains, engagés pour le travail, restaient sur place nuit et jour pour entretenir les plants

    La découverte d’une plantation de cannabis, à Villers-le-Peuplier en avril 2016, a débouché sur une enquête (et une seconde affaire) comme on pense n’en voir que dans les films.

    Ce mercredi, les 7 impliqués dans cette histoire, dont un coiffeur hannutois de 48 ans, ont fait face au tribunal correctionnel. Ils risquent tous des peines de prison, de 10 mois à 6 ans.

    Il était près de 4h du matin, le 11 avril 2016 quand des riverains de la rue Aux Ruelles à Villers-le-Peuplier sont réveillés par des bruits et agissements suspects dans la maison située au nº13. En réalité, des hommes armés et cagoulés avaient fait irruption sur les lieux afin de tenter d’y voler… du cannabis. Arrivés sur place, les policiers ont découvert des traces d’impact dans les murs et, surtout, une importante culture (plus de 1.000 plants), installée dans le grenier. « Ils ont été découverts derrière une trape, dissimulée par une armoire dans le garage », a expliqué le substitut au tribunal correctionnel de Huy, ce mercredi.

    Deux hommes, recroquevillés dans un fauteuil et ne s’exprimant pas en français, se trouvaient sur place. Un troisième a été interpellé, plus tard, à la clinique Notre-Dame de Waremme.

    Ces trois Roumains, âgés de 20 à 32 ans, ont en réalité été engagés pour s’occuper de la plantation. Après avoir travaillé sur …

    Le propriétaire des lieux, un Hannutois de 48 ans, risque 40 mois de prison, après en avoir déjà subi trois … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 11/05/2017

    Source > E.D. sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 11/05/2017

    Un article complet avec deux autres développements pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/80591

    La coke, dans une cache de l’auto & Ils ont plaidé l’acquittement

     

    Dernier article édité sur le sujet > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive

    L’article révélateur du 11 avril 2016 > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive

  • HANNUT: DES DOUDOUS POUR PROTÉGER LES ENFANTS DES AUTOS (PHOTOS)

    En déposant leurs enfants à l’école fondamentale en immersion Néerlandais Notre Dame à Cras-Avernas (Hannut), les parents ont découvert une scène insolite.

    25 doudous jalonnaient en effet le trottoir côté école. Nom de l’opération : « Ne roule pas sur mon doudou ».

    « J’ai vu cette opération dans un média flamand  », raconte Stéphanie De Clerck, membre de l’association des parents d’élèves de l’école. «  Beaucoup de parents s’arrêtent en voiture sur le trottoir pour déposer rapidement leur enfant, souvent au dernier moment.  »

    Ainsi, ce sont ses … La suite en ligne pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/80290

    Source > http://huy-waremme.lameuse.be